Histoire du monde

  • Poutine de A à Z

    Vladimir Fédorovski

    • Stock
    Parution : 1 Mars 2017 - Entrée pnb : 2 Mars 2017

    En 2014, Vladimir Fédorovski a publié Poutine, l'itinéraire secret, relatant les détails de l'ascension de l'actuel président russe (1952-2000). En même temps, il annonça la parution du deuxième volet de son enquête (2000-2017).
    Les derniers événements ont confirmé la pertinence d'une telle publication. La tension internationale, la crise ukrainienne, le retour à une nouvelle guerre froide, la crise syrienne et, dernièrement, l'élection de Donald Trump ont porté la personnalité de Poutine au pinacle. Depuis son arrivée au pouvoir suprême, en 2000, son aura n'a cessé de croître, au point que ce qui passait pour une figure de style est devenu une réalité : Poutine le Tsar.
    Par-delà les appréciations et opinions, ce livre d'actualité propose de déchiffrer ce phénomène par le biais de multiples clefs. De l'ensemble surgit, tel un portrait à multiples facettes, le nouveau tsar de toutes les Russies. Y sont analysées sa psychologie, sa carrière de leader politique, mais aussi la géographie et l'histoire de son pays. Poutine devient ainsi un reflet de la Russie elle-même, avec ses hantises, ses faiblesses, ses fantasmes et sa force.
    Mais c'est aussi un livre de révélations sur un personnage hors normes, sur son entourage, son système, sa vie personnelle, ses méthodes, sans parler de ses liens avec les oligarques et les services secrets.
    Bousculant les idées reçues et l'esprit politiquement correct, Poutine de A à Z dessine le portait inattendu de l'homme fort de la Russie confronté au choc de l'élection de Donald Trump, déterminant pour l'avenir de notre planète.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Au coeur du Kremlin ; des tsars rouges à Poutine

    Vladimir Fédorovski

    • Stock
    Parution : 14 Février 2018 - Entrée pnb : 15 Février 2018

    La chronique de Moscou est emplie de grandeur et de sang, de complots, de folies et de mystères. Dans ce livre riche en révélations, Vladimir Fédorovski nous dévoile les coulisses du Kremlin, de la fin du stalinisme aux années Poutine. Acteur et observateur privilégié des événements qui ont entraîné la fin du communisme, sa longue familiarité avec les arcanes politiques lui a permis de recueillir des témoignages inédits et de se plonger dans des archives confi dentielles. C'est ainsi qu'il nous conte aussi bien l'histoire de l'espionnage russe
    en Occident, avec ses épisodes parfois comiques, que les secrets du pouvoir suprême où certains accédaient à la gloire, tandis que d'autres finissaient en exil ou en prison.
    Vladimir Fédorovski retrace ici une épopée hors du commun où la réalité dépasse souvent la fiction, avec certains souvenirs personnels qui font parfois songer à Game of Thrones. Enfin, à la lumière de l'élection présidentielle de 2018, l'auteur nous éclaire sur la guerre de succession autour de Vladimir Poutine.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • 68, et après ; les héritages égarés

    Benjamin Stora

    • Stock
    Parution : 7 Mars 2018 - Entrée pnb : 8 Mars 2018

    « Comment a-t-on pu atteindre un tel niveau de déliquescence, cinquante ans après, du "soleil" de 68 au crépuscule du PS ? » se demande Benjamin Stora. De cette question est né ce livre, écrit en témoin et historien. Stora appartient en effet à ce courant de l'après-68 qui, après s'être engagé dans l'extrême gauche trotskiste, est entré au Parti socialiste.
    Il revient sur cette histoire à travers la sienne : l'engagement révolutionnaire vécu comme une libération en arrivant d'Algérie, puis l'entrée au PS, en 1986, avec l'illusion d'y poursuivre les mêmes batailles politiques. Un drame familial l'éloignera
    finalement du militantisme. Benjamin Stora porte un regard lucide sur ce qu'il n'a pas toujours vu en temps et en heure : les erreurs ou les dérives de certains. Cet examen de parcours est ponctué de rencontres, avec Jospin, Cambadélis ou
    Mélenchon.
    Au-delà des souvenirs et des anecdotes surprenantes, ce livre offre une analyse éclairante sur la façon dont le Parti socialiste a d'abord « absorbé» les aspirations de 68 à changer la vie, avant de les étouffer. Pour finir lui-même à bout de souffle.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Mémoire algérienne

    Henri Alleg

    • Stock
    Parution : 14 Septembre 2005 - Entrée pnb : 7 Décembre 2015

    Henri Alleg a dix-huit ans quand il découvre l'Algérie coloniale en 1939. Ce devait être une simple étape d'un voyage à travers le monde, mais très vite il se lie avec de jeunes militants algériens indépendantistes et communistes. Antifasciste, il lutte dans la clandestinité contre l'invasion allemande jusqu'au débarquement allié en 1942. A la Libération, il devient permanent de la Jeunesse communiste et membre du comité central du Parti communiste algérien. En 1951, il est nommé directeur d'Alger républicain. Ce journal populaire qui se veut le porte-parole de la révolution algérienne sera interdit en 1955. La même année, un décret du gouvernement interdit le Parti communiste algérien, la répression s'intensifie. Henri Alleg est arrêté en juin 1957. Inculpé d'atteinte à la sûreté de l'État, il est incarcéréà Alger. C'est en prison qu'il écrira La Question, un livre-événement dans lequel il dénonce la torture dont il a été victime. Publié en 1958 aux éditions de Minuit, il sera très vite saisi par les autorités françaises. Mémoire algérienne est un témoignage exceptionnel sur les mouvements politiques et le climat social en Algérie à la veille de l'indépendance. C'est aussi un hommage chaleureux aux anciens compagnons de lutte.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Cet étrange nazi qui sauva mon père

    François Heisbourg

    • Stock
    Parution : 6 Février 2019 - Entrée pnb : 13 Janvier 2019

    C'est à un mystère que s'attelle ici François Heisbourg, relatant le parcours de l'étrange baron Franz von Hoiningen. Cet officier allemand qui traverse deux guerres mondiales, s'engage spontanément dans le parti nazi, puis sauve des centaines de Juifs et de résistants - dont le père de l'auteur -, qui s'évade d'Allemagne avec la Gestapo aux trousses après avoir été« mouillé» dans le complot contre Hitler, finit son odyssée dans les bras de sa femme au Luxembourg et disparaît de tous les écrans radar. Au point que ce récit aurait pu s'appeler
    « L'homme sans visage », tant il a été difficile de trouver une trace photographique de lui.
    Qui était-il ? Comment passe-t-on à un moment donné du mal au bien ? Quelle est l'alchimie de cette « banalité du bien » ?

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le crépuscule des lieux

    Florence Heymann

    • Stock
    Parution : 29 Janvier 2003 - Entrée pnb : 7 Décembre 2015

    « L'enracinement, l'appartenance à un territoire étaient, en fait, des notions qui m'étaient étrangères. Je ne me sentais ni d'un lieu, ni d'un autre. Je vivais, mais pas encore en pleine acceptation, un sentiment d'extraterritorialité. Le goût de faire renaître, par l'évocation, un monde qui n'était plus, me conduisit à ce véritable lieu de mes origines familiales, cette Atlantide engloutie. »Dans un émouvant périple entre histoire et mémoire, Florence Heymann a retrouvé des archives inédites et recueilli de nombreux témoignages sur la vie juive à Czernowitz, avant la destruction. Cette ville de Bucovine, en Roumanie, faisait partie de ces terres des confins longtemps disputées par les pays voisins, où la diversité des langues et des populations était à la fois source de conflit et ferment de culture. De l'extraordinaire opulence du train de vie des grands rabbis à la promiscuité des quartiers misérables, de la tradition la plus stricte à la modernité la plus éclairée, des mots du quotidien à la langue des poètes, c'est une ville-monde engloutie qui s'anime et s'incarne ici, à travers une galerie de personnages aussi attachants que divers. Et lorsque Florence Heymann quitte cette Czernowitz d'hier pour visiter celle d'aujourd'hui, en quête de traces, c'est finalement surtout à un voyage intérieur qu'elle nous convie.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • 1930 ; une année dans l'histoire du peuple juif

    Simon Epstein

    • Stock
    Parution : 9 Novembre 2011 - Entrée pnb : 7 Décembre 2015

    Une croyance erronée circule à propos du judaïsme d'avant la tourmente : les Juifs du monde auraient étéà la fois soumis au destin qui allait être le leur, et peu conscients de leur appartenance au judaïsme, soucieux qu'ils auraient été de montrer avant tout leur nationalisme. Il n'en est rien. 
    Pour le démontrer, Simon Epstein a choisi l'année 1930, trois ans avant la prise du pouvoir par Hitler, pour faire un tour d'horizon du judaïsme mondial, pays après pays. Se fondant sur les archives des communautés, sur les journaux publiés en yiddish comme dans les langues des principaux pays, Simon Epstein montre que les Juifs de 1930 conciliaient très clairement leur appartenance au judaïsme et leur citoyenneté. Il montre aussi tous les efforts que les diverses communautés et organes consistoriaux ont entrepris pour aider les Juifs, les prévenir du danger, leur procurer des subsides, etc. 
    Alors pourquoi, en 1939, cette déroute ? Tout simplement parce qu'ils n'avaient pas les moyens de lutter contre l'adversaire qu'était l'Allemagne nazie, dans un contexte où les Occidentaux n'étaient pas le moins du monde disposés à les aider.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le chemin des dames ; de l'évènement à la mémoire

    Nicolas Offenstadt

    • Stock
    Parution : 20 Octobre 2004 - Entrée pnb : 7 Décembre 2015

     «  Rien ne poussera plus sur cette terre  »écrit le simple soldat Clerfeuille en évoquant le Chemin des Dames et les ravages de l'artillerie, pourtant deux semaines avant le déclenchement de la fameuse offensive du 16 avril 1917. Après deux ans et demi de guerre, et malgré la défiance de plusieurs généraux, le gouvernement soutient le plan du commandant en chef Nivelle : prendre le plateau du Chemin des Dames, percer le front et l'emporter.
    Près d'un million d'hommes sont rassemblés pour cette immense opération qui eut des conséquences fondamentales sur le déroulement de la guerre et même au-delà en façonnant le mythe Pétain (celui qui redresse les erreurs de Nivelle). Car, dès les premières heures, la bataille se transforme en un épouvantable calvaire pour les soldats, confrontés à des positions allemandes en contre-haut, bien organisées dans un dédale de galeries et cavernes, insuffisamment détruites par l'artillerie : 135 000 hommes sont hors de combat en dix jours... Les assauts dans la boue et la neige, face à des pentes imprenables, transforment l'espoir en boucherie. L'échec de l'offensive ouvre rapidement la voie à de nombreux débats et discussions et rend la mémoire de l'événement particulièrement trouble. D'emblée très gênante, la bataille ne parvient pas àêtre nommée. Selon les objectifs elle est bataille de l'Aisne, du Chemin des Dames, offensive Nivelle... On nie d'abord l'échec évident du projet ; on écarte ou minimise l'événement dans l'écriture de la guerre, de nos jours encore, d'autant plus qu'il fut à l'origine des mutineries - ici revisitées - qui secouèrent l'armée française peu après. Pour saisir toute la portée de l'événement, jusqu'à aujourd'hui, il fallait un travail d'équipe : 17 historiens, entre l'archive et le terrain, ont mené une enquête qui est un essai d'histoire totale : tous les aspects de l'expérience combattante sont passés au crible de l'analyse la plus à jour : bombardements, corps à corps, combats aérien ; les bouleversements sur le site même sont étudiés à travers la reconstruction et la constitution du site en lieu de mémoire
    Sans doute fallait-il aussi la fiction et l'image pour dire ce que fut le «  Chemin des Dames  » : Didier Daeninckx et Arlette Farge ont prêté leur plume pour y contribuer.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Nuremberg

    Pierre Casamayor

    • Stock (réédition numérique fenixx)
    Parution : 18 Septembre 2015 - Entrée pnb : 21 Janvier 2017

    1985, des commémorations. 1945, une victoire. Après la frénésie des combats, vient le moment des comptes. Puisque les victimes appartenaient à plusieurs nations, il fallait un tribunal international, et puisque la paix n'était pas encore signée (elle ne le sera que vingt ans plus tard), ce tribunal international serait militaire. Où le placer ? Au coeur de l'Allemagne, dans la ville qui fut le théâtre des plus grandes manifestations nazies : Nuremberg. Tout ce qui a été dit au cours de ce procès, a été pris, sans la moindre omission, en sténotypie, et occupe quarante-deux volumes : accusation, défense, témoignages. Casamayor était un des accusateurs. Il a puisé dans cette documentation et en a utilisé les passages les plus importants. Il prend les vingt-trois accusés, l'un après l'autre, pour terminer par la scène des exécutions. C'est la guerre qui est en procès : ses causes, ses épisodes inexorables, les démarches officielles, les intrigues secrètes, et la tension de plus en plus terrible qui entraîne les effroyables conduites dont un film récent a encore montré le détail. Communauté de sentiments : l'opinion unanime avait horreur des coupables. Étrangeté des décisions : pourquoi l'économiste, le diplomate, le propagandiste ont-ils été acquittés ? Compromission des politiques : pourquoi le nazisme a-t-il été encouragé en Europe jusqu'en 1938 ? Et puis quelques mystères : l'immobilisme des alliés après la déclaration de guerre, alors que les troupes allemandes se seraient battues à un contre cinq ; le refus entêté du Japon d'attaquer l'U.R.S.S. ; le sursaut tardif de conscience et l'attentat du 20 juillet 1944 contre Hitler. Voilà, pour le lecteur, de quoi l'aider à mieux comprendre la situation mondiale que la guerre de 1939-1945 a créée.

    9999 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La Femme au temps de Goethe

    Hoock-Demarle

    • Stock (réédition numérique fenixx)
    Parution : 9 Novembre 2018 - Entrée pnb : 21 Janvier 2017

    Une époque qui représente une période clé de l'histoire : en 80 ans (Goethe : 1749-1832) elle a couvert 3 générations, reflets d'influence et de courants divers.

    9999 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La femme au temps des empereurs de chine

    Elisseeff

    • Stock (réédition numérique fenixx)
    Parution : 9 Novembre 2018 - Entrée pnb : 21 Janvier 2017

    Par une archiviste paléographe, docteur en études extrême-orientales, un livre qui englobe toute la période impériale.

    9999 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La Femme au temps de Scarlett

    Crete

    • Stock (réédition numérique fenixx)
    Parution : 30 Juin 2015 - Entrée pnb : 21 Janvier 2017

    Scarlett, héroïne de roman, est devenue le symbole d'une époque riche en héroïnes de toutes sortes. Elles ont, ces Américaines au XIXe siècle, dont l'histoire nous est racontée ici, construit une grande nation aux côtés de leurs époux, et le souvenir de cette épopée nous fera rêver longtemps encore.
    Femmes et filles de planteurs, sur la véranda de leurs blanches maisons à colonnades, image classique de ce vieux Sud, romantique et féodal, que la guerre de Sécession allait bientôt dévaster. Quakeresses en robe grise, toujours prêtes à se dévouer pour une cause juste, que ce fût celle des Noirs ou celle des femmes. Pionnières, en route pour le Far-West dans leurs chariots bâchés brinquebalants, confrontées aux rigueurs du long trek, voire aux Apaches ou aux Cheyennes sur le sentier de la guerre... Militantes des droits de la femme en "bloomer costume", clamant haut et clair l'égalité des sexes et le suffrage pour tous.

    Autant de femmes, autant d'histoires, que l'on peut évoquer et qui nous entraînent des petites villes puritaines de la Nouvelle-Angleterre aux solitudes de l'Oregon, parmi les milliardaires extravagantes de New York, les familles patriciennes de Charleston, ou les fermiers du Middle West... Histoires parfois drôles, parfois tragiques, souvent émouvantes, toujours passionnantes.
    Le livre montre aussi tout ce qui unissait entre elles les femmes américaines au XIXe siècle, au-delà des clivages sociaux ou régionaux : l'éducation protestante, la religiosité, la soif d'apprendre, le désir profond d'améliorer leur sort, comme aussi celui d'élever la société dans laquelle elles vivaient, une énergie surprenante, un courage et une force extraordinaires enfin dans l'adversité.

    9999 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La femme au temps des conquistadors

    Delamarre

    • Stock (réédition numérique fenixx)
    Parution : 9 Novembre 2018 - Entrée pnb : 21 Janvier 2017

    Un récit très riche qui suit l'aventure mouvementée de la Conquête en racontant l'histoire des milliers de femmes, indiennes et espagnoles, qui y ont été mêlées.

    9999 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'Afrique sans Africains

    Glaser

    • Stock (réédition numérique fenixx)
    Parution : 24 Août 2015 - Entrée pnb : 21 Janvier 2017

    J'aime l'Afrique... Pendant plusieurs générations, en France, ce fut un credo banal : on aimait ce continent attachant, certes sauvage, mais peuplé de gens aimables. C'en est fini de ces ritournelles. Une époque est révolue. Désormais, l'Afrique est présentée comme un continent en perdition, naufragé et inquiétant, rimant avec danger, chaos, famine, massacres et sida. L'Afrique serait une autre planète, un endroit où il ne faudrait plus se rendre, à moins d'être un humanitaire, avatar post-moderne du clerc, ou un militaire, ordonnateur de la nouvelle pacification. L'Afrique, ça se soigne, ça se sécurise. Ça ne se vit plus. Mais, entre l'amour d'hier et le désamour d'aujourd'hui, la contradiction n'est qu'apparente. Le continent noir reste investi par le rêve blanc : la projection narcissique d'un ego supérieur et le déni de la réalité, non parce qu'elle serait impénétrable ou incompréhensible, mais parce qu'elle est africaine et, en tant que telle, irrecevable. Cette Afrique abandonnée, ce continent délaissé, parti à la dérive, est en fait l'Afrique des Africains. Dieu n'est plus blanc. C'est tout. Enfin. On aura compris qu'à l'inverse, cet essai, riche d'exemples concrets, d'informations inédites et d'expériences vécues, cherche délibérément les contours de l'Afrique des Africains, ce continent noir qu'il nous reste à explorer.

    9999 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Arabies

    Berque

    • Stock (réédition numérique fenixx)
    Parution : 11 Septembre 2015 - Entrée pnb : 21 Janvier 2017

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    9999 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Ces messieurs de berne

    Claude Mossé

    • Stock (réédition numérique fenixx)
    Parution : 9 Octobre 2015 - Entrée pnb : 21 Janvier 2017

    À coups de secrets, voire de mensonges, la Suisse a donné l'image, pendant la Seconde Guerre mondiale, d'un îlot de paix et de neutralité. Depuis un demi-siècle, les dirigeants de la Confédération tiennent l'opinion mondiale - et d'abord celle de leur pays - dans l'ignorance de la réalité historique des années sombres. Il aura fallu l'affaire des biens juifs en déshérence, pour que le voile commence à se déchirer et qu'apparaissent les impostures. Les premiers visés ont été les banquiers. Ils ne sont cependant pas les seuls à avoir collaboré avec les nazis. Quelques hommes - le général Guisan, le conseiller fédéral Pilet-Golaz, l'ambassadeur suisse à Berlin Frolicher, le banquier Genoud - ont joué un rôle déterminant dans une collaboration objective avec le IIIe Reich. Depuis la capitale fédérale, ces messieurs de Berne ont su profiter, dans ce jeu ambigu, de courants politiques tant antisémites qu'antibolchéviques. Anesthésiée par une presse soumise à l'autorité militaire, la majorité de la population ignorait-elle les refoulements de Juifs aux frontières, la passivité de la Croix-Rouge, les trafics des banquiers, le commerce douteux et juteux des groupes industriels les plus puissants ? Fondé sur la consultation des archives, sur des déclarations de l'époque et des entretiens avec certains témoins du temps, ce livre veut, sans polémique ni a priori, contribuer à une prise de conscience qui, si elle a tardé à se manifester et rencontre encore des obstacles, commence à être souhaitée par les Suisses eux-mêmes.

    9999 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty