Publibook

  • De belles rencontres

    Alain Gaba

    Parution : 28 Mai 2019 - Entrée pnb : 2 Juin 2019

    - Quel moyen avons-nous pour lutter contre ces abus, dans nos quartiers ? Qu'en est-il de ce que l'on appelle le "social" ? Passé à la trappe par l'argent ? David a toujours apporté aux autres son savoir pédagogique, construit avec Célestin Freinet. De retour à Paris après avoir enseigné à La Réunion et Madagascar, il crée un centre de formation d'animateurs pour permettre aux jeunes en décrochage scolaire d'acquérir une formation et un travail. Bien que cela ne soit pas son milieu de prédilection, il s'est laissé emporter par le défi : aller à la rencontre de ces jeunes des banlieues, dont on a souvent des images très négatives et violentes. Il réussit ensuite à travailler avec les porteurs d'innovations et de nouvelles approches dans leur domaine : tels que Lainé, les frères Oury, Deligny, Augusto Boal, Jacquard, Debord et Vainegem... et d'autres encore, tous des personnalités qui ont apporté une respiration dans ce siècle, déjà perverti par l'argent. Et maintenant, pourquoi ne les connait-on pas ? Du moins, pourquoi leurs propositions sont-elles enfouies dans l'histoire ? Qui connaît ces personnages, dans le public et même dans des formations professionnelles ? Le travail, le soin, les handicaps, l'éducation populaire... n'ont pas résisté à la fougue capitaliste et à l'abandon de l'histoire ! De belles rencontres, le quatrième volume de la saga de David, évoque avec justesse les différentes méthodes de pédagogie pour les enfants en difficulté. Alain Gaba nous offre ici un témoignage essentiel de son temps, tout en nous transmettant son savoir et en luttant contre des idées reçues.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Brèves d'apothicaire

    Jean Daniau

    Parution : 14 Octobre 2012 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Connaissez-vous l'étendue de ce que portent notre monde et notre temps : ses problèmes, ses engouements, ses peurs, ses obsessions, ses incongruités, ses contradictions, ses folies, sa violence et sa cruauté ? Sans doute en avez-vous au moins une idée et sans doute les reconnaîtrez-vous en lisant ce recueil dont le contenu explore l'humour des pharmaciens, révèle la solution d'une énigme née dans une librairie, côtoie le combat d'ouvriers pour maintenir leur usine textile, accompagne les fantasmes d'un tagueur, ceux d'un collectionneur original ou d'un écrivain en quête d'un éditeur...

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le livre à écrire

    Constance Larsen

    Parution : 1 Septembre 2012 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Une famille nombreuse, deux parents, six enfants. À sa surface, des lézardes ordinaires : les tensions entre frères et soeurs, les préférences des parents... Dessous, des fractures qui menacent déjà de faire s'effondrer cet édifice, et ce sera les parents qui se séparent, les soeurs qui rompent toute attache, celle qui succombe à l'alcool. Et encore plus profondément, les précipices sur lesquels tiennent miraculeusement les êtres. Des êtres comme Marie, la soeur qui apparemment mordait la vie, mais que l'on retrouva suicidée, laissant derrière elle des indices vite censurés, seuls éléments qui permettraient de comprendre l'incompréhensible.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La laisse de mer

    Christine Pic-Gillard

    Parution : 24 Septembre 2015 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    « La période d'écriture de ces nouvelles s'étale sur une quinzaine d'années. Elles forment un ensemble cohérent, même si chacune d'elle est une histoire différente et complète. Le fil conducteur qui relie ces histoires est la mort du fils de la protagoniste. Si le point de départ est bien réel - la mort dans la première nouvelle -, les autres récits sont presque entièrement fictionnels du point de vue factuel. Cependant, le temps réel écoulé entre la première et la dernière nouvelle fait partie de la narration dont le thème est, plus que la mort et l'absence, le silence, comme un écho assourdissant de la douleur qui isole la narratrice mais qu'elle va intégrer peu à peu, jusqu'à être capable d'un retour vers les autres. Ces nouvelles sont la laisse de mer de la douleur. » À partir d'un thème - la disparition du fils -, C. Pic-Gillard tisse un recueil proche des variations, au sens le plus musical du terme. Autour de ce sujet principal gravitent, apparaissent et disparaissent même, d'un récit à l'autre, un certain nombre de motifs... parmi eux : le corps de l'enfant, la solitude, le meuble, mais encore une certaine fétichisation et la mer, déjà présente dans le précédent opus de C. Pic-Gillard. Et le lecteur de retrouver l'écriture troublante - parfois vénéneuse - et à fleur d'âme d'une auteure qui confirme son talent dans les formes littéraires brèves et intenses.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Sangs-mêlés

    Jean-Philippe Fresnoy

    Parution : 16 Octobre 2018 - Entrée pnb : 13 Janvier 2019

    « J'ai rêvé que mon fils, car c'est un garçon que je porte, me reprochait ses origines [...]. Puis il s'enveloppait dans un grand drap de lin blanc avant de s'allonger sur un gigantesque lit, le visage enfoui dans l'oreiller. Curieusement, la toile restait immaculée malgré la grande quantité de sang ; sa peau semblait avoir joué le rôle d'un puissant buvard périodique. Affolée, je me précipitais sur lui et le retournais sur le dos pour qu'il puisse respirer normalement, et découvrais, stupéfaite, que son visage était celui de... Tristan ! Il me regardait avec une infinie tristesse, et bien que ses lèvres restent closes, je l'entendais me supplier "Je t'en prie, petite Mère, ne m'impose pas ce retour car je ne supporterai pas une nouvelle épreuve. Je ne suis pas fait pour ce monde et m'y propulser relève de la plus haute cruauté, voire d'une impardonnable trahison. Ce qui m'attend, tu ne le souhaiterais pas à ton pire ennemi. Tu dois mettre un terme à ces infernales renaissances !" » Des parents aux enfants se transmettent plus que des gènes... D'une génération à l'autre se propagent aussi comme des malédictions, des secrets inavoués, des blessures impossibles à suturer... De Marion à Alexandre, et d'Alexandre à Marion, personnages maillés par les liens familiaux, c'est à une généalogie de la haine et de l'amour, du racisme et du rejet, de la faute et du rachat, que se prête le roman composé par J.-P. Fresnoy, qui signe ici une fresque puissante, traversée et maintenue par un discret souffle fantastique qui lui donne toute son identité.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Au vent de l'été

    Jacques-Adrien Perret

    Parution : 20 Mars 2012 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Un homme se décide à aborder le personnage énigmatique qui arpente le trottoir près de chez lui, durant l'automne et l'hiver, perdu dans ses regrets et ses souvenirs d'enfance... Deux frères se décident à atteindre celle qu'on appelle l'île du diable, réputée pour sa pêche mais aussi pour ses sables mouvants... L'obsession d'un homme pour les chiens et les problèmes qu'ils peuvent causer tourne à la folie... Renversé par une voiture, un blessé va subir d'incroyables mésaventures... Privé d'oxygène, un cosmonaute vit ses derniers instants dans un délire mystique...

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Nouvelles insulaires

    Christine Pic-Gillard

    Parution : 7 Juin 2012 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Cinq nouvelles qui peignent, à petites touches, la rencontre entre une femme et une île. Ce qui relie les textes entre eux, c'est un regard curieux, amoureux, et pourtant distancié sur une terre extraordinaire en ce qu'elle permet de mener des expériences intimes impossibles à vivre ailleurs : se terrer comme une tortue ; aimer sous le rouge des hibiscus ou dans l'urgence ; connaître la chaleur troublante d'un chien nu ; accepter l'éloignement de l'amant par respect.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'autre ami t.2 ; Léo

    Rolland Fillod

    Parution : 7 Juin 2012 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Le temps s'est écoulé depuis les premières années d'une amitié passées à refaire le monde autour d'un café : aujourd'hui, Léo peine devant la page blanche ; Pierre espace ses visites au prétexte d'une surcharge de travail. La vie et le temps, les rencontres, les choix et les routes empruntées seront-ils plus forts que les liens étroits qui unissent ces jeunes hommes férus de littérature ? À moins que le danger ne soit ailleurs et que la folie rôde... Avec "Léo", deuxième tome de "L'Autre ami", Rolland Fillod poursuit l'exploration minutieuse des relations humaines entreprises dans "Pierre" avec un brio inchangé !

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le sortilège de la nouvelle ère

    Ceccarini Samu Le

    Parution : 26 Novembre 2012 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Entre mysticisme et théologie, cette nouvelle vous invitera à arpenter les voies sinueuses qui mènent à la toute-puissance et à la vérité. Histoire d'un jeune lycéen, paria de son établissement, et d'un camarade, qui deviennent les cibles d'un sort jeté depuis l'Argentine. Une quête pour le monde et avant tout pour se connaître eux-mêmes les attend.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Ombres jaunes, nuits mauves

    ,

    Parution : 27 Novembre 2014 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Palerme, dans une Italie du futur. Rocco Billemi s'éveille, dans son lit, à côté d'un homme égorgé qu'il ne parvient pas à identifier. Il a le vague souvenir d'avoir passé la soirée en compagnie d'un beau garçon, Gabriele, mais ce cadavre sanguinolent ne lui ressemble pas. Alors, de qui peut-il bien s'agir ? Il se trouve pris dans l'engrenage d'une enquête judiciaire dont il est le principal suspect aux yeux de la police. Mais comment établir son innocence alors que toutes les preuves l'accablent ? Décrivant un état sécuritaire, fasciste et homophobe, les auteurs fustigent une certaine Italie - celle d'un Berlusconi, d'une Ligue du Nord - et, au-delà, mettent en garde contre les dérives de nos sociétés dites modernes. Ce roman inclassable, qui oscille entre plusieurs genres et thématiques: policier et anticipation, sociopolitique et (homo)sexualité, a rencontré, de par son originalité, un franc succès en Italie.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les années irréversibles

    Mireille Bastien-Thiry

    Parution : 1 Juin 2010 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    1939, Saint-Jean-de-Luz. Marie débarque dans la vie tranquille de Catherine comme une tempête après une chaude journée d'été. Une petite sauvageonne, lunatique et déroutante, différente et intrigante. Celle qui deviendra sa soeur, sa meilleure amie : sa petite cousine, pourtant âgée d'un an de plus qu'elle, celle dont l'enfance n'avait pas été la sienne, mais l'avait rejointe, depuis l'autre côté de la Méditerranée. Alors qu'elle découvre avec son frère Raoul sa famille métropolitaine pour les vacances, la guerre éclate. En 1947, lorsque leurs parents se séparent, les enfants se retrouvent dans la famille de Catherine. Mais l'avenir réserve un nouveau départ, et Marie rejoindra sa terre natale pour suivre l'amour de sa vie. L'état d'urgence sera décrété, puis prolongé...

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'essentiel pour partir, c'est de s'en aller

    Patrick Dupin

    Parution : 1 Janvier 2009 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Le Botter hollandais Johanna pour un tour de France par les canaux, le vieux voilier Daphné pour une virée au Portugal, au Maroc et aux Canaries, l'ex-péniche De Vier Gebroeders, de la Friesland à Aigues Mortes : tous ces voyages maritimes sont destinés aux passionnés de la mer, ou à ceux qui souhaitent se jeter à l'eau...

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Odeur de pomme

    Irfane Saleh

    Parution : 1 Janvier 2011 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Halabja, années 1970. La révolution kurde est en marche. Entouré d'une mère qui se tue au travail et d'un père handicapé qui rejette toute sa colère sur les siens, le jeune Irfan tente de grandir et surtout de se construire au sein de ce monde qu'il a souvent bien des difficultés à comprendre. Et si les accidents du quotidien semblent coller à la peau du garçon, de terribles événements vont bientôt venir bouleverser son existence tout entière... Le récit poignant de l'enfance d'un jeune garçon que des événements politiques ont forcé à grandir bien trop vite. À travers ce texte qui se caractérise par sa simplicité et sa vérité profonde, on découvre un univers où se mêlent histoires collective et personnelle, un univers qui nous fait passer en quelques lignes du sourire aux larmes. Une oeuvre forte qui ne manque pas de rappeler au lecteur que tout ne tient qu'à un fil.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Douceur de vivre à Oaxaca

    Jean-Raoul Fournier

    Parution : 1 Juin 2010 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Elles sont simples, les histoires que J.-R. Fournier relate. Humbles, comme celle de ce peintre inconnu, vivant sa passion dans l'anonymat. Émouvantes, comme celle de cet architecte affolé à l'idée de sa propre vieillesse. Mélancoliques, comme celle de ce voyage parisien ardemment désiré, cruellement annulé. Simples, mais pourtant pas simplistes. Car le tour de force de l'auteur consiste encore à hisser ses personnages à un niveau littéralement extra-ordinaire. C'est-à-dire à un degré plus intense, plus brillant, plus périlleux aussi. Ainsi de cette nouvelle qui retrace la carrière fulgurante d'un boxeur digne d'Icare. Ainsi de ces textes amoureux dans lesquels la passion apparaît à la fois comme salvatrice et destructrice. Ainsi de ces récits où la fascination des hommes se fait troublante, obsessionnelle, meurtrière.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Elles, jérusalem

    Thierry Leroy

    Parution : 2 Septembre 2011 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Jeune fille farouche et sensible, Diane ne s'en laisse pas conter. Pourquoi donc, malgré de vives réticences, se rend-elle à Jérusalem en compagnie de son amie Laurence ? Se doute-t-elle qu'elle y découvrira des femmes inattendues ? Peut-elle concevoir qu'au contact des pierres de la Ville sainte, elle trouvera une mémoire d'avenir ? Car elle va faire une rencontre bouleversante avec Marie-Madeleine, la disciple de Jésus dont le personnage fait encore aujourd'hui couler beaucoup d'encre. Aidée de son amie et d'un vieux prêtre, Diane devra percer les secrets de cette femme mystérieuse, troublante, triple et une. Et parcourir avec courage et obstination les ruelles de Jérusalem pour que se redessine sa géographie intime et spirituelle.
    Romancier biblique et voyageur, spécialiste des débuts de l'ère chrétienne, Thierry Leroy nous offre ici son premier roman contemporain. Un coup d'essai peut-être, mais un joli coup de maître, certainement. Plus qu'un roman théologique, c'est l'histoire d'une rencontre. C'est un monde nouveau qui s'offre. Mais s'agit-il d'un monde passé ou d'un monde à venir ? Le style accroche, les personnages féminins séduisent, l'exactitude théologique rassure, les idées éveillent. Sans temps morts mais avec des personnalités ciselées, des remises en question, des bouleversements de statu-quo, un roman qui saura vous tenir en haleine, vous surprendre, et pourquoi pas vous convaincre.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La pièce rapportée ; les non-dits et les mal-dits

    Philippe Duhamel

    Parution : 1 Juin 2004 - Entrée pnb : 19 Janvier 2016

    Après la Seconde guerre mondiale, les tabous ne disparurent pas. C'était l'époque où les filles mère étaient mises au ban de la société. Ces enfants nés de père considéré comme « inconnu » n'étaient reconnus par leur mère que longtemps après leur naissance, voire jamais. Philippe Duhamel fut l'un de ces enfants nés au lendemain de la Seconde guerre mondiale. Il ne connut jamais son père et ne fut reconnu par sa mère qu'à l'âge de quatre ans au moment où celle-ci trouva un mari qui put donner un nom à son fils.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Nostradamus et l'intrigante prophétie d'Orval

    Patrick Fischer Naudin

    Parution : 28 Novembre 2013 - Entrée pnb : 7 Avril 2019

    Deux voix se croisent à travers des époques différentes pour conter des histoires qui s'entremêlent, celles d'une abbaye trappiste cistercienne, Orval, et d'une source, objet de cultes païens, d'une déesse chasseresse celte, Arduinna et d'une jeune comtesse italienne intrépide, Mathilde de Toscane, d'un moine sulfureux confronté à une prophétie mystérieuse et controversée et à un livre codé à l'origine inconnue. Celle aussi d'une forteresse imprenable, Bouillon, et d'un comté, Chiny, à l'histoire riche et liée. Ces éléments viennent percuter Léon Magresse, qui tente de retrouver sa compagne disparue alors qu'elle effectuait des recherches sur les abbayes trappistes de Belgique. Ce roman historique mené sous forme d'intrigue évoque tout un pan d'histoire du Nord-Est de l'Europe mais également la période cruciale pour la chrétienté de la réforme grégorienne portée par le pape Grégoire VII contre l'empereur du Saint Empire romain germanique, appelée querelle des investitures. Il suit aussi Nostradamus dans ses recherches pour écrire ses prophéties appelées « Centuries» et interroge sur le lien de ce dernier avec Catherine de Médicis avec, en filigrane, le combat perpétuel entre le Diable et Dieu.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Poivre et sel

    Madeleine Dehais

    Parution : 13 Avril 2018 - Entrée pnb : 22 Novembre 2018

    « Un peu poète à ses moments perdus, il aimait jouer avec les mots, ou plutôt se faire encercler par eux en une ronde romantique, musicale et joyeuse. Il se souvint aussi d'avoir enterré au pied de l'arbre, en cachette sans le dire à Adeline, mais en espérant qu'elle la trouve, une boîte en plastique rouge comme sang contenant une jolie bague d'un prix abordable admirée à la devanture d'un bijoutier, et payée avec son argent de poche. Pourquoi ne la lui avait-il pas donnée de la main à la main ? Que craignait-il ? Peur de s'engager si vite ? Même si ce n'était alors qu'une réticence imperceptible ? À côté de la bague, il avait déposé un caillou en forme de coeur qu'il avait récolté sur la plage. Sans se soucier de l'étrange symbole qui pouvait résulter de cette proximité. Coeur de pierre. Le sien ? » Avec ce nouveau recueil de nouvelles, Madeleine Dehais poursuit ses chroniques faites d'innocence et d'amertume. Des tranches de vie faites de petits riens qui en disent pourtant beaucoup : c'est une balade touchante au coeur de l'âme de chacun, à l'aube ou au crépuscule de sa vie, lorsque tout reste à faire, à regretter ou à recommencer.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Virages inattendus

    Marielle Feron-Dallery

    Parution : 13 Avril 2018 - Entrée pnb : 15 Avril 2018

    « Le calme était donc revenu. Quel soulagement de se retrouver enfin seule et de pouvoir décompresser après la vive émotion qu'elle avait éprouvée quelques minutes plus tôt. Pourrait-elle continuer à supporter cet univers de machos ? Il le fallait, pourtant. Elle s'était fixé un but qu'elle atteindrait coûte que coûte. Mais, pour cela, il fallait qu'elle s'intègre à cette famille pour mieux cracher sa vengeance à la figure de ceux qui avaient fait le malheur de sa mère. Elle ne devait pas l'oublier. » S'immiscer dans cette famille qui lui a été refusée par Simon, son père biologique démissionnaire... Entrer dans le cercle étroit des Macère, clan ô combien tempétueux mais soudé... Y faire exploser la vérité sur ce patriarche séducteur... Les plans de Julie semblent fermement arrêtés pour venger sa mère récemment disparue. Ils se déroulent même sans anicroches... jusqu'à ce que les événements commencent à lui échapper. La maladie d'un enfant mais aussi de troubles sentiments pour Luc, son demi-frère, vont ainsi faire dérailler son projet avec, en bout de ligne, des risques de dégâts insoupçonnés. Prise dans un réseau de contradictions intenables, la jeune femme parviendra-t-elle même à sortir absolument indemne de cette aventure ? Là est encore un des enjeux majeurs de ce texte écrit au cordeau par une romancière particulièrement habile.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Rétrospectives

    Frédéric Delalot

    Parution : 29 Août 2018 - Entrée pnb : 2 Septembre 2018

    « On sortait... Première époque... Deuxième époque... On sortait... D'époques en époques... Il y avait des décors, des passages, des lieux de rêve. Des ambiances paisibles, émouvantes... Des styles rassurants, bazar, bohème, matières nobles, imprimés, palette infinie de couleurs... Des plantes, des fenêtres sur d'autres rêves encore... Des petits objets, des histoires personnelles, des souvenirs... Poésie des moments de retrouvailles, d'échanges, d'étreintes, bonheurs éternels... Mêler les époques, les styles... » Écriture déambulatoire, mais en même temps vacillante, voire glissante, que celle développée par Frédéric Delalot qui, avec cette oeuvre labyrinthique, se promène entre les époques et les espaces, pour en extraire images, impressions et sensations. Composée d'éclats et de fragments appartenant aussi bien à un passé inaccessible qu'à un futur qui n'est pas encore advenu, cette oeuvre au goût de cendres et de regrets, aux notes nostalgiques et empreintes de déterminisme, frappe tout autant par son audace formelle que par sa capacité à capturer en quelques mots l'air du temps.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Conversations avec Jésus-Christ

    Albert Géron

    Parution : 4 Mai 2018 - Entrée pnb : 6 Mai 2018

    « - Je reviens, en effet, quelquefois sur terre, répond-il laconique. - Et cela finit toujours mal, n'est-ce pas ? Jésus ne répond pas. On pourrait peut-être s'étonner de mon flegme, tandis que nous cheminons le long de la Seine, comme de vieux copains. J'ai tout de même un dieu à côté de moi. Que dis-je, j'ai le Dieu, l'Unique, le Vrai, celui qui a créé toutes choses - et qui peut tout. Je côtoie, en ce moment, la transcendance suprême et je ne suis pas ému, nom de... d'une pipe ! J'aurais dû, dès les premiers instants, me jeter à genoux, comme sainte Jeanne, ou bien me couvrir la tête de cendres, comme les Hébreux. Mais je ne suis nullement schizophrène, à l'instar de Bernadette, et n'ai aucun volcan sous la main pour imiter les Juifs. Je reste François, seulement - un petit drogué qui arpente ce jour les rues de la capitale, et qui s'est bien remis de ses émotions. Et puis il y a plus : je doute, je doute continuellement. C'est dans ma nature. » Étudiant parisien drogué, athée irrécupérable, cartésien, indifférent, cynique... Rien ne prédisposait François à parler à Jésus-Christ. Jess, Jésus, quel que soit le nom qu'il se donne, est pourtant bien là à ses côtés. Une rencontre décisive qui va bouleverser sa vie, son monde et ses certitudes ancrées au plus profond de son âme... lui qui n'y croit pourtant pas. Et s'il n'était pas Dieu, mais simplement un magicien ? Et si... ? Oscillant entre réflexion et dérision, Albert Géron signe avec humour un récit initiatique aussi loufoque que troublant.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Ombres et murmures ; quand la scène devient un monde

    Thomas Therese

    Parution : 26 Octobre 2018 - Entrée pnb : 22 Novembre 2018

    « Prendre des risques, écrire à partir de la marge, être étranger chez soi. La maison de l'étranger est l'art, la littérature en particulier. Il y retrouve sa terre et son exil. Il y rencontre à la fois sa demeure et l'exclusion de cette demeure. L'aliénation, de ce merveilleux mot estrangement en anglais. Le processus qui transforme quelque chose de familier en quelque chose de non familier. D'étrange, même. Être artiste, c'est débusquer l'inquiétante étrangeté de l'être au sein du familier. C'est être défamiliarisé, par soi-même ou par les autres. Comme circuler en train dans un paysage que l'on connaît - on (y) est à la fois le même et un autre. » Un travail sur le temps, son épaisseur et sa densité, les sensations et impressions qu'il laisse en nous : voici ce qui semble être un moteur dans l'écriture de ces courts textes qui captent, avec cet outil imparfait qu'est la langue, tout ce qui peut se passer l'instant d'une rencontre, lors d'une confrontation à une oeuvre d'art, durant un moment a priori anodin. De là, peut-être, ce style à l'infinitif, ces phrases averbales, qui tentent de retenir les émotions et pensées, de les figer sur la page pour en faire comme des trésors à revenir, plus tard, contempler et méditer.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La mère

    Jack Derain

    Parution : 15 Octobre 2018 - Entrée pnb : 22 Novembre 2018

    « Ce que je sais d'elle, je me le raconte à moi-même, ou aux autres. Mais ce que je ne sais pas ou ignore encore, reste un mystère dont la cupidité accentue ma rancoeur lorsque j'en viens à connaître de telles choses. Après tout, la vengeance n'est-elle pas une affaire d'amitié ? Une sorte de complicité dans la continuité. L'amour que porte une mère à son fils n'est pas forcément synonyme d'affection. Comme un couple qui se respecte, chacun en arrive à garder ses secrets. Pourtant je me demande à quel moment je l'ai humiliée, pour qu'elle en vienne à me discréditer de la sorte avec autrui ? Je voudrais bien le savoir ! Je n'ai pas souvenir, durant toute ma vie, lui avoir fait un tel affront. Ni même l'offenser ou l'offusquer dans mes propos pendant l'adolescence ou à l'âge adulte... » Disparue, Geneviève n'en occupe pas moins une place de plus en plus importante dans le roman composé par J. Derain. Sortant peu à peu de l'ombre, dépouillée de ses non-dits, elle émerge peu à peu dans toute sa complexité de femme, d'amante, d'entrepreneuse et de mère, et s'impose comme une figure paradoxale, avec laquelle ne cesse de négocier Félix, son fils d'une cinquantaine d'années soudainement confronté à ses secrets. OEuvre au style dense et étouffé, et à la temporalité resserrée, La Mère compose dans le même temps un portrait de femme et le récit d'une relation filiale tantôt puissante, tantôt fragile, en quête d'apaisement.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Il était une fois sur la Voie lactée...

    Jean-Baptiste Paquy

    Parution : 6 Novembre 2018 - Entrée pnb : 22 Novembre 2018

    « La vie est faite de pages. Sur chaque page s'écrit un nouveau jour. Sur toutes les pages, reste éveillé ce cirque que représente la vie sur scène de tous ces artistes, hommes et femmes, effectuant un tour. Les pages se tournent en même temps que le cirque tourne ; pour donner vie aux idées, aux rêves, aux projets. » « Quelle est la meilleure société ? Celle d'un système capitaliste ou communiste ? » Vous aurez les réponses à ces questions, et à bien d'autres encore, en lisant le recueil de Jean-Baptiste Paquy. Si ces dix nouvelles se déroulent dans des univers oniriques, peuplées d'éléments fantastiques, l'auteur n'en oublie pas, pourtant, d'évoquer, avec pudeur et sensibilité des sujets sérieux et philosophiques qui nous concernent tous. Préparez-vous à découvrir un Homme-lion, des machines à remonter le temps, l'Atlantide ou encore le Petit Prince.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty