Géographie du monde

  • Delhi

    Patrick Kaplanian

    • Éditions de l'adret
    Parution : 17 Avril 2014 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Ce guide sur la ville de Delhi (Old et New-Delhi) est une véritable porte d'entrée sur l'Inde. Il contient une infinité de renseignements pratiques :
    - préparer son voyage en Inde,

    - prévoir son transit à Delhi avec en particulier tous les transports locaux : trains, bus, avions pour une quarantaine de destinations phare en Inde,

    - tous les hébergements : de la guesthouse ou l'établissement pas cher à l'hotel de luxe,

    - les bonnes tables,

    - les adresses pour des achats intelligents

    - Les lieux à ne pas manquer : leur intérêt et leur histoire

    + toutes les cartes utiles (zoomables) et un index numérique pour une lectutre encore plus facile.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Brésil ; une géohistoire

    Martine Droulers

    • Presses universitaires de france
    Parution : 17 Septembre 2015 - Entrée pnb : 14 Janvier 2016

    Aborder avec le regard du géographe l'évolution spatio-temporelle du Nouveau Monde lusophone découvert il y a 500 ans, suppose de mettre en évidence les facteurs et acteurs du développement historique ainsi que les formes spatiales. Avant même d'être un pays et un Etat, le Brésil avait un nom et des contours, ce qui lui donne une forte identité territoriale. Sa singularité géographique s'exprime dans des relations profondément imbriquées entre espace et société, dues autant à sa dimension continentale qu'à la forme originale de son métissage culturel. Cet essai de géohistoire met l'accent sur le dynamisme du Brésil, pays jeune qui s'affirme parmi les puissances mondiales.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'adieu au cartographe

    Claude Hugueny

    • Société des écrivains
    Parution : 29 Septembre 2017 - Entrée pnb : 1 Octobre 2017

    Dans l'ancienne hypothèse d'une planète Terre plate comme une gigantesque pièce de monnaie, difficile voire impossible pensait-on de vivre sur la face inexplorée « du dessous » et équivalente à notre hémisphère sud. Les humains et les animaux devraient y marcher les pieds au plafond et la tête en bas. Les plantes résolvaient le problème en s'accrochant par leurs racines. Les êtres vivant sur cette face, plus ou moins anormaux, magiques, diaboliques ou monstrueux, seront pour cela appelés Antipodiens. Évidemment pour ne pas « tomber » dans le vide sidéral, car rien ne peut être posé au plafond sans y être accroché ou suspendu, les humains devraient, s'il en existait là, forcément s'accrocher aux aspérités et aux branches et développer des aptitudes de quadrumanes ou d'araignées. Des antiques mappemondes de Ptolémée et d'Al-Ïdrïssï à celle du tout dernier cartographe, l'architecte étatsunien Richard Buckminster Fuller selon l'auteur, Claude Hugueny présente dans ce savant ouvrage une étude générale de l'évolution et de l'histoire des différents planisphères. Il nous éclaire sur les rôles que jouèrent les cartographes et leurs cartes dans les conquêtes des souverains et les expéditions des explorateurs. Un examen lumineux sur les grands progrès de cette discipline.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Fès, approche historique toponymique

    Hassane Sqalli

    • Editions edilivre
    Parution : 27 Août 2014 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Fès, ville ancestrale, patrimoine universel de l'humanité, dépositaire de la civilisation hispano-mauresque, est examinée dans cet ouvrage sous un angle historique et toponymique, ainsi qu'à travers des témoignages et des illustrations sous forme d'encadrés.
    Historiquement, la ville a été créée sous la bénédiction de l'eau bienfaisante de ses sources et de la rivière qui la traverse, dont les deux rives subiront à travers les siècles un développement socio-économique considérable, animé par la succession des dynasties, cela jusqu'au XXIème siècle. Tantôt capitale du royaume, tantôt métropole de premier rang, cette alternance bénéficiera à la ville de Fès par l'édification de monuments de culte et d'enseignement, d'avenues, de places, de tertres célèbres, de fondouks et de faubourgs ...

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Anglais Oecd territorial reviews : nora region 2011 ; the Faroe islands, Greenland, Iceland and Coastal Norway

    Collectif

    • Oecd
    Parution : 30 Mars 2011 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    The North Atlantic (NORA) region is a transnational area comprising the Faroe Islands, Greenland, Iceland, and the coastal counties of Norway. These territories are linked by shared characteristics and challenges, as well as by historical, institutional and cultural links. Improving accessibility to the region, ensuring sustainable development of its fisheries, enlarging and diversifying its economic base, and meeting the challenges of climate change are key issues. Strengthened regional co-operation can help these territories address them by exchanging know-how and best practices, pooling resources and reaching economies of scale, improving the efficiency of public sector provision, and increasing the "voice" of the region.
    However, transnational co-operation in the NORA region faces some barriers, as it involves territories that compete in their main economic activities, are separated by large distances, and have strong institutional and economic links with other countries and regions. In order to get the most from transnational co-operation, this report recommends that the NORA territories: focus co-operation efforts on targeted themes and issues; draw up a regional development strategy; promote greater awareness of the benefits of co-operation; develop a "variable geometry" approach to regional co-operation; and enlarge and refine the role of the NORA institution as a facilitator of co-operation.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Atlas géologique de la baie de Lannion

    ,

    • Quae
    Parution : 12 Janvier 2012 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    La baie de Lannion a fait l'objet d'un programme de cartographie géologique entre 2005 et 2009. Les résultats, tous inédits, sont présentés sous la forme de sept cartes à l'échelle 1/20 000 et d'un livret d'accompagnement. Ils pourront servir d'état de référence dans les différents projets locaux en cours ou à venir, tant dans le domaine scientifique qu'appliqué. La grande diversité des sédiments sur le fond, en relation étroite avec l'hydrodynamisme, atteste de la richesse de cette baie. Cet atlas intéressera les professionnels, les enseignants, les aménageurs, les décideurs publics et tous ceux qui se préoccupent de leur cadre de travail ou de loisir.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Anglais Landscape : from knowledge to action

    , ,

    • Quae
    Parution : 30 Avril 2008 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    This book is a collection of the contributions of researchers who have analysed examples of landscape actions, primarily in Europe, on the basis of actual experiences. It illustrates the diversity of situations and ideas found in Europe today and addresses the following issues: challenges facing landscape action, relationships between landscape and public space within the urban context, ideas underlying policy development and implementation and, finally, channels for public participation. It is intended for stakeholders involved in the implementation of landscape policy, as well as for students, teachers and researchers interested in the transfer of research results for the benefit of landscape action.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les trois mondes

    De La Popelini Re He

    • Librairie droz
    Parution : 1 Janvier 1997 - Entrée pnb : 26 Janvier 2020

    Dans cet ouvrage publié en 1582, l'auteur dresse un bilan des connaissances géographiques depuis l'Antiquité jusqu'à la fin du XVIe siècle. Après avoir présenté la conception du monde des anciens, La Popelinière décrit la découverte de la nouvelle masse continentale, la conquête, l'état des colonies européennes et françaises en Amérique, la première circumnavigation ainsi que la prise des Moluques, tout en prenant parti sur la bulle papale. Enfin, il présente brièvement le troisième monde: l'hypothétique Terre Australe. Son travail est celui d'un compilateur, fait donc d'emprunts et de plagiats, mais certaines sources sont originales - telle la revanche de Gourgues en Floride -, tout comme les vues personnelles que La Popelinière défend, ainsi une politique expansionniste de la France. Cet ouvrage offre une synthèse de l'histoire du monde à la fin de la Renaissance et permet d'embrasser cent ans de découvertes.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Histoire de Saint-Etienne ; des origines à la Révolution

    Claude-Philippe Testenoire-Lafayette

    • Editions des régionalismes
    Parution : 23 Décembre 2016 - Entrée pnb : 24 Décembre 2016

    Notre grande ville de Saint-Étienne a eu d'humbles commencements, sans histoire. Les chroniques qui nous restent de son passé ne datent que du milieu du XVIIIe siècle. Les titres de la ville et de l'église avaient été détruits au milieu du XVIe siècle. Au XVIIIe, on ne pouvait pas aisément fouiller dans les archives des administrations ou des couvents. Ces deux causes ont rendu les chroniques très incomplètes.
    La plus ancienne histoire imprimée, Saint-Étienne ancien et moderne, par M. Isidore Hedde, est de 1840. Elle ne contient qu'une cinquantaine de pages sur les temps antérieurs à 1789. Celles d'Eugène Bonnefous (1851) et du lieutenant Victor Jannesson (1891) ne sont guère plus explicites sur les premiers siècles de notre ville.
    Stéphanois de naissance et d'affection, j'ai toujours attaché un grand intérêt à tout ce qui peut rappeler le passé de notre ville de Saint-Etienne et depuis longtemps j'ai réuni des documents destinés à la présente publication. Un certain nombre de ceux-ci, non connus par les chroniqueurs et les historiens, ont été retrouvés. L'un d'eux, récemment découvert et que nous publions intégralement dans les pièces justificatives, donne l'analyse de soixante-deux titres, dont l'un remonte au XIIe siècle. Ces documents permettent de faire mieux connaître le passé de notre ville. On les trouvera cités ou analysés au cours de notre travail.
    Cette histoire s'arrêtant à la fin du xviiie siècle, nous avions hésité à l'illustrer. La ville de Saint-Etienne a quintuplé d'importance depuis le commencement du xixe siècle. Bien des quartiers anciens ont disparu et ont été remplacés par des constructions modernes plus confortables sinon plus élégantes. Toutefois, il nous a semblé utile de profiter de cette occasion pour reproduire les sites du vieux Saint-Etienne dont on avait conservé des souvenirs et d'ajouter des portraits et des photographies de tout ce qui subsiste encore des anciens temps... (Extrait de la Préface).
    Claude PhilippeTestenoire-Lafayette (1810-1903), notaire, administrateur des Hospices, conservateur de la bibliothèque municipale, conseiller municipal. Il a publié de nombreux ouvrages sur l'histoire de la ville, particulièrement cette Histoire de Saint-Etienne (1902) dont voici une réédition entièrement recomposée.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Noms de lieux du département de la Moselle

    ,

    • Editions des régionalismes
    Parution : 27 Décembre 2020 - Entrée pnb : 29 Décembre 2020

    La Lorraine est une terre de passage. Les routes qui la sillonnent du nord au sud et d'est en ouest nous enseignent l'histoire. La Moselle est particulièrement intéressante par sa variété toponymique. Du Saulnois au Bitcherland, le voyageur s'aperçoit qu'il traverse une frontière linguistique. De Château-Salins, au nom d'origine romane, on arrive à Morhange, à la finale caractéristique des villages de la zone de transition (suffixe -ange, issu du germanique -ingen) pour aller vers Sarreguemines, terme purement germanique qui indique que nous sommes « au confluent de la Sarre (et de la Blies) ». Mais tous les noms de lieux, villages, lieux-dits, montagnes, rivières et étangs ne sont pas aussi aisés à interpréter. Ce livre tente donc de leur donner un sens et cherche des réponses à partir des attestations anciennes en proposant le plus souvent différentes hypothèses.
    Au-delà de la recherche étymologique, l'ouvrage se présente aussi comme une promenade passionnante au milieu des hommes qui ont nommé ces lieux à différentes époques à travers leurs activités, leurs croyances, les paysages, les coutumes. La deuxième partie aborde un aspect historique que la toponymie met en lumière : les différentes époques de peuplement avec leurs habitudes de langage, de l'antiquité à l'époque moderne. C'est tout un pan particulièrement fragile du patrimoine lorrain (et mosellan) que ce livre met en valeur, en espérant apporter aux habitants comme aux touristes une meilleure connaissance de ce patrimoine omniprésent et pourtant si méconnu.
    Michèle BENOIT, docteur en langue et littérature française, a publié plusieurs ouvrages sur l'histoire de la Lorraine et de la Bretagne et, en collaboration avec Cl. Michel, des ouvrages de dialectologie et de toponymie.
    Claude MICHEL, docteur en linguistique, dialectologue, chercheur à l'Institut Pierre Gardette a écrit de nombreux ouvrages et articles abordant la dialectologie, les régionalismes du français et la toponymie, à propos de la Lorraine et du franco-provençal.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty