Seuil

  • Où l'on retrouve Victor B., le photographe de presse qui aime tant les chats, héros nonchalant des romans noirs de Jean-François Vilar. Victor rentre à Paris, après trois années de captivité à l'étranger. Nous sommes en novembre 1989 et le mur de Berlin commence à s'écrouler. Son compagnon de détention, Alex Katz, est tué quelques jours plus tard sous les yeux de Victor qui ne croit pas une seconde à la thèse de l'accident. L'affaire se noue au fur et à mesure de l'entrée en scène de divers personnages, certains séduisants, d'autres moins. D'abord Solveig, la journaliste d'origine tchèque ; ensuite Abigail Stern, qui était la maîtresse de Katz et qui confie à Victor un journal intime écrit par Alfred Katz, le père d'Alex, pendant l'année 1938. Et puis, il y a le flic, Laurent, étrange et insistant, et un réalisateur de télévision un peu hors de course. Le temps, comme l'histoire, peut se faire plus ou moins transparent. On suivra, d'une même lecture, le drame présent et l'amour de Solveig et de Victor, tandis que celui-ci, chaque soir, dévore le journal d'Alfred Katz, nous faisant ainsi revivre son histoire d'amour avec la jolie Mila, prostituée à ses heures et modèle nu favori de Man Ray. Les surréalistes sont là, et les trotskystes : ce sont eux, bien sûr, les fantômes aux fronts troués qui seront assassinés les uns après les autres par la police de Staline. Les deux récits, celui de 1938 et celui de 1989, vont peu à peu se rapprocher, jusqu'à se fondre littéralement en une magnifique scène d'amour et de déambulation dans le square de la tour Saint-Jacques, une nuit où la peur et la beauté auront la même façon de s'exprimer : la chasse, en effet, n'a jamais cessé. Elle aurait même tendance à reprendre. Comment échapper aux flics déguisés, aux femmes qui sont des agents doubles, à l'histoire qui vous trompe ? Et, surtout, qui était Alfred Katz ?

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Loup (1) : Nursery rhyme

    Joseph Bialot

    Parution : 1 Janvier 1999 - Entrée pnb : 18 Novembre 2015

    Depuis le jour des noces sanglantes sur les bords de la Marne, une équipe de tueurs sème dans Paris des cadavres aux doigts coupés. Leur méthode ? Un jeu infernal inspiré par une comptine, une Nursery rhyme dont ils donnent une version meurtrière. Valentin Welsch et sa brigade sont dès lors sur les dents. Pour les aider dans leur traque, ils retrouvent Fresnel, leur ancien patron, devenu Loup depuis qu'un inconnu lui a volé son image en l'allumant avec une lampe à souder. Il porte maintenant cagoule blanche et sait qu'il ne connaîtra pas le repos avant de s'être vengé du feu par le feu. Autant dire qu'avec lui, c'est garanti, l'enquête sera menée jusqu'au bout, et sans pitié...

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Loup (3) : Le Sténopé

    Joseph Bialot

    Parution : 1 Janvier 2000 - Entrée pnb : 18 Novembre 2015

    La tête coupée d'un enfant flottant au fil de l'eau, une rose entre les dents. Un gamin porté disparu. Un drôle d'instituteur qui fait de ses élèves des as du vol à la tire. Un ex-taulard, injustement condamné ne rêvant que de vengeance. Et des cadavres partout. Voilà de quoi donner du fil à retordre à Valentin Welsch et toute son équipe. Surtout quand une enquête peut en cacher une autre et que des gosses qui ont pour nom Procuste, Mandrin, ou Cartouche, manient le sténopé comme d'autres un Nikon.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Loup (2) : ô mort, vieux capitaine...

    Joseph Bialot

    Parution : 1 Janvier 2000 - Entrée pnb : 10 Décembre 2015

    Maîtriser un braqueur de banques, maniaque de la seringue, c'est presque de la routine pour le capitaine Welsch. Mais abattre l'homme, déjà désarmé et menotté, c'est ouvrir la porte à une rafale de problèmes. Bonjour, la bavure ! Et lorsqu'un inconnu décide de venger la victime en faisant sauter des établissements bancaires, il ne fait qu'ajouter à la tension créée par les lettres de menaces dont il bombarde Valentin Welsch. Intimidations originales qui prennent la forme d'une charade se terminant immanquablement par : Mon tout est un flic mort. Valentin fait appel à Loup, l'ex-patron de la brigade. L'ancien reprend du service et ne sera pas de trop dans l'équipe qui se bat pour faire avorter le projet meurtrier de l'amateur de rébus. Tous les coups seront permis, y compris l'utilisation de grilles de mots croisés. Et mon tout sera...

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty