Histoire du monde

  • Les visiteurs d'histoire : quand l'histoire de France s'invite chez moi

    Bruno Solo

    • Editions du rocher
    Parution : 6 Octobre 2021 - Entrée pnb : 25 Août 2021

    Féru d'histoire et conteur savoureux, Bruno Solo a convié chez lui, le temps d'un dîner imaginaire, des personnages de l'Histoire de France : Clovis, l'inconnu le plus célèbre de notre récit national ; le sage Éloi, ministre de Dagobert ; Alcuin, l'avisé moine et conseiller très éclairé de Charlemagne ; l'ardente Aliénor d'Aquitaine, reine de France puis d'Angleterre ; Christine de Pizan, la première femme écrivaine et philosophe de langue française à avoir vécu de sa plume ; Michel de l'Hospital, chancelier, apôtre de la tolérance pendant les guerres de religion ; Théophraste Renaudot, homme-orchestre et fondateur de La Gazette ; René-Robert Cavelier, l'explorateur mégalo du Mississippi et de la future Louisiane ; le Chevalier d'Éon, l'agent secret à l'identité sexuelle mystérieuse ; Louise Michel, institutrice féministe, figure de la Commune de Paris et militante anarchiste ; Georges Mandel, politique clairvoyant face au péril nazi, chef de cabinet de Georges Clemenceau.Le banquet promet d'être animé !En hôte curieux et mordant, Bruno a l'art de relancer la conversation. Il n'hésite pas à poser les questions qui fâchent, dégonfle certaines légendes, fait des parallèles avec notre présent. Sans jamais se départir de son esprit caustique et de son humour.Les Visiteurs d'Histoire offre des portraits vivants de figures parfois méconnues. Une narration divertissante, pleine de fantaisie, au service d'un fond rigoureux et intelligent. À l'image de Bruno Solo : passeur humble et passionné de l'Histoire de France.
    Bruno Solo est comédien, auteur, réalisateur et producteur.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Automne cheyenne : l'exode du dernier espoir Nouv.

    Automne cheyenne : l'exode du dernier espoir

    Mari Sandoz

    • Editions du rocher
    Parution : 4 Mai 2022 - Entrée pnb : 27 Avril 2022

    En septembre 1878, déportés au sud loin de leurs terres des Grandes Plaines, les Cheyennes croupissent et se meurent, incarcérés à ciel ouvert, dans cette partie hostile du Territoire Indien, futur État de l'Oklahoma. Les promesses non tenues du gouvernement les laissent souffrir des affres de la faim, les rations promises ne viennent pas ou alors au compte-gouttes. Pour survivre ils n'ont plus le choix : à leurs risques et périls, sous le commandement de leurs chefs Dull Knife et Little Wolf, ils décident de regagner à pied leur pays au Montana. Commence alors un des plus terribles exode de l'Histoire : affamés, dépenaillés ils marcheront, durant les quatre mois du terrible hiver 1878-1879, pour retrouver leur Terre. Pourchassés par l'armée, et laissant de nombreux morts, les Cheyennes, une fois arrivés connaîtront l'emprisonnement dans des baraquements où ils endureront - femmes, enfants et vieillards compris... - sévices physiques comme psychologiques, humiliations et tortures.En 1964, John Ford a fait de cette tragédie humaine un western testamentaire qui a rendu justice au peuple cheyenne en en faisant un classique qui reste dans toutes les mémoires.La densité du roman de Mari Sandoz, la subtilité et la précision des descriptions, l'atmosphère et l'esthétique « très indienne » qui s'en dégagent, font que l'ouvrage dépasse de loin une simple histoire de western : c'est tout simplement un chef-d'oeuvre de la littérature américaine.
    Mari Sandoz, 1896-1966, a écrit de très nombreux ouvrages, notamment sur l'Ouest des pionniers et les Indiens. Elle a en l'occurrence écrit la mythique biographie du chef sioux Crazy Horse publiée dans la présente collection.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Algérie 1914-1962 : de la Grande Guerre à l'indépendance

    Jacques Frémeaux

    • Editions du rocher
    Parution : 8 Septembre 2021 - Entrée pnb : 25 Août 2021

    Après avoir présenté et analysé dans un précédent ouvrage la conquête de l'Algérie par la France et comment s'est construite cette colonie jusqu'en 1914, Jacques Frémeaux s'attache ici aux événements qui, depuis la Première Guerre mondiale, ont conduit à la lutte armée et à la proclamation de l'indépendance du pays en 1962.Un ordre colonial fondamentalement inégalitaire, l'absence d'une croissance économique suffisante et une population algérienne en augmentation très rapide, des mutations sociales, une légitimité politique française contestée, la guerre engagée avec les forces révolutionnaires, la montée en puissance du FLN... N'éludant aucun sujet, n'épargnant aucun protagoniste, mais sans entrer dans des polémiques qui engageraient un camp ou l'autre, l'auteur relate de façon claire, précise et condensée une histoire longue et complexe, et montre le caractère inéluctable de ce qui s'est produit.Ce livre très documenté aborde et décrypte sans concession la réalité d'une mémoire coloniale douloureuse de part et d'autre. C'est le prélude nécessaire à toute volonté de réconciliation, le seul moyen acceptable d'y parvenir.
    Jacques Frémeaux, membre de l'Académie des Sciences d'Outre-mer et ancien membre de l'Institut universitaire de France, est professeur émérite d'histoire à la Sorbonne. Il a écrit une vingtaine d'ouvrages, dont récemment La Conquête de l'Algérie. La dernière campagne d'Abd el-Kader (CNRS-Éditions) et La Question d'Orient (Fayard). Il a publiéAlgérie 1830-1914. Naissance et destin d'une colonie chez Desclée de Brouwer.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Histoire de la Libye : des origines à nos jours

    Bernard Lugan

    • Editions du rocher
    Parution : 16 Février 2022 - Entrée pnb : 12 Février 2022

    Vieille terre berbère aujourd'hui arabisée et islamisée, après avoir été tour à tour colonisée par les Grecs, les Carthaginois, les Romains, les Byzantins, les Arabes et enfin par les Italiens, la Libye se caractérise par la faiblesse du pouvoir central face aux permanences tribales et régionales.Véritables « fendeurs d'horizons », les ensembles tribaux les plus forts ont toujours contrôlé les couloirs de nomadisation reliant la Méditerranée à la région tchadienne. Les trafics d'aujourd'hui (drogue et migrants), se font le long de ces voies tracées par la géographie. Sur elles s'ancrent les solidarités jihadistes qui, aujourd'hui, désolent la bande sahélo-sahélienne.N'ayant pas voulu voir que la réalité politique libyenne repose sur l'équilibre et sur les jeux de pouvoir entre les grandes confédérations tribales et régionales, ceux qui, en 2011, au nom de l'ingérence démocratique, mirent à bas le régime du colonel Kadhafi, ont donc directement provoqué le chaos.Remontant dans le temps, ce livre permet de comprendre pourquoi aujourd'hui il serait singulièrement inconséquent de prétendre vouloir stabiliser puis reconstruire la Libye sans prendre en compte l'archéologie tribale sur laquelle reposent ses définitions culturelles, politiques, sociales, économiques et religieuses.
    Spécialiste de l'Afrique, Bernard Lugan fut professeur à l'École de Guerre et à l'École spéciale militaire de Saint-Cyr-Coëtquidan. En 2011, il fut le premier universitaire à annoncer les conséquences dramatiques qui allaient suivre l'intervention militaire franco-otanienne en Libye. Il a publié au Rocher une monumentale Histoire de l'Afrique du Nord, une Histoire de l'Égypte et un Atlas historique de l'Afrique. Il anime un blog (www.bernard-lugan.com) et il édite la revue mensuelle par internet, L'Afrique Réelle.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Mon peuple les Cheyennes : lettres de George Bent à George E. Hyde

    Georges Bent

    • Editions du rocher
    Parution : 13 Octobre 2021 - Entrée pnb : 8 Octobre 2021

    George Bent est né dans les années 1840. Sa mère était une Cheyenne, Owl Woman, la fille de White Thunder, le Gardien des Flèches sacrés - Medicine Arrows -, des Cheyennes du Sud, au sein desquels il vécut quarante années. Ce sont ces décennies de vie au beau milieu du XIXe siècle que Bent, rassemblant ses souvenirs et collectant d'autres informations auprès de ses anciens compagnons cheyennes, fait revivre dans les lettres qu'il envoya de 1905 à 1918 au grand historien des Sioux George E. Hyde qui put, par chance, faire publier ce témoignage autant unique qu'authentique, à l'époque où les Indiens vivaient leurs dernières décennies de liberté. Bent fut un des rares témoins oculaires capables de rendre compte des événements, àécrire ce qu'il a vu, vécu, entendu aussi bien chez les Cheyennes que chez leurs alliés sioux et arapahoes, qu'auprès des tribus ennemies - comme parfois les Comanches et les Kiowas, mais toujours les Crows et les Pawnees - et des Blancs. Ces lettres sont devenues un livre incontournable et « matriciel » pour les ouvrages à venir. Il demeure depuis un document irréfutable pour les ethno-historiens, un témoignage de première main sur la vie, les moeurs et les guerres indiennes des Grandes Plaines dont les épisodes tragiques des massacres des Cheyennes à Sand Creek en 1864 et à la Washita River en 1868.
    George Bent (ca. 1840-1918), était le fils de William Bent qui avec son autre fils Charles et Ceran de Saint Vrain avaient fondé en 1833, dans le Colorado, le fort de Bent. Ce fort était une plaque tournante importante de relations commerciales et d'échanges autant pour les Indiens, les Américains et les Mexicains. Il fut aussi, périodiquement, un point d'organisation et un relais pour l'armée américaine.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Histoire de l'Egypte ; des origines à nos jours

    Bernard Lugan

    • Editions du rocher
    Parution : 24 Février 2021 - Entrée pnb : 3 Avril 2021

    L'histoire de l'Égypte commence il y a huit mille ans quand des pasteurs proto-berbères fuyant un Sahara en phase d'assèchement trouvèrent refuge dans la vallée du Nil où ils se mêlèrent aux chasseurs-cueilleurs qui l'habitaient. Puis, il y a cinq mille ans, naquit l'Égypte des pharaons. À travers plus de trente dynasties, elle connut une histoire glorieuse durant laquelle furent édifiés temples, tombeaux et pyramides.Au IVe siècle avant J.-C., l'Égypte passa sous le contrôle de la dynastie grecque des Ptolémées, avant de devenir colonie romaine. En 632, elle fut conquise par les Arabes, puis, aux XIe et XIIe siècles, elle constitua le coeur de l'Empire fatimide. Première puissance du monde musulman aux XIIIe et XIVe siècles, durant le sultanat mamelouk, l'Égypte fut englobée dans l'Empire ottoman en 1517.Devenue un enjeu stratégique primordial à partir de 1869 et de l'inauguration du canal de Suez, l'Égypte passa en 1882 sous le contrôle de la Grande-Bretagne. En 1922, sous la pression d'un puissant courant nationaliste, son indépendance lui fut rendue. À partir de 1954, avec le colonel Nasser, l'Égypte fut le phare du nationalisme arabe. Durant les années 2010, le pays fut dévasté par le printemps arabe et ruiné par les Frères musulmans arrivés au pouvoir. En 2013, l'armée referma la parenthèse d'anarchie.C'est cette histoire pluri-millénaire que Bernard Lugan, spécialiste du continent africain, raconte ici dans un livre sans équivalent qui fait la synthèse des connaissances se rapportant à l'Égypte des origines à nos jours.
    Bernard Lugan est universitaire. Il est l'auteur de plusieurs dizaines d'ouvrages consacrés à l'Afrique. Aux éditions du Rocher, il a notamment publié Les Guerres d'Afrique des origines à nos jours ; Rwanda : un génocide en questions ; Osons dire la véritéà l'Afrique (prix La Plume et l'Épée 2018) ; Atlas historique du continent africain et une volumineuse Histoire de l'Afrique du Nord. Il édite L'Afrique Réelle, une revue par internet.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Atlas historique de l'Afrique ; des origines à nos jours

    Bernard Lugan

    • Editions du rocher
    Parution : 3 Octobre 2018 - Entrée pnb : 12 Octobre 2018

    Des origines de l'Homme aux conflits d'aujourd'hui, au fil de 250 cartes accompagnées de notices explicatives, cet atlas inscrit sur la longue durée, fait le bilan des connaissances historiques autour du continent africain à travers les permanences et les ruptures qui expliquent les crises actuelles et qui permettent d'annoncer celles de demain.Cet ouvrage, sans équivalent, est l'outil de référence indispensable à tous ceux qui veulent connaître les constantes historiques et ethniques qui fondent la géopolitique de l'Afrique, ou plus exactement des Afriques, et sans la connaissance desquelles tout ce qui est dit ou écrit sur ce continent relève de l'artificialité.
    Bernard Lugan a écrit plus de 30 ouvrages consacrés à l'Afrique. Il est universitaire et expert auprès du TPIR (ONU). Il fut professeur à l'École de Guerre et aux Ecoles de Saint-Cyr-Coëtquidan. Il dirige  la revue par internet l'Afrique Réelle.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les premiers peuples des plaines ; de la période ancienne à l'arrivée des Européens

    George E. Hyde

    • Editions du rocher
    Parution : 6 Novembre 2019 - Entrée pnb : 1 Novembre 2019

    Les premiers peuples des Plaines dont Hyde nous rapporte l'histoire, du XVe siècle au début du XIXe, portent des noms autant célèbres qu'emblématiques : Sioux, Cheyennes, Comanches, Apaches, Kiowas. Et pourtant, ce livre couvre bien plus que ces seuls mythes. Il nous fait découvrir d'autres tribus dont le rôle dans l'histoire de l'Amérique indienne fut autant déterminant. En cela l'ouvrage - grâce aussi aux informations capitales rapportées par le grand spécialiste Daniel Dubois - demeure un texte irremplaçable dans lequel Hyde nous renvoie souvent à nos ancêtres français, premiers voyageurs d'Amérique du Nord, marchands, aventuriers, cartographes et autres illustres écrivains-voyageurs.Ces pages offrent une image vivante des tribus qui occupaient, du Canada au nord du Mexique, les immenses espaces des Plaines et des Rocheuses. Hyde y décrit avec précision les conflits intertribaux pour la conquête et l'occupation des territoires. Nous découvrons comment et pourquoi, entre tribus, il y aura toujours des rapports de forces laissant de fait très loin l'image idyllique du bon homme sauvage. On reste étonné des divers motifs que s'ingéniaient à trouver les Indiens entre eux pour se faire la guerre. Plus opportunistes que pragmatiques, les amis d'hier deviennent soudainement des ennemis jurés qu'on ira massacrer le lendemain et dont on s'empressera de réduire en esclavage les survivants qu'on pourra en revendre parfois à des tribus voisines, voire aux nouveaux venus : les Européens.
    George E. Hyde (1882-1968) fut longtemps un emblématique doyen des historiens américains spécialiste des Indiens des Plaines. Sa trilogie sur l'histoire des Sioux, ainsi que son travail sur l'histoire des Cheyennes d'après les lettres de George Bent ont été traduits dans la présente collection.
    Traduit de l'anglais (États-Unis) par Karin BodsonPréface de Daniel Dubois

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les sioux des plaines face au colonialisme ; de Lewis et Clark à Wounded Knee (1804-1890)

    Jeffrey Ostler

    • Editions du rocher
    Parution : 2 Mai 2018 - Entrée pnb : 3 Mai 2018

    Issu des plus récentes études sur les Sioux des Plaines, cet ouvrage est à ce jour l'un des plus abouti sur cette tribu qui, presque à elle seule, synthétise sur son nom la résistance et la funeste destinée des Indiens d'Amérique du Nord.Jeffrey Ostler démontre - avec solides arguments à l'appui, témoignages irréfutables de toutes les parties et documents officiels - comment l'Histoire peut aspirer dans sa spirale, pour mieux le broyer, un peuple entier comme les Sioux lakotas, notamment face au processus de colonisation qu'a, au départ, plus que symbolisé l'expédition de Lewis et Clark de 1804 ordonnée par le président Jefferson. Dans une parfaite et claire chronologie, Ostler rapporte les événements et les engrenages militaire, géopolitique, diplomatique, juridique et économique qui ont réduit à portion congrue les immenses contrées des Indiens des Plaines et tous les éléments ayant inéluctablement concouru au massacre de trois cents Sioux dans le Dakota du Sud, à Wounded Knee, en décembre 1890 quelques jours après le meurtre de Sitting Bull.
    Auteur de plusieurs ouvrages, Jeffrey Ostler est responsable du département d'Histoire de l'Université de l'Oregon.
    Traduction : Florence Moreau et Alexandre Prouvèze
    www.nuagerouge.com

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les romans de Venise

    Gonzague Saint Bris

    • Editions du rocher
    Parution : 15 Mai 2019 - Entrée pnb : 16 Mai 2019

    La plume trempée dans l'encre du canal, Gonzague Saint Bris retrace l'histoire de la Sérénissime. Suite à sa nomination en 1980 par Gaston Palewski, président des Amis de la Sauvegarde, il a parcouru pendant plus de vingt ans cette cité des Doges, où les pigeons vont à pied et où les lions ont des ailes.Ce livre, rare par la cadence du style et la beauté des images, rassemble une série de petits romans étincelants, à travers des anecdotes savoureuses et des portraits saisissants : de Goldoni à Wagner, en passant par Byron, Musset et George Sand, Ruskin ou François Mitterrand.Venise, cent fois recommencée, fascine le monde depuis plus de dix siècles. Son destin se reflète dans l'eau porteuse de mémoire, tandis qu'on se demande si cette mer qui l'a créée ne la détruira pas un jour...
    Historien, romancier, essayiste, journaliste, homme de radio et de télévision, Gonzague Saint Bris, tragiquement disparu en 2017, est l'auteur d'une quarantaine d'ouvrages traduits en plusieurs langues, dont beaucoup furent des best-sellers.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Une histoire de l'Europe ; aux sources de notre monde

    Michel Fauquier

    • Editions du rocher
    Parution : 26 Septembre 2018 - Entrée pnb : 27 Septembre 2018

    Comme toute histoire, celle de l'Europe a ses ombres, mais elles n'évincent pas les idéaux élevés nourris en son sein avant de contribuer à les faire croître : ces idéaux qu'elle a donnés en héritage au monde, il appartient plus particulièrement aux siens de continuer à les faire vivre. Pour cela il leur faut savoir d'où ils sont : c'est pourquoi le présent ouvrage raconte ce qui a fait l'Europe, depuis son émergence jusqu'au seuil de notre époque. La pédagogie retenue organise cette histoire en onze noeuds, c'est-à-dire autour de moments durant lesquels le sort de l'Europe s'est noué, pour le meilleur ou pour le pire. Bâtie à partir d'une trame chronologique forte, l'histoire de l'Europe racontée ici tient que cette histoire a un sens, qu'elle procède de l'avant à l'après, et est intelligible au prix d'une synthèse raisonnable.Après la prise de conscience des Grecs soudés par des valeurs communes les distinguant fortement des Orientaux qui ont alors la figure des Perses, l'Europe ainsi émergente prend sa première forme avec la constitution d'un Empire romain d'ampleur méditerranéenne mais qui reste occidental par bien des aspects, le christianisme donnant finalement un contenu original à cette forme. Dans une Europe qui se regarde désormais comme chrétienne et considérée partout comme telle, l'Empire renaît et ouvre à nouveau la voie d'une construction fédérale néanmoins concurrencée par des royaumes qui s'inscrivent en revanche dans une vision confédérale, alors que, dans le même temps, le monachisme donne à l'Europe sa forme la plus proche de l'Europe actuelle. La modernité naît quant à elle sur fond de conflits, entre la science et la foi, puis entre des Églises concurrentes : l'Europe perd alors ce qui faisait son unité, les rivalités entre puissances n'étant finalement plus réglées par la recherche d'un consensus mais par celle d'un équilibre des forces en présence. Après avoir mené à son terme l'entreprise de désenchantement du monde, amorcée depuis le coeur du Moyen Âge et accentuée lors de l'entrée dans les Temps modernes, les « Lumières » provoquent des ébranlements très profonds. À l'époque contemporaine, ils menacent d'emporter l'héritage européen du fait de l'avènement des régimes totalitaires.
    Le présent ouvrage est conçu pour informer les esprits curieux et pour tous ceux qui préparent des concours et examens nécessitant un bon niveau de culture générale.
    Michel Fauquier est Professeur de chaire supérieure, docteur ès lettres et agrégé de l'Université. Il est chargé de cours sur la civilisation européenne à l'Institut Albert-le-Grand, où il est directeur de recherches. Il est et a été également membre de nombreux jurys (Écoles supérieures de commerce, École Spéciale Militaire de Saint-Cyr/Coëtquidan, Agrégation d'histoire...)

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La France et l'Islam au fil de l'histoire ; 15 siècles de relations tumultueuses

    Gerbert Rambaud

    • Editions du rocher
    Parution : 8 Novembre 2017 - Entrée pnb : 9 Novembre 2017

    Depuis l'apparition de l'islam, l'Europe et, singulièrement, ce territoire qui deviendra la France entretiennent des liens ininterrompus avec le monde musulman. Si l'actualité a fait de l'islam un sujet sensible, et, donc, d'autant plus nécessaire à aborder, l'auteur se propose de le remettre en perspective, en parcourant plusieurs siècles de relations, parfois fructueuses, souvent méfiantes, plusieurs fois hostiles, alternant périodes pacifiques et phases d'affrontement, moments de découverte mutuelle et temps d'incompréhension jusqu'à l'antagonisme.
    Depuis la Gaule romaine, l'auteur retrace le fil d'une longue histoire, souvent méconnue, voire inattendue, à travers tous les événements clés qui ont tissé ces liens complexes et ambivalents : l'arrivée du christianisme, l'invasion des Francs, les batailles de Sens et de Poitiers, les tentatives de reconquête outre-Pyrénées de Charlemagne, le déclenchement des croisades, l'alliance avec Soliman le Magnifique, la diplomatie fluctuante de Louis XIV vis-à-vis des Turcs, les Lumières et l'islam, la question de l'Algérie, de la décolonisation...Connaître son histoire est ce qui permet à chacun de combattre l'instrumentalisation des esprits.
    Gerbert Rambaud, diplômé en droit et en histoire, est avocat aux barreaux de Paris et de Lyon.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les indiens d'Amérique du nord dans la Grande Guerre

    Jacques Rouzet

    • Editions du rocher
    Parution : 25 Octobre 2017 - Entrée pnb : 1 Novembre 2017

    Les tranchées de la Grande guerre fourmillaient de soldats français et étrangers. Parmi eux, les Indiens d'Amérique du Nord sont arrivés en nombre.Dès 1914, 4 000 Indiens du Canada débarquent en France et en 1917, 15 000 Indiens des États-Unis les rejoignent, retrouvant ainsi leur dignité de guerriers.Comment ont-ils été recrutés ? Quelles étaient leurs compétences particulières ? À quelles tâches ont-ils été employés ?Sioux, Cheyennes, Comanches, Apaches, Crows, Choctaws, Blackfeet, Navajos, combattirent au coude à coude avec les Doughboys ou les Tommies, les Tirailleurs sénégalais et les Australiens. Eux qui n'avaient pas même la nationalité américaine, ils se sentirent pleinement Américains pour combattre les soldats du Kaiser et mourir, couverts de boue, dans les tranchées.C'est leur histoire, émouvante et superbe que nous raconte, dans un livre tout public et néanmoins extrêmement documenté, Jacques Rouzet, grand spécialiste des tribus « Natives ».
    Jacques Rouzet est diplômé des Hautes études cinématographiques et a travaillé successivement au département de la fiction à TF1, puis à la direction littéraire et artistique d'une maison de production. Son aïeul, ancien combattant de 14/18, aimait évoquer le temps où les dernières charges à cheval croisaient la route des premiers blindés. Depuis, l'auteur reste fasciné par les situations d'anachronisme que réservent l'histoire et les guerres. La «Grande», plus que tout autre, signe à ses yeux la fin du monde d'hier selon la belle expression de Stefan Sweig. Une photo de l'Illustration montrant Pershing sur un quai du Havre, encadré par quatre cavaliers sioux, est à l'origine de sa passion pour ces fils de Sitting Bull et de Geronimo plongés au coeur d'un conflit mondial sans précédent.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Une histoire secrète de la Révolution russe

    Victor Loupan

    • Editions du rocher
    Parution : 11 Janvier 2017 - Entrée pnb : 14 Février 2017

    L'épopée du communisme a marqué la vie politique et intellectuelle du xxe siècle. Tout a pourtant commencé par la prise du pouvoir en Russie par un petit groupe d'hommes, les bolcheviks. Appuyé sur des documents d'archives inédits, ce livre nous introduit dans l'intimité inavouable des acteurs principaux de la Révolution russe.
    Rejetant l'épique et le monumental au profit de l'intime et de l'humain, ce récit rigoureux prend parfois des allures d'enquête policière, voire de roman d'espionnage alors que tout est pourtant vrai, argumenté, référencé. C'est la grande originalité du livre de Victor Loupan qui nous fait passer des caves de la Tcheka aux salons feutrés de Wall Street, des geôles sibériennes aux cafés à la mode des capitales européennes. En se penchant sur la part invisible de la Révolution russe, il ouvre des portes restées fermées jusqu'ici.
    Voyant le nom de Léon Trotski dans les journaux, le maître d'hôtel du célèbre Café central de Vienne s'exclame : « C'est ce gars-là qui a pris le pouvoir en Russie ? Mais il me doit encore de l'argent pour des consommations ! » Au fil des mois passés dans l'intimité souvent choquante de Lénine, de Trotski et d'autres acteurs de la Révolution, nous comprenons vraiment ce qui s'est passé.
    Auteur de plusieurs ouvrages de référence consacrés à la Russie et au monde communiste, dont La Révolution n'a pas eu lieu (Robert Laffont), L'Argent de Moscou (Plon), Le Défi russe (Éditions des Syrtes) et Nicolas II, le saint tsar (Presses de la Renaissance), ancien grand reporter au Figaro magazine, Victor Loupan est journaliste et éditeur. Il est l'une des voix les plus connues de Radio Notre-Dame. Grand spécialiste de la Russie, il contribue aux pages « Opinions » du Figaro.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Moi, Sam Begay, homme-médecine navajo

    Marie-Claude Feltes-Strigler

    • Editions du rocher
    Parution : 3 Avril 2019 - Entrée pnb : 24 Mars 2019

    Depuis plus d'une vingtaine d'années de séjours prolongés chez les Indiens navajos, l'anthropologue de terrain Marie-Claude Feltes-Strigler a tissé les liens étroits avec de nombreux membres du peuple du Dinéet notamment avec celui qui est devenu, dans la seconde moitié du XXe siècle, l'un des plus grands homme-médecine navajo : Sam Begay. Ce dernier a accepté de confier sa vision de ce qu'était le monde « avant le début des temps », les mythes, les valeurs qui régissent la vie quotidienne dans la réserve. L'homme nous rapporte le déroulement de plusieurs cérémonies et rites de guérison qu'il dirige et pratique, donnant ainsi à appréhender cette Connaissance qui se transmet de génération en génération. Sa voix parle de la richesse de sa culture, d'une vie traditionnelle qu'il sent en danger, des maux du monde moderne qui menacent le mode de vie séculaire navajo, tout comme le nôtre.Dans ce voyage au coeur de l'Amérique indienne d'aujourd'hui, dans la Grand Rez de Monument Valley en Arizona, Sam Begay nous fait partager son savoir où se perpétue la mémoire du passé sur laquelle nous pouvons, bien souvent, fonder notre avenir.
    Sam Begay, (1935-2015), né dans la partie de la réserve navajo située en Arizona, est issu d'une famille nombreuse et traditionnelle. Il est devenu un homme-médecine renommé et respecté, qui a joué un rôle décisif dans l'élaboration du droit coutumier navajo. Son statut d'Ancien et d'homme-médecine ont fait de lui un des principaux interlocuteurs de la nation navajo.Marie-Claude Feltes-Strigler, Maître de conférences à l'Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle, est l'auteur d'une thèse de doctorat, «La Nation navajo - tradition et développement», ainsi que de divers ouvrages sur les Navajos, d'une histoire des Indiens des États-Unis et, dans la présente collection, du livre «Les Indiens osages» ainsi que de nombreux articles sur les nations indiennes.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La magie de Saint-Pétersbourg

    Vladimir Fédorovski

    • Editions du rocher
    Parution : 9 Novembre 2012 - Entrée pnb : 5 Janvier 2017

    Fidèle à ses habitudes, Vladimir Fédorovski nous offre ici un parcours inattendu dans Saint-Pétersbourg. Il nous propose des promenades insolites à travers les splendeurs d'une ville mythique. Pierre le Grand, Dostoïevski, les canaux de la Neva, les nuits blanches, Pouchkine, l'Ermitage... Les hommes et les lieux renouent avec le mystère et la féerie de la ville des tsars. Grands aventuriers, hommes d'Etat calculateurs, amoureux passionnés ou artistes désespérés défilent dans ce livre comme dans le théâtre italien. Entre alcôves secrètes et palais étincelants, ces pages nous invitent à méditer sur les charmes du caractère slave qui, comme l'architecture de Saint-Pétersbourg, ne ressemble ni au gothique flamboyant d'Europe, ni au style byzantin. Est-ce l'art de bâtir ou tout simplement l'âme russe qui a réalisé ses caprices avec une telle fantaisie ? Avec ses contrastes, ses couleurs et ses jeux de lumière, rappelant sans doute les contradictions des drames historiques, Saint-Pétersbourg reste décidément une ville magique toujours à redécouvrir.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le roman des Russes à Paris

    Alexandre Jevakhoff

    • Editions du rocher
    Parution : 18 Septembre 2014 - Entrée pnb : 5 Janvier 2017

    Cosaques sur les Champs-Élysées, bistrots, Ballets russes,pont Alexandre-III, cathédrale orthodoxe, boîtes de nuitet chauffeurs de taxi, Russes blancs : des mots qui résonnentimmanquablement dans l'esprit des Parisiens et de beaucoupde Français.Le Roman des Russes à Paris dit tout de leurs histoires, et nousen fait découvrir bien d'autres. Le mariage d'Anne de Kiev, lesmontagnes russes, les révolutionnaires contre la police dutsar, le boeuf Stroganoff, le camp soviétique de Beauregard, lesRusses envoyés en Corse lors de la visite de Khrouchtchev...Dix siècles de passion et de déception, avec leurs mystères etleurs héros.Alternant événements historiques, anecdotes et clins d'oeilpersonnels, l'auteur, néà Paris et petit-fils de quatre Russesblancs, nous raconte cette histoire d'amour unique sur un tondocumenté et malicieux, sans hésiter à faire appel à l'imaginaire.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les seuils du Moyen-Orient ; histoire des frontières et des territoires

    Olivier Hanne

    • Editions du rocher
    Parution : 15 Mars 2017 - Entrée pnb : 4 Juillet 2017

    Le drame vécu par les populations du Moyen-Orient avec l'avènement de l'État islamique a révélé la fragilité des frontières héritées du XXe siècle, et la difficultéà construire des entités territoriales cohérentes en raison de la mosaïque ethnique et religieuse. Pourtant, le problème est plus ancien. L'histoire millénaire de la région, depuis les premiers États sumériens, la conquête d'Alexandre le Grand, jusqu'aux empires arabe, perse et ottoman, montre un paradoxe unique : le Moyen-Orient est à la fois l'espace de naissance des États et de systèmes politiques puissants, mais aussi un lieu de fractionnements permanents, de frontières mouvantes, d'héritages séculaires toujours contestés.
    À travers le temps long du Moyen-Orient, l'ouvrage identifie les différents sédiments qui ont défini les territoires, les identités, et partagé les communautés jusqu'à aujourd'hui. L'étude de la construction des frontières, simple trait sur une carte, barrière infranchissable ou zone-tampon mal contrôlée, ouvre à la compréhension des fractures contemporaines, qu'elles soient culturelles ou géopolitiques. L'auteur invite à un voyage dans l'histoire du Moyen-Orient pour en dévoiler les « seuils », c'est-à-dire les barrières mentales et géographiques. 
    Accompagné de 140 cartes et schémas, d'un index, l'ouvrage est le manuel indispensable pour comprendre les enjeux du Moyen-Orient.
     
    Olivier Hanne est agrégé et docteur en histoire. Chercheur-associéà l'université d'Aix-Marseille, il est islamologue et professeur aux Écoles militaires de Saint-Cyr Coëtquidan. Il est l'auteur d'une dizaine d'ouvrages sur le Moyen-Orient et l'islam.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le sac du palais d'été ; seconde guerre de l'opium (édition 2011)

    Bernard Brizay

    • Editions du rocher
    Parution : 29 Septembre 2011 - Entrée pnb : 10 Février 2017

    Les 7 et 8 octobre 1860, le fabuleux palais d'Eté de Pékin, le Versailles chinois, est pillé par les Français et les Anglais, au terme d'une expédition militaire destinée à ouvrir la Chine au commerce occidental et surtout à l'opium que les Anglais produisent aux Indes ! Dix jours plus tard, sur ordre de lord Elgin, il est incendié en représailles aux tortures et à la mort de prisonniers, otages des Chinois. Pour la Chine - et pour le patrimoine de l'Humanité - la perte est immense, incalculable, irréparable. Le palais d'Eté, le Yuanming yuan (qu'il ne faut pas confondre avec l'actuel palais d'Eté de Pékin qui date de la fin des années 1880), était une des merveilles du monde. Il abritait en outre une extraordinaire collection d'oeuvres d'art, amassée sur cent cinquante ans, et une inestimable bibliothèque. Tout fut pillé ou brulé. A titre de comparaison, c'est comme si Versailles, le Louvre et la Bibliothèque nationale avaient disparu. Bernard Brizay nous fait donc le récit d'une des plus grandes catastrophes culturelles de l'humanité, que les Chinois ont encore cruellement en mémoire. Le Sac du palais d'Eté est le premier ouvrage, tant français qu'anglais, écrit sur ce triste épisode de notre histoire et de celle de l'Angleterre du XIXe siècle. Un récit passionnant, qui se lit comme un roman. Le Sac du palais d'Eté a été traduit et publié en Chine en aout 2005 par les éditions Classiques du Zhejiang (Zhejiang Gu Ji Chu Ban She) et publié dans le cadre de l'année de la France en Chine. Avec le concours du ministère français des Affaires étrangères.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le roman de l'âme slave

    Vladimir Fédorovski

    • Editions du rocher
    Parution : 22 Octobre 2009 - Entrée pnb : 4 Juillet 2017

    A l'occasion de l'année de la Russie (marquée par une grande campagne médiatique et des centaines de manifestations), Vladimir Fédorovski, l'écrivain d'origine russe le plus édité actuellement en France, propose une ballade dans le temps et dans l'espace, éclairée par des guides étonnants. La structure de ce livre rappelle son best seller Le Roman de Saint-Pétersbourg. Grands aventuriers, hommes d'Etat calculateurs, amoureux passionnés ou artistes désespérés, les protagonistes de «ce roman russe» défilent sur la scène de l'Histoire comme dans le théâtre italien. Chanel et Stravinsky, Diaghilev et Nijinski, Matisse et Lydia, Olga et Picasso, Anna et Modigliani, Tchékhov, Cocteau, Soljenitsyne... Russes, Polonais, Espagnols, et bien sur Français, ils étaient jeunes, ils se cherchaient, ils s'aimaient ; ils inventèrent l'art moderne, changeant le cours du siècle. Ils étaient souvent en France, réunis par les fameuses Saisons russes (lancées il y a cent ans à Paris) et passent à travers ces pages comme une traînée de poudre d'or, mêlant la politique à la poésie, le théâtre à la littérature. A la lumière de documents récemment déclassifiés, l'auteur raconte ces histoires peu connues ou souvent inédites, permettant ainsi de découvrir les facettes insolites de l'âme slave, ses allées sombres et ses éclats. Des destins qui font rêver, un mélange de mystère, d'amour et d'évasion. Ce livre est considéré comme un des ouvrages les plus importants de la carrière littéraire de l'auteur qui sera très présent dans les médias, à l'occasion de l'année de la Russie ainsi qu'à l'occasion du 20e anniversaire de la chute du mur de Berlin (novembre 2009). Écrivain d'origine russe, Vladimir Fédorovski fut promoteur de la perestroïka et diplomate en vu pendant les grands bouleversements à l'Est. Ses livres directement écrits en français ont reçu huit prix littéraires (notamment le Roman de Saint-Pétersbourg et Le Roman du Kremlin.) Après une trêve de plus deux ans consacrée aux livres historiques, Vladimir Fédorovski publie son 22e ouvrage. Il dirige cette collection emblématique des Éditons du Rocher «Les romans des lieux et destins magiques.»

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Moksha

    Aldous Huxley

    • Editions du rocher
    Parution : 13 Avril 2012 - Entrée pnb : 5 Janvier 2017

    Portée par des femmes courageuses et attachantes, l'épopée des Seliverstoff se raconte sur trois ou quatre générations. Elle déroule l'histoire d'une famille qui avait fourni des chefs militaires, des juristes, et des personnes dévouées à leur pays. Puis vinrent le XXe siècle et la révolution bolchevique. Cécile et son époux firent face de leur mieux à des défis inhumains. Ils surmontèrent la pauvreté, les famines, l'exil et les incarcérations de leur progéniture. A leurs six enfants, ils insufflèrent le courage et la culture qui les aidèrent à surmonter les épreuves les plus dures. Tous, ils révèrent de se retrouver à Paris. Un train imaginaire, construit de chaises, devait les y conduire. De leurs récits alternés ressort la force de l'âme slave et la vigueur de caractère avec lesquelles jeunes et vieux luttèrent pour s'octroyer le droit à la vie. Finalement, les petits-enfants Seliverstoff assistèrent à l'écroulement du régime. Mais le viatique s'était épuisé. Le pire dans le communisme, a-t-on dit, c'est ce qui vient après. La dernière génération finit par y succomber.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Histoire de l'Afrique du Nord

    Bernard Lugan

    • Editions du rocher
    Parution : 2 Juin 2016 - Entrée pnb : 5 Janvier 2017

    L'Afrique du Nord est formée de cinq pays (Égypte, Libye, Tunisie, Algérie et Maroc) que ce livre présente dans leur longue durée historique.À l'est, centrée sur l'étroit cordon du Nil, l'Égypte développa, dès le 5e millénaire av. J.-C., une civilisation aussi brillante qu'originale. À l'ouest, en Berbérie, apparurent au VIe siècle av. J.-C., trois royaumes berbères dont les limites correspondaient aux actuels États du Maghreb. Rome imprégna ensuite toute la région de sa marque. L'empire byzantin qui lui succéda s'établit de l'Égypte jusqu'à l'est de l'actuelle Tunisie, renonçant à la plus grande partie du Maghreb où la « reconquête » berbère eut raison du vernis romano-chrétien. Aux VIIe-VIIIe siècles, l'islamisation provoqua une rupture entre les deux rives de la Méditerranée ainsi qu'une profonde mutation des sociétés nord-africaines. Au XVIe siècle, l'expansion turco-ottomane subjugua toute l'Afrique du Nord avant de buter sur le Maroc qui réussit à maintenir son indépendance en s'alliant à l'Espagne chrétienne. Durant la période coloniale, les Britanniques s'installèrent en Égypte, les Italiens disputèrent le vide libyen à la Turquie et, à l'exception de la partie nord du Maroc devenue protectorat espagnol, le Maghreb fut tout entier rattaché au domaine français. L'Égypte recouvrit son indépendance en 1922, la Libye en 1951. Quant au Maghreb, il connut des péripéties sanglantes avec la guerre d'indépendance algérienne (1954-1962). En dépit d'une « arabité» postulée et d'une islamité commune, les cinq pays composant l'Afrique du Nord eurent ensuite des destins divers illustrés par l'épisode dit des « printemps arabes ».Riche d'une centaine de cartes en couleur, ce livre est l'outil de référence indispensable à tous ceux qui veulent connaître les constantes qui fondent la géopolitique de cette arrière-cour de l'Europe qu'est l'Afrique du Nord.Bernard Lugan est universitaire, professeur aux Écoles de Saint-Cyr-Coëtquidan et à l'École de Guerre, et expert auprès du TPIR (ONU). Il est notamment l'auteur d'une Histoire de l'Égypte, d'une Histoire du Maroc, d'une Histoire de la Libye et d'une Histoire des Berbères. Il dirige la revue par internet l'Afrique réelle.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Une passion marocaine ; essai

    Henri Bonnier

    • Editions du rocher
    Parution : 22 Janvier 2015 - Entrée pnb : 5 Janvier 2017

    Du Maroc nous croyions toussavoir. Et si, en vérité nous en ignorions l'essentiel ? Dans une première partie,intitulée Le Maroc visible, HenryBonnier retrace le règne de Mohammed VI depuis son accession au trône en 1999.Années cruciales, toutes consacrées au statut de la femme, aux droits del'homme, à la lutte contre la corruption et couronnées par une nouvelleConstitution qui a permis à ce royaume d'échapper au supposé « printempsarabe ». Dans Le Maroc invisible, l'auteur révèle, entre autres mystères, lesorigines du peuple berbère. Celles-ci expliquent que Tariq le Berbère ait étéappelé au secours de l'Andalousie. Il est vrai que ce peuple a bénéficié, toutau long de son histoire, de « signes prophétiques ». Telle est l'exceptionmarocaine. Enfin, dans le Maroc secret, Henry Bonnier se dévoileet, dans une douloureuse confession, évoque tout ce qui l'attache à ce paysqu'il tient pour sa seconde patrie et envers lequel il éprouve une véritablepassion. Telle est cette approche mystiquequi conduit le lecteur de révélations en étonnements au fil d'une histoirelégendaire où les âmes comptent autant, sinon plus, que les faits. Grand Prix de la critiquede l'Académie française pour l'ensemble de son oeuvre, Henry Bonnier est sansdoute l'un des plus fins connaisseurs du Maroc. Ami d'enfance de Hassan II,devenu son éditeur avec Le Défi, membre du Conseil d'administration de la Fondation Esprit de Fès quigère le Festival des musiques sacrées du monde, il n'a cessé, sa vie durant, deparcourir cette terre bénie qu'est le Maroc.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La fabuleuse histoire d'Amsterdam et des Pays-Bas

    Clement M L

    • Editions du rocher
    Parution : 22 Septembre 2011 - Entrée pnb : 27 Janvier 2017

    A l'évocation d'Amsterdam et des Pays-Bas, notre imaginaire nous renvoie couramment deux visions simplistes et opposées : tantôt la contrée des moulins, des sabots et des vélos, tantôt le tourisme de la drogue et de la prostitution légalisées. Pourtant, le pays d'Erasme a bien plus à offrir ! La fabuleuse histoire d'Amsterdam et des Pays-Bas nous invite à flâner le long des canaux à la découverte de cet étonnant territoire qui a su dompter, pour se construire au fil du temps, un ennemi redoutable : l'eau, omniprésente. Terre de tolérance, novatrice dans de nombreux domaines, les Pays-Bas ont malgré tout conservé une tradition encore très vivante. Entre les guerres de Religion, chaotiques et mouvementées, et les légendes fascinantes autour des monuments de leur capitale, ils regorgent de mystères... A l'heure où la mondialisation semble tendre à une harmonisation des cultures, ce livre montre que la patrie des tulipes n'a rien perdu de son charme !

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty