Psychologie / Psychanalyse

  • Je suis un monstre qui vous parle ; rapport pour une académie de psychanalystes

    Paul B. Preciado

    • Gallimard audio
    Parution : 13 Septembre 2021 - Entrée pnb : 8 Septembre 2021

    En novembre 2019, Paul Preciado s'exprime devant 3 500 psychanalystes lors des journées internationales de l'Ecole de la Cause Freudienne à Paris. Devant la profession qui l'a diagnostiqué « malade mental » et « dysphorique du genre », il s'appuie sur Kafka et son Rapport pour une académie, dans lequel un singe parlant discourt devant une assemblée de scientifiques. Loin de toute émancipation, le singe parlant de Kafka explique que son apprentissage du langage ne fut qu'un passage d'une cage à une autre : des barreaux de fer à la subjectivité humaine.
    Depuis sa cage de « mutant », il ne s'agit pas pour Preciado de parler de l'homophobie ou la transphobie des pères fondateurs de la psychanalyse, mais de montrer la complicité de celle-ci avec une idéologie de la différence sexuelle datant de l'ère coloniale, aujourd'hui rendue obsolète par les moyens dont nous disposons pour influer sur nos corps et notre façon de procréer.
    Surtout, le philosophe lance un appel à la transformation des discours et des pratiques psychologiques et psychanalytiques : dans les années à venir, nous devrons élaborer collectivement une épistémologie capable de rendre compte de la multiplicité des vivants, sans réduire le corps à sa force reproductive hétérosexuelle, et qui ne légitime pas la violence hétéro-patriarcale et coloniale.
    La conférence provoque un séisme dans l'auditoire et depuis les associations psychanalytiques se déchirent. Filmé par des smartphones, le discours est mis en ligne et des fragments sont retranscrits, traduits et publiés sur internet sans souci d'exactitude. Afin d'élargir le débat, il importait de publier ce texte dans son intégralité.

    15 prêts - 3650 jours
    7 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le malaise dans la culture

    Sigmund Freud

    • Frémeaux & associés
    Parution : 13 Février 2018 - Entrée pnb : 18 Juillet 2019

    « "L'homme est un loup pour l'homme" ; qui donc, d'après toutes les expériences de la vie et de l'histoire, a le courage de contester cette maxime ? » Sigmund Freud
    "En 1929, Freud s'adresse à Lou Andreas-Salomé : « Très chère Lou... ce livre traite de la culture, du sentiment de culpabilité, du bonheur et d'autres choses élevées du même genre et me semble, assurément à juste titre, tout à fait superflu quand je le compare à mes travaux précédents qui procédaient toujours de quelque nécessité intérieure. Mais que pouvais-je faire d'autre ? Il n'est pas possible de fumer et de jouer aux cartes toute la journée. (...) J'écris et le temps passe ainsi très agréablement. Tandis que je m'adonne à ce travail, j'ai découvert les vérités les plus banales. » Freud analyse ici les relations de l'homme à la culture, édifiée sur le renoncement pulsionnel, l'opposition entre culture et sexualité et l'étude du surmoi. Nathalie Roussel s'empare du texte de Freud avec intelligence, nous le restitue sous une forme posée et nous permet d'appréhender la pensée de Freud de façon claire." Claude Colombini-Frémeaux & Michel Prigent

    15 prêts - 3650 jours
    7 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Un souvenir d'enfance de leonard de vinci

    Sigmund Freud

    • Des femmes-antoinette fouque
    Parution : 1 Février 2021 - Entrée pnb : 13 Janvier 2021

    Dans ce texte, écrit en 1910, Sigmund Freud (1856-1939) s'attache à étudier le processus de la création artistique chez Léonard de Vinci. Il part d'un des premiers souvenirs d'enfance rapporté par le peintre. Pour Freud, il s'agit plutôt d'un fantasme, qu'il appellera « le fantasme au vautour », que Léonard « s'est construit plus tard et qu'il a alors rejeté dans son enfance » et qui se rapproche de certains « fantasmes de femmes ou d'homosexuels passifs ». Derrière, se cache « la réminiscence d'avoir tété le sein maternel, scène d'une grande et humaine beauté qu'avec beaucoup d'artistes Léonard entreprit de représenter dans ses tableaux de la Vierge et l'enfant ». Composé « du double souvenir d'avoir été allaité et baisé par la mère », ce fantasme fait « ressortir l'intensité du rapport érotique entre mère et enfant ». Le singulier sourire énigmatique de la Joconde ou de sainte Anne s'éclaire alors d'être la trace de ce que « sa mémoire conserva comme la plus puissante impression de son enfance ».

    15 prêts - 3650 jours
    7 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Heureux comme un Danois ; les 10 clés du bonheur

    Malene Rydahl

    • Éditions thélème
    Parution : 6 Décembre 2018 - Entrée pnb : 1 Mars 2020

    Le Danemark est le pays le plus heureux du monde.  Pourquoi ? Malene Rydahl, danoise de naissance et française d'adoption, a enquêté et réfléchi pour nous offrir ici le trousseau des dix clefs d'un bonheur finalement sans frontières. Anecdotes savoureuses, souvenirs personnels et statistiques rigoureuses font de ce petit précis philosophique et concret un manuel du bien-être au quotidien. Ce « mode d'emploi de l'allégresse » ne donne aucune leçon, mais un lecteur français ne manquera pas d'y trouver un réjouissant antidote au pessimisme ambiant. A la fois plongée humoristique et critique dans le Danemark contemporain, ses moeurs, ses traditions, son fonctionnement et leçon de plaisir à l'usage de tous, voici un parfait guide du savoir-vivre...heureux. © 2014 Grasset et Fasquelle (P)

    15 prêts - 3650 jours
    7 streaming in-situ
    7 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Histoire de la psychanalyse en France

    Elisabeth Roudinesco

    • Des femmes-antoinette fouque
    Parution : 7 Septembre 2020 - Entrée pnb : 6 Juin 2019

    Élisabeth Roudinesco fait revivre, en une fresque remarquable, les doctrines, les hommes et les femmes qui ont incarné en France cette révolution de la pensée qu'est la psychanalyse. De façon accessible, elle met en perspective les théories, les mouvements et les débats qui ne cessent d'animer le mouvement psychanalytique depuis 1885. « Les années Freud » racontent l'histoire de l'introduction de la psychanalyse en France et, en contrepoint, l'aventure des grand·e·s pionniers et pionnières français·e·s. « Les années Lacan » relatent l'évolution de la psychanalyse à partir de 1925, et l'émergence de la deuxième implantation du freudisme dans ce pays autour de la personnalité de Jacques Lacan.

    « Jamais l'Histoire n'est impartiale ; mais elle est partielle et engagée, tramée comme le récit ou la fiction de monologues, de commentaires et de flashbacks. L'historien est à la fois un narrateur fou, capable d'affirmer avec Michelet que chaque siècle est plus inventif que le précédent, et un savant, prompt à entériner le principe de Claude Bernard selon lequel dans les sciences on est obligé de passer par l'erreur avant d'arriver à la vérité. » É.R.

    15 prêts - 3650 jours
    7 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty