• Mission divine

    Stéphane Durand-Souffland

    Parution : 6 Mai 2021 - Entrée pnb : 6 Mai 2021

    On les prenait pour des doux dingues.
    Elle était Sa Majesté. Il était le roi d'Australie. Ils se disaient investis d'une mission divine et se livraient à d'étranges cérémonies. La reine et son bouffon se déplaçaient en auto-stop, avec un chat en laisse.
    Leur errance, d'une départementale à l'autre, a duré vingt ans. Jusqu'à ce que le roi d'Australie croise, dans un bourg, un petit garçon sur son vélo rouge. Le fait divers a mis l'opinion publique en émoi et les politiques s'en sont mêlés. Après le procès, l'un des plus marquants auquel il ait assisté, Stéphane Durand-Souffland s'est plongé dans le dossier.
    Il a reconstitué toute l'histoire. Un roman noir haletant, écrit au plus près du réel, qui interroge la Justice, son pouvoir et ses limites.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Disparition d'une femme ; l'affaire Viguier

    Stéphane Durand-Souffland

    Parution : 29 Juillet 2011 - Entrée pnb : 18 Février 2015

    Le 27 février 2000, Suzanne Viguier disparaît à Toulouse. Les soupçons de la police se portent rapidement sur son mari, professeur agrégé de droit public. Celui-ci sera acquitté à deux reprises par des cours d'assises, en 2009 et 2010.
    En réalité, Jacques Viguier a été jugé non tant pour les faits qui lui étaient reprochés qu'en fonction de sa personnalité. Sa conduite totalement erratique – on pense, entre autres, au matelas de Suzanne qu'il va jeter le 8 mars 2000 sans raison apparente -, son obstination à ne jamais fournir ce qu'on attend de lui pour prouver son innocence, en font un personnage extrêmement intriguant. Brillantissime face à ses étudiants, il se révèle terne, voire nul, dans la vie quotidienne. L'amant et le policier sont également des personnages riches, en ce sens que l'un et l'autre veulent avoir le dessus, coûte que coûte, face au brillant universitaire, comme s'ils étaient obsédés par un complexe d'infériorité sociale. Enfin, le mystère perdure sur le destin de Suzanne Viguier.
    Avec un sens remarquable de la dramatisation, Stéphane Durand-Souffland relate les deux procès de Jacques Viguier, dans un style totalement hitchcockien.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Frissons d'assises ; l'instant où le procès bascule

    Stéphane Durand-Souffland

    Parution : 29 Avril 2013 - Entrée pnb : 6 Septembre 2014

    Tous les grands procès d'assises connaissent un point de bascule, un moment précis qui résume l'audience et, parfois, en détermine l'issue. Revirement spectaculaire d'un témoin, aveux inattendus d'un accusé, plaidoirie d'un avocat, ces instants constituent un condensé d'émotion et de tragédie. Ils font de la cour d'assises un théâtre du réel. Guy Georges, Michel Fourniret, Yvan Colonna, Jacques Viguier, Jean-Michel Bissonnet, Outreau... Les procès importants de ces dix dernières années ont donné lieu à des scènes d'anthologie judiciaires, racontées dans ce livre par un journaliste qui les a vécues. Témoin privilégié de ces procès, toujours très informé du dossier d'instruction, Stéphane Durand-Souffland sait en reconstituer l'histoire, les personnages et l'atmosphère. Au-delà de son métier de chroniqueur, il parvient à en restituer le ressort dramatique, la finesse souvent diabolique des rouages et surtout l'intense émotion.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Jours de crimes

    ,

    Parution : 17 Janvier 2018 - Entrée pnb : 19 Janvier 2018

    " "Celui-là, je vais le tuer.'
    L'accusé est un homme - plus rarement une femme - qui, un beau jour, s'est dit que la seule chose à faire pour rendre sa vie
    meilleure était d'en supprimer une autre. Peu à peu, l'idée du crime s'est imposée, un
    scénario s'est élaboré, la main s'est armée. "
    Ici, tout est vrai. Les mots d'une fillette face à l'homme qui a tué sa mère, les confessions d'un fou, le vertige d'un aveu. On voit Guy Georges, Yvan Colonna, les
    innocents d'Outreau, des juges, des avocats, des jurés. La gouaille des
    voyous se mêle à la verve des grands
    du barreau. On pleure et on rit, on éprouve de la colère ou de la tendresse, on est devant le nu de la vie. Car aux assises, la justice décape, même ceux qui n'ont rien à cacher.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty