La Découverte (réédition numérique FeniXX)

  • Associations

    Passaris

    • La découverte (réédition numérique fenixx)
    Parution : 25 Septembre 2015 - Entrée pnb : 18 Novembre 2015

    Qu'est-ce qu'une association ? Quelle est l'importance du mouvement associatif français ? Quelles sont les origines de la fameuse loi de 1901 ? Qu'ont en commun les associations de services sanitaires et sociaux, celles d'éducation populaire et les joueurs de boules ? Quel rôle ce secteur joue-t-il dans l'économie ? Est-il créateur d'emploi ? Quels en sont les acteurs ? Quelles relations ont-ils avec les pouvoirs publics ?

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Paysans à venir : les sociétés rurales du tiers monde

    Jacques Chonchol

    • La découverte (réédition numérique fenixx)
    Parution : 21 Octobre 2016 - Entrée pnb : 20 Janvier 2017

    Le tiers monde est - et sera longtemps encore - rural, malgré la forte urbanisation qu'il connaît depuis une vingtaine d'années : en l'an 2000, un habitant sur deux vivra dans les campagnes, et assurera l'alimentation des villes. C'est dire l'importance à venir des campagnes dans l'économie du tiers monde. Mais celui-ci est multiple : quoi de commun entre les zones désertiques du Sahel et la pampa argentine, entre les hauts plateaux andins et les rizières de l'Asie du Sud-Est, entre le Nord-Est brésilien et la Chine ? L'auteur connaît bien ces différentes situations, et mène dans ce livre une étude comparative et prospective des enjeux économiques, sociaux, culturels et environnementaux qui se nouent dans les campagnes. Deux réalités accablent ces continents : la pauvreté, sans cesse grandissante des paysanneries, et la fragilisation des solidarités villageoises. Jacques Chonchol propose, pour faire échec à la pauvreté, de revaloriser l'aspect rural, d'encourager une industrialisation appropriée aux campagnes et aux paysans, de favoriser l'émancipation des femmes qui sont à la base des cultures, de rétablir les nécessaires équilibres avec l'écosystème. Mais ces diverses propositions doivent être resituées dans leur contexte, et c'est pourquoi l'ouvrage effectue, chapitre après chapitre, un véritable tour du monde. Le déficit alimentaire, les problèmes fonciers, l'intervention de l'État, l'enseignement agricole, l'influence du modèle occidental de développement, les structures familiales, l'échange inégal ville/campagne, etc., différent d'une région à une autre. La ville, la modernité, la division internationale du travail, lancent de véritables défis aux communautés rurales. Les réponses sont à formuler et à mettre en oeuvre dès aujourd'hui.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Algerie, le livre noir

    Collectif

    • La découverte (réédition numérique fenixx)
    Parution : 11 Septembre 2015 - Entrée pnb : 18 Novembre 2015

    Face aux déchaînements d'horreur en Algérie, l'opinion internationale semble tétanisée. Beaucoup d'observateurs disent : on ne comprend pas, on ne sait pas ce qui se passe vraiment. [...] Le rapport de Reporters sans frontières - Algérie, la guerre civile à huis clos - dénonce l'étrange inaction du pouvoir dans la recherche des assassins de journalistes, l'impitoyable censure qu'il exerce sur la presse, et l'interdiction de fait qu'il a imposée de toute enquête indépendante sur les violences ; le rapport de mission de la FIDH - La levée du voile : l'Algérie de l'extrajudiciaire et de la manipulation, établi à partir de témoignages particulièrement accablants recueillis sur place, montre que la lutte légitime de l'État algérien contre le terrorisme est menée, depuis 1992, en violation complète des conventions sur les droits de l'homme dont il est pourtant signataire (pratique généralisée de la torture, séquestrations arbitraires et disparitions, exécutions sommaires, milliers de prisonniers d'opinion, exactions encouragées des milices, etc.) ; - le rapport de l'organisation américaine Human Rights Watch - Algérie, des élections à l'ombre de la violence et de la répression - revient, à l'issue d'une mission sur place, sur les conditions très particulières des élections législatives du 5 juin 1997 (exclusion de certains opposants, censure, climat de violence, etc.) ; - et, enfin, le rapport d'Amnesty International - Algérie : la population civile prise au piège de la violence - analyse les exactions des groupes armés d'opposition, le rôle singulier des milices d'autodéfense armées par le pouvoir, le mur du silence construit par ce dernier pour entraver les enquêtes indépendantes, et l'indifférence de l'opinion internationale. Un ensemble de textes sans équivalent, qui ne permettra plus de dire : On ne savait pas.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Politiquement libres

    Michel Charzat

    • La découverte (réédition numérique fenixx)
    Parution : 24 Août 2015 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Ce livre s'adresse à ceux qui refusent aussi bien l'horreur économique que le politiquement correct. Et qui ne s'accommodent pas de la langueur de la vie démocratique : élites décriées, militants désenchantés, représentation par les élus contestée, citoyens déresponsabilisés. À l'ère technologique, face au tout marché, la politique du XXIe siècle reste à inventer, de la base au sommet. C'est la conviction qu'entend faire partager ici Michel Charzat, maire du XXe arrondissement de Paris, sénateur socialiste de la capitale, acteur influent, mais discret, de la vie politique depuis plus de vingt-cinq ans. Exemples concrets à l'appui, il montre pourquoi, et comment, la démocratie locale, école et creuset de l'autonomie des citoyens, est le moyen nécessaire, sinon suffisant, de stimuler un nouvel appétit de participation politique. Dans ce livre d'entretiens avec Claude Neuschwander - lui-même un passionné de démocratie économique et sociale -, Michel Charzat explore, de façon très vivante, les voies possibles de ce renouveau. Et il explique ce qu'il faudra mettre en oeuvre pour que Paris - berceau de la démocratie moderne - redevienne un modèle pour le monde.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Quand l'État disjoncte

    René Lenoir

    • La découverte (réédition numérique fenixx)
    Parution : 11 Décembre 2015 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Affaires à répétition, crise de la protection sociale, poursuite du chômage... Face à ce climat d'incertitude, les Français sont perplexes. Et beaucoup se demandent : Que fait donc l'État ? Le problème est réel, et il n'est pas exclusivement d'ordre politique : à l'heure de la mondialisation et du chômage structurel, on est en droit d'attendre un sans faute de l'État. Or, trop souvent, celui-ci disjoncte, et les dysfonctionnements - petits et grands - de l'appareil public deviennent de plus en plus fréquents. Dans cet essai clair et décapant, René Lenoir analyse cette situation et propose des solutions. Il le fait à partir de trois dossiers exemplaires : celui de la politique fiscale et financière, qui a laissé se construire une société inégalitaire de rentiers et d'assistés ; celui de la délocalisation d'établissements publics, mal préparée et largement inefficace ; celui de la politique de décentralisation, vidée de sa substance au fil des années. Dans une seconde partie, René Lenoir s'appuie sur son expérience de quarante ans de service public, et de quatre années passées au gouvernement, pour formuler des propositions novatrices sur l'organisation même du travail gouvernemental, les moyens de prévision et d'évaluation à constituer et, surtout, sur la nécessaire évolution des rapports entre les politiques et la haute fonction publique.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Histoire de la federation chimie cfdt

    Guy Brucy

    • La découverte (réédition numérique fenixx)
    Parution : 30 Novembre 2017 - Entrée pnb : 11 Mars 2018

    Cinquantenaire, la Fédération de la chimie occupe une place particulière dans l'histoire de la CFDT. Souvent perçue comme intellectuelle, exigeante et rigoureuse, sa culture l'a toujours amenée à accorder une même importance à l'action, aux moyens de sa mise en oeuvre, et aux idées qui la portent.
    Le syndicalisme, tout à la fois produit et acteur de la société, n'a jamais considéré le périmètre de l'entreprise comme la limite infranchissable de l'intervention syndicale. Cette place accordée à la réflexion et à l'analyse, ce souci de l'autonomie et de l'émancipation des gens ont conduit, bien souvent, la Fédération de la chimie à prendre des positions à l'avant-garde de la Confédération. Ce fut le cas lors d'événements importants, comme la guerre d'Algérie, ou la déconfessionnalisation de la CFTC. La référence à l'autogestion, et l'analyse de la crise que nous connaissons, qualifiée - dès 1975 - de profonde, structurelle et inhérente au capitalisme, sont d'autres étapes marquantes de sa réflexion.
    À partir des années quatre-vingt, la Fédération de la chimie fait, de l'organisation du travail, un point stratégique d'investissement syndical, et prône - pour la CFDT - la nécessité de se doter d'un projet syndical rénové. Il ne s'agit pas, pour elle, de rechercher un nouveau dogme, mais de donner du sens à son action, et d'offrir des perspectives à des salariés - aujourd'hui sans repères - face au libéralisme, au populisme, et aux replis corporatistes.
    Nourri d'enquêtes auprès des acteurs - et non des moindres, puisque la Fédération de la chimie a fourni de nombreux responsables à la CFDT - et de plongées dans les archives, faisant revivre ceux qui ont animé cette fédération (portraits d'Edmond Maire et de Jacques Moreau, notamment), ce livre retrace l'épopée de ces chimistes peu ordinaires.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les Régimes Politiques

    Arlette Heymann-Doat

    • La découverte (réédition numérique fenixx)
    Parution : 21 Octobre 2016 - Entrée pnb : 19 Octobre 2016

    Tout un chacun utilise les termes de démocratie, oligarchie, fascisme, bureaucratie, régime féodal ou totalitaire. Cet ouvrage s'attache à analyser ces formes de gouvernement que les juristes et les politistes appellent régimes politiques. Il le fait à partir d'exemples pris dans l'histoire ou l'actualité, de l'Égypte ancienne à la République du Congo. Quel est le fondement théorique du pouvoir dans un régime politique ? Quel est son mode d'évolution ? Quels sont les organes du pouvoir ? Quelles sont les fins et les limites de leur action ? Par delà le développement des démocraties, des autocraties perdurent. Peuvent-elles reposer durablement sur l'armée, une bureaucratie, un parti unique, une caste ? Les conflits dans la distribution du pouvoir ne les fragilisent-ils pas ? Après une apparition dans la cité athénienne, la démocratie ne revient qu'à partir des Révolutions américaine et française du XVIIIe siècle. Pourra-t-elle s'adapter à de nouveaux cadres territortiaux comme l'Europe ? En rendant accessibles les questions que la science politique pose à l'histoire, cet ouvrage permet aussi de rendre compte de l'évolution de la pensée politique.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La légende de l'entrepreneur

    Uzunidis/boutillier

    • La découverte (réédition numérique fenixx)
    Parution : 30 Novembre 2017 - Entrée pnb : 11 Mars 2018

    Le mythe du petit entrepreneur devenu patron de multinationale est vieux comme le capitalisme. En son nom, patronat et gouvernements (mais, souvent aussi, de nombreuses associations : junior entreprises, clubs d'investisseurs, boutiques de gestion, banque des pauvres...) ont fait de la création d'entreprise et de la défense de la petite entreprise la planche de salut pour sortir du chômage et stimuler la croissance : de la prime Barre à la fin des années soixante-dix à la loi Madelin des années quatre-vingt-dix, chômeurs et fonctionnaires, soupçonnés de vivre aux crochets de la société, sont ainsi priés de faire preuve d'initiative et de créer leur entreprise. Malheureusement, il y a loin du mythe à la réalité de l'économie de marché. Ce livre remet les pendules à l'heure en retraçant la véridique histoire de l'entrepreneur (depuis que le terme existe), en montrant comment le mythe s'est construit, dans la théorie économique aussi bien que dans le discours social, et en démontrant, enquête à l'appui, comment la réussite entrepreneuriale est toujours une oeuvre collective : pas de réussite sans un capital social - on reconnaîtra la référence à Pierre Bourdieu - dont hérite l'heureux élu et qu'il fait fructifier avec l'aide de l'État, de sa famille, de ses amis, etc. Il ne s'agit cependant pas, pour Sophie Boutillier et Dimitri Uzunidis, de dénigrer l'esprit d'entreprise, mais de mettre en garde contre sa mythification (l'échec est lourd de drames humains et familiaux). Ce livre est donc indispensable aux conseilleurs et aux candidats à l'aventure entrepreneuriale...

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le temps de travail, une histoire conflictuelle

    Vindt/guedj

    • La découverte (réédition numérique fenixx)
    Parution : 24 Novembre 2017 - Entrée pnb : 11 Mars 2018

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Imperialisme francais

    Cedetim

    • La découverte (réédition numérique fenixx)
    Parution : 17 Septembre 2019 - Entrée pnb : 15 Septembre 2019

    Où en est aujourd'hui l'impérialisme français ? Peut-on parler encore d'un impérialisme français au sens propre du terme, c'est-à-dire d'une stratégie internationale propre du capitalisme français ? Doit-on parler d'un impérialisme secondaire ou d'un sous-impérialisme, et quelle signification précise doit-on donner à ce concept ?
    Ce sont là des questions importantes non seulement pour les militants engagés dans les luttes anti-impérialistes proprement dites, mais pour l'ensemble du mouvement progressiste en France.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La democratie contrariee

    Georges-Albert Astre

    • La découverte (réédition numérique fenixx)
    Parution : 9 Octobre 2015 - Entrée pnb : 18 Novembre 2015

    Malgré tous leurs défauts, les États-Unis constituent aux yeux de nombre d'observateurs occidentaux la première démocratie du monde. À l'inverse, d'autres considèrent qu'ils ne sont en réalité dirigés que par quelques hommes - démocrates ou républicains, managers ou généraux - n'ayant qu'un seul souci : la maîtrise du capitalisme mondial. La réalité est bien plus complexe que cette vision manichéenne du pouvoir politique. Au-delà de ces clichés, et en s'appuyant sur une longue et minutieuse enquête, tant sur place qu'en France à partir de documents inédits, ce livre démonte les mécanismes réels de la démocratie américaine. Pour ce faire, il révèle les manoeuvres de multiples groupes de pression, qui s'efforcent de faire prévaloir leurs intérêts et d'imposer leur conception du monde : le club de Bilderberg, le Committee on the Present Danger, les transnationales, la Trilatérale, les services secrets, les médias... Ces divers lobbies, à coup sûr, pèsent de tout leur poids pour essayer de détourner à leur profit la première démocratie du monde. Comment rester indifférent à ce mode de fonctionnement, alors même que chaque décision américaine se répercute au niveau mondial ? Comment ne pas s'intéresser à ces décideurs, ces oligarques, dont l'influence traverse les frontières ? Comment ne pas vouloir percer les secrets des conversations de couloir et des organisations parallèles, alors que l'enjeu est l'avenir même de la démocratie, d'une démocratie davantage fidèle à ses principes fondateurs ?

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le non-alignement

    Collectif

    • La découverte (réédition numérique fenixx)
    Parution : 24 Février 2017 - Entrée pnb : 17 Mai 2017

    Quarante ans après Yalta, trente ans après Bandoeng, quelle est la configuration géopolitique du monde ? Et qu'en est-il du non-alignement ? La décolonisation, acquise après une lutte de libération nationale ou concédée par les métropoles, a-t-elle favorisé la mise en oeuvre d'un modèle de développement autonome ? Ces jeunes États ont-ils pu devenir réellement indépendants ? Quels ont été les principaux obstacles à cette volonté politique de non-alignement ? Comment ce mouvement, si divers dans sa composition et si déterminé dans ses principes généraux a-t-il évolué au gré des situations ? En quoi la crise économique mondiale actuelle modifie-t-elle les relations Est-Ouest et Nord-Sud ? C'est la transformation des conditions géopolitiques qui sont étudiées ici : la nouvelle politique étrangère nord-américaine, la stratégie soviétique, le danger de guerre mondiale, la construction européenne, les nombreuses modifications internes au tiers monde... En fait, le non-alignement ne peut se pratiquer qu'en rejetant à la fois les suprématies américaine et soviétique. Aussi, un renouveau du mouvement des non-alignés pose-t-il, de façon urgente, la réflexion sur l'avenir de l'Europe.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le Volcan nicaraguayen

    Duflo

    • La découverte (réédition numérique fenixx)
    Parution : 23 Octobre 2015 - Entrée pnb : 18 Novembre 2015

    Pour une bonne partie des médias européens et nord-américains, l'affaire est entendue : le régime sandiniste nicaraguayen, six ans après la chute de Somoza, n'est rien d'autre qu'un nouveau totalitarisme tropical. Mais les observateurs qui portent ce jugement sans appel - parfois sans jamais avoir foulé le sol du Nicaragua - se préoccupent davantage de conforter certains a priori idéologiques, que de faire connaître la réalité. C'est pour rompre avec ce discours de propagande, que les auteurs de ce livre ont décidé de rendre compte, sans complaisance ni concession aux modes du moment, de ce qu'ils ont vu au Nicaragua : des thèmes les plus polémiques (droits de l'homme, Miskitos, liberté de la presse, Église, contrôle de la société civile, élections), aux grands bouleversements qu'a connus la société nicaraguayenne (réforme agraire, éducation, santé), en passant par l'analyse de l'idéologie sandiniste, et la présentation du cadre géopolitique régional. Les auteurs de ce livre ont des points de vue parfois différents sur la révolution sandiniste. Mais, tous, considèrent comme inacceptable la volonté affichée du gouvernement américain de la détruire par tous les moyens, faisant bon marché du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes. Et ils soutiennent que la nécessaire solidarité avec les Nicaraguayens, face à cette agression, n'oblige pas à fermer les yeux sur les faiblesses et les insuffisances de leur Révolution, comme ce fut trop souvent le cas des mouvements de solidarité avec le tiers monde.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La Force ou la Raison

    Georges Mink

    • La découverte (réédition numérique fenixx)
    Parution : 16 Juin 2016 - Entrée pnb : 16 Juin 2016

    Le 13 décembre 1981, le général Jaruzelski déclare l'état de guerre à sa nation : le syndicat Solidarité est suspendu, puis "délégalisé", ses dirigeants internés, ou traînés en justice. Il croit pouvoir se passer de l'aide économique occidentale. Huit ans plus tard, ce même général, comme frappé d'amnésie, invite ses ennemis à une "table ronde", et la diplomatie polonaise assiège les chancelleries occidentales, pour obtenir un peu d'argent frais. Pourquoi cette volte-face ? Doit-on faire confiance à ce pouvoir, qui concède aujourd'hui - à Solidarité et aux opposants polonais - tout ce qui contredit, du moins en apparence, sa nature profonde et son statut géopolitique ? Gorbatchev est-il pour quelque chose dans le déblocage de la situation polonaise ?
    La Pologne est le seul pays du Bloc soviétique à s'être opposé victorieusement à une normalisation. D'où la nation polonaise puise-t-elle la force de sa résistance ? Ce qui se passe en Pologne n'est-il pas une preuve que, contrairement à la thèse dominante, l'on peut sortir du totalitarisme de Gauche comme de celui de Droite ? En tentant de répondre à ces questions, Georges Mink propose ici la première histoire de la Pologne contemporaine, couvrant à la fois la période de Solidarité, et les années de l'infructueuse normalisation. Récit passionnant d'« histoire immédiate », ce livre permettra à un large public de comprendre, enfin, les ressorts profonds et les vrais enjeux d'événements qui semblent relever, pour beaucoup, du "mystère polonais".

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le Sentier lumineux du Pérou

    Hertoghe/labrousse

    • La découverte (réédition numérique fenixx)
    Parution : 24 Août 2015 - Entrée pnb : 30 Décembre 2015

    C'est en 1980, dans l'incrédulité ou l'indifférence de leurs concitoyens, que les militants du groupuscule maoïste Sentier lumineux déclenchent la guerre populaire dans les Andes du Pérou. Aujourd'hui, ils ont étendu leurs opérations à l'ensemble du pays, en particulier en Amazonie, dont ils utilisent la production de drogue pour se financer. Ils menacent désormais les voies d'accès à la capitale péruvienne, Lima, et leur dirigeant, le quasi-mythique Président Gonzalo, n'hésite pas à appeler de ses voeux un génocide de proportion nationale. Au nom de quoi se battent ces guérilleros sectaires et sanglants, qui ne reçoivent le soutien d'aucun pays socialiste ? De la soif de revanche du monde indien écrasé durant cinq siècles ? D'un retour à la pureté du maoïsme et de la Grande révolution culturelle chinoise ? Ou d'une mystique de la révolution, qui rappelerait celle de certains intégristes musulmans ? Pour répondre à ces questions, les auteurs sont allés sur tous les terrains où se développe le Sentier lumineux : les montagnes d'Ayacucho, les contreforts de l'Amazonie, ou les bidonvilles de Lima. Dans les zones d'appui, ils ont interrogé ceux qui vivent quotidiennement au contact d'une des guérillas les plus mystérieuses du monde, qui a su capitaliser le désespoir des exclus et des déracinés. Les nombreux témoignages qu'ils ont recueillis leur ont permis d'écrire, pour la première fois, l'histoire du Sentier et d'analyser son idéologie. Surtout, leur enquête laisse prévoir, en Amérique latine et dans le tiers monde, d'autres explosions, dont la guerre populaire au Pérou ne serait que le signe annonciateur.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Discours d'europe

    Mairet

    • La découverte (réédition numérique fenixx)
    Parution : 9 Octobre 2015 - Entrée pnb : 18 Novembre 2015

    Les citoyens de l'Europe de 1993, seront-ils ceux d'un État supranational, spontanément pensé sur le modèle des États-Unis d'Europe ? Ou bien seront-ils les sujets de droit d'une nouvelle démocratie à l'échelle du continent ? Répondre à une telle question nécessite une réappropriation critique des diverses conceptions de la philosophie politique du XVIIIe siècle à nos jours, de toutes ses réflexions sur la souveraineté, la citoyenneté et la démocratie. L'originalité de la réponse proposée par le Discours d'Europe est d'affirmer que les Européens, en élisant un Parlement au suffrage universel, ont inventé un nouveau principe démocratique. L'auteur démontre que ce Parlement, unique dans l'histoire parce qu'il est dépositaire d'une volonté fédérative, rend possible une liberté plus haute que celle établie par les États souverains historiques. En prenant la mesure de l'histoire qui se joue, Gérard Mairet, loin de proposer une énième Constitution idéale pour l'Europe future, affirme que le principe d'une liberté démocratique nouvelle, propre à l'Europe, est donné dans son histoire présente. C'est dire que le Discours d'Europe réconcilie enfin la philosophie qui pense le monde et l'histoire qui l'a façonné.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Pour une alternative verte en Europe

    Collectif

    • La découverte (réédition numérique fenixx)
    Parution : 18 Avril 2019 - Entrée pnb : 4 Juillet 2019

    Six intellectuels et responsables politiques européens indépendants issus du mouvement communiste, des courants alternatifs et écologistes, présentent ensemble un nouveau projet et engagent le dialogue. Après des itinéraires politiques variés, ils veulent répondre en commun au défi écologique et social lancé par le développement des sociétés industrielles. A la logique de " l'économique autonomisé ", ils ont choisi d'opposer celle du vivant et du social, ferment d'une nouvelle radicalité, ce qu'ils appellent l'écosocialisme. Son contenu ? L'urgence de l'écologie, la réaffirmation du féminisme, le parti pris d'un nouveau dialogue des cultures de la planète, l'émergence d'une culture écopacifiste, le choix de l'autogestion et de nouveaux rapports entre les Etats et les nations.

    Face à la faillite du communisme, aux renoncements de l'eurogauche, les auteurs veulent contribuer à refonder une perspective d'émancipation sociale, nourrie par la dynamique verte et les mouvements sociaux à l'Est. Ils proposent des pistes, pour résister au racisme, à la course aux armements, au développement du nucléaire ; pour réfléchir, sur le plan scientifique, politique et culturel ; pour réorienter le travail et les activités humaines ; pour rassembler les forces vertes, alternatives et indépendantes.

    Paraissant en français, anglais, allemand, espagnol, italien, portugais, polonais et tchèque, ce document sera diffusé en 1990 dans une quinzaine de pays d'Europe de l'Est comme de l'Ouest.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les Relations Nord-Sud

    Christian Comeliau

    • La découverte (réédition numérique fenixx)
    Parution : 9 Octobre 2015 - Entrée pnb : 18 Novembre 2015

    Pourquoi, depuis plus de trois décennies, distinguer entre Nord et Sud à propos des relations internationales et des problèmes de développement ? Que recouvrent ces catégories et quel en est le fondement ? Comment les relations Nord-Sud ont-elles évolué au cours de l'histoire récente ? La distinction demeure-t-elle significative à l'heure de l'apparent triomphe du libéralisme, de la fin de la guerre froide, et de l'éclatement du tiers monde ? Faut-il encore raisonner en ces termes, pour comprendre les enjeux de la restructuration des relations internationales ?

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Feu le système soviétique

    Jacques Sapir

    • La découverte (réédition numérique fenixx)
    Parution : 9 Octobre 2015 - Entrée pnb : 18 Novembre 2015

    La désintégration de l'Union soviétique ferme le XXe siècle. Mais quel XXIe siècle prépare-t-elle ? Et, à plus court terme, quels risques fait-elle courir aux peuples de cet empire détruit et aux autres, en particulier aux Européens ? C'est à ces questions que tente de répondre Jacques Sapir dans ce bref essai, qui tranche singulièrement avec la littérature de circonstance consacrée à ces événements historiques. Grâce à une connaissance approfondie des ressorts politiques, économiques et militaires du système soviétique, l'auteur met en évidence, de façon claire et synthétique, la manière dont les héritages du passé déterminent l'avenir de l'ex-URSS. Ainsi de la corruption ou de la crise de légitimité, qui continuent à miner les appareils politiques. Ainsi également des déformations et des pesanteurs d'un système économique que le néoléninisme de marché ultra-libéral semble bien impuissant à combattre. Ainsi, enfin, du militarisme paradoxal, dont la décomposition engagée de longue date fait naître aujourd'hui les risques de nouveaux conflits. De cette analyse dense et lucide, il ressort que le pire n'est pas sûr. Et que l'Europe communautaire, si elle sait résister aux clichés réducteurs sur la résurgence des nationalismes, peut et doit mobiliser les moyens nécessaires pour l'éviter.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Rencontres avec le maroc

    Daure-Serfaty

    • La découverte (réédition numérique fenixx)
    Parution : 23 Octobre 2015 - Entrée pnb : 18 Novembre 2015

    La première version de ce livre a été écrite pendant l'été 1985 et publiée en avril 1986. Ces dates ont leur importance : après dix ans d'interdiction, Danielle Mitterrand venait d'obtenir du roi Hassan II que je puisse revenir au Maroc et épouser en prison Abraham Serfaty. Je suis rentrée en mars, et je savais le livre prêt à sortir : un pseudonyme s'imposait, j'ai fabriqué Claude Ariam. Depuis, bien des événements sont survenus au Maroc, qui sont évoqués dans cette nouvelle édition. Aujourd'hui, je peux signer ce livre parce que les conditions ont changé ; mais pas seulement pour cela ; je peux et je dois signer ce livre parce qu'il est temps d'assumer ce que je pense, et il est temps, qu'en face, la liberté d'expression soit.reconnue. Je pense que développement, démocratie et droits de l'homme, ont partie liée et que les inégalités dans ce pays sont insupportables, comme l'oppression et la répression le sont encore. Mais je pense aussi que les potentialités y sont fortes et sont des raisons d'espérer. Aimer un pays, ce n'est pas cacher ses zones sombres, mais aider à les faire reculer et disparaître. Et ce pays, je l'aime. C'est cela que j'ai voulu transmettre dans ce livre, en proposant d'abord au lecteur un petit guide de voyage, dans l'espace et dans le temps. Et, surtout, en tentant de donner des clés pour comprendre la société marocaine, dans sa diversité et ses contradictions.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Histoire du radicalisme

    Gérard Baal

    • La découverte (réédition numérique fenixx)
    Parution : 24 Août 2015 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Principal parti de gouvernement de la IIIe République, des lendemains de l'affaire Dreyfus à la débâcle de 1940, le parti radical a survécu au naufrage d'un régime auquel il s'était largement identifié. Il a réussi à jouer un rôle essentiel dans les combinaisons gouvernementales de la IVe. L'avènement de la Ve République, la fin de la République des députés et les bouleversements de la société française, ont précipité son déclin. Comment s'explique la longévité d'un courant politique qui fut, d'abord, synonyme d'extrémisme, avant d'incarner les vertus de modérations, de sens du compromis, voire d'opportunisme ? Dans quelle mesure de larges couches de la société française se sont-elles reconnues dans ce mélange de fidélité verbale aux grands principes républicains et réformateurs, et d'immobilisme pratique qui a souvent caractérisé le radicalisme ? Pourquoi ce parti, considéré de bonne heure comme un rassemblement de vieilles barbes archaïques, a-t-il toujours attiré des hommes de talent et d'ambition, de Caillaux à Mendès France, des Jeunes Turcs des années trente, à Jean-Jacques Servan-Schreiber ou Bernard Tapie ?

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le Foulard et la République

    Khosrokhavar/gaspard

    • La découverte (réédition numérique fenixx)
    Parution : 9 Octobre 2015 - Entrée pnb : 18 Novembre 2015

    De 1989 à 1994, l'affaire du foulard a divisé l'opinion française. Pour les uns, en arborant leur foulard, ces jeunes musulmanes manifestent un prosélytisme inacceptable dans l'école laïque, et doivent en être exclues si elles s'obstinent à le garder. Pour d'autres, l'école de la République doit accueillir tout le monde, y compris les élèves enfoulardées, qu'elle saura intégrer. La polémique s'est chargée d'une telle tension idéologique, qu'elle a fini par occulter la réalité même du phénomène et ses enjeux véritables. D'où l'intérêt majeur de ce livre, fruit d'une enquête de deux ans dans les banlieues dites chaudes auprès des enseignants et des jeunes filles voilées. Une enquête qui bouscule les idées reçues : ni terroristes en herbe, ni adolescentes musulmanes manipulées, les unes acceptent le port du foulard pour rassurer leur famille et négocier leur accès à la modernité, et d'autres l'arborent volontairement, comme le signe de leur double identité, française et musulmane, citoyenne et croyante. Et, loin de favoriser l'émancipation des jeunes musulmanes, leur expulsion de l'école publique, offre des martyres inespérées aux activistes intégristes. Pour les auteurs, la passion que soulève le foulard de ces écolières est un révélateur : si la République est menacée, ce n'est pas par le foulard, mais par les difficultés qu'éprouve la société française à opérer la synthèse entre égalité et différence, République et démocratie. Les responsables politiques, les enseignants, mais aussi celles et ceux pour qui le foulard est devenu un sujet de débat - et de confrontation - trouveront dans ce livre matière à réflexion. Et les réponses aux questions complexes que pose l'affaire des jeunes filles voilées.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Geopolitique des drogues 1995

    Collectif

    • La découverte (réédition numérique fenixx)
    Parution : 4 Décembre 2015 - Entrée pnb : 5 Décembre 2015

    Pour la troisième année consécutive, l'Observatoire géopolitique des drogues dresse, pays par pays, l'état des lieux de la production, du trafic des drogues et du blanchiment des gigantesques profits qu'il génère. Réunissant les contributions des meilleurs experts, ce bilan révèle que les complicités, dont bénéficient ces activités illicites, ont continué de s'étendre, parfois au niveau le plus élevé, dans certains États producteurs. Quant aux pays riches, ils oublient volontiers qu'ils ont proclamé la guerre à la drogue dès que leurs intérêts économiques ou géostratégiques sont en jeu. Mais le phénomène le plus neuf, qui n'est pas le moins inquiétant, c'est l'impact de l'effondrement de l'empire soviétique sur le narcotrafic. Portées par l'onde de choc, du Caucase aux Balkans, de la Tchétchénie à l'Albanie, en passant par l'Arménie et la Macédoine, des organisations mafieuses utilisent leurs diasporas comme têtes de pont pour pénétrer l'Europe occidentale. Cela aboutit, parallèlement aux activités des grandes organisations criminelles classiques - mafia italienne, cartels colombiens, triades chinoises ou yakuza japonais -, à l'émergence de réseaux courts : marchés éclatés, alimentés par des produits de plus en plus purs et bon marché, raids éclair sur une ville ou un quartier. En définitive, l'année 1994 paraît avoir été celle d'une première intégration des circuits de trafic nés de l'après-guerre froide dans le nouveau désordre mondial.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La Réforme des P.T.T.

    Jocelyne Barreau

    • La découverte (réédition numérique fenixx)
    Parution : 23 Octobre 2015 - Entrée pnb : 18 Novembre 2015

    La réforme des PTT, engagée en 1990, apparaît tout à fait exceptionnelle par son ampleur (450 000 personnes concernées) et par son originalité (un nouveau statut juridique pour la Poste et France Télécom et un bouleversement complet des règles de gestion de personnels conservant le statut de fonctionnaire). Elle fait figure de test pour tout projet de modernisation de l'État. Elle pose le problème de l'avenir du service public, et de sa relation avec les services soumis à la concurrence. Cet ouvrage, original à plus d'un titre, explore la face cachée de cette réforme, mal connue du grand public. Grâce à une enquête approfondie menée auprès de l'ensemble des protagonistes - ministères de tutelle, directions de la Poste et de France Télécom, fédérations syndicales... -, son auteur apporte une vision d'ensemble à laquelle bien peu d'acteurs concernés auront eu accès. À partir d'une analyse des origines de la réforme, Jocelyne Barreau propose un récit des négociations ayant conduit à la loi du 2 juillet 1990, et à l'accord social du 9 juillet 1990. Elle montre comment ces deux textes ont pu être adoptés, sans conflit social majeur, alors que les précédents projets de réforme des PTT avaient suscité de violentes réactions syndicales. Elle dresse enfin un premier bilan de la mise en oeuvre de la réforme, cinq ans après, en présentant aussi bien le point de vue des dirigeants et cadres qui en ont la responsabilité, que celui des représentants syndicaux. Elle analyse les transformations sociales en cours et les relations difficiles qui lient les deux prestataires de service public et l'État.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty