Contes / Légendes

  • Le mesnevi ; 150 contes soufis

    Djalal Al-Din Rumi

    Parution : 26 Novembre 2013 - Entrée pnb : 27 Avril 2016

    Ces cent cinquante contes soufis sont tirés du Mesnevi, oeuvre essentielle de Rûmî, fondateur de l'ordre des derviches tourneurs, poète, mystique et sage du Xllle siècle.
    Considéré comme un commentaire du Coran, le Mesnevi ne fut pas seulement étudié dans le cadre des confréries, mais aussi dans les mosquées. Des commentaires et des traductions du persan virent le jour et le Mesnevi devint l'une des sources reconnues de l'enseignements traditionnel. Versets du Coran, Hadiths, légendes bibliques, contes hindous ou bouddhistes, péripéties de la vie quotidienne provoquent l'inspiration de Rûmî et illustrent l'enseignement soufi, à la fois tradition vivante, simple et accessible par tous, et sagesse universelle.

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Contes et mystères du pays amoureux

    Henri Gougaud

    Parution : 24 Avril 2019 - Entrée pnb : 20 Avril 2019

    L'amour. C'est un rêve, un souci, un désir, un compagnon sur le chemin de nos vies. Nous ne pouvons pas nous empêcher de l'interroger, de le bénir, de le maudire. Paradoxalement, même quand nous le fuyons, nous ne cessons de l'espérer. Pourrions-nous vivre sans lui, sans ses tempêtes, ses refuges, ses cavalcades ? 
    À explorer sans repos les mille chemins de l'espérance humaine, les contes, au fil des âges, ont appris la musique du coeur du monde. Ils ont appris, ces vieillards immémoriaux, à parler d'amour comme personne d'autre ne le sait. 
    Henri Gougaud, l'un de nos plus grands conteurs,   vous en propose soixante-quinze, accompagnés d'aphorismes et de proverbes, pour vous éclairer, vous amuser, et jouer avec vous le jeu le plus mystérieux du monde : celui du hasard qui n'existe pas.

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le recueil de la falaise verte

    Anonyme

    Parution : 29 Mars 2000 - Entrée pnb : 27 Avril 2016

    Maryse et Masumi Shibata continuent à nous livrer le fruit de leurs recherches de textes, inédits en France, du Tch'an chinois et du Zen japonais. Ils nous offrent ici les dix-sept kôans principaux tirés du Recueil de la Falaise verte, la bible des fameuses phrases énigmatiques parfois employées par les maîtres du bouddhisme extrême-oriental pour éveiller leurs disciples. D'une rare et surprenante poésie, ces kôans, appelés également "règles", sont commentés par des grands maîtres de la tradition. Cet ouvrage présente aussi d'autres oeuvres empreintes des subtilités de "l'esprit d'éveil" cher au Tch'an et au Zen : La Montagne froide réunit des poèmes de Han-chan, ermite chinois du IXe siècle ; Le monde est lamentable et mélancolique est un conte inoubliable de Kunikida Doppo, écrivain japonais de l'ère Meiji, qui assista aux bouleversements vécus par le Japon traditionnel au XIXe siècle ; enfin, des poèmes de Sengaï (1750-1837) regroupés sous le titre Le monde est éphémère mais je suis joyeux.

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Contes de la chambre de thé

    De Meyrac-S

    Parution : 3 Mars 2010 - Entrée pnb : 27 Avril 2016

    « Les histoires offertes ici à la dégustation du lecteur sont semblables à ce breuvage qui fut longtemps, avant d'être un plaisir, une médecine. Les contes autant que le thé participent du même art : celui de la relation, du partage, de l'êtreensemble ( ...) Les contes de la chambre du thé ont le parfum fragile mais combien émouvant d'un au-delà des apparences où le silence émerveille, où les coeurs battent à l'unisson. Ils constituent une religion, au sens premier du terme : ils nous relient, intimement. Comme le thé. Sophie de Meyrac est une parfaite servante de cet esprit-là. Elle a ce qu'il faut de sobriété, de précision, de sensibilité et de culture, je veux dire : d'attention amoureuse envers les usages de ces pays Chine, Japon, Tibet qui l'ont accueillie. »Henri Gougaud

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
empty