Roman noir

  • Mauvaise graine

    Danielle Thiery

    Parution : 18 Mars 2015 - Entrée pnb : 7 Décembre 2015

    L'équipe du commandant Valentin enquête sur une série de meurtres commis dans le quartier de la gare du Nord. Le tueur a une signature étrange : il ne s'en prend qu'aux femmes âgées vivant seules, et laisse ses victimes dans un décor de veillée funèbre.
    Tandis que l'enquête piétine, faute d'indices, Madeleine Cornot, vieille fille aigrie et solitaire, voit son quotidien bouleversé par sa rencontre avec Mathieu, un « drôle de jeune » au regard glaçant. Se noue entre eux une relation ambiguë autour de laquelle rôdent la mort et la folie.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les fragiles

    Maud Robaglia

    Parution : 6 Janvier 2021 - Entrée pnb : 2 Décembre 2020

    Jérémiade n'est pas dupe. Elle sait bien que sa fille, la parfaite petite ménagère, et son gendre,  chief happiness officer, ne sont pas aussi joyeux et équilibrés qu'ils prétendent l'être. Personne ne l'est. Surtout pas elle, dont la vie se résume depuis quelque temps à vérifier la solidité des plafonniers. Jérémiade travaille au Parfait Nettoyeur, où elle vend des shampouineuses à moquette et des aspirateurs. Tout nettoyer la calme, l'aide à contenir ses larmes dans un monde où le moindre signe de faiblesse est devenu suspect. Depuis que le pays connaît une vague de suicides sans précédent, faire part de ses états d'âme expose à rejoindre le camp des Fragiles, et les Fragiles, on les isole, on les enferme et on les traite. Car si la fragilité est contagieuse, il faut l'éradiquer. Afficher son bonheur devient alors une question de survie. Mais Jérémiade n'a jamais su faire semblant...     Un puissant et dérangeant roman noir, dans lequel Maud Robaglia raconte la tyrannie du bonheur, la peur de vivre, et les difficultés d'une société à composer avec la fragilité.« Un premier roman aussi palpitant qu'émouvant »  Livres Hebdo« Un premier roman puissant, mystérieux et provoquant qui nous secoue ! »  Paris Première« Que faisons-nous avec nos failles dans une société ? Voici la question que se pose Maud Robaglia dans son premier roman  Les Fragiles, un texte nécessaire pour réveiller l'esprit critique. » Christophe Mangelle,  La Fringale Culturelle« Dans cette dystopie réaliste et déconcertante, Maud Robaglia nous glace autant qu'elle nous interroge sur la dictature du bonheur de nos sociétés contemporaines. Un roman poignant.  »  Télé 7 jours« Une réussite. »  Ici Paris
    « Un roman qui pense et qui dit beaucoup sur notre époque. »  Europe 1

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La ville des brumes

    Sara Gran

    Parution : 9 Mars 2016 - Entrée pnb : 27 Avril 2016

                                     Une enquête de Claire DeWitt
    Quand Paul Casablancas, l'ex-petit ami musicien de Claire, est retrouvé mort dans sa maison de San Francisco, la police est convaincue qu'il s'agit d'un simple cambriolage. Mais Claire sait que rien n'est jamais si simple.
    Avec l'aide de son nouvel assistant, Claude, elle suit les indices, trouvant un éclairage sur le destin de Paul dans ses autres affaires - notamment celle de sa soeur de sang Tracy disparue dans le New York des années 1980 et celle d'une disparition de chevaux miniatures dans le comté de Sonoma. Alors que les visions du passé lèvent le voile sur les secrets du présent, Claire commence à saisir les mots de l'énigmatique détective français Jacques Silette : « Le détective ne saura pas de quoi il est capable avant de se heurter à un mystère qui lui transperce le coeur. » Et l'amour, sous toutes ses formes, est le plus grand mystère de tous - du moins dans l'univers de la meilleure détective du monde.
    Avec cette nouvelle aventure addictive d'une héroïne irrésistible, Sara Gran propulse la femme détective traditionnelle au coeur du XXIe siècle, un mélange entre Alice Roy et Sid Vicious.
    Traduit de l'anglais (États-Unis) par Claire Breton
     

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • De si parfaites épouses

    Lori Roy

    Parution : 26 Août 2015 - Entrée pnb : 7 Décembre 2015

    Detroit, en 1958, à la fin du mois de juin. Dans le quartier ouvrier blanc d'Adler Avenue, l'atmosphère est pesante, l'air chargé de menaces. Les grandes usines où tous les hommes sont employés commencent à fermer et, plus inquiétant encore, des gens de couleur s'installent dans le quartier. Dans leurs maisons proprettes aux rideaux parfaitement tendus et aux pelouses bien entretenues, les femmes s'observent et se méfient. Les jours de paie, on a vu des femmes noires près de l'usine aguicher leurs maris en portant des tenues inappropriées. Dans Adler Avenue, il y a Julia qui doit veiller sur ses jumelles, son amie Grace, enceinte de huit mois, et leur voisine Malina, toujours impeccable, qui donne le ton des discussions et orchestre d'une main de maître la vente de charité de la paroisse de St Alban's, et puis il y a Elisabeth, la jeune fille un peu attardée, qui vit avec son vieux père. Tous les jours, les hommes rentrent crasseux de l'usine, et tous les jours, leur épouses les attendent bien sagement à la maison. Mais un après-midi, Elisabeth disparaît. Alors que les hommes quadrillent le quartier dans l'espoir de la retrouver, la tension monte. Julia et Grace sont les dernières à avoir vu Elisabeth. Y a-t-il un lien avec le meurtre d'une jeune femme noire dans l'entrepôt à côté de l'usine ? Pour les parfaites épouses d'Adler Avenue, le mal a bien pris ses racines dans leur petit paradis.Un roman noir au suspense étouffant.
       
    Traduit de l'anglais (États-Unis) par Valérie Bourgeois

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty