• Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Delacroix

    Philippe Jullian

    Parution : 19 Novembre 2018 - Entrée pnb : 23 Novembre 2018

    Dandy ironique et amer, artiste ardent et généreux ; ami tendre, amant assez indifférent ; épouvantail des bourgeois mais peintre officiel, chef des romantiques mais se voulant plus classique que son ennemi Ingres, cent contradictions se réunissent en Delacroix. Beaucoup viennent de son hérédité, les autres d'une secrète passion que trahit sur la toile un cri, une blessure, passion qui terrassait ou exaltait tour à tour cet homme si complexe. Philippe Jullian, après avoir étudié la formation du peintre, a retrouvé les sources de ce « lac de sang » qui teinte les scènes de rapt et de carnage dans lesquelles s'est complu Delacroix, jusqu'à ce que la volonté d'être un classique sublime cette passion en la seule violence des couleurs et du dessin. Ce sadisme, curieusement allié au patriotisme, fut le grand ressort de cette oeuvre plus aimée des écrivains que des peintres. Cependant Renoir lui emprunta sa palette, Gustave Moreau ses héros et Odilon Redon ses idées ; il est avec Turner le seul peintre romantique. L'auteur qui connaît bien les deux pays qui ont influencé Delacroix, l'Angleterre et le Maroc, a discerné dans l'un, les sources d'inspiration, dans l'autre une vision qui permet à Delacroix de rendre l'Antiquité vivante. Philippe Jullian, chroniqueur de la vie parisienne, nous mène sur les pas de Delacroix dans les ateliers et les salons du Paris romantique. On rencontre Stendhal et Balzac, George Sand et ce cher « petit Chopinski », quelques femmes charmantes : princesses polonaises voluptueuses, mélomanes et parisiennes qui surent contenir la passion de ce fauve délicieux. C'est souvent Delacroix, lui-même, qui prend la parole par son Journal et par ses lettres, déchiré entre le besoin de gloire et la solitude, l'ennui et le plaisir, dernier homme de la Renaissance égaré dans la Comédie humaine.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Sarah Bernhardt

    Philippe Jullian

    Parution : 12 Décembre 2018 - Entrée pnb : 30 Novembre 2018

    Pour compléter sa galerie de portraits 1900, Montesquiou, Oscar Wilde, d'Annunzio et Jean Lorrain, Philippe Jullian se devait de retracer la vie de celle qui a fasciné ces personnages : Sarah Bernhardt. Qu'elle ait été "la Berma" de Proust, qu'elle ait suscité des oeuvres aussi différentes que "Salomé" ou "L'Aiglon", que Montesquiou, Wilde et tant d'autres l'aient adorée, qu'elle ait inspiré des chefs-d'oeuvre de l'Art Nouveau, nous en dit plus en sa faveur que les films tremblotants, les disques éraillés et les affiches de Mucha. Dernier amour de Hugo, première admiration de Cocteau, que d'amants, que d'amies possessives pour celle qui semble n'avoir eu qu'une seule ferveur : son fils. Documents inédits, lettres d'amour à Swann, témoignages des chroniqueurs de l'époque, Philippe Jullian a ressuscité une vérité qui vaut bien la légende de cette "Garbo" 1900 qui nous étonne encore.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le cirque du Père Lachaise

    Philippe Jullian

    Parution : 18 Janvier 2019 - Entrée pnb : 30 Décembre 2018

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    9999 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Café-Society

    Philippe Jullian

    Parution : 4 Février 2019 - Entrée pnb : 19 Janvier 2019

    Après Paris et Londres, Philippe Jullian s'attaque à New York, à cette société internationale faite de milliardaires et de ceux qui les aident à mener la « dolce vita » du Mexique à Venise, de Park Avenue à l'avenue Foch. Café-Society est le récit picaresque de la carrière de Lupe, tour à tour intime d'une vendeuse de Dior, d'un assistant de Visconti et d'une poétesse anglaise, enfin rédactrice d'un magazine féminin. Laide et irrésistible, Lupe déchaîne une guerre entre les solides cohortes de Gomorrhe et les frivoles estafettes de Sodome. Au cours de ces escarmouches sont exposés les dessous d'un fameux musée et de plus d'une carrière rendue célèbre par la publicité. On y rencontre Dali et une célèbre « commère », bien d'autres encore, sur lesquels les lecteurs s'amuseront à mettre des noms. Mystérieuse, élégante, l'héroïne traverse imperturbable les situations les plus scabreuses pour atteindre, après un chemin semé de drames et de dollars, la plus grande consécration mondaine à Saint-Louis des Invalides. Elle nous emmène dans des tripots et dans un salon de la rue de Grenelle, dans les bars de la troisième avenue et dans les cabanas du Lido. Sa rivalité avec la divine Mrs. Drexel pour le plus somptueux garçon de Floride divisera la Café-Society. Partout sur son passage les éléments hétéroclites de ce monde, dont le seul lien est le besoin de s'amuser répètent : « Lupe est fabuleuse... divine... folle... » Commères emperlées, douairières increvables. gigolos fatigués et baronnes équivoques, tous se déchaînent dans une danse macabre formant des couples dont la fantaisie se rit de la morale.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Mémoires d'une bergère

    Philippe Jullian

    Parution : 1 Janvier 1959 - Entrée pnb : 23 Février 2019

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    30 prêts - 3650 jours
    1 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les collectionneurs

    Philippe Jullian

    Parution : 5 Avril 2019 - Entrée pnb : 2 Avril 2019

    Dans une civilisation où l'on s'ennuie, que reste-t-il d'autre pour se divertir - c'est-à-dire finalement pour subsister - que la collection. La collection est une passion, "une passion qui lève les barrières de l'âge, du sexe et de la société, qui peut occuper entièrement les esprits les plus profonds comme les plus superficiels...". Le monde des collectionneurs est immense et ce que nous propose Philippe Jullian, c'est un voyage amusant amusé, passionnant passionné dans ce qui est réellement, pour quelques centaines ou milliers d'individus, le "meilleur des mondes". Il le fait avec sa vertu et sa férocité habituelles, passant en revue les manies innocentes et les passions dévorantes qui poussent l'être humain à amasser les billes, les timbres-poste, les boutons, les étiquettes d'hôtel, les soldats de plomb, les autographes, les tableaux, les livres, les gravures ou les objets les plus insolites. Sans avoir l'air d'y toucher il esquisse une psychologie, une sociologie, une géographie, une morale et une philosophie de la collection pour terminer sur un "Dictionnaire des Collections et des Collectionneurs" qui évoque à la fois La Bruyère et Flaubert. C'est donc un livre riche et désinvolte à la fois, un livre excitant pour l'esprit et qui agacera prodigieusement certains lecteurs mais, comme le dit l'auteur, "ayant déjà la réputation d'être snob et méchant, je ne me soucie pas de paraître prétentieux".

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La brocante

    Philippe Jullian

    Parution : 27 Février 2019 - Entrée pnb : 23 Février 2019

    Qu'il écrive ou qu'il dessine, Philippe Jullian est avant tout intéressé par les objets, les tableaux, les meubles, les bibelots, par tout ce qui peut établir une communication quasi médiumnique entre le passé et lui, peut-être parce qu'il a été élevé par ses grand-mères dans une ville à l'opulence ancienne : Bordeaux. Il compare sa mémoire à un vaste grenier où s'entassent, avec les souvenirs d'une enfance vécue à l'ombre d'un grand-père illustre historien, ceux de nombreux voyages, avec leurs rencontres délicieuses ou scandaleuses, toutes les images glanées au cours de ses reportages et ses expériences de la Salle des Ventes, qui est son Casino. Du grenier à la brocante, il n'y a qu'un pas, et Philippe Jullian imagine des boutiques fantasques. Aussi bien dans ses dessins que dans ses romans, il traite les meubles avec plus d'indulgence que ceux qui s'en servent. Certains passages de ce livre rappelleront les Mémoires d'une Bergère, d'autres le Dictionnaire du Snobisme. La passion de la cocasserie, de l'inutile, de l'équivoque, autant qu'un goût de la beauté font de ce livre le catalogue de tout ce qui a pu retenir un curieux, en même temps que les mémoires d'un esthète. La verve du crayon vaut celle de la plume dans des portraits de personnages plus honorés qu'honorables, trafiquants de chefs-d'oeuvre.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Jean Lorrain

    Philippe Jullian

    Parution : 18 Mars 2019 - Entrée pnb : 23 Février 2019

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    9999 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Robert de Montesquiou

    Philippe Jullian

    Parution : 13 Mars 2020 - Entrée pnb : 10 Mars 2020

    Un grand nom, une belle fortune, une jolie silhouette, infiniment d'esprit et de goût auraient suffi à faire du comte Robert de Montesquiou-Fezensac un des hommes les plus agréables de son temps, mais une intransigeante passion pour la beauté, autant qu'une impitoyable insolence, isolèrent - au milieu de la fête Fin de Siècle - cet arbitre des élégances poétiques et mondaines. Descendant de d'Artagnan, Montesquiou devint, grâce à Huysmans, le prince des décadents, et prêta ses gilets à Dorian Gray ; pour le Paon de Chantecler, Rostand lui emprunta sa voix et son panache. Quant à Proust, qui avait tant appris au cours d'une amitié de vingt années, il en fit le baron de Charlus. Sous tant de caricatures, Philippe Jullian a retrouvé le poète qu'aimèrent Mallarmé et Verlaine ; le modèle de Whistler, de Boldini et de Helleu ; le critique qui lança le Modern' style. Philippe Jullian a également suivi le poète dans des recherches qui furent imitées par Apollinaire ou Roussel, et jusque dans de singulières expériences spirites. Observateur de la vie parisienne, l'auteur a replacé son héros du côté de Guermantes, comme à Sodome et Gomorrhe ; il nous transporte dans les demeures de Versailles et de Neuilly, où l'on pu entendre les premières mélodies de Fauré et de Debussy, où l'on rencontra Anna de Noailles et Barrès, Anatole France ou Rodin. À côté de l'esthète, se dresse donc un Montesquiou à la verve mordante, un chroniqueur qui tient à la fois de Pétrone et de Tallemant des Réaux, Philippe Jullian en a retrouvé les modèles dans cette équivoque et scintillante Belle Époque, dont Montesquiou demeure une des plus extraordinaires figures. La famille de Robert de Montesquiou ouvrit ses archives à Philippe Jullian qui, le premier, dépouilla le fonds Montesquiou, dans lequel il découvrit des lettres d'amis aussi variés que Hérédia ou Cocteau, Sarah Bernhardt ou Colette, Henry James ou Whistler, Mallarmé ou Raymond Roussel.

    30 prêts - 3650 jours
    1 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Édouard VII

    Philippe Jullian

    Parution : 4 Septembre 2020 - Entrée pnb : 30 Août 2020

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    9999 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty