Histoire du monde

  • 24 heures dans la Chine ancienne

    Yijie Zhuang

    • Éditions payot
    Parution : 13 Avril 2022 - Entrée pnb : 8 Avril 2022

    Après «24 Heures dans l'Égypte ancienne», de Donald P. Ryan (2019) et «24 Heures dans l'antique Athènes», de Philip Matyszak (2021), voici de nouveau 24 chapitres et un personnage par chapitre, cette fois pour raconter chacune des 24 heures d'une journée dans la Chine des Han, en 17 après J.-C., sous le règne de l'usurpateur Wang Mang, confucianiste et réformateur. Car nous autres Occidentaux ignorons presque tout du quotidien des Chinois de jadis hors des palais impériaux. Le jeune archéologue Yijie Zhuang nous le raconte de manière particulièrement vivante, sur fond de tensions sociales et à une époque d'époustouflant progrès techniques (dont l'invention du papier, de la racine carrée et... de la brouette).

    30 prêts - 2555 jours
    10 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'ironie du destin : une histoire des Russes et de leur empire (1853-1991)

    Sabine Dullin

    • Éditions payot
    Parution : 10 Novembre 2021 - Entrée pnb : 21 Octobre 2021

    L'ironie du destin, pour les dirigeants de l'Empire russe puis soviétique, ce fut de lancer des politiques qui débouchèrent le plus souvent sur des résultats contraires. En huit dates clés, de la guerre de Crimée à l'effondrement de l'URSS, un essai pour comprendre ce qui motive notre plus puissant voisin depuis deux siècles. Une lecture très utile à l'heure de la "nouvelle guerre froide" et de l'alliance de la Russie avec la Chine ; et une question au programme des prépas ENS (Ulm et Lyon) 2022-2023.

    30 prêts - 2555 jours
    10 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Une histoire érotique de l'Elysée ; de la Pompadour aux paparazzi

    Jean Garrigues

    • Éditions payot
    Parution : 9 Octobre 2019 - Entrée pnb : 21 Septembre 2019

    Du comte d'Évreux qui édifia cet hôtel particulier en 1720 pour abriter ses amours avec sa maîtresse à nos récents présidents qui eurent bien du mal à y garder leur vie privée secrète, en passant par la Pompadour et son aréopage de pucelles, les chassés-croisés érotiques du couple Murat, les « petites impératrices » de Louis-Napoléon Bonaparte, ou les comédiennes peu farouches de Félix Faure, Clémenceau ou Raymond Poincaré, les frasques des locataires de l'Élysée, lieu de pouvoir autant que de plaisir, ne datent décidément pas d'hier !
    Par Jean Garrigues, historien très médiatique de la vie politique française.

    30 prêts - 2555 jours
    10 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La France gastronome ; comment le restaurant est entré dans notre histoire

    Antoine de Baecque

    • Éditions payot
    Parution : 23 Janvier 2019 - Entrée pnb : 9 Janvier 2019

    Antoine de Baecque raconte ici un moment historique de notre culture, celui où bien manger est devenu un trait spécifique de l'identité des Français. La gastronomie française est née à Paris à la fin du XVIIIe siècle. En quelques décennies, elle a conquis le monde. Avec l'invention du restaurant en 1765, puis son essor au XIXe siècle, une partie de l'identité française tient désormais à la nourriture. Chacun sait, sur la planète, que le Français aime manger, qu'il mange bien et qu'il adore en parler. Et chacun sait que c'est à Paris que cela se passe. En 9 chapitres fluides et vivants, Antoine de Baecque nous fait rencontrer Mathurin Roze de Chantoiseau, le premier restaurateur ; La Reynière, le premier grand critique gastronomique ; Antoine Carême, le premier cuisinier vedette ; Brillat-Savarin, le premier grand intellectuel de la table ; ou encore Escoffier, le premier chef moderne de la cuisine française ; et nos apprend une foule de choses, par exemple sur la première bière pression (vendue chez Bofinger en 1870), sur l'association d'Escoffier et de César Ritz qui va révolutionner la cuisine et l'hôtellerie, sur les premiers "gourmets", ou encore sur le "procès de la sauce poulette", qui permit aux restaurateurs de gagner contre les traiteurs et les aubergistes la bataille de Paris.

    30 prêts - 2555 jours
    10 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Espagne ; la passion de l'identité

    Luis Lema

    • Nevicata
    Parution : 29 Octobre 2013 - Entrée pnb : 25 Janvier 2019

    Parce que pour connaître les peuples, il faut d'abord les comprendre 
    Un récit de voyage pour apprendre, de grands entretiens pour comprendre. Comment est-on Espagnol ? Au pays de Don Quichotte, où résonne à chaque victoire sportive un hymne national sans paroles, la question taraude une communauté nationale minée par des identités régionales de plus en plus affirmées. Comment répondre à cette interrogation, nourrie, à des siècles d'intervalle, par l'héritage des invasions musulmanes et de la reconquista, par les mensonges franquistes ou le grand gaspillage des aides européennes ?
    Ce petit livre n'est pas un guide. C'est un décodeur. Il revisite, d'abord à travers un récit découpé en tableaux soignés de la société espagnole, puis à l'écoute de grands intellectuels, les clichés sur une société bousculée par la prospérité, la modernité et aujourd'hui par la crise. 
    Un voyage au gré de personnages forts et de lieux marquants, pour mieux connaître les passions espagnoles. Et donc mieux les comprendre.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    - "(...) Belle et utile collection petit format chez Nevicata, dont chaque opuscule est dédié à un pays en particulier. Non pas un guide de voyage classique, mais, comme le dit le père de la collection, un «décodeur» des mentalités profondes et de la culture. Des journalistes, excellents connaisseurs des lieux, ont été sollicités (...). A chaque fois, un récit personnel et cultivé du pays suivi de trois entretiens avec des experts locaux. - Le Temps
    - "Comment se familiariser avec "l'âme" d'un pays pour dépasser les clichés et déceler ce qu'il y a de juste dans les images, l'héritage historique, les traditions ? Une démarche d'enquête journalistique au service d'un authentique récit de voyage : le livre-compagnon idéal des guides factuels, le roman-vrai des pays et des villes que l'on s'apprête à découvrir." - Librairie Sciences Po
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Grand reporter au Temps (Genève), ancien correspondant à Madrid, Luis Lema écrit à la manière d'un peintre sur ce pays traumatisé par une profonde crise économique. D'une plume maniée telle un pinceau, il en décrit la grandeur minée par des failles béantes.

    30 prêts - 1825 jours
    30 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Russie ; les cendres de l'empire

    Alain Délétroz

    • Nevicata
    Parution : 17 Novembre 2014 - Entrée pnb : 25 Janvier 2019

    Parce que pour connaître les peuples, il faut d'abord les comprendre
    Comment être Russe aujourd'hui ? Et comment comprendre une Russie sur laquelle semblent déferler de bien mauvais vents nationalistes ? La meilleure des réponses est d'arpenter son immense territoire, de recueillir les témoignages et de reconstituer, au coin d'un feu réconfortant dans les neiges et le froid de l'hiver, l'histoire extraordinairement tragique de ce grand pays.
    Il faut redécouvrir la Russie, marquée de façon indélébile par son immensité géographique. Il faut se glisser dans la tête de ses habitants, sortis à la fois si traumatisés et si fiers de tant de convulsions historiques. La superbe langue de Pouchkine déroule, insatiable, des récits à vous couper le souffle que seuls les toasts portés avec vos petits verres remplis de vodka vous permettront de digérer. Laissez-vous emporter par cette terre d'aventure animée d'une inextinguible soif spirituelle et si riche en drames, en émotions, en grand espaces.
    Ce petit livre n'est pas un guide. C'est un décodeur. Il raconte le glacis impérial russe, des portes de l'Europe aux marches de l'Asie. Un voyage amoureux mais lucide dans une Russie toujours à la recherche de son grand dessein.
    Un voyage historique, culturel et linguistique pour mieux connaître les passions russes. Et donc mieux les comprendre.
    EXTRAIT Bien des années plus tard, une image remonte dans ma mémoire, aussi vivante que si tout cela était arrivé hier. Chaque fois que je retrouve les trottoirs d'une grande ville russe en hiver, le même souvenir m'assaille. Chaque fois que je hume l'air froid à pleins poumons, que mes yeux sont attirés par la démarche raffinée de jeunes femmes emmitouflées dans de tendres fourrures sibériennes ou que mes narines sont chatouillées, sur l'escalator d'une station de métro, par les effluves de graisse à moteur typique des chemins de fer russes, c'est ce premier hiver en Russie qui renaît.Décembre 1991 : j'arrive en Union soviétique pour effectuer un séjour linguistique dans le terrible hiver russe. La famille qui me reçoit a organisé une petite fête en mon honneur pour la Noël catholique, qui se célèbre quinze jours avant la Nativité orthodoxe russe. L'appartement, d'une seule pièce, à la fois chambre à coucher, salon et salle à manger, suffoque sous une épaisse fumée de tabac. Le gel glace les vitres. Les premiers toasts commencent à réchauffer les estomacs et les coeurs. Et voilà qu'apparaît, sur l'écran de la télévision posée dans un coin de la pièce, le visage contracté du président de l'URSS... qui annonce la dissolution de la grande Union.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    [...] Belle et utile collection petit format chez Nevicata, dont chaque opuscule est dédié à un pays en particulier. Non pas un guide de voyage classique, mais, comme le dit le père de la collection, un «décodeur» des mentalités profondes et de la culture. Des journalistes, excellents connaisseurs des lieux, ont été sollicités [...]. À chaque fois, un récit personnel et cultivé du pays suivi de trois entretiens avec des experts locaux. - Le Temps
    Comment se familiariser avec "l'âme" d'un pays pour dépasser les clichés et déceler ce qu'il y a de juste dans les images, l'héritage historique, les traditions ? Une démarche d'enquête journalistique au service d'un authentique récit de voyage : le livre-compagnon idéal des guides factuels, le roman-vrai des pays et des villes que l'on s'apprête à découvrir. - Librairie Sciences Po
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Analyste politique et spécialiste de questions humanitaires, Alain Délétroz travaille en Russie et dans l'espace ex-Soviétique depuis plus de vingt ans. Sa passion russe a, toujours, guidé son écriture.

    30 prêts - 1825 jours
    30 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Birmanie ; dieux, or et frontières

    Guy Lubeigt

    • Nevicata
    Parution : 17 Novembre 2014 - Entrée pnb : 25 Janvier 2019

    Parce que pour connaître les peuples, il faut d'abord les comprendre
    L'aube se lève sur les collines de Pagan hérissées de temples. Le brouillard du lac Inle se dissipe. À Rangoon, la pagode Schwedagon brille de tous ses feux d'or, tandis que les robes rouges des bonzes ressemblent à des braises prêtes à s'enflammer. La Birmanie est un enchantement pour le voyageur. Les effroyables décennies de dictature militaire, et le combat infatigable d'Aung San Suu Kyi, ont forgé dans ces confins d'Asie du Sud-Est une réalité bien éloignée des pays voisins absorbés par la modernité. Ici, les dieux, les minéraux précieux et les frontières s'entremèlent. Mosaïque ethnique, l'Union de Myanmar, puisque tel est son nom officiel, est un canevas tissé au fil des royaumes bouddhistes, de la colonisation britannique et d'un relief sans pareil, entre l'océan Indien et les contreforts de l'Himalaya.
    Ce petit livre n'est pas un guide. C'est un décodeur. Il raconte ce que l'oeil ne voit pas, ce que la langue birmane décrypte, ce que les pagodes abritent, ce que cachent les terres lointaines du Triangle d'Or et leurs populations montagnardes Kachins, Shans ou Wa. Le récit d'une passion, nourri par des années d'itinérance dans ce pays alors fermé aux étrangers, accompagné d'entretiens avec des personnalités proches des gens. Et aptes à nous les faire comprendre.
    Un grand récit suivi d'entretiens avec Min Ko Naing (J'ai été emprisonné pendant seize ans) et Win Pé (Les militaires sont toujours au coeur du pouvoir birman).
    Un voyage culturel, linguistique et politique pour mieux connaître les passions birmanes. 
    EXTRAIT
    Depuis sa fenêtre, le Birman regarde le monde extérieur en se disant qu'il fait bon vivre là où il est. Résidant dans un espace sacralisé clairement délimité par le stoupa, la pagode et le monastère, il ne veut quitter ni son cocon bouddhisé, ni sa rizière, ni ses palmiers. En ville comme à la campagne, il se sent protégé par ses traditions, sa culture et ses croyances. La Birmanie est un monde bien sécurisé où chacun peut manger à sa faim et vivre à l'abri des cinq calamités traditionnelles : le voleur, le feu, l'inondation, la tempête et les autorités.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    [...] Belle et utile collection petit format chez Nevicata, dont chaque opuscule est dédié à un pays en particulier. Non pas un guide de voyage classique, mais, comme le dit le père de la collection, un "décodeur" des mentalités profondes et de la culture. Des journalistes, excellents connaisseurs des lieux, ont été sollicités [...]. À chaque fois, un récit personnel et cultivé du pays suivi de trois entretiens avec des experts locaux. - Le Temps
    Comment se familiariser avec "l'âme" d'un pays pour dépasser les clichés et déceler ce qu'il y a de juste dans les images, l'héritage historique, les traditions ? Une démarche d'enquête journalistique au service d'un authentique récit de voyage : le livre-compagnon idéal des guides factuels, le roman-vrai des pays et des villes que l'on s'apprête à découvrir. - Librairie Sciences Po
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Universitaire, géographe, linguiste, Guy Lubeigt a passé sa vie à étudier la Birmanie et à en décrypter les traditions comme l'actualité. Avec l'intelligence du spécialiste et le coeur de l'explorateur.

    30 prêts - 1825 jours
    30 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Israël ; les blessures d'un destin

    Aude Marcovitch

    • Nevicata
    Parution : 12 Mai 2014 - Entrée pnb : 25 Janvier 2019

    Parce que pour connaître les peuples, il faut d'abord les comprendre
    Ils sont Israéliens et ils le crient. Avec leurs lots de joies, de peines, de colères et de blessures. Dans cet éternel champ de bataille qu'est leur petite terre tant convoitée depuis des millénaires, les citoyens de l'État hébreu racontent avec leurs mots le destin du pays qu'ils continuent de construire et celui des communautés dont ils sont issus. Leurs paroles, rythmées par les prières des croyants, tracent le sillon d'une réalité bigarrée, entre modernisme débridé et hyper-conservatisme.
    Ce petit livre n'est pas un guide. C'est un décodeur. Il revisite, à travers une dizaine de portraits puis à l'écoute de grandes voix israéliennes, l'image d'un pays façonné au gré des confrontations religieuses et d'une histoire souvent tragique. Un voyage au coeur des passions israéliennes pour mieux en découvrir l'infinie complexité. Au fil de destins entremêlés.
    Un grand récit suivi d'un entretien avec Eva Illouz (L'Etat juif et démocratique est un mariage difficile)
    Un voyage religieux, historique et politique afin de mieux connaître les passions israéliennes. Et donc mieux les comprendre
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    - "(...) Belle et utile collection petit format chez Nevicata, dont chaque opuscule est dédié à un pays en particulier. Non pas un guide de voyage classique, mais, comme le dit le père de la collection, un «décodeur» des mentalités profondes et de la culture. Des journalistes, excellents connaisseurs des lieux, ont été sollicités (...). A chaque fois, un récit personnel et cultivé du pays suivi de trois entretiens avec des experts locaux. - Le Temps
    - "Comment se familiariser avec "l'âme" d'un pays pour dépasser les clichés et déceler ce qu'il y a de juste dans les images, l'héritage historique, les traditions ? Une démarche d'enquête journalistique au service d'un authentique récit de voyage : le livre-compagnon idéal des guides factuels, le roman-vrai des pays et des villes que l'on s'apprête à découvrir." - Librairie Sciences Po
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Aude Marcovitch est, depuis 2008, correspondante à Tel Aviv pour la Radio-Télévision Suisse Romande et Libération. Passionnée par le destin d'Israël et familière de ce Proche-Orient si compliqué, elle porte haut la passion du récit et de l'aventure humaine.

    30 prêts - 1825 jours
    30 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Croatie ; le défi des frontières

    François d' Alançon

    • Nevicata
    Parution : 16 Avril 2015 - Entrée pnb : 25 Janvier 2019

    Parce que pour connaître les peuples, il faut d'abord les comprendre
    Il était une fois une de ces jeunes nations nées de l'éclatement sanglant de l'ex-Yougoslavie. Un pays dont les racines puisent dans les tréfonds de l'Empire austro-hongrois et auquel ses dirigeants successifs n'ont cessé de promettre un avenir radieux.
    La Croatie a tant à offrir. Destination de villégiature prisée des touristes, elle reste l'un des poumons de cette Mitteleuropa qui inspira tant d'écrivains et de peintres. Mais voilà : renaître après la guerre d'indépendance puis rejoindre l'Union européenne ne s'est pas fait sans compromis. C'est ce morceau d'histoire que ce récit plein d'humanité s'efforce de raconter.
    Ce petit livre n'est pas un guide. C'est un décodeur. Écrit par un grand reporter, vétéran du tragique conflit des Balkans, il lève le voile sur ce que la propagande nationaliste occulte et sur ce que la volonté de convergence européenne néglige.
    Un grand récit suivi d'entretiens avec Slavko Goldstein (1941, l'année la plus tragique), Zarko Puhovski (Notre système politique bloque le désir de changement exprimé par le bas) et Snjezana Banovic (La crise, une chance de forger une culture postmoderne en Croatie).
    Un voyage-confession pour mieux cerner ce qu'être Croate veut dire aujourd'hui. Et donc mieux le comprendre
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    - "(...) Belle et utile collection petit format chez Nevicata, dont chaque opuscule est dédié à un pays en particulier. Non pas un guide de voyage classique, mais, comme le dit le père de la collection, un «décodeur» des mentalités profondes et de la culture. Des journalistes, excellents connaisseurs des lieux, ont été sollicités (...). A chaque fois, un récit personnel et cultivé du pays suivi de trois entretiens avec des experts locaux. - Le Temps
    - "Comment se familiariser avec "l'âme" d'un pays pour dépasser les clichés et déceler ce qu'il y a de juste dans les images, l'héritage historique, les traditions ? Une démarche d'enquête journalistique au service d'un authentique récit de voyage : le livre-compagnon idéal des guides factuels, le roman-vrai des pays et des villes que l'on s'apprête à découvrir." - Librairie Sciences Po
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Grand reporter au quotidien français La Croix, spécialiste des questions internationales, François d'Alançon a notamment couvert les Balkans, un autre visage de l'Europe qui l'a toujours captivé.

    30 prêts - 1825 jours
    30 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Vietnam ; l'éphémère et l'insubmersible

    Jean-Claude Pomonti

    • Nevicata
    Parution : 16 Avril 2015 - Entrée pnb : 25 Janvier 2019

    Parce que pour connaître les peuples, il faut d'abord les comprendre
    Le Vietnam n'est pas une guerre. C'est un pays, un peuple, une histoire, une culture façonnés par l'empreinte d'une relation unique avec l'immense Chine voisine. Une terre d'eau, de montagnes et de jungle où l'insubmersible côtoie l'éphèmère, où l'on s'asseoit le long des rues, sur de petits tabourets devenus, au fil de l'histoire, les attributs d'une volonté farouche.
    C'est ce Vietnam-passion, ce roman d'un pays envoûtant, où la France coloniale a laissé sa marque, que l'on retrouve au fil de ces pages, conté d'une plume intime et subtile. Du fracas des combats à la ruée vers le profit dont la paix a accouché sous la férule d'un parti communiste arrimé aux commandes, c'est le quotidien d'un pays et d'une population que l'on découvre.
    Ce petit livre n'est pas un guide. C'est un décodeur. Il porte en lui la marque des passions et des luttes vietnamiennes. Avec, au fil des pages, cette tendresse et ce goût du Vietnam qui nous permet de mieux les comprendre.
    Un grand récit suivi d'entretiens avec Bui Trân Phuong (Pour produire des fruits, l'arbre ne doit pas ignorer ses racines) et Nguyên Quang Dy (Seule issue possible: sortir de l'orbite chinoise).
    Un voyage politique, historique et culturel pour mieux connaître les passions vietnamiennes.
    EXTRAIT
    Toutefois, ce qui continue de me fasciner le plus chez les Vietnamiens est leur capacité à rebondir, à reprendre leur élan, à relancer la vie, à se battre pour de meilleurs lendemains. Le Vietnam n'est pas le pays des ambitions démesurées. C'est celui de grandes résistances et, dans l'intervalle, quand la pression s'évanouit, de relâchements impressionnants. On ne fait pas faire aux Vietnamiens ce qu'ils ne veulent pas. Mais, une fois la tension dissipée, leur quotidien est à la fois fait de petites choses - des rois de la bricole, aux objectifs mesurés - et d'une volonté de s'améliorer, de se dépasser, d'aménager le futur de leurs enfants.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    [...] Belle et utile collection petit format chez Nevicata, dont chaque opuscule est dédié à un pays en particulier. Non pas un guide de voyage classique, mais, comme le dit le père de la collection, un «décodeur» des mentalités profondes et de la culture. Des journalistes, excellents connaisseurs des lieux, ont été sollicités [...]. À chaque fois, un récit personnel et cultivé du pays suivi de trois entretiens avec des experts locaux. - Le Temps
    Comment se familiariser avec "l'âme" d'un pays pour dépasser les clichés et déceler ce qu'il y a de juste dans les images, l'héritage historique, les traditions ? Une démarche d'enquête journalistique au service d'un authentique récit de voyage : le livre-compagnon idéal des guides factuels, le roman-vrai des pays et des villes que l'on s'apprête à découvrir. - Librairie Sciences Po
    Magnifique petit ouvrage à la mise en page subtile qui fait le tour du Vietnam d'aujourd'hui, répondant aux questions du curieux sur ce pays encore mal compris et étonnant à plus d'un titre. - AAFV
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Spécialiste reconnu de l'Asie, ancien correspondant du Monde à Bangkok, prix Albert-Londres, Jean-Claude Pomonti est l'un des meilleurs connaisseurs de ce « dragon » asiatique dont il suit, depuis des décennies, les moindres convulsions.

    30 prêts - 1825 jours
    30 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Argentine ; le tango des ambitions

    Camille Lavoix

    • Nevicata
    Parution : 22 Octobre 2015 - Entrée pnb : 25 Janvier 2019

    Parce que pour connaître les peuples, il faut d'abord les comprendre
    Vous avez largué les amarres. Le vieux continent est derrière vous. Cap sur Buenos Aires, le symbole jusque dans les années 1960 de tant d'espoirs de réussite et d'aventure pour des millions d'émigrés européens.
    Bienvenue en Argentine, où le drame semble se lover dans les moindres recoins. Ici, la passion s'étale. Les frontières sont un mythe. Le spectre d'un pays blessé par des décennies d'incurie et de populisme pèse sur les esprits comme les mélodies nostalgiques du tango.
    L'âme de l'Argentine est un long sentier battu par les vents de Patagonie. Elle plane sur les vignobles ensoleillés de Mendoza et les prairies verdoyantes de la Pampa avant de se fracasser dans le ressac des chutes d'Iguazu. Elle vous fait frissonner, mais engendre une envie folle de retourner dans ce pays des confins.
    Ce petit livre n'est pas un guide. C'est un décodeur. Il raconte, au gré d'une plume passée comme un pinceau, les hauts et les bas d'une nation en pleine convulsion. Pour mieux en raconter les passions. Et nous faire partager les contradictions de ce (toujours) nouveau monde.
    Un grand récit suivi d'entretiens avec Osvaldo Bayer, Verónica Giménez Béliveau et Marta Inés Minujín.
    Un voyage historique, culturel et politique afin de mieux connaître les passions argentines. Et donc mieux les comprendre.
    EXTRAIT
    La journée commence toujours avec un goût de medialuna (littéralement « demi-lune », le croissant version argentine) et de maté. D'Ushuaia à Salta, de Buenos Aires à Mendoza, on remplit des thermos d'eau frémissante. Il serait impensable de ne pouvoir siroter du maté jusqu'au soir. Le nom de l'infusion traditionnelle vient du quechua mathi, qui désigne la calebasse, le récipient dans lequel on boit l'amer breuvage. Que le soleil se lève sur un bidonville de la capitale ou une estancia traditionnelle de la Pampa humide, c'est toute une nation qui lève le coude à l'unisson. On ne boit pas le maté chacun dans son coin. On le fait passer, comme le calumet de la paix. L'amertume de la boisson chaude vient calmer à la perfection une bouche saturée de l'épais sirop qui recouvre les medialunas. Un accord parfait à célébrer : la culture amérindienne est plus souvent occultée que combinée à celle importée du Vieux Continent par l'immigration.
    A PROPOS DE L'AUTEUR
    Journaliste installée en Argentine, Camille Lavoix collabore avec la presse francophone et hispanophone (L'Obs, Mediapart, Le Temps, El Universal et Expansión).

    30 prêts - 1825 jours
    30 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Italie ; l'esthéthique du miracle

    Richard Heuzé

    • Nevicata
    Parution : 16 Avril 2015 - Entrée pnb : 25 Janvier 2019

    Parce que pour connaître les peuples, il faut d'abord les comprendre
    Il n'y a pas une Italie. Les Italiens eux-mêmes se définissent d'abord par leur ville, leur région d'origine, leurs racines locales sur ce territoire tardivement unifié. C'est cette mosaïque de tempéraments, d'influences, de cuisines et de traditions que cette balade nous permet de découvrir, dans les pas d'un auteur installé de longue date dans la péninsule.
    Arpentez l'Italie et découvrez la passion des Italiens pour la politique, leurs élans de générosité lorsque surviennent les catastrophes naturelles, les coulisses de ce septième art devenu l'emblème culturel de l'Italie contemporaine, les tréfonds sombres de la Camorra ou de la `Ndrangheta, dont l'étreinte meurtrière reste malheureusement d'actualité. Mais surtout, apprenez à écouter les Italiens, à comprendre pourquoi ce pays, plus qu'aucun autre, garde rivé en lui une foi presque miraculeuse dans le succès et la réussite.
    Ce petit livre n'est pas un guide. C'est un décodeur. Il nous promène dans le dédale des rues de Rome, de Milan et de Naples. Il nous fait côtoyer les personnalités politiques, artistiques, universitaires qui font l'Italie d'aujourd'hui. Pour mieux en comprendre le bonheur et les tourments.
    Un grand récit suivi d'entretiens avec Sergio Romano (Le nationalimse italien a souvent été, dans l'histoire, exagéré et rhétorique), Michele Sorice (La famille italienne reste le rempart de l'individu) et Monique Veaute (La radicalité est inscrite dans l'art contemporain italien).
    Un voyage politique, historique et culturel pour mieux connaître les passions italiennes. Et donc mieux les comprendre
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    - "(...) Belle et utile collection petit format chez Nevicata, dont chaque opuscule est dédié à un pays en particulier. Non pas un guide de voyage classique, mais, comme le dit le père de la collection, un «décodeur» des mentalités profondes et de la culture. Des journalistes, excellents connaisseurs des lieux, ont été sollicités (...). A chaque fois, un récit personnel et cultivé du pays suivi de trois entretiens avec des experts locaux. - Le Temps
    - "Comment se familiariser avec "l'âme" d'un pays pour dépasser les clichés et déceler ce qu'il y a de juste dans les images, l'héritage historique, les traditions ? Une démarche d'enquête journalistique au service d'un authentique récit de voyage : le livre-compagnon idéal des guides factuels, le roman-vrai des pays et des villes que l'on s'apprête à découvrir." - Librairie Sciences Po
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Correspondant permanent à Rome du Figaro après avoir suivi l'actualité de la péninsule pour l'Agence France-Presse et La Tribune, Richard Heuzé a fait de longue date le choix passionné de l'Italie.

    30 prêts - 1825 jours
    30 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Bruxelles ; ceci n'est pas une ville

    François Janne D'Othée

    • Nevicata
    Parution : 9 Avril 2017 - Entrée pnb : 25 Janvier 2019

    Parce que pour connaître les peuples, il faut d'abord les comprendre.
    Bruxelles séduit et interroge. Comment cette ville, faite de bric et de broc, où les balafres urbanistiques côtoient les splendeurs architecturales, peut-elle autant charmer, attirer, être jalousée par les autres grandes villes d'Europe ?
    Capitale multiculturelle de l'État belge, Bruxelles est enclavée en Flandre, alors qu'on y parle surtout le français. Composée de dix-neuf communes aussi différentes que la populaire Molenbeek ou la bourgeoise Uccle, elle est devenue la clé de voûte d'un royaume aux forces centrifuges, tout en générant de sa tension linguistique une intense créativité artistique. Traverser Bruxelles, c'est faire un voyage dans le temps autant qu'un tour du monde des sabirs et des saveurs.
    Ce petit livre n'est pas un guide. C'est un décodeur. Il invite le lecteur à découvrir la lente métamorphose d'une vieille bourgeoise qu'on pensait assoupie jusqu'à ce que l'Europe ne la sorte de sa torpeur et n'en fasse, elle aussi, sa capitale. Parce que sous son côté rugueux, elle fait montre d'un sacré caractère, bien décidée à mériter son titre de cité mondiale. Bruxelles demande à être racontée, pour être mieux comprise. Ceci n'est pas une ville. Ceci est bien plus qu'une ville.
    Un grand récit suivi d'entretiens avec Roel Jacobs (Personne à Bruxelles n'a jamais pu parachever son oeuvre), Fatima Zibouh (Les jeunes des familles aisées croient que Molenbeek c'est le Far West) et Philippe Van Parijs (Bruxelles doit miser sur le trilinguisme).
    Une nouvelle édition (2017) de ce voyage linguistique, culturel et historique pour mieux connaître les passions bruxelloises. Et donc mieux les comprendre.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    - "(...) Belle et utile collection petit format chez Nevicata, dont chaque opuscule est dédié à un pays en particulier. Non pas un guide de voyage classique, mais, comme le dit le père de la collection, un «décodeur» des mentalités profondes et de la culture. Des journalistes, excellents connaisseurs des lieux, ont été sollicités (...). A chaque fois, un récit personnel et cultivé du pays suivi de trois entretiens avec des experts locaux. - Le Temps
    - "Comment se familiariser avec "l'âme" d'un pays pour dépasser les clichés et déceler ce qu'il y a de juste dans les images, l'héritage historique, les traditions ? Une démarche d'enquête journalistique au service d'un authentique récit de voyage : le livre-compagnon idéal des guides factuels, le roman-vrai des pays et des villes que l'on s'apprête à découvrir." - Librairie Sciences Po
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Journaliste spécialisé sur l'actualité internationale, notamment pour Le Vif L'Express, François Janne d'Othée a toujours gardé Bruxelles comme port d'attache. Il en connaît autant ses angles attachants que ses recoins moins glamour, et souvent romanesques.

    30 prêts - 1825 jours
    30 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Vienne ; si impériale, si sociale

    Alexia Gerhardus

    • Nevicata
    Parution : 22 Octobre 2015 - Entrée pnb : 25 Janvier 2019

    Parce que pour connaître les peuples, il faut d'abord les comprendre
    C'est une valse dont les Viennois ne se lassent pas. Dans l'ancienne capitale des Habsbourg, parée de palais et de musées parmi les plus beaux d'Europe, tout est fait pour danser avec la vie.
    Il est si facile de raconter la Vienne impériale. De se remémorer la ville assiégée par les Ottomans ou conquise par Napoléon. Plus difficile en revanche est le récit de la Vienne d'aujourd'hui, celle des architectes inventifs, des maires sociaux-démocrates, du tissu social marqué par l'immigration récente. Avec en arrière-plan ses incontournables cafés et ses marchés à l'allure provinciale. Et pourtant, c'est cela Vienne : une capitale éternellement nostalgique de sa grandeur passée, mais bien ancrée dans une Europe dont elle reste, peu ou prou, le centre géographique.
    Ce petit livre n'est pas un guide. C'est un décodeur. Il vous aidera à comprendre les mutations d'une métropole à la fois fort traditionnelle et très moderne. Pour battre au mieux la mesure des passions viennoises.
    Un grand récit suivi d'entretiens avec Christian Witt- Drring, Peter Payer, Erhard Busek et Suzana Zapke.
    Un voyage historique, culturel et politique afin de mieux connaître les passions viennoises. Et donc mieux les comprendre.
    EXTRAIT
    « En ce pays, on agissait toujours autrement qu'on ne pensait, ou on pensait autrement que l'on agissait ». C'est ainsi que Robert Musil dépeignait la société viennoise des dernières années de la monarchie austro-hongroise, juste avant le déclenchement de la Première Guerre mondiale. L'ambivalence qu'il décrit est, encore aujourd'hui, caractéristique de l'esprit local : la ville se prête sans complexe à tous les décalages tout en restant fermement ancrée dans ses traditions.
    Vienne a pour moi deux faces, l'une moderne et progressiste, et l'autre démodée et accrochée à ses vieilles certitudes. Elle est à la fois tendance et rétro, une ville-carrefour où se côtoient, depuis toujours, tradition et modernité.
    A PROPOS DE L'AUTEUR
    Autrichienne née à Bruxelles, Alexia Gerhardus vit à Vienne depuis 1990 où elle travaille comme traductrice littéraire et dans les relations publiques pour le compte de diverses ONG.

    30 prêts - 1825 jours
    30 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Allemagne ; la mémoire libérée

    Christophe Bourdoiseau

    • Nevicata
    Parution : 29 Octobre 2013 - Entrée pnb : 25 Janvier 2019

    Parce que pour connaître les peuples, il faut d'abord les comprendre
    Un récit de voyage pour apprendre, de grands entretiens pour comprendre. Impossible de s'y rendre sans buter sur son passé. À tout moment, surtout dans une Europe en proie aux doutes, l'Allemagne est ramenée aux fantômes de sa puissance. Alors que sa force, justement, est d'avoir su « libérer » cette mémoire, pour transcender d'abord l'horreur nazie, puis la tragique division RDA-RFA. Résultat : un pays où il fait aujourd'hui bon vivre, porteur non d'un quelconque modèle, mais de chances, d'idéaux, d'innovations, de liberté et d'un métissage prometteur.
    Ce petit livre n'est pas un guide. C'est un décodeur. Il revisite, d'abord à travers un récit riche en anecdotes, en couleurs et en rencontres, puis au fil de conversations avec de grands intellectuels, les clichés sur un peuple travailleur et (trop) discipliné. 
    Un voyage littéraire, politique et sportif pour mieux connaître les passions allemandes. Et donc mieux les comprendre.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    - "(...) Belle et utile collection petit format chez Nevicata, dont chaque opuscule est dédié à un pays en particulier. Non pas un guide de voyage classique, mais, comme le dit le père de la collection, un «décodeur» des mentalités profondes et de la culture. Des journalistes, excellents connaisseurs des lieux, ont été sollicités (...). A chaque fois, un récit personnel et cultivé du pays suivi de trois entretiens avec des experts locaux. - Le Temps
    - "Comment se familiariser avec "l'âme" d'un pays pour dépasser les clichés et déceler ce qu'il y a de juste dans les images, l'héritage historique, les traditions ? Une démarche d'enquête journalistique au service d'un authentique récit de voyage : le livre-compagnon idéal des guides factuels, le roman-vrai des pays et des villes que l'on s'apprête à découvrir." - Librairie Sciences Po
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Journaliste français basé de longue date à Berlin, auteur-compositeur, Christophe Bourdoiseau aime autant raconter les "petits riens" que les grandes blessures de son pays d'adoption.

    30 prêts - 1825 jours
    30 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Pays-Bas ; les pieds sur terre

    Gérald de Hemptinne

    • Nevicata
    Parution : 17 Novembre 2014 - Entrée pnb : 25 Janvier 2019

    Parce que pour connaître les peuples, il faut d'abord les comprendre
    Protégés de la mer du Nord par un rempart de dunes et de digues, les Néerlandais veillent sur leurs polders. Ils ont même fini par assimiler leur pays, le « modèle » qu'il incarne, à cette organisation méticuleuse de la terre.
    Cette lutte acharnée contre les eaux, menée depuis des siècles, a forgé l'âme d'un peuple fier de ses racines mais le regard résolument tourné vers le large. Son attachement profond à la collectivité, sa tolérance soigneusement orchestrée et un solide esprit d'entreprise forgent la nation et lient ses membres.
    Du Siècle d'Or à la modernité de Rotterdam, en passant par le « magasin général » qu'est Amsterdam et la « ceinture de la Bible », bastion conservateur qui traverse le pays de part en part, ce livre propose quelques pistes pour découvrir les passions néerlandaises. Et mieux les comprendre. Au fil de ce voyage, c'est un pays fait de paradoxes et de surprises qui apparaît, qui n'échappe pas aux tourments identitaires et quêtes de valeurs contemporaines.
    Un grand récit suivi d'entretiens avec Philippe Noble et Désirée Schyns (Les paradoxes, les Néerlandais n'y échappent pas) et Geert Mak (La république du roi).
    Un voyage historique, culturel et politique qui permet de mieux connaître les passions néerlandaises. Et donc mieux les comprendre.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    - "[...] Belle et utile collection petit format chez Nevicata, dont chaque opuscule est dédié à un pays en particulier. Non pas un guide de voyage classique, mais, comme le dit le père de la collection, un «décodeur» des mentalités profondes et de la culture. Des journalistes, excellents connaisseurs des lieux, ont été sollicités [...]. A chaque fois, un récit personnel et cultivé du pays suivi de trois entretiens avec des experts locaux. - Le Temps
    - "Comment se familiariser avec "l'âme" d'un pays pour dépasser les clichés et déceler ce qu'il y a de juste dans les images, l'héritage historique, les traditions ? Une démarche d'enquête journalistique au service d'un authentique récit de voyage : le livre-compagnon idéal des guides factuels, le roman-vrai des pays et des villes que l'on s'apprête à découvrir." - Librairie Sciences Po
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Gerald de Hemptinne a été correspondant aux Pays-Bas pour l'Agence France-Presse et La Libre Belgique (Bruxelles) pendant près de dix ans. De cette immersion, il a gardé un profond attachement pour le pays et ses habitants.
    EXTRAIT 
    Les Pays-Bas, un pays pas très grand et en apparence plutôt fragile, avec ses pieds dans l'eau, comme les châteaux de sable que construisent les enfants sur la plage pour barrer la route à la marée. Une langue, le néerlandais, presque confidentielle : 26 millions de locuteurs répartis sur les Pays-Bas, la Flandre, le Suriname et quelques îles des Antilles, pas grand-chose comparé à l'anglais, l'espagnol ou le chinois. Pourtant, la perspective des siècles - particulièrement le dix-septième, le Siècle d'or - témoigne d'une culture et d'une économie dont l'envergure dépasse de loin les frontières du pays. À la stupéfaction générale, le populisme, l'euroscepticisme et même le repli identitaire n'ont pas épargné ce peuple réputé ouvert sur le monde. Deux assassinats politiques retentissants l'ont ébranlé à l'aube des années 2000.
    Les Pays-Bas ont longtemps fait office de « laboratoire social » du monde et tiraient une étrange fierté d'être systématiquement « le premier » : le premier à ouvrir le mariage civil aux homosexuels, à dépénaliser les drogues douces et l'euthanasie, à légaliser la prostitution et l'avortement... À un tel point que l'on peut se demander si forcer les frontières de l'éthique était pour les Néerlandais un but en soi.

    30 prêts - 1825 jours
    30 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Tunisie ; l'audace du printemps

    Angélique Mounier-Kuhn

    • Nevicata
    Parution : 22 Octobre 2015 - Entrée pnb : 25 Janvier 2019

    Parce que pour connaître les peuples, il faut d'abord les comprendre
    « La Tunisie, moi j'y vais » clamait, au lendemain du tragique attentat au musée du Bardo, une campagne de publicité. Bien vu. Car malgré l'horreur terroriste, les Tunisiens vous attendent. Destination prisée s'il en est, leur pays mérite à tout point de vue le détour. Carthage et ses merveilles archéologiques romaines, les rivages de la Méditerranée, la douceur de Djerba, les étendues désertiques, les forêts côtières... Et surtout, un peuple résolu à se moderniser, amoureux de la culture occidentale, française en particulier.
    La Tunisie est ici racontée par les siens, intellectuels, émigrés, responsables politiques. Un récit pour dire le destin d'un pays fracturé, qu'une majorité de sa population s'emploie tant bien que mal à cicatriser. Pour lui redonner le charme et les vives couleurs d'antan.
    Ce petit livre n'est pas un guide. C'est un décodeur. Écrit dans le chaudron consécutif au printemps arabe, il raconte les tourments d'une nation audacieuse, résolue à montrer au monde son meilleur visage. La Tunisie est un pays de passion. Laissez-vous reconquérir.
    Un grand récit suivi d'entretiens avec Lofti Aïssa, Souhayr Belhassen et Mustapha Ben Jaafar.
    Un voyage historique, culturel et politique afin de mieux connaître les passions tunisiennes. Et donc mieux les comprendre.
    EXTRAIT
    Tout débute forcément par elle. Elle est le point de départ de toutes les déambulations, le carrefour obligatoire des rencontres et le terrain favori des manifestants pour dégoupiller leur colère. L'avenue Bourguiba troue Tunis d'est en ouest, de l'Horloge chapeautée d'or à la statue d'Ibn Kaldoun (1332-1406). À cette extrémité, l'ambassade de France et la cathédrale Saint-Vincent-de-Paul se font face par-dessus l'épaule du précurseur de la sociologie moderne, un démiurge au panthéon intellectuel de la Tunisie. À l'autre, en amont de l'avenue, trône, massivement gris, le ministère de l'Intérieur, aux sous-sols de sinistre réputation sous l'empire oppressif de Ben Ali.
    A PROPOS DE L'AUTEUR
    Ancienne responsable de la rubrique internationale du journal Le Temps (Genève), Angélique Mounier-Kuhn a couvert avec passion la révolution tunisienne.

    30 prêts - 1825 jours
    30 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Lituanie ; les feux de pierre

    Julien Oeuillet

    • Nevicata
    Parution : 22 Octobre 2015 - Entrée pnb : 25 Janvier 2019

    Parce que pour connaître les peuples, il faut d'abord les comprendre
    La Lituanie est un pays presque inconnu. Prenez une carte de l'Europe du Nord et pointez le doigt sur les rives de la mer Baltique. Jadis, ce Grand-Duché associé à la Pologne s'érigea en l'une des puissances incontournables du continent. Hier, la Lituanie fut soviétique, contrainte sous Staline de payer le prix fort de sa démocratisation des années 1920, puis des espoirs que son peuple nourrit, un temps, pour les nazis libérateurs du communisme.
    Et aujourd'hui ? Le mystère du pays de l'ambre demeure entier, nimbé de son imaginaire païen, alimenté par ce douloureux passé.
    Ce petit livre n'est pas un guide, c'est un décodeur. Il vous fera découvrir ce que cachent les forêts lituaniennes : les mémoires enfouies, le souvenir de la plus importante communauté juive d'Europe, les blessures politiques et humaines qui ne cicatrisent jamais. Mais aussi les ambitions des jeunes générations et leur envie folle de devenir pleinement européennes. Parce que l'âme de ce pays balte sera toujours une affaire de coeur.
    Un grand récit suivi d'entretiens avec Yves Plasseraud, Arnoldas Pranckevicius et Ignas Miskinis.
    Un voyage historique, culturel et politique afin de mieux connaître les passions lituaniennes. Et donc mieux les comprendre.
    EXTRAIT
    Lors d'une visite en Pologne il y a quinze ans, tous les Polonais s'empressaient de me dire : « Nous ne sommes pas l'Europe de l'Est, nous sommes l'Europe centrale ! » Je demandais alors ce qu'était l'Europe de l'Est. Secouant la main avec un vague mépris en direction de l'Orient, ils me disaient, « c'est la Lituanie et ces pays-là... » Une fois arrivé à Vilnius un mois plus tard, pour ma première visite dans ce pays, j'eus la surprise d'entendre tout le monde me répéter le même refrain : « Nous sommes l'Europe centrale, pas l'Europe de l'Est ». Quand j'ai demandé où était l'Europe de l'Est, on m'indiqua d'un coup de menton par-dessus l'épaule « c'est la Russie ».
    A PROPOS DE L'AUTEUR
    Reporter indépendant, réalisateur et auteur, Julien Oeuillet se rend régulièrement en Lituanie où il a entre autres collaboré avec la LRT, la radiotélévision lituanienne de service public.

    30 prêts - 1825 jours
    30 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Serbie ; mythologies balkaniques

    Gaëlle Pério

    • Nevicata
    Parution : 22 Octobre 2015 - Entrée pnb : 25 Janvier 2019

    Parce que pour connaître les peuples, il faut d'abord les comprendre
    Que reste-t-il de l'ex-Yougoslavie ? De tous les peuples de l'ancienne république disloquée par la guerre, les Serbes sont sans doute ceux qui s'interrogent le plus. Sans parvenir à répondre, tant l'histoire semble, après la mort du maréchal Tito, leur avoir échappé.
    La Serbie est un pays, sans aucun doute. Mais quel pays ! Un territoire enclavé, que ses frontières mal cicatrisées continuent de faire souffrir. La Serbie, surtout, est un condensé d'émotions contradictoires, porté par des sentiments puissants comme le majestueux Danube qui la traverse de part en part.
    Serbie poétique et romantique. Serbie austère et orthodoxe. Serbie frustrée et nationaliste. Serbie désordonnée et si créative. C'est ce pays, soudain seul et isolé après les scissions du Monténégro et du Kosovo, que ces pages veulent vous faire découvrir. Avec en filigrane le goût, la musique, le rythme, les odeurs des Balkans.
    Ce petit livre n'est pas un guide. C'est un décodeur. Écrit à l'unisson des mythes qui nourrissent l'âme serbe, il vous permettra d'en saisir le vent de folie. Pour mieux l'apprécier. Et donc mieux la comprendre.
    Un grand récit suivi d'entretiens avec Ivan Colovi´c, Vesna Pesi´c et Jacques Rupnik.
    Un voyage historique, culturel et politique afin de mieux connaître les passions serbes. Et donc mieux les comprendre.
    EXTRAIT
    Des bébés hirondelles agrippés à un fil électrique piaillent avec impatience dans la pénombre. Leur mère se profile dans la lumière ensoleillée du dehors et passe en trombe le portail de l'église du monastère orthodoxe de Milesevo sous le regard bienveillant de l'Ange blanc, cette fresque du treizième siècle emblématique de la Serbie. Les pèlerins contournent un grand drap sur le sol dallé posé par les moines pour le protéger des déjections des oisillons. Hommes, bêtes et saints cohabitent benoîtement. Les femmes, elles, sont au travail dans les champs, dans la boutique ou l'hôtellerie du monastère. L'higoumène, affable, accueille les pèlerins. Quasi-sosie de saint Sava, prince serbe et moine, dont l'image orne toutes les salles de classe du pays et qui ici bénit les visiteurs. Fresque fragile, dont le regard pigmenté, contrairement à tant d'autres de par le pays, n'a pas été aveuglé à coups de marteau par les occupants ottomans.
    A PROPOS DE L'AUTEUR
    Correspondante en Serbie de 2000 à 2007 pour plusieurs médias français, dont La Croix et L'Express, Gaëlle Pério Valero a enseigné la géopolitique des Balkans à Sciences-Po Paris.

    30 prêts - 1825 jours
    30 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'Europe ; encyclopédie historique

    Collectif

    • Éditions actes sud
    Parution : 10 Octobre 2018 - Entrée pnb : 1 Août 2018

    Premier dictionnaire encyclopédique destiné à tous les publics, L'Europe s'adresse aux lecteurs à la recherche d'une histoire qui les aide à sortir des sentiers battus en repensant les époques proches et lointaines et les interférences entre espaces, sociétés et cultures. Composé par 438 auteurs européens, en ressort un portrait polyphonique et dynamique, raisonné et critique, d'une civilisation, une et plurielle, à bien des égards plus unie qu'on ne le croit, dont l'histoire tour à tour exalte, instruit ou désespère. Ce faisant, L'Europe offre le guide d'exploration nécessaire au moment crucial que nous traversons. Une invitation à la lecture vagabonde.

    30 prêts - 2555 jours
    10 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Odessa ; splendeur et tragédie d'une cité des rêves

    Charles King

    • Éditions payot
    Parution : 10 Mai 2017 - Entrée pnb : 28 Avril 2017

    Avec la même veine narrative que Minuit au Pera Palace et le même talent pour embrasser la grande histoire à partir de destins singuliers, Charles King retrace l'histoire chaotique et fascinante d'Odessa, port russe conçu par l'impératrice Catherine II comme la perle de la mer Noire entre Orient et Occident. Une ville tour à tour géniale, berceau de Pouchkine, d'Isaac Babel et d'Eisenstein, et tragique, théâtre du massacre en 1941 de la quasi totalité de sa population juive.

    30 prêts - 2555 jours
    10 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Milan ; audacieuse et orgueilleuse

    Luisa Ballin

    • Nevicata
    Parution : 16 Avril 2015 - Entrée pnb : 25 Janvier 2019

    Parce que pour connaître les peuples, il faut d'abord les comprendre
    Vous êtes en Italie et vous arpentez les travées de l'Exposition universelle de Milan 2015. Pavillons et nouveaux quartiers respirent la vocation architecturale de cette métropole où le design et la mode sont un art de vivre. Ici s'affichent les influences espagnoles, autrichiennes, françaises. La Lombardie est une autre Italie. Audacieuse, orgueilleuse, mais toujours ouverte sur l'Europe, à l'image de la quinzaine de sculpteurs, venus de tout le continent, qui façonnèrent sa Madonnina juchée au sommet du Duomo.
    Ce petit livre n'est pas un guide. C'est un décodeur. Passionnée par cette formidable fabrique transalpine de talents qu'est Milan, Luisa Ballin nous promène dans une métropole qui, à plus d'un titre, incarne le meilleur du continent européen.
    Un grand récit suivi d'entretiens avec Danilo Zardin (Milan s'est toujours revendiquée comme une deuxième Rome), Ferrucio de Bortoli (Milan, dans sa pluralité, est un ensemble de capitales) et Antonio Steffenoni (Milan est le champ de bataille du choc des valeurs en Italie).
    Un voyage intelligent, résolument tourné sur l'avenir, pour décrypter les secrets des ambitions de Milan. Et donc mieux les comprendre
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    - "(...) Belle et utile collection petit format chez Nevicata, dont chaque opuscule est dédié à un pays en particulier. Non pas un guide de voyage classique, mais, comme le dit le père de la collection, un «décodeur» des mentalités profondes et de la culture. Des journalistes, excellents connaisseurs des lieux, ont été sollicités (...). A chaque fois, un récit personnel et cultivé du pays suivi de trois entretiens avec des experts locaux. - Le Temps
    - "Comment se familiariser avec "l'âme" d'un pays pour dépasser les clichés et déceler ce qu'il y a de juste dans les images, l'héritage historique, les traditions ? Une démarche d'enquête journalistique au service d'un authentique récit de voyage : le livre-compagnon idéal des guides factuels, le roman-vrai des pays et des villes que l'on s'apprête à découvrir." - Librairie Sciences Po
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Luisa Ballin est une journaliste italo-suisse basée à Genève. Ses articles et entretiens ont été publiés dans de nombreux journaux, dont La Croix, La Tribune de Genève, Le Temps, Le Courrier et La Cité.

    30 prêts - 1825 jours
    30 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Paris ; une histoire érotique, d'Offenbach aux Sixties

    Dominique Kalifa

    • Éditions payot
    Parution : 3 Octobre 2018 - Entrée pnb : 20 Septembre 2018

    Paris, capitale de l'amour ? En tout cas, c'est probablement la seule ville au monde dont on puisse dire qu'elle provoque tous les fantasmes, au point qu'on a pu parler, en 1869, de "parisine", le parfum sensuel qui émane du sol de Paris. On trouvera dans ce livre de l'historien Dominique Kalifa une foule d'anecdotes et de faits curieux : la carte imaginaire des adultères, arrondissement par arrondissement, établie en 1928 ; Léon Blum suivant une femme dans la rue ; Landru repérant ses victimes dans le métro ; ou encore des sections consacrées aux petits salons des restaurants, à l'amour dans les fiacres ou sous les portes cochères, aux rencontres amoureuses dans le métro ou, comme Marguerite Duras dans les années 1930, dans les piscines municipales, etc. Mais on pourra également lire ce Paris comme l'histoire sur un siècle, de 1860 aux années 1960, de la conquête de la ville, de l'espace public, par les femmes.

    30 prêts - 2555 jours
    10 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La Chine en dix mots

    Yu Hua

    • Éditions actes sud
    Parution : 6 Novembre 2013 - Entrée pnb : 3 Septembre 2015

    Clairvoyant, lucide, tendre, parfois ironique, toujours dénué de complaisance nationaliste, tel est le regard de l'auteur de "Brothers" sur son pays. Témoin d'un demi-siècle d'histoire chinoise, Yu Hua donne ici, à travers dix mots-clés, une analyse sociale pertinente et courageuse de la face cachée du miracle chinois. Et, en filigrane, livre le chemin d'un écrivain et de son oeuvre.

    30 prêts - 2555 jours
    10 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty