Littérature générale

  • Les hauts de ramatuelle

    Parturier Francoise

    Parution : 1 Janvier 1983 - Entrée pnb : 11 Novembre 2015

    Saint-Tropez, résumé de la folie et du désordre humains, tel est le sens de ce roman qui nous entraîne des bas-fonds de Saint-Tropez aux collines de Ramatuelle, dans les forêts sauvages qui dominent Pampelonne, où vivent cachés d'étranges personnages, les uns charmants, les autres terrifiants, des monstres. À travers un texte accéléré, volontairement un peu fou, comme le pays lui-même, de rebondissement en rebondissement, drôle ou féroce, parfois tragique, sur un fond de guignolade avec le choeur antique des éternels figurants de la comédie tropézienne : l'antiquaire, l'avocat, l'architecte, le médecin, le peintre, les coiffeurs, le milliardaire, le voyou, la comtesse..., l'auteur va très loin dans l'étude des formes diverses de la débauche et de la cruauté dès qu'elles trouvent le lieu, l'époque, le climat et les moyens de s'exprimer. Les Hauts de Ramatuelle disent très clairement qu'au-delà des apparences bon enfant et d'un luxe tapageur- Sodome et Gomorrhe entre pizza et dom Pérignon - la verte presqu'île est un de ces lieux où règne le Malin. Sous un ciel admirable, Valmont et Sade y font la ronde. Un roman où l'imaginaire galope si fort qu'il rejoint la réalité. Un grand roman de moeurs.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les chiens du taj mahal

    Parturier Francoise

    Parution : 1 Janvier 1987 - Entrée pnb : 18 Novembre 2015

    Les chiens du Taj Mahal est un essai surprenant et, de tous les livres de Françoise Parturier, peut-être le plus scandaleux, s'il est permis d'appeler scandale la dénonciation du scandale. Il ne s'agit plus ici de dénoncer les illogismes, les injustices ou les férocités humaines, de dénuder les moeurs contemporaines, mais de mettre en lumière le scandale même de la création où la mort, de toute éternité, nourrit la vie. Sur un tapis d'acier volant, comme par magie, l'auteur nous fait traverser l'espace et les siècles pour nous montrer l'inépuisable souillure du monde mêlée à son inépuisable beauté. Le voyage, à la fois très réel et splendidement littéraire, nous secoue durement. Voyage initiatique, retrouvailles avec les étonnements de l'enfance devant l'ahurissant mystère de la vie, quête de soi-même jusqu'aux racines d'éternité, Les Chiens du Taj Mahal nous ramènent de force dans la sphère des terribles et somptueuses réalités où nous vivons. L'auteur de la Lettre ouverte aux hommes et des Hauts de Ramatuelle qui a toujours rompu la loi du silence, quoi qu'il en puisse coûter, se révèle dans ce dernier ouvrage tout à fait fidèle à elle-même, à son impitoyable lucidité, à son style cinglant et souvent drôle de polémiste, à son talent de romancière. Françoise Parturier vient d'écrire, sur la mort, le livre le plus vivant et le plus original qu'on puisse imaginer : une superbe célébration de la vie.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Lettre ouverte aux femmes

    Parturier Francoise

    Parution : 1 Janvier 1975 - Entrée pnb : 17 Mai 2017

    De la bagarre chez les femmes ? En tout cas cette « Lettre Ouverte » risque de la provoquer en dénonçant l'échec des femmes, en accusant leur manque d'audace et de solidarité. Dans un langage direct et sonore qui fera grincer les dents de ceux qui n'aiment pas que l'on dise tout haut certaines vérités, Françoise Parturier analyse le mépris que les femmes ont pour les femmes ; elle accuse les femmes « arrivées » de passer aussitôt dans le clan des hommes et de refermer la porte ; elle condamne la presse féminine pour son immense trahison ; elle se moque des députés de sexe féminin, elle déplore la docilité, l'inexistence des femmes au sein des partis politiques ; elle accuse particulièrement les femmes gaullistes qui ne savent pas résister à la politique paternaliste de l'U.D.R. et qui acceptent d'être la monnaie de leurs alliances ; mais la critique s'étend à toutes, socialistes, communistes, catholiques, qui sacrifient les intérêts des femmes à la puissance mâle du moment. Quelques pages amusantes sur le M.L.F. Et toujours ce ton vif, cet humour mordant, ce courage sans concessions, qui rendent très vivant ce texte constamment animé d'un idéal constructif. Françoise Parturier souhaite que les femmes s'unissent pour faire aboutir leurs dernières revendications et pour en finir avec cet inconfortable combat qui est le leur. Elle dépasse toujours la polémique pour atteindre à des vérités profondes qui ne sauraient manquer de passionner toutes les femmes, quelles que soient leurs opinions personnelles. Et de passionner aussi tous les hommes.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty