Fayard

  • L'enfant à haut potentiel est un enfant, comme les autres

    Nelly Dussausse

    • Fayard
    Parution : 9 Mars 2022 - Entrée pnb : 16 Février 2022

    On les dit « à haut potentiel intellectuel », ou encore « surdoués » ou « précoces » ... On les considère comme des élèves particulièrement performants destinés à faire partie de l'élite ou comme des enfants à problèmes, insolents, bizarres, voire inadaptés à l'institution scolaire. Tous ont passé un test de QI qui a permis de les classer dans cette catégorie, un chiffre qui ne donne aucune réponse ni aucune clé à des parents et des éducateurs souvent désemparés face à ces enfants, qui représenteraient 2 à 3% de la population scolaire en France.
    Au-delà du mythe et des clichés, qui sont ces enfants ? Comment comprendre leur fonctionnement et les aider à trouver une vraie place, la leur, sans pathos ni fascination ?
    Nelly Dussausse partage ici son expérience de directrice, de professeure et de mère. Douée d'une sensibilité et d'une empathie exceptionnelles, elle pose un regard bienveillant sur ces élèves qui, comme les autres, méritent de recevoir un accompagnement individualisé, respectueux de ce qu'ils sont et non de l'idée qu'on se fait d'eux.
    Dans ce livre passionnant, nourri de nombreux témoignages d'enfants, d'adolescents et de parents, Nelly Dussausse montre aussi que les enfants à haut potentiel, par leur exigence de sens, amènent à repenser l'enfance et l'éducation de façon globale.
    Docteure ès lettres, professeure de français, Nelly Dussausse dirige l'École Georges Gusdorf qu'elle a fondée en 2008 à Paris afin d'accueillir des enfants à haut potentiel du CP à la terminale. Cette école hors contrat et hors normes fait face à une augmentation forte de demandes de parents et d'élèves.
     

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Freud à Bloomsbury : Alix et James Strachey, passeurs de l'oeuvre en langue anglaise

    Henriette Michaud

    • Fayard
    Parution : 19 Janvier 2022 - Entrée pnb : 25 Décembre 2021

    Voici l'histoire, presque le roman vrai, de James et Alix Strachey, passeurs de la psychanalyse en langue anglaise au début des années 1920. Ils appartiennent au groupe de Bloomsbury, une bande d'intellectuels et d'artistes dont Virginia Woolf et son mari Leonard, fondateur des  éditions Hogarth,  deviendront les figures phares. 
    James Strachey et sa femme Alix partent à Vienne en 1920 se former auprès de Freud à la psychanalyse et à la traduction. L'entente avec le fondateur est immédiate. Il leur confie des textes à traduire et discute avec eux du choix des termes. De retour à Londres, le couple achève la  traduction des Cinq Psychanalyses de cas de Freud et  la  publie au coeur du Bloomsbury littéraire  :  à la Hogarth Press. 
    De façon inattendue, vingt ans plus tard, en 1946, l'aventure de traduction reprend. Après la mort de Freud, son fils Ernst souhaite  une édition complète de référence et pressent James Strachey et Leonard Woolf, seuls à la hauteur de  cette  tâche pharaonique. A soixante ans, James, devenu un psychanalyste renommé, accepte de tout abandonner pour s'y  consacrer, mais pas sans. Ce sera la  Standard Edition  en 24 volumes, achevée  en 1966. Le rêve de Freud est exaucé : il est devenu  un  auteur anglais.
     
    Cet ouvrage est à ce jour la seule et unique introduction au chef-d'oeuvre,  sans égal même en allemand,  que constitue la  Standard Edition. 
     
    Henriette Michaud, psychanalyste, membre du Cercle freudien, angliciste et germanophone, déchiffre et met en scène le lien intime qui unit Freud aux Anglais et à la langue anglaise, dans  Les Revenants de la mémoire, Freud et Shakespeare  (PUF, 2011),  Freud éditeur, les Almanachs de la psychanalyse, 1925-1938  (Campagne Première, 2015).
     

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Réussir la séparation ; pour tisser des liens adultes

    Moussa Nabati

    • Fayard
    Parution : 12 Septembre 2018 - Entrée pnb : 13 Septembre 2018

    La vie est une cascade ininterrompue de séparations. Il s'agit à chaque étape de tourner une page pour en commencer une nouvelle.
    La séparation représente toujours une épreuve dans les trois sens du terme : elle est souffrance d'abord, ressentie telle une déchirure, test ensuite, révélant les failles et la solidité de l'individu, passage initiatique enfi n, occasion privilégiée de se reconstruire.
    Pourquoi une rupture sentimentale, un licenciement, le départ des enfants devenus grands, la retraite, une perte d'argent ou celle d'un proche sont-ils vécus parfois si douloureusement ? Pourquoi certains s'enferment-ils dans des dépendances affectives ou addictions diverses : la nourriture, le sexe, les médicaments, les jeux vidéo... ?
    Moussa Nabati montre, grâce aux riches témoignages de ses patients, que ces blocages ont pour origine l'échec de l'attachement premier à la mère ; la rupture de cette relation fondatrice maintient le sujet dans la fusion, l'empêchant de se lier aux autres de façon équilibrée ou de les quitter dans la sérénité. Toute angoisse de séparation, d'abandon, de solitude provient dès lors de la survivance des blessures anciennes. Seuls le retour à son intériorité, la pacifi cation de son passé et la réhabilitation de sa mère intérieure permettent de réussir à tisser enfi n des liens adultes.
    Moussa Nabati est psychanalyste. Docteur en psychologie, il est l'auteur de nombreux ouvrages dont Le Bonheur d'être soi (Fayard, 2006-Prix Psychologies 2007 ; Le Livre de poche, 2008), Guérir son enfant intérieur (Fayard, 2008 ; Le Livre de poche, 2009) et Renouer avec sa bonté profonde (Fayard, 2016 ; Le Livre de poche, 2017).

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • étrangers à nous-mêmes

    Julia Kristeva

    • Fayard
    Parution : 26 Août 2009 - Entrée pnb : 7 Décembre 2015

    Vous en avez assez des étrangers? Vous êtes vous-même un étranger? Ou bien vous sentez-vous étranger dans votre propre pays? Ce livre s'adresse à vous, à votre douleur, à votre agacement.
    A l'heure où la France devient le melting pot de la Méditerranée, une question se pose, qui est la pierre de touche de la morale pour le XXIe siècle: comment vivre avec les autres, sans les rejeter et sans les absorber, si nous ne nous reconnaissons pas "étrangers à nous-mêmes "?
    Ce livre invite à penser notre propre façon de vivre en étranger ou avec des étrangers, en restituant le destin de l'étranger dans la civilisation européenne: les Grecs avec leurs " Métèques " et leurs " Barbares "; les Juifs inscrivant Ruth la Moabite au fondement de la royauté de David; saint Paul qui choisit de prêcher en direction des travailleurs immigrés pour en faire les premiers chrétiens, sans oublier Rabelais, Montaigne, Erasme, Montesquieu, Diderot, Kant, Herder, jusqu'à Camus et Nabokov qui ont chacun médité avant nous les merveilles et les malaises de la vie étrangère. Au coeur de cet avenir cosmopolite: les Droits de l'Homme sous la Révolution française, qui commence par honorer les étrangers avant de faire tomber la Terreur sur leurs têtes. En contrepoint: le nationalisme romantique et, pour finir, totalitaire. L'" inquiétante étrangeté" de Freud conclut ce parcours en suggérant une nouvelle éthique: ne pas " intégrer " l'étranger, mais respecter son désir de vivre différent, qui rejoint notre droit à la singularité, cette ultime conséquence des droits et des devoirs humains.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Pourquoi la psychanalyse ?

    Elisabeth Roudinesco

    • Fayard
    Parution : 2 Août 2010 - Entrée pnb : 7 Décembre 2015

    Pourquoi consacrer tant de temps à la cure par la parole quand les médicaments, parce qu'ils agissent directement sur les symptômes des maladies nerveuses et mentales, donnent les résultats plus rapides ? Les théoriciens du cerveau machine n'ont-ils pas en outre réduit en cendre les chimériques constructions freudiennes ? Dans ces conditions, la psychanalyse a-t-elle un avenir ?
    C'est à ces trois questions qu'Elisabeth Roudinesco répond dans cet essai combatif, informé, résolument critique des prétentions contemporaines à convertir la science en religion et à regarder l'homme comme un automate.
    Les médicaments ? Chacun sait que la France fait grande consommation de psychotropes pour soigner l'angoisse, la dépression, la folie, les névroses, et on ne saurait nier leur efficacité. Faut-il pour autant réduire la pensée à un neurone et confondre le désir avec une sécrétion chimique ?
    Historienne, directeur de recherches à l'université de Paris-VII, vice-présidente de la Société internationale d'histoire le la psychiatrie et de la psychanalyse, Elisabeth Roudinesco a publié ses derniers livres chez Fayard. Notamment : Jacques Lacan, Esquisse d'une vie, histoire d'un système de pensée (1993), Histoire de la psychanalyse en France, 2 vol. (rééd.1994), Généalogies (1994), et, avec Michel Plon, Dictionnaire de la psychanalyse (1997).

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le génie féminin t.2 ; Melanie Klein

    Julia Kristeva

    • Fayard
    Parution : 15 Mars 2000 - Entrée pnb : 7 Décembre 2015

    Reconnaître la contribution majeure de quelques femmes exceptionnelles qui, de leur vie et leur oeuvre, ont marqué l'histoire de ce siècle, est un appel à l'unicité de chacun de nous, au dépassement de soi. Car au temps de la massification succède aujourd'hui le souci de singularité. Le Génie féminin s'inscrit dans cette perspective. Après Hannah Arendt : la vie, et avant Colette : les mots, voici Melanie Klein : la folie.
    Adorée jusqu'au fanatisme dogmatique par ses disciples, honnie par ses détracteurs, Melanie Klein (1882-1960) apparaît comme la novatrice la plus originale de la psychanalyse. Alors que Freud centre la vie psychique du sujet sur l'épreuve de la castration et la fonction du père, Melanie Klein - sans les ignorer - les étaie d'une fonction maternelle, absente dans la théorie du fondateur. Pourtant, la mère ainsi révélée est loin de s'ériger en objet de culte, comme le prétendent trop facilement ses adversaires. Car c'est bien au matricide que Melanie Klein fut la première à penser. Capable dès la naissance d'un lien à l'objet (le sein, la mère), et habité de fantasmes aussi violents que réparateurs, l'enfant selon Melanie Klein a ouvert de nouveaux horizons à la clinique de la psychose et de l'autisme.
    Pour avoir entendu plus nettement que quiconque l'angoisse, cette onde porteuse du plaisir, et élu le transfert et l'imaginaire comme terrains privilégiés de l'expérience analytique, Melanie Klein a fait de la psychanalyse un art de soigner la capacité de penser. Son oeuvre la situe ainsi au coeur le l'humanité pensante et de la crise moderne de la culture.
    Julia Kristeva a publié aux éditions Fayard Etrangers à nous-mêmes, Les Nouvelles Maladies de l'âme, Sens et non-sens de la révolte, t. I et t. II, Le Génie féminin, t. I, Hannah Arendt, ainsi que trois romans : Les Samouraïs, Le Vieil Homme et les loups, Possessions.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Mémoire de singe et paroles d'homme

    Boris Cyrulnik

    • Fayard/pluriel
    Parution : 9 Juillet 2010 - Entrée pnb : 7 Décembre 2015

    Le singe figé dans son isolement recommence à vivre lorsqu'on lui offre un leurre sur lequel il peut fixer son affection, la paralysie hystérique du chien disparaît quand ses maîtres le caressent : les animaux connaissent donc aussi la souffrance psychique et l'étude de celle-ci peut nous en apprendre beaucoup sur la psychologie humaine. Dans ce livre très vivant, plein d'anecdotes, écrit dans un langage simple et drôle, Boris Cyrulnik montre que l'éthologie est une des voies les plus fécondes pour explorer les soubassements biologiques du comportement. Peut-être alors regarderons-nous autrement l'enfant abandonné qui se laisse mourir de faim parce qu'il n'a rencontré personne à aimer.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • écrits sur la psychanalyse

    Didier Eribon

    • Fayard
    Parution : 27 Février 2019 - Entrée pnb : 5 Février 2019

    Tout au long de son oeuvre, depuis Réflexions sur la question gay, en 1999, jusqu'àPrincipes d'une pensée critique, en 2016, mais déjà dans l'ouvrage biographique qu'il a consacréà Michel Foucault en 1989, Didier Eribon s'est attachéàélaborer une théorie historique, sociale et politique de la subjectivité  : il s'agit de comprendre comment les individus et les groupes sont produits comme des sujets assujettis par de multiples formes de domination, ce qu'il appelle les «  verdicts sociaux », et comment ils peuvent résister aux pouvoirs et travailler à la transformation sociale.
    Une telle démarche ne saurait se développer en se tenant simplement à l'écart de la doctrine psychanalytique. Elle doit entrer en conflit avec celle-ci, et mettre en question non seulement ses velléités normatives et ses tentations autoritaires, qui sont inscrites dans sa logique même, mais aussi son architecture notionnelle et sa conception du psychisme et de l'inconscient.
    C'est à cet effort pour « échapper à la psychanalyse » que sont consacrés les essais rassemblés dans ce volume.
     
    Didier Eribon est philosophe et sociologue. Il est l'auteur de nombreux ouvrages parmi lesquels Réflexions sur la question gay (Fayard, 1999, et Champs-Flammarion, 2012), Une morale du minoritaire (Fayard, 2001, et Champs-Flammarion, 2015), Retour à Reims (Fayard, 2009, et Champs-Flammarion, 2010), La Société comme verdict (Fayard, 2013, et Champs-Flammarion, 2014), Principes d'une pensée critique (Fayard, 2016, et Pluriel, 2019).

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Sans père et sans parole

    Didier Dumas

    • Fayard
    Parution : 14 Janvier 2013 - Entrée pnb : 7 Décembre 2015

    Où sont passés les pères ? Les bouleversements de mai 1968, le mouvement féministe des années soixante-dix, une justice qui privilégie la mère dans la garde de l'enfant et une médecine qui, avec la procréation assistée, tend à se substituer au père, tels sont les jalons d'une évolution des moeurs sans précédent. Au cours de ces trente dernières années, la figure paternelle s'est peu à peu lézardée. Les conséquences en sont lourdes. Un nombre impressionnant d'enfants ne voient jamais leur père, la délinquance se développe dans les villes et les banlieues et les institutions prenant en charge la santé mentale de l'enfant sont débordées.
    II devient urgent de redonner leur place aux pères et de redéfinir leur rôle dans l'épanouissement de l'enfant.
    Etre père, ce n'est pas être un substitut de la mère. C'est occuper dans la vie mentale de l'enfant une place dont dépendent sa construction et sa santé psychique. Un enfant se conçoit autant dans des propos et des désirs partagés que dans un acte sexuel. Si le rôle de la mère est de porter l'enfant dans son corps, celui du père est de le porter dans ses pensées et ses désirs. Interdire à l'enfant de comprendre qu'il est le fruit du désir de ses deux parents, c'est le condamner à l'emprise d'un monoparentalisme dévorant, qui le prive de tout accès à l'autonomie et le rend incapable de s'intégrer à la société.
    Ecoutant des enfants, des pères et des mères depuis plus de vingt ans, Didier Dumas montre, à travers les propos, les souffrances et les « folies » des petits et des grands, que cette méconnaissance du rôle du père dans la construction psychique et spirituelle de l'enfant est la première cause de tous ses désordres mentaux. Et que les troubles dus à la démission des pères se transmettent et se répètent, en s'aggravant, d'une génération à l'autre.
    Psychanalyste d'enfants, Didier Dumas a longtemps travaillé avec Françoise Dolto. Il est l'auteur de La Sexualité masculine, Albin Michel, 1990.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Freud expliqué aux enfants

    Louise Armstrong

    • Fayard
    Parution : 7 Novembre 2018 - Entrée pnb : 17 Novembre 2018

    Tu aimes beaucoup ta mère, mais tu sais que tu ne pourras pas te marier avec elle.
    Jamais.
    À cause de ton père  : tout le monde connaît le complexe d'OEdipe.
    Parce que Freud l'a dit, et ton psy aussi.
    Mais si tu lis ce livre, tu seras libre... et tu pourras enfin faire ce que tu veux.
     
     
    Pépite d'humour illustré, ce livre apporte aux grandes questions de la psychanalyse des réponses claires, drolatiques et inspirées.
    En quelques coups de crayon impertinents, il explique l'univers freudien aux parents, aux enfants et à tous les autres.
     
    Un classique  !
     
     
    Louise Armstrong (1937-2008) a travaillé dans la publicité, milité pour la cause féministe et publié de nombreux livres pour adultes et pour enfants.
    Les dessins humoristiques d'enfants récalcitrants et malicieux ont très tôt valu une grande renommée à Whitney Darrow (1909-1999), qui fut un des plus célèbres illustrateurs du New  Yorker.
     
     
     

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Anorexie, boulimie ; les paradoxes de l'adolescence

    Philippe Jeammet

    • Fayard/pluriel
    Parution : 27 Juin 2011 - Entrée pnb : 7 Décembre 2015

    Analyse des différentes pathologies liées à l'alimentation à travers les facteurs individuels, familiaux ou culturels. Les troubles de la conduite alimentaire concernent majoritairement des adolescentes dont dix pour cent en meurent.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Est-ce ainsi que les hommes vivent ?

    Claude Halmos

    • Fayard
    Parution : 1 Octobre 2014 - Entrée pnb : 7 Décembre 2015

    Aujourd'hui, la crise économique n'épargne plus personne. Et elle n'épargne plus rien. Perdre son travail, craindre de le perdre, voir ses possibilités de consommation se réduire comme peau de chagrin, être témoin du malheur des autres et redouter d'en être à son tour victime : ces épreuves atteignent l'individu au-delà du simple stress. Car ces coups ne sont pas seulement des atteintes à un «avoir», ils sont autant de blessures infligées à notre «être».La crise économique a enfanté une autre crise, une crise psychologique qui érode, corrode, lamine les coeurs, les corps et les têtes. Or, de cette crise, nul ne parle : ni les politiques, ni les médias, ni les « psys ». Ce silence a de graves conséquences sur les individus; il renforce leur angoisse et les enferme dans une honte qui n'a pas lieu d'être. Dire à quelqu'un : « Ce n'est pas vous qui êtes malade, c'est le monde qui l'est. Si vous ne supportez pas ce que vous avez à vivre, ce n'est pas parce que vous êtes fragile, c'est parce que c'est invivable », c'est lui dire qu'il ne doit pas se laisser abattre, qu'il doit se battre.Ce livre a un but : en finir avec ces souffrances tues. Dire les ravages psychologiques de la crise pour apprendre à y résister.
     

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Savoir être

    Claude Halmos

    • Fayard
    Parution : 20 Avril 2016 - Entrée pnb : 27 Avril 2016

    Depuis plus de dix ans, Claude Halmos répond chaque semaine aux questions des auditeurs de France Info dans sa chronique « Savoir être ». Tous les problèmes de notre quotidien sont envisagés, des plus triviaux aux plus existentiels, des plus intimes aux plus publics : que faire face à un enfant qui triche en jouant ? Comment aborder les premières vacances en famille recomposée ? En quels termes parler de la mort d'un proche à un enfant ? Qu'est-ce que la « phobie scolaire » ? Quel est le rôle de l'école en cas de harcèlement ? Pourquoi dire « bonne année » ? En quoi les hommages nationaux aux victimes d'attentats sont-ils importants ?À mille lieues du prêt-à-penser actuel, refusant de donner des conseils clés en main et sans jamais céder à la facilité, Claude Halmos trace ici, d'une manière accessible à tous, le chemin qu'elle poursuit depuis des décennies dans sa pratique clinique et à travers ses livres : entendre véritablement ce que dit la personne afin de lui permettre de trouver les moyens d'avancer et de traverser une époque à bien des égards infiniment difficile. Ses réponses ne sont jamais celles auxquelles, spontanément, on se serait attendu, et pourtant, une fois qu'on les a lues, on n'en imagine pas d'autres.Ce recueil de près de deux cents chroniques diffusées entre 2011 et 2016 forme un manuel de mieux-vivre qui sera d'une grande aide à tous les lecteurs en quête de repères et d'intelligence en ces temps troublés. 
     Psychanalyste formée par Jacques Lacan et Françoise Dolto, Claude Halmos est l'auteur de nombreux livres, dont Parler, c'est vivre (NiL, 1997), L'Autorité expliquée aux parents (entretiens avec Hélène Matthieu, NiL, 2008), Dis-moi pourquoi. Parler à hauteur d'enfant (Fayard, 2012) et Est-ce ainsi que les hommes vivent ? Faire face à la crise et résister (Fayard, 2014).

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La vie dérobée de Sabina Spielrein

    Violaine Gelly

    • Fayard
    Parution : 10 Octobre 2018 - Entrée pnb : 11 Octobre 2018

    Dans l'histoire officielle de la psychanalyse, Sabina Spielrein
    nest qu'un nom. Celui de la maîtresse de Carl Gustav-Jung, à l'origine
    de la rencontre entre le psychiatre suisse et Sigmund Freud.
    Tout le reste a été oublié et ce qu'elle a apportéà la discipline, attribué
    à d'autres. Pourtant, Sabina Spielrein est l'une des premières
    femmes psychanalystes, à qui l'on doit un des plus grands concepts
    de la théorie freudienne - la pulsion de mort.
    Née en 1885 dans une famille juive russe, d'un père violent
    et d'une mère dépressive, Sabina est internée alors qu'elle n'a que
    19 ans. La mort de sa petite soeur a entraîné chez elle de graves
    troubles psychotiques dont elle guérit grâce à la cure par la parole.
    À sa sortie de l'hôpital psychiatrique de Zürich, Sabina Spielrein
    est devenue une femme à l'intelligence remarquable, passionnée
    par la psychanalyse naissante qui l'a sauvée.
    Si sa vie n'avait été perpétuellement volée, elle serait de
    ces héroïnes au destin exemplaire. Mais les hommes qui entourent
    Sabina en décident autrement. Maltraitée par son père, trahie par
    Jung, elle est dépouillée de ses idées les plus novatrices par Freud
    et ses successeurs. Et quand, en 1923, elle tente d'être de ceux qui
    implantent la psychanalyse en Russie soviétique, elle est définitivement
    brisée par le stalinisme avant d'être éliminée par le nazisme
    dans la Shoah par balles.
     

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Dis-moi pourquoi

    Claude Halmos

    • Fayard
    Parution : 29 Février 2012 - Entrée pnb : 7 Décembre 2015

    Comment parler aux enfants ? Les adultes, souvent, s'interrogent. Et à juste titre, car parler vraiment aux enfants suppose de les considérer comme des personnes à part entière, sensées et capables de comprendre ce qu'on leur dit, sans les prendre pour autant (et surtout sans leur permettre de se prendre) pour des adultes. L'entreprise, qui a toujours la forme d'un pari, est propre à notre époque : envisager l'enfant comme un être en construction est en effet le résultat d'une longue évolution historique. Claude Halmos en retrace les étapes et interroge le regard que nous posons aujourd'hui sur nos enfants. 
    Qu'est-ce qu'un enfant doit savoir ? Qu'est-ce qui le ne concerne pas ? Comment l'écouter avant de lui répondre ? La psychanalyste montre ce que peut être une parole «à hauteur d'enfant ». Une parole qui ne bêtifie pas et qui ne prend pas l'enfant pour une grande personne. 
    À chacun de nous de trouver ses mots pour s'adresser aux enfants. Claude Halmos se livre à cet exercice délicat chaque mois dans Psychologies Magazine en répondant aux questions que lui posent enfants et adolescents. Annexées à cet ouvrage, ses réponses, mieux que tout « mode d'emploi » illusoire, donnent à entendre une parole juste, une parole «à hauteur d'enfant ».

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Dix conferences de psychanalyse

    Moustapha Safouan

    • Fayard
    Parution : 10 Janvier 2001 - Entrée pnb : 7 Décembre 2015

    Fruit d'une pratique et d'un travail théorique de plus de quarante ans, les dix textes réunis dans ce livre examinent quelques-unes des difficultés soulevées par l'expérience psychanalytique. A partir du constat des impasses auxquelles se heurte l'analyste dans sa pratique quotidienne, Moustapha Safouan s'attache à faire progresser la théorie analytique qui, à son tour, aidera le praticien dans son approche des souffrances psychiques contemporaines.
    Les matériaux théoriques élaborés par Sigmund Freud puis Jacques Lacan, notamment, trouvent ici un traitement neuf. Les principales têtes de chapitres signalent le parcours : le réel dans la psychanalyse, la sexualité dans la névrose et la psychose, la jouissance, la sublimation, la relation d'identité, l'analyse de contrôle, l'acte analytique.
    Psychanalyste, Moustapha Safouan est l'auteur de plusieurs ouvrages, tous parus aux éditions du Seuil, notamment L'inconscient et son scribe (1982), Le transfert et le désir de l'analyste (1988), La parole ou la mort (1993).

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Correspondance, 1904-1938

    ,

    • Fayard
    Parution : 17 Octobre 2012 - Entrée pnb : 7 Décembre 2015

    Riche de près de 300 lettres, la correspondance inédite entre Freud et la plus jeune de ses filles, Anna, est un document exceptionnel. Tout au long de cette chronique de la vie d'une famille viennoise pendant les premières décennies du XXe siècle, on découvre l'homme Freud travaillant à son oeuvre et à sa pratique clinique et s'intéressant aux détails de la vie quotidienne. Mais c'est la psychanalyse qui scelle d'une manière singulière la relation entre le père et sa fille : « Je vois à présent, en te regardant, combien je suis vieux, car tu as exactement l'âge de la psychanalyse. Vous m'avez toutes deux causé des soucis, mais au fond j'attends quand même plus de joies de ta part que de la sienne », lui écrit-il à la fin de 1920. Cette comparaison montre à quel point, en ses commencements, la psychanalyse s'éprouve en famille et dans le cercle des initiés. Freud observe l'activité onirique de sa fille, une enfant tourmentée, avant de devenir à deux reprises, entre 1918 et 1924, son analyste. L'expérience est décisive. Anna s'implique dans l'International Psychoanalytical Association dès sa création, fréquente ses membres, se fait même courtiser par quelques élèves de son père. Mais, disciple fervente, elle se consacre à la thérapie des enfants et devient dans ce domaine la principale représentante de l'école viennoise face à sa grande rivale de l'école anglaise : Melanie Klein. Après l'exil de la famille en Grande-Bretagne en 1938, le conflit se poursuivra mais se soldera, en plein coeur de la Deuxième Guerre mondiale, par une entente cordiale entre les différents courants. 
    Document historique précieux, cette correspondance, qui s'étend sur plus de trente ans, témoigne d'un moment essentiel de l'histoire de la psychanalyse, avec ses passions et sa formidable volonté de transformer la subjectivité humaine.Ouvrage traduit avec le concours du Centre National du Livre

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Examens d'empathie

    Leslie Jamison

    • Fayard/pauvert
    Parution : 31 Août 2016 - Entrée pnb : 31 Août 2016

    Comment éprouve-t-on la souffrance de l'autre ? Qu'est-ce que ressentir la douleur d'autrui, sachant que cette douleur peut être acceptée, déformée ou contrefaite ? En se confrontant à la douleur - la sienne et celle des autres, simulée ou réelle -, Leslie Jamison découvre la nécessité pressante, personnelle et culturelle de ressentir. À partir d'expériences vécues, elle explore la question en étendant son champ de curiosité bien au-delà de son cas particulier : de sa pratique d'actrice médicale - payée pour feindre des symptômes que les étudiants en médecine doivent diagnostiquer -à son agression au Nicaragua, d'une réunion de personnes pensant être atteintes d'une même maladie imaginaire au Los Angeles des gangs, de la téléréalitéà l'expérience de la prison.
    Dans ce recueil de textes virtuoses et audacieux qui tiennent à la fois de l'essai, des Mémoires, de la critique littéraire et du journalisme d'investigation, Leslie Jamison interroge avec grâce et humilité une dimension essentielle de notre rapport à l'autre.
     
     
    Traduit de l'anglais (États-Unis) par Emmanuelle et Philippe Aronson
     
     
    « Éblouissant, exigeant et magistral. »
    The New York Times
    « Leslie Jamison pourrait être la petite-fille de Joan Didion et Susan Sontag, et pourtant elle se distingue totalement par un mélange unique d'esprit et de vivacité. »
    The Atlantic
    « Nous traversons un âge d'or de l'essai, et Leslie Jamison en est sans aucun doute l'étoile montante. »
    The Boston Globe
     
    Leslie Jamison est une jeune essayiste et romancière américaine. Après avoir étudiéà Harvard, elle travaille actuellement à une thèse à Yale. Elle est l'auteur d'un roman, The Gin Closet, paru aux États-Unis en 2010. Ses essais ont été publiés dans The Believer, Harper's, Oxford American, A Public Space, Tin House et The Best American Essays. 

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Anthropologie de la guerre

    Sigmund Freud

    • Fayard
    Parution : 2 Juin 2010 - Entrée pnb : 7 Décembre 2015

    Malaise dans la civilisation (1931) et Considération actuelle sur la guerre et la mort (1915), les deux textes présentés ici dans leur version originale et dans une nouvelle traduction française, nous font découvrir un Freud « politique », qui réfléchit sur la guerre et cherche à intégrer ces réflexions dans une recherche plus spécifiquement psychanalytique sur les causes permanentes des conflits en général.
    Dans le texte de 1915, Freud déplore naturellement la guerre en en montrant les effets dévastateurs sur la culture en général, mais il y voit aussi la possibilité d'exprimer, passant outre les effets de censure, la violence « primitive » des pulsions, qu'il est vain de vouloir constamment réprimer.
    En 1931, Malaise dans la civilisation marque l'intégration à la théorie freudienne de la notion de pulsion de mort, mise au jour par la psychanalyste russe Sabina Spielrein. Si la position qu'adopte Freud dans ce texte à l'égard de la guerre imminente peut sembler fataliste, ce serait le trahir que de réduire son attitude à la résignation. Freud est convaincu que le consentement à la guerre n'est pas simplement le fait de ceux qui vont se rendre coupables de la déclencher, mais qu'il a des racines plus profondes et qu'il exerce ainsi de manière très insidieuse sa séduction sur de très vastes cercles. Il comprend aussi très vite ce que sera l'« esprit de Munich », dont il constate les prodromes dans les atermoiements de la SDN.
    Ces deux textes essentiels sont suivis d'une nouvelle traduction de la lettre à Albert Einstein datée de 1933, intitulée Pourquoi la guerre ?

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Je me voyage ; mémoires

    ,

    • Fayard
    Parution : 5 Octobre 2016 - Entrée pnb : 6 Octobre 2016

    Pour la première fois, la linguiste, psychanalyste, romancière  Julia Kristeva - reconnue à l'étranger parmi les plus importants intellectuels de notre époque - dévoile des facettes intimes de sa vie, qu'elle éprouve comme un voyage. Trois quarts de siècle en affinité avec les vertiges identitaires de l'exil et de l'amour.
    Ce livre nous donne à voir l'enfant née en Bulgarie, puis la jeune femme découvrant Paris et qui éclot dans le bouillonnement de Saint-Germain-des-Prés des années 1970, mais aussi l'amante, l'épouse, la mère.
    Je me voyage nous convie à la suivre dans la chair des mots et à partager en sa compagnie cette traversée : Europe de l'après-guerre en ruine puis reconstruite, communisme, libéralisme, mondialisation, mais aussi dépression nationale, terrorisme, désir de France, sans oublier la littérature et l'expérience intérieure.
    Par-delà la genèse d'une oeuvre et de sa philosophie, c'est une vitalité existentielle, à l'affût des mutations historiques de notre monde que nous communiquent ces Mémoires sous forme d'entretiens.
     
    Samuel Dock est psychologue clinicien et écrivain. Son premier roman, L'Apocalypse de Jonathan (2012), a été bien accueilli par le public et la critique. Son dernier essai, Le Nouveau Choc des générations, a paru chez Plon en 2015. Depuis 2012, il écrit une tribune libre au Huffington Post.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Paul en Mongolie

    Domitille Cauet

    • Fayard
    Parution : 18 Avril 2018 - Entrée pnb : 19 Avril 2018

    L'été 2017, Domitille a emmené son fils Paul, 10  ans, faire un voyage en Mongolie, un pays qu'elle avait déjà parcouru quand elle était jeune fille. Ce voyage a une histoire. Celle d'un déjà long chemin, dans un monde qui semble parfois parallèle.
    Car Paul est atteint d'un «  trouble du spectre autistique ». Domitille a connu le parcours du combattant de tous les parents dans sa situation. Bataille pour le diagnostic, quatre ans d'errance sans pouvoir mettre un nom sur la différence de son fils. Bataille pour la scolarisation. Bataille pour obtenir les aides qui permettent celle-ci. Bataille pour mettre en place une thérapie adaptée. Bataille contre la fatalité.
    Finalement, Paul a de la chance  : il va à l'école (quatre enfants autistes sur cinq sont exclus du système scolaire) et bénéficie de l'aide d'une association pour la thérapie ABA. Depuis qu'il sait lire, Paul affirme qu'il n'est plus autiste. «  Un univers est venu à lui, dit Claude Askolovitch qui l'a interviewé. Ses différences sont une poésie. Il peut regarder des voitures des heures durant. L'autisme -  il en est tant de formes - est aussi cette capacitéà se concentrer sur ce qui échappe aux autres et à faire un monde d'un simple décor. »
    Cet ouvrage, dont la colonne est le voyage, avec ces rencontres si lointaines, dans ce territoire sauvage encore, où le handicap ne compte plus, mêle au récit de cette odyssée personnelle celui de l'histoire de Paul et Domitille - tristement et heureusement représentatif.
     
    Domitille Cauet
    est professeure de lettres dans la Somme. Ancienne élève de Brigitte Macron, elle a motivé le soutien de cette dernière pour la cause des enfants autistes.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Psychothérapie d'un indien des plaines

    Georges Devereux

    • Fayard
    Parution : 21 Août 2013 - Entrée pnb : 7 Décembre 2015

    Si l'inconscient est une donnée universelle, les maladies de l'âme sont différentes d'un peuple à l'autre. Pionnier de l'ethnopsychanalyse, Georges Devereux s'est attaché, tout au long de sa carrière de psychanalyste et d'anthropologue, à décrire les troubles psychiques propres à un sujet pris dans une culture particulière, ainsi que les classifications que cette culture invente pour expliquer les différentes pathologies.
    Cette Psychothérapie d'un Indien des Plaines (New York, 1951), son premier ouvrage, est d'abord l'histoire devenue classique d'un grand cas clinique où sont exposées, transcrites et analysées avec brio les quatre-vingt-cinq séances d'une cure par la parole menée avec Jimmy Picard, Indien de la tribu des Pieds Noirs, déraciné, alcoolique, névrosé.
    Né dans l'Empire austro-hongrois et lui-même déchiré entre plusieurs cultures, Devereux se rendit en 1947 à la clinique de Topeka, au Kansas, où s'étaient retrouvés avant lui de nombreux cliniciens de la vieille Europe chassés par le nazisme. C'est là qu'il devint le thérapeute, le confident et l'analyste de ces Indiens des Plaines dont la légende hollywoodienne faisait sans cesse revivre l'épopée guerrière.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les vampires psychiques

    Stéphane Clerget

    • Fayard
    Parution : 7 Février 2018 - Entrée pnb : 8 Février 2018

    N'avez-vous jamais eu le sentiment d'avoir été«  vampirisé » par une collègue, un inconnu, une relation ou un parent  ?
    Vous vous sentez alors fatigué, voire vidé. Vous finissez par comprendre que vous êtes utilisé par cette personne, et que vous lui donnez - ou qu'elle vous prend- sans rien recevoir en échange.
    Vous êtes victime d'un(e) vampire psychique.
    Les vampires psychiques ont besoin de se nourrir de votre énergie physique et émotionnelle, que ce soit un besoin vital liéà leur fonctionnement psychologique ou simplement par opportunisme. Pour celui ou celle qui en est victime, c'est une sorte de drainage mental qui commence.
    Contrairement aux pervers narcissiques, les vampires ne veulent pas vous détruire. Au contraire, ils ont besoin de vous. Alors, devant leur voracité, il faut pouvoir adopter des stratégies de défense.
    Et comme ils peuvent adopter des apparences et des personnalités très diverses, ce qui rend difficile leur identification de prime abord, vous apprendrez dans cet ouvrage à
    - les repérer,
    - les comprendre,
    - vous en protéger,
    - mais aussi à réaliser que vous êtes peut-être aussi parfois vous-même un vampire psychique.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Lacaniana ; les séminaires de Jacques Lacan t.1 ; 1953-1963

    Moustapha Safouan

    • Fayard
    Parution : 10 Janvier 2001 - Entrée pnb : 7 Décembre 2015

    Le célèbre Séminaire que Jacques Lacan a tenu pendant plus de vingt-cinq ans (1953-1979) occupe une place majeure dans l'histoire du mouvement psychanalytique, tant en France que dans le reste du monde. Moustapha Safouan, l'un des plus proches disciples de Lacan, revient dans ce volume sur les premières années de cet enseignement, délivré alors à l'hôpital Sainte-Anne, en en présentant méthodiquement le déroulement.
    L'examen de ces dix premiers séminaires met en lumière les réponses qu'apporte Lacan tant aux questions majeures soulevées par l'expérience psychanalytique qu'aux impasses théoriques auxquelles s'était heurté Sigmund Freud, ainsi que les concepts nouveaux que ces réponses appellent. L'auteur explicite notamment la fameuse thèse selon laquelle " l'inconscient est structuré comme un langage ", et souligne que, dès les premières années de son enseignement, Lacan chemine vers une conception de la psychanalyse comme savoir sans connaissance, où l'objet ne peut être saisi que par métaphore.
    Psychanalyste, Moustapha Safouan est l'auteur de plusieurs ouvrages, tous parus aux éditions du Seuil, notamment L'inconscient et son scribe (1982), Le transfert et le désir de l'analyste (1988), La parole ou la mort (1993).

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty