Sciences humaines & sociales

  • Relations humaines et toxicité mentale ; en entreprise, en formation, en groupe, en famille...

    Jean-Luc Zimmermann

    • Chronique sociale
    Parution : 1 Octobre 2021 - Entrée pnb : 25 Septembre 2021

    Avez-vous vécu des relations compliquées avec votre famille, vos collègues, vos collaborateurs ? Votre environnement de travail devient-il difficile à supporter ?
    La rencontre avec certaines personnes ou groupes vous a-t-elle laissé un souvenir cuisant ? Le mot « toxique » vous vient-il à l'esprit ?
    Cet ouvrage vous permettra de faire le tri entre les problèmes relationnels, certes pénibles, inhérents à la vie en société et les situations où votre intégrité physique et psychique est mise en cause.
    Il vous propose de repérer les personnalités ou groupes réellement « toxiques », de comprendre leur mode d'action, leur génie maléfique et, s'il n'est pas trop tard, « d'espérer vous en sortir indemne » en vous comportant de façon adéquate. Vous comprendrez également comment ces personnes, ces groupes ont été « fabriquées » par leur vécu, leur environnement.
    Cette publication s'adresse aux cadres, aux formateurs, aux enseignants, aux travailleurs du social, de la santé, aux animateurs, et à toute personne qui peut être amenée à être membre d'un groupe, d'une institution, d'une famille.

    30 prêts - 1825 jours
    3 streaming in-situ
    3 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le Cinéma, une douce thérapie

    Patrice Gilly

    • Chronique sociale
    Parution : 29 Novembre 2017 - Entrée pnb : 30 Novembre 2017

    Le cinéma est puissant et moteur. Les images chargées d'affects touchent profondément, elles illuminent notre for intérieur et modifient notre façon de voir le monde. Des images sommeillent en nous, les images animées les réveillent. Le cinéma impulse du mouvement, suscite l'émotion, nourrit nos perceptions, dope l'existence.
    Dans la première partie de l'ouvrage, l'auteur retrace sa grande complicité avec un art qui a marqué son existence, l'a?éclairé, l'a mobilisé. Le cinéma l'a aidé à traverser des zones de turbulences à six, douze, vingt, quarante-cinq ans et plus. Le grand écran a été thérapeutique pour lui. Des fenêtres didactiques ponctuent sa ciné-biographie. Des vignettes aident le lecteur à composer son récit filmique personnel et à observer les effets du cinéma sur sa psyché.
    Le cinéma est à la fois expérience collective et voyage personnel dans les méandres de l'inconscient et au seuil du subconscient. L'auteur montre les liens patents avec la psychanalyse et la Gestalt-thérapie qui renforcent les vertus thérapeutiques du cinéma. Le visionnement de films réinjecte du mouvement dans une vie figée sur des croyances ou des blocages récurrents. Le cinéma encourage à se réapproprier son destin au lieu de le subir.
    La deuxième partie de l'ouvrage propose vingt-sept récits d'oeuvres inspirantes et toniques, classés par thème. Ces récits sont destinés tant aux personnes curieuses d'elles-mêmes qu'aux thérapeutes soucieux d'étoffer leur pratique.
    En final, l'auteur livre les canevas et les impressions d'ateliers de ciné-thérapie fondés sur les thérapies narratives. «?Légers et profonds?», ces espaces créatifs, qu'il propose, valident les propriétés thérapeutiques du cinéma.

    30 prêts - 1825 jours
    3 streaming in-situ
    3 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • évaluer sans noter ; éduquer sans exclure

    Collectif

    • Chronique sociale
    Parution : 30 Juin 2016 - Entrée pnb : 7 Décembre 2016

    Éduquer sans exclure
    Né du sentiment d'urgence qu'il faut au plus vite nous «?désintoxiquer?» de la note à l'école, ce livre entend relever un triple défi?: convaincre les citoyens des méfaits sur l'éducation d'une estimation chiffrée, outil de sélection?; décrire des alternatives non chiffrées en matière d'évaluation?; s'interroger sur comment éduquer et évaluer sans exclure. Soit «?dé-chiffrer l'humain?».
    Pour les auteurs, nombreuses sont les pratiques pédagogiques qui, au coeur même de la transmission des savoirs, de la culture et de l'esprit créatif, permettent?:
    - de forger en chacun l'estime de soi et le respect d'autrui,
    - d'accompagner tous les apprenants,
    - de favoriser les régulations,
    - de nourrir le désir d'apprendre.
    À condition qu'éducateurs et formateurs puissent travailler dans des institutions qui elles-mêmes sachent rompre avec leurs coutumes sélectives

    30 prêts - 1825 jours
    3 streaming in-situ
    3 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • à chacun sa façon d'être et d'apprendre ; se connaître, s'aimer, s'épanouir

    Dominique Eberlin

    • Chronique sociale
    Parution : 22 Septembre 2021 - Entrée pnb : 10 Septembre 2021

    Notre perception de la réalité est influencée par les
    fonctionnements de notre cerveau. C'est la combinaison
    de différents paramètres innés qui façonne nos habitudes
    mentales. Les particularités de ces paramètres colorent
    notre personnalité et influencent notre rapport au monde
    environnant. Découvrir la richesse de notre profil mental
    permet de mieux gérer nos démarches intellectuelles.
    Comprendre ses fonctionnements contribue à créer des
    relations plus sereines avec les personnes qui interagissent
    dans nos apprentissages.

    30 prêts - 1825 jours
    3 streaming in-situ
    3 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Séismes identitaires, trajectoire de résilience ; une clinique de la mondialité

    Daniel Derivois

    • Chronique sociale
    Parution : 22 Septembre 2021 - Entrée pnb : 10 Septembre 2021

    Nos angoisses existentielles nous ont conduits, par le passé, à nous représenter les uns les autres selon une vision racialiste, capitaliste et culturaliste. Cette vision répartit arbitrairement les richesses matérielles et spirituelles du monde ; elle est à la fois produite et productrice de séismes identitaires qui ébranlent notre Humanité commune depuis plusieurs siècles. L'idée principale développée dans cet ouvrage est que la crise migratoire, crise de soi, est l'une des répliques de ces séismes dans nos sociétés plurielles contemporaines. Cette crise montre que le monde est inscrit à la fois dans une trajectoire traumatique et de résilience à l'échelle de l'Humanité.
    La clinique de la mondialité, cette clinique pour tous et pas seulement pour les migrants et les étrangers, permet d'analyser cette trajectoire à deux vitesses en pensant notre héritage identitaire de longue durée. Accueillir et accompagner les «migrants» relève alors d'un accompagnement global où il
    s'agit de prendre soin à la fois des migrants, des professionnels, des sociétés d'accueil, de transit et de départ ainsi que des États traumatisés par la vague migratoire.

    30 prêts - 1825 jours
    3 streaming in-situ
    3 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les métamorphoses de nos institutions publiques

    Olivier Frérot

    • Chronique sociale
    Parution : 30 Juin 2016 - Entrée pnb : 7 Décembre 2016

    Nos institutions publiques se sont édifiées sur les fondations philosophiques de la science et la raison. En ce début de XXIe?siècle, elles se fissurent sous l'effet de l'effondrement de la croyance au Progrès, des catastrophes environnementales, ainsi que de la découverte progressive de l'incomplétude radicale des mathématiques, donc de toute science et par conséquent de toute modélisation.
    Le problème est structurellement insurmontable, nos institutions publiques s'essoufflent irrémédiablement.
    La thèse défendue dans ce livre consiste à affirmer que la croyance en la puissance opératoire de la science et de la raison non contradictoire, autrefois efficace, est désormais épuisée. Nos institutions publiques sont-elles réformables?? La réponse est ici négative, car leur sève est tarie.
    Mais de nouvelles germinations, capables d'accueillir l'incertitude structurelle et structurante du quotidien, apparaissent au coeur de notre société, et annoncent son basculement vers un monde plus ouvert, permettant de reprendre confiance en l'avenir. Leur émergence est basée sur l'altérité qui devient le nouveau nom de la fraternité, là où s'épanouit le désir du risque de la rencontre non maîtrisable.
    L'auteur interroge ici les fondements de nos institutions publiques au croisement de plusieurs disciplines, la science, la technologie, la philosophie et l'économie. Au-delà de son expertise d'ingénieur nourrie de philosophie, il adopte le parti pris du citoyen, qui dénonce les dérives de la suprématie de la technoscience menaçant nos démocraties, et accueille les changements à la marge de notre société comme autant de signes qu'une ère nouvelle s'ouvre à nous.

    30 prêts - 1825 jours
    3 streaming in-situ
    3 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La thérapie sociale

    , ,

    • Chronique sociale
    Parution : 30 Juin 2016 - Entrée pnb : 7 Décembre 2016

    La Thérapie Sociale, inventée par Charles Rojzman et pratiquée aujourd'hui dans de nombreux pays, est une proposition ambitieuse et réaliste pour apporter des solutions collectives aux problèmes et aux violences qui agitent la société actuelle. Il apparaît plus que jamais nécessaire de comprendre et de soigner les blessures provoquées par la vie en commun dans les familles, les villes et les organisations, de développer de nouvelles pratiques et de nouveaux savoir-être adaptés à la réalité d'une société diversifiée, fragmentée, compétitive et où il est devenu difficile de coopérer et de vivre ensemble de façon véritablement démocratique.
    Ce livre qui expose les principes fondamentaux et les outils de la Thérapie Sociale répond aux besoins de compréhension et d'action des intervenants politiques et sociaux, en même temps qu'au souci de tous les citoyens de vivre mieux dans un temps de crise et d'incertitude.

    30 prêts - 1825 jours
    3 streaming in-situ
    3 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Adolescents de l'illimité

    ,

    • Chronique sociale
    Parution : 10 Octobre 2017 - Entrée pnb : 6 Octobre 2017

    Les adolescents de l'illimité est un recueil d'une pratique d'accueil d'adolescents multiplacés dans un foyer de la protection de l'enfance. Cet ouvrage conte des histoires vraies, des rencontres émouvantes, extravagantes, parfois drôles avec des adolescents dits incasables, qui ne font pas pacte avec le monde. Les auteures engagent les travailleurs sociaux et les pouvoirs publics à s'interroger sur l'accompagnement de ces jeunes. Ces adolescents impossibles ne trouvent plus assistance dans les familles d'accueil ou dans les institutions qui promeuvent pourtant le bien-être et l'autonomie des enfants. Que leur proposer?? Un ailleurs toujours meilleur ou toujours plus adapté à leurs besoins?? Cet ailleurs, l'adolescence les y a poussés?: leurs tribulations sont nombreuses, ils font des trajets sans projet, dans des contrées d'exil aux repères flous ou inexistants, mal cartographiées par les adultes. Il s'agit d'aller à leur rencontre et de ne pas leur faire la guerre. D'ailleurs, le secret dit le renard au Petit Prince est?: «?On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux?». Les auteures ont choisi le conte d'Antoine de Saint Exupéry pour aborder, avec poésie, la tragique réalité de ces adolescents criants d'humanité.

    30 prêts - 1825 jours
    3 streaming in-situ
    3 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Les pédagogues dans l'éducation ; approche historique

    Bernadette Moussy

    • Chronique sociale
    Parution : 5 Octobre 2016 - Entrée pnb : 7 Décembre 2016

    Entre invention et continuité
    Écrire un livre sur l'histoire de la pédagogie et les pédagogues est une véritable gageure, car ce sujet est extrêmement vaste, complexe. Bernadette Moussy, jardinière d'enfants et éducatrice de jeunes enfants a relevé ce défi avec une très grande érudition, elle nous fait voyager à travers les siècles allant du monde gallo-romain jusqu'à nos jours.
    Elle met en lumière un nombre impressionnant de pédagogues oubliés ou inconnus de la plupart d'entre nous et elle montre ainsi combien cette question de la pédagogie est essentielle et a taraudé l'humanité depuis ses origines.
    Elle souligne le lien entre les différentes pédagogies et le contexte social dans lequel elles émergent et note qu'il reflète le désir de correspondre au modèle social ou au contraire le souhait de s'en affranchir et de le faire évoluer.
    Un grand merci à Bernadette Moussy si attentive, aimante et respectueuse des enfants car elle nous aide à réfléchir aux fondements de la pédagogie, à ces questionnements si importants pour le devenir de nos enfants et donc de la société tout entière.
    Préface de Catherine Gueguen
    Cet ouvrage a pour but d'apporter des bases sur l'histoire de l'éducation, l'histoire des institutions d'accueil, les pédagogues et la pédagogie, en particulier celle qui s'adresse aux jeunes enfants. Il a aussi un autre but, celui de partager une passion née devant la découverte de cette volonté, qui tout au long des siècles a cherché à faire reconnaître l'enfant comme interlocuteur dans la relation éducative.

    30 prêts - 1825 jours
    3 streaming in-situ
    3 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • être grand-parent ; entre présence et distance

    ,

    • Chronique sociale
    Parution : 29 Novembre 2017 - Entrée pnb : 29 Novembre 2017

    Un groupe de spécialistes, dans le cadre d'une approche pluridisciplinaire, a souhaité éclairer l'état de la grand-parentalité aujourd'hui. Martine Segalen montre comment cette grand-parentalité s'articule avec les principaux champs de la société comme le logement, le travail, les politiques familiales et les relations du genre. Benoît Schneider met l'accent sur la « bonne distance », le grand-père contre-modèle et l'articulation entre grand-parentalité et homoparentalité. François Boursier insiste sur le changement de civilisation et le bouleversement sociétal dans lesquels nous nous trouvons. Kamel Arar aborde les grands-parents en situation interculturelle et la transmission intergénérationnelle. Georges Eid propose une vision panoramique sur les grands-parents contemporains. Anne Scrive évoque toute l'importance et la pertinence de la médiation familiale intergénérationnelle. Marie Lacroix rappelle que le droit « garantit » la relation petit-enfant/grands-parents, dans le sens de l'intérêt de l'enfant. Marie Douris précise que cette relation doit être en cohérence avec la fonction parentale. Marie-Paule Dimet remarque que devenir grand-parent nécessite un apprentissage dans une société en mutation.

    30 prêts - 1825 jours
    3 streaming in-situ
    3 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Mon parent vit en maison de retraite

    Daniel Thiébaud

    • Chronique sociale
    Parution : 2 Juin 2016 - Entrée pnb : 7 Décembre 2016

    Votre parent vit désormais en établissement.
    Ce livret a pour but de vous aider à accompagner votre parent dans cette étape de vie en préservant la sérénité et la joie.
    Cet ouvrage propose des éclairages pour mieux comprendre ce que peut vivre votre parent et des conseils pour réagir à ses comportements déroutants.

    30 prêts - 1825 jours
    3 streaming in-situ
    3 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Concevoir et accompagner une médiation artistique en maison de retraite ; la mémoire des pinceaux

    ,

    • Chronique sociale
    Parution : 11 Octobre 2017 - Entrée pnb : 6 Octobre 2017

    Le but de cet ouvrage est d'apporter un appui et une aide pratique aux personnels soignants des maisons de retraite (infirmiers, aides-soignants, aides médico-psychologiques, ergothérapeutes, psychomotriciens, orthophonistes, animateurs) qui souhaitent proposer un atelier peinture aux personnes âgées désorientées. Comment s'y prendre, comment procéder, avec quels outils ? Cela ne va pas forcément de soi. Ce guide pratique est un outil qui vous accompagnera dans la construction et la mise en oeuvre de votre projet.
    Ce guide s'adresse également aux artistes ayant envie d'organiser un atelier peinture?: votre formation ou votre expérience artistique vous ont doté d'outils et de connaissances en matière de peinture. Nous vous proposons avec ce livre la découverte de notre expérience de la médiation artistique auprès de personnes âgées et désorientées.

    30 prêts - 1825 jours
    3 streaming in-situ
    3 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Accueillir les jeunes migrants

    Julien Bricaud

    • Chronique sociale
    Parution : 23 Décembre 2021 - Entrée pnb : 15 Décembre 2021

    Cet ouvrage présente le cadre de la prise en charge des mineurs isolés étrangers. Les principaux enjeux qui apparaissent avec l'arrivée de ce public dans les institutions en charge de les protéger et de les accompagner y sont précisés.

    Ni théorie générale du soupçon, ni guide pratique, il y est question de penser l'action de ceux qui, comme salariés ou comme bénévoles, participent à l'accueil d'un public unanimement considéré comme vulnérable et néanmoins suspect de ne pas « vraiment » mériter d'être aidé. Les effets de cette suspicion concernent autant ceux qui organisent l'accueil que ceux à qui il est destiné. Ils interrogent la nature du lien qui les réunit. Le soupçon ébranle les pratiques des accueillants. Pour s'en défaire, il convient d'en étudier le mécanisme et de s'interroger sur les stratégies que les usagers inventent quand ils sont confrontés aux services sociaux.

    Quand l'accueil s'effectue en demi-teinte, qu'en résulte-t-il au niveau interpersonnel, au niveau institutionnel, au niveau politique?? L'occasion nous est ainsi donnée de revisiter certaines pratiques fortes du patrimoine des éducateurs et de repenser les bases d'une alliance avec l'usager.

    À l'appui des analyses avancées, l'auteur a choisi d'introduire des récits tirés d'un carnet de bord qu'il a tenu au fil de sa pratique. Ces récits et ces analyses s'adressent à tous ceux qui, confrontés à l'accueil de personnes qui parfois ne sont pas les bienvenues, cherchent des pistes d'intervention et matière à réflexion.

    30 prêts - 1825 jours
    3 streaming in-situ
    3 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La double spirale du temps ; le parti pris de l'optimisme

    André de Peretti

    • Chronique sociale
    Parution : 30 Août 2016 - Entrée pnb : 7 Décembre 2016

    Le parti pris de l'optimisme
    Cet ouvrage présente les composantes-clés de l'évolution de l'humanité. Il montre les ressources sur lesquelles l'Homme a pu s'appuyer pour construire une organisation sociale performante et apprenante.
    L'auteur fait le choix de modéliser l'aventure humaine sur la base d'une double hélice permettant de repérer les événements vécus, leurs interférences, leurs incidences...
    Cette relecture historique permet de revenir sur notre perception du passé afin de plus justement adosser notre présent en vue d'esquisser les perspectives et les conditions de notre avenir humain dans sa complexité.
    Il se positionne sur les défis actuels de l'Humanité et donne des démarches pour garantir l'existence d'une société humaniste.
    Aujourd'hui seul l'optimisme de résistance, prôné dans cet ouvrage, est digne d'une pensée humaniste et d'une détermination à remplir la vocation spirituelle dévolue à l'humanité.

    30 prêts - 1825 jours
    3 streaming in-situ
    3 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le conjugal et le familial face à la problématique alcoolique ; pour une approche centrée sur l'entourage et l'alcoolodépendance

    Isabelle Tamian

    • Chronique sociale
    Parution : 10 Mai 2017 - Entrée pnb : 6 Mai 2017

    Approche centrée sur l'entourage et l'alcoolodépendance
    Dans cet ouvrage, l'auteure revisite d'abord les différents modes «généralistes» d'écoute et d'intervention au niveau des couples et présente un dispositif en institution spécialisée pour accueillir des couples présentant leurs difficultés sous le registre de l'alcool. Elle dégage de cette expérience à la fois des aperçus cliniques et des perspectives pour le travail avec l'entourage. Elle aborde les différentes méthodes d'accompagnement et de prise en charge thérapeutiques.
    Le sujet alcoolodépendant et son entourage sont conduits à porter un regard nouveau sur leur parcours, à se resituer mutuellement dans leurs liens familiaux et à voir pour chacun s'ouvrir ainsi un accès à sa place de sujet qui ouvriront les possibilités d'un changement.
    Merci à Isabelle Tamian de cette contribution nouvelle et originale qui, observant comment la problématique alcoolique impacte celle du lien conjugal et familial, et jusqu'à la possibilité même d'engager une thérapie de couple ou du groupe familial, nous montre la nécessité d'un travail préliminaire d'accueil et d'accompagnement de l'entourage quand il apporte sa plainte et sa demande à propos de l'autre et pour l'autre, nous en indique les modalités possibles en institution spécialisée ainsi que, au-delà de la conduite alcoolique, les effets et l'intérêt pour les protagonistes, pour chacun et ensemble.
    Que le lecteur prenne le même intérêt et le même plaisir que moi à lire ce travail et découvrir les perspectives qu'il nous ouvre pour accueillir et accompagner un «?alcoolique?» avec les siens.
    Extrait de la préface du Dr Alain Rigaud - Psychiatre des Hôpitaux, chef du pôle d'addictologie de l'EPSM Marne
    Président de l'Association nationale de prévention?en alcoologie et addictologie.

    30 prêts - 1825 jours
    3 streaming in-situ
    3 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Agir avec Henri Lefebvre

    Hugues Lethierry

    • Chronique sociale
    Parution : 10 Mai 2017 - Entrée pnb : 6 Mai 2017

    Altermarxiste? Géographe radical?
    Cet ouvrage aide à comprendre les liens entre options politiques et philosophiques ainsi que les directions dans lesquelles peuvent s'orienter aujourd'hui recherches et mouvements «altermarxistes» sur les différents continents. Difficile de ne pas passer par la case Lefebvre. Certes il demande un effort mais on n'y trouvera néanmoins aucun jargon inutile ni discussion de salon: seulement des références à Pascal, Schelling, Heidegger, Sartre, Clouscard...
    Une femme, un honnête homme du XXIesiècle - qu'il soit citoyen, militant, étudiant, enseignant - y puisera, à travers Henri Lefebvre, une arme pour l'intelligibilité du monde ainsi que pour la pratique.

    30 prêts - 1825 jours
    3 streaming in-situ
    3 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Solidarités émergentes institutions en germe

    Olivier Frérot

    • Chronique sociale
    Parution : 30 Juin 2016 - Entrée pnb : 7 Décembre 2016

    Nos institutions publiques, issues de la Modernité, sont essentiellement fondées sur la foi en la science et la raison, qui irriguent nos philosophies depuis quatre siècles et dont la base est le principe de non-contradiction qui nous vient des Grecs.
    Cette croyance est fortement affaiblie en ce début de 21esiècle, du fait de la faillite des idéaux liés au Progrès, des catastrophes environnementales, ainsi que, plus profondément mais, ce qui est moins connu, de la découverte progressive de l'incomplétude radicale des mathématiques, donc de toute science et par conséquent de toute modélisation.
    Cependant nos institutions publiques actuelles sont devenues inefficientes et irréformables.
    La vie invente chaque jour du nouveau au sein de notre société et de nouvelles solidarités s'y tissent.
    Cet ouvrage montre ce qui est en train de naître au coeur de la société, en dehors des institutions, émergences basées sur la discrétion, la fragilité, la simplicité, l'ouverture, la solidarité, mais aussi accueillant l'incertitude structurelle et structurante de notre quotidien.
    Affirmant la fin de la période dite Moderne et son basculement vers un monde plus ouvert, ce texte plaide pour une philosophie qui détache la science de la technoscience et met la science et la raison à une place seconde par rapport à la vie et à l'existence, là où les paradoxes règnent et où le discours rationnel cède la place à la sensibilité, à l'art et à la poésie.

    30 prêts - 1825 jours
    3 streaming in-situ
    3 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Témoins de violence au quotidien ; comment répondre présent

    Aliette de Panafieu

    • Chronique sociale
    Parution : 5 Avril 2017 - Entrée pnb : 5 Avril 2017

    Comment répondre présent
    Tous les jours nous sommes témoins de violence.
    Chacune de ces situations est susceptible de provoquer malaise, inhibition, sentiment d'impuissance...
    Quel est ce trouble ?
    - Peur d'intervenir ?
    - Culpabilité de notre envie de fuir ou d'ignorer les enjeux ?
    - Manque de modèles pour « faire quelque chose ? »
    De quoi aurions-nous besoin, pour
    - Agir sans forcément réagir ?
    - Prendre nos responsabilités sans forcément parler, expliquer ou convaincre ?
    - Réduire cette violence dans le respect de chacun ?
    Grâce à des exemples concrets, ce livre propose
    - D'identifier ces violences.
    - De présenter des options alternatives aux tentations de fuite, de mutisme ou de passivité.
    - De découvrir des modèles de choix courageux car, dans notre quotidien, cette initiative sera souvent source de désordre, de conflit ou de rupture d'harmonie.
    - De nous encourager à cette audace après le deuil de vouloir avoir raison ou de prétendre être efficace.
    - De puiser dans nos réserves de créativité et de confiance en nous, afin de répondre présent, chacun à notre façon.

    30 prêts - 1825 jours
    3 streaming in-situ
    3 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Construire la relation éducative ; penser des méthodes d'action avec les groupes

    Pascal Le Rest

    • Chronique sociale
    Parution : 10 Mai 2017 - Entrée pnb : 6 Mai 2017

    Penser des méthodes d'action avec le groupe
    L'action sociale est confrontée à de nouveaux enjeux (problématiques des personnes, accroissement des violences, paupérisation et précarisation croissantes, migrations, etc.) et il n'est pas possible de faire comme si ce n'était pas le cas. Nous sommes face à de nouvelles problématiques sociales qui se développent dans un environnement globalisé.
    Cet ouvrage décline des moyens et des méthodes, issus de l'ethnométhodologie et de l'ethnographie, pour travailler la distance à l'autre, illustrés par des récits de vie qui présentent des trajectoires, des relations éducatives et dessinent des perspectives mais aussi des issues et des solutions.
    L'objectif de cet ouvrage est de penser la relation éducative, et la « bonne » distance à l'autre, au centre des préoccupations de nombreux professionnels, aujourd'hui en grande difficulté pour intervenir auprès des publics dits incasables ou addicts, hyperactifs ou border-line, aux pathologies limites ou au hors limite pathologique.
    Cet ouvrage, destiné aux professionnels du secteur social et médicosocial, autant de terrain que d'encadrement, intéressera tout autant les parents que les enseignants pour aborder les questions éducatives et les problématiques juvéniles.
    Il est un outil indispensable pour les étudiants en DUT carrières sociales, les éducateurs spécialisés, les moniteurs éducateurs, les AMP en formation dans les IRTS, ou encore les assistants sociaux en formation, comme pour les étudiants dans des filières universitaires spécialisées dans l'intervention sociale (les masters de sociologie par exemple).

    30 prêts - 1825 jours
    3 streaming in-situ
    3 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Penser avec Hannah Arendt

    Ternisien D'Ouv

    • Chronique sociale
    Parution : 11 Octobre 2017 - Entrée pnb : 6 Octobre 2017

    Depuis 2012, nous disposons enfin en français d'une traduction satisfaisante des livres publiés par Hannah Arendt aux États-Unis de 1951 à 1972. Il est ainsi possible à tout citoyen francophone curieux de cette pensée d'accéder directement à l'une des oeuvres politiques les plus originales du XXe?siècle. Pensée toujours vivante et qui, dans un moment de changement d'époque, peut nous aider non à trouver les solutions, mais, ce qui est plus essentiel, à nous poser des questions pertinentes.
    Les commentaires sur l'oeuvre d'Arendt se sont tellement multipliés depuis trente ans que le travail critique a peut-être fini par empêcher l'accès direct à sa pensée. Cet ouvrage poursuit donc un objectif?: fournir un guide de voyage à travers l'oeuvre politique d'Arendt.
    La première partie est consacrée à la genèse, comme penseur politique, de Hannah Arendt depuis sa naissance en Allemagne en 1906 jusqu'à la publication aux États-Unis des Origines du totalitarisme en 1951.
    La deuxième partie constitue le coeur du livre. Le premier chapitre propose une vision d'ensemble des oeuvres en naviguant d'un ouvrage à l'autre et en saisissant le développement d'une pensée s'élaborant à partir des événements. Les sept chapitres suivants permettent au lecteur de s'orienter dans chacun des sept livres. Le dernier chapitre propose un glossaire, le lecteur voyageant, à nouveau, à travers les sept livres avec, pour fil directeur, un choix des notions et distinctions qu'ils abordent.
    La troisième et dernière partie ouvre une réflexion sous forme de questionnement. En quoi la matière apportée par l'oeuvre de Hannah Arendt peut-elle nous aider à penser nos choix et nos actions??

    30 prêts - 1825 jours
    3 streaming in-situ
    3 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • A-t-on encore le droit d'être fragile ? ; entretiens avec Francesca Piolot

    Fred Poché

    • Chronique sociale
    Parution : 13 Septembre 2021 - Entrée pnb : 3 Septembre 2021

    Aujourd'hui, chacun doit sans cesse se montrer performant et répondre aux exigences de la compétitivité. Le stress permanent et l'inquiétude pour l'avenir traversent notre vie quotidienne. On se sent, alors, parfois très vulnérable, comme écrasé, incapable de suivre ou de s'adapter. On éprouve le sentiment de subir un monde qui a perdu la question du sens et détruit progressivement la saveur de la vie. Pourtant, au-delà des apparences, il existe une « fragilité de la force », celle de l'autosuffisance qui pense que l'on peut se construire tout seul, sans les autres ; et à l'inverse, il existe une force au coeur de la fragilité qui se manifeste dans la solidarité. L'extrême vulnérabilité que nous vivons n'est pas un destin, mais un passage qui doit nous obliger à repenser notre société.

    30 prêts - 1825 jours
    3 streaming in-situ
    3 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Citoyens en quête de démocratie

    Jean-Claude Devèze

    • Chronique sociale
    Parution : 30 Août 2016 - Entrée pnb : 7 Décembre 2016

    Ce livre propose de partager les réflexions et les propositions d'un militant sur la façon de redonner sens et force à notre démocratie et foi en la politique.
    L'auteur y présente ses convictions, à savoir :
    - l'avenir de notre démocratie repose d'abord sur l'implication des citoyens et de leurs élus et donc sur la manière de partager les responsabilités et le pouvoir ;
    - la priorité est d'édifier une société civique en s'appuyant sur la mise en oeuvre de processus démocratiques et sur une éducation civique permanente ;
    - la régénération de notre culture politique, nécessaire pour réinventer notre démocratie, requiert une révolution politicoculturelle mobilisant les forces créatives et émancipatrices de tous.
    Mais alors, peut-on redonner sens et vigueur à notre culture et à notre démocratie sans s'appuyer sur des forces spirituelles ? Se faire entendre sur un tel sujet est délicat dans un pays où le mot spiritualité est suspect pour une partie de nos concitoyens, où la religion est souvent jugée de façon négative et où il est difficile de dépasser les approches idéologiques. Pourtant, leur quête de sens et de vérité donne force et cohérence aux engagements de militants oeuvrant dans la durée au service des autres et de la collectivité.
    Impliquons-nous, (re)prenons le pouvoir, osons réaliser la promesse démocratique pour faire monde ensemble en bâtissant notre société civique.

    30 prêts - 1825 jours
    3 streaming in-situ
    3 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Sans mobile apparent ; enquête auprès des "sans portable"

    Bertrand Bergier

    • Chronique sociale
    Parution : 12 Décembre 2016 - Entrée pnb : 7 Décembre 2016

    Un quotidien « sans portable », « sans smartphone »
    Tout le monde en a un. Eux non?! Ils se tiennent à l'écart de l'élan majoritaire et ne désirent pas a priori ce qui apparaît comme socialement désirable. Dans la sphère privée comme dans la sphère professionnelle, ils sont sans «?mobile?», terme générique couvrant les différentes générations?: du téléphone à carte au smartphone, de l'outil d'oralité à l'outil d'écriture et de lecture. Qui sont-ils?? L'intrigue du non-équipement ne peut être résolue par un simple renversement des observations des possédants et de leurs usages.
    Au fil de l'ouvrage, nous dévoilons une population hétérogène entremêlant des arguments relatifs à l'objet et au sujet social qui les avance. Le dire peut défendre des convictions (argumentation identitaire), insister sur les coordonnées de lieux et de temps propices au non-équipement (argumentation contextuelle), se focaliser sur les caractéristiques et propriétés de la chose jugée (argumentation matérielle et technique), faire valoir le passé pour expliquer le rapport actuel au «?mobile?» (argumentation historique) ou encore pointer le rôle joué par autrui (argumentation s'appuyant sur un tiers).
    Les «?sans?» comptent dans leurs rangs des «?ex?» qui se sont détournés de l'objet, l'ont cédé sans regret ou l'ont simplement perdu?; mais aussi des frustrés s'insurgeant contre un non-équipement subi.
    Les non-équipés peuvent solliciter autrui, emprunter l'outil à l'occasion, voire fréquemment. Ils peuvent a contrario ne l'avoir jamais manipulé et dépeindre un quotidien analogue à celui des équipés ayant désinvesti la chose.
    Si le non-équipement autorise et produit des usages spécifiques du mobile, l'équipement n'interdit pas le non-usage. Il ne s'ensuit pas que ces non-usagers équipés se confondent avec les non-usagers non équipés. Les premiers ayant, à la différence des seconds, un statut de joignable. D'où l'intérêt d'une approche paradoxale séparant et fusionnant les niveaux?: équipement et usage.

    30 prêts - 1825 jours
    3 streaming in-situ
    3 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Contribuer à l'émergence d'une société neuve et vive

    Olivier Frérot

    • Chronique sociale
    Parution : 5 Avril 2017 - Entrée pnb : 5 Avril 2017

    Des chemins à investir
    Un de nos plus grands désarrois actuels est la progressive disparition de ce que nous appelons le Bien Commun. Nous ne comprenons pas pourquoi ce qui était encore efficace il y a peu ne l'est plus ; pourquoi la machine publique qui produisait globalement du bien pour nous tous, s'est enrayée. Nous pouvons être gagnés par l'amertume et le ressentiment. Ne devrions-nous pas regarder cette évolution avec lucidité ? Sinon, des tragédies pourraient bien nous submerger et la barbarie revenir.
    Il importe donc de comprendre ce qui nous arrive en ce début de XXIe siècle, où est passé ce Bien Commun qui nous tenait positivement ensemble et s'il n'est pas en train de se métamorphoser en une autre forme.
    Cet ouvrage montre ce qui est en train de naître au coeur de la société, ils s'ouvrent des chemins inédits et enthousiasmants pour la pensée et pour l'action.

    30 prêts - 1825 jours
    3 streaming in-situ
    3 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty