• Disparue à Las Vegas

    Vu Tran

    Parution : 17 Mai 2016 - Entrée pnb : 5 Mai 2016

    Robert, un flic d'Oakland un peu nerveux, se remet difficilement du départ de sa femme Suzy. Deux ans plus tôt, elle l'a quitté pour aller vivre avec Sonny, un redoutable baron de la pègre vietnamienne de Vegas.

    Quand elle disparaît une nouvelle fois, étonnamment c'est à Robert que Sonny demande son aide. Sous la pression du gangster, Robert traque Suzy à travers les lieux de perdition de Vegas. À cette occasion, il en apprendra plus sur son ex-femme qu'il n'en avait jamais su pendant les huit années de leur mariage. Notamment sur son arrivée aux États-Unis après la chute de Saigon. Peu à peu, le passé trouble de Suzy se dessine plus clairement, qui pourrait bien les menacer tous...

    Ce roman noir lyrique et haletant explore les travers de Las Vegas et s'intéresse à ces personnages qui sont contraints d'abandonner un jour derrière eux leur famille et leur pays, refont leur vie ailleurs, mais restent à jamais hantés par leurs origines.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Se bang hien

    Tran Chin Vu

    Parution : 1 Mars 2012 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Pistes Ho Chi Minh. Hier lieu de mort et de souffrances. Aujourd'hui produit d'appel pour tour opérateur, soleil, interrogations sans réponse. Tran Chinh Vu, l'auteur, est revenu de l'enfer. C'était sur les berges d'une rivière du Laos au nom chantant de Se bang hien. Avec son roman La Rivière en feu il a voulu que l'épopée des hommes enfants, des jeunes filles, qui mirent en veilleuse leurs rêves, ne soit enfouie sous les poussières de l'oubli. Printemps 1972, sous la menace permanente de l'aéronavale U.S. et des B52 il faut ravitailler le Sud. Pas de bataille, pas d'envolées lyriques. Il n'y a que le peuple des « termites », celui qui ne peut s'activer que dans le noir. Seul un rescapé du drame pouvait aussi bien en parler. Se bang hien, c'est l'ode d'un survivant à ses frères et soeurs d'armes. À Ngan, la plus belle fille de la division, qui voudrait tant connaître Hanoi ; Minh, le héros, déjà veuf à qui une voyante avait prédit que son karma ne s'accomplirait qu'à la troisième épouse ; Mun, le trompe la mort, que seul la guerre à sauvé ; Tuy qui a toujours le moral et qui aurait voulu, pour se venger des privations, avoir dix enfants ; Vinh, la doctoresse, dont le mariage et le bonheur n'ont été que de quelques nuits. Chirurgien elle dirige un hôpital de campagne, tient les mains de « ses enfants » qui savent qu'ils ne reviendront jamais. Il y en a eu tant d'autres et même des lâches. La paix est revenue. Ils ne sont plus que trois à revenir sur les lieux de leurs souffrances. Au petit cimetière, la forêt a repris ses droits. Ils ont envie de pleurer mais, à trop pleurer dans la nuit, la source de leurs larmes s'était tarie. Larmes et douleurs resteront, à jamais, enfouies dans le coeur du soldat. André Coulier, né Do Van Dê

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty