• Le Livre de Monelle

    Marcel Schwob

    Parution : 5 Octobre 2017 - Entrée pnb : 30 Septembre 2017

    Ce classique de la littérature "fin de siècle" a inspiré Les Nourritures terrestres de Gide. Les paroles de Monelle, la femme-enfant, sont un appel à sortir du temps, à jouir du moment. Tout détruire, tout oublier sont les conditions d'une vie nouvelle.

    Marcel Schwob est né en 1867 à Chaville. Il étudie la philologie à l'école des Hautes Études et rédige une Étude sur l'argot français. Écrivain, journaliste, conteur, il est aussi traducteur (Les Derniers Jours d'Emmanuel Kant et de Will du moulin) et avant tout fasciné par François Villon - son oeuvre et sa vie qu'il tente d'élucider. Son "grand livre" sur François Villon est commencé, abandonné à cause de la maladie et repris. Marcel Schwob meurt en 1905 à Paris.

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Vies imaginaires

    Marcel Schwob

    Parution : 10 Juillet 2019 - Entrée pnb : 14 Juillet 2019

    De Borges à Pierre Michon, nombreux sont les auteurs qui, au XXe siècle, ont écrit à l'enseigne des Vies imaginaires. Au gré de sa fantaisie et de son érudition, Schwob réinvente dans ce livre unique le genre de la biographie, croquant par le menu une vingtaine de personnages, illustres ou méconnus, de l'Antiquité au milieu du XIXe siècle : l'acteur Gabriel Spenser, les assassins Burke et Hare, la « matrone impudique » Clodia, le « pirate illettré » Walter Kennedy, le « poète haineux » Angiolieri...
    Une délicieuse série de tableaux, dont Colette, s'adressant à Schwob, dira : « J'ai ici tes admirables Vies imaginaires, heureusement, et la perfection irritante de quelques-unes me fait mal dans les cheveux et des picotements dans les mollets. Tu ne connais pas ça, qu'on ressent en lisant quelque chose qui vous plaît trop ? »

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Coeur double ; le livre de Monelle

    Marcel Schwob

    Parution : 13 Avril 2010 - Entrée pnb : 21 Février 2014

    Trois ans séparent Coeur double, recueil de contes à l'humour grinçant, du poétique et prophétique Livre de Monelle : par-delà leur différence de ton, ces deux oeuvres incarnent le goût de Marcel Schwob pour le mystère irréductible de l'être. Dans chacun des récits qui composent Coeur double (1891), cet écrivain inclassable - dont la légende dit qu'il avait horreur des miroirs - met en scène un personnage aux prises avec un étrange et épouvantable double surgi du réel... À cette galerie de portraits grotesques succède, dans Le Livre de Monelle (1894), un unique personnage, celui d'une petite prostituée : Monelle livre sa sagesse au narrateur avant de céder la parole à ses onze soeurs - l'Égoïste, la Voluptueuse, la Perverse, la Fidèle, l'Insensible... -, et de disparaître dans la nuit. Évoquant tout à la fois les Psaumes et Les Nourritures terrestres de Gide, Le Livre de Monelle constitue, selon Maurice Maeterlinck, « les pages les plus parfaites qui soient dans notre littérature, les plus simples et les plus religieusement profondes qu'il nous ait été donné de lire ».

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Vies imaginaires

    Marcel Schwob

    Parution : 7 Septembre 2011 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Aurait-on écrit tant de biographies, depuis un siècle, sans Marcel Schwob ? Oh oui, bien sûr. Les aurait-on écrites de la même façon ? Non, certainement. Voilà quelqu'un qui arrive avec un texte atypique, singulier à l'extrême, mais qui en fait un levier pour bouger imperceptiblement - et discrètement - toute la littérature. Allez commencer un livre avec la fistule de Louis XV ou le nez camard de Sophocle.Mais tout tient de là : il ne s'agit pas d'aller fouiller les poubelles des grands hommes, et ce n'est pas la vie qui explique l'oeuvre. Seulement, dans l'infinie singularité de ceux qui nous laissent cette part d'énigme ou de beauté qui nous est si précieuse, c'est dans l'arbitraire, voire le petit, qu'il faut aller chercher, pour trouver sur quoi peser en soi-même.Et c'est ce qu'accomplit Schwob, en nous refaisant, dans ce bref livre, toute une histoire de nos mythes. Ainsi Erostrate, qui fit brûler le célèbre temple d'Artémis parce qu'il n'avait pas d'autre moyen de devenir célèbre lui-même. Ou, Lucrèce, poète, qui suit ce "poète haineux" qui n'eut pas d'autre tort que de naître le même jour que Dante... Ou, bien plus tard, ce juge un peu lâche, qui ne sait pas se hisser à la hauteur de Jeanne d'Arc. Etrange et vrai bonheur aussi, en suivant ces vies brèves lancées comme des feux d'artifice par Marcel Schwob, que de passer de façon surprenante des mysthes antiques aux mythes contemporains. Le Nouveau Monde et l'Amérique : c'est lui qui invente Pocahontas. Et nous parle du Capitaine Kid, et d'autres pirates. Car c'est cela, Schwob : pour nous comprendre et nous lancer, accepter ce ciel d'assassins (le dernier texte, "MM. Burke et Hare, assassins"), d'hérétiques ou de ratés, même, mais - parce qu'on veut écrire - d'acteurs, romanciers et poètes et ce qu'on imagine d'eux, pour se fuir ou se rencontrer soi-même. C'est pour cela que la préface des "Vies imaginaires" de Marcel Schwob est un texte important, et ce bouquet de vies, dans la belle langue un peu précieuse des Symbolistes, en 1896, une telle singularité pour inciter à écrire. Ce n'est pas Pierre Michon qui viendra dire le contraire. Et puis il y a le web : la frontière vie privée et vie publique devenue tellement plus fragile, ou exposée, dans la littérature qui s'installe par blogs, réseaux et sites. Et si, alors, nous relisions Marcel Schwob pour mieux la comprendre, cette impalpable, fine et si décisive frontière ? FB

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La terreur future

    Marcel Schwob

    Parution : 28 Avril 2012 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    « Il y avait aussi une maison de pauvre, ruinée par la moitié, où les cheminées coupées tout le long avaient laissé une longue bande de suie, avec des embranchements aux différentes hauteurs. L'escalier de bois s'était écroulé par le bas, broyé à mi-distance du dernier étage, si bien que les degrés tremblants allaient on ne sait où, vers les flammes rampantes, et les cadavres crispés, comme une frêle passerelle venant du ciel. On voyait dans ces misérables chambres tranchées, mises au jour, toute la vie inférieure, une grille à charbon, un fourneau de terre fendu, rapiécé, un pot au feu en pâte brune, des casseroles noires, bosselées, des chiffons entassés dans les coins, une cage rouillée, laissant flotter encore quelques brins verts, où gisait sur le dos un petit oiseau gris, avec les pattes ramenées sous les plumes de son ventre, des flacons de pharmacie épars, un lit à sangles debout contre le mur, des matelas crevés d'où poussaient des touffes de varech, et des pots de fleurs émiettés, mêlés avec la terre végétale et les fragments des plantes. »

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Vies imaginaires

    Marcel Schwob

    Parution : 7 Juin 2013 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Par l'imposition de ses mains il guérissait les malades et récitait des vers, à la façon homérique, avec des accents pompeux, monté sur un char, et la tête levée vers le ciel. Une grande troupe de peuple le suivait et se prosternait devant lui pour écouter ses poèmes. Sous le ciel pur qui éclaire les blés, les hommes venaient de toutes parts vers Empédocle, leurs bras chargés d'offrandes. Il les tenait béants en leur chantant la voûte divine, faite de cristal, la masse de feu que nous nommons soleil, et l'amour, qui contient tout, semblable à une vaste sphère.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Mimes

    Marcel Schwob; Thierry Crouzet

    Parution : 30 Avril 2013 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Pour oublier la grisaille contemporaine, sniffez une bouffée de Marcel Schwob. Dépaysement garanti.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La croisade des enfants

    Marcel Schwob

    Parution : 12 Décembre 2012 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Les enfants sont les premières victimes des guerres et de la barbarie des adultes. L'auteur fait pour sa part référence aux croisades des enfants...Histoire vraie de ces très jeunes chrétiens envoyés vers « l'abattoir », à travers 8 récits sous forme de témoignages...Ce texte aurait pu servir d'introduction à l'excellent film espagnol de Narciso Ibáñez Serrador, « Les révoltés de l'an 2000 »...Format professionnel électronique © Ink Book édition.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Coeur double

    Marcel Schwob

    Parution : 28 Mars 2014 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Le mois de juin commence, et le choléra est à Marseille.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le XIXe siècle, âge d'or de la nouvelle s'il en est, marque l'avènement de la presse écrite. Les journaux connaissent un succès croissant et attirent les plus grands auteurs qui y publient leurs nouvelles en marge de l'actualité.Les rubriques « faits divers » suscitent aussi l'engouement d'un large public qui se réjouit de découvrir les procédures policières et surtout, les détails des crimes les plus sanglants. Ces faits divers deviennent une source d'inspiration pour les auteurs de nouvelles qui se plaisent à raconter les meurtres, à décrire les victimes, à s'immiscer dans l'esprit des assassins, mais aussi à prendre parfois parti sur des enquêtes en cours. Les lecteurs sont conquis. Il est encore tôt pour parler de récits policiers, mais c'est de ces intrigues criminelles que naîtra le genre policier.Ces nouvelles sont signées, entre autres, Maupassant, Dumas, Doyle ou Zola. Elles sont d'autant plus déroutantes qu'elles rapportent pour la plupart des faits réels, mêlés d'éléments fictifs, sans qu'il soit véritablement possible de distinguer ce qui est vrai de ce qui ne l'est pas. Est-il alors un sentiment plus effroyable à la découverte d'une scène de crime glaçante ou lors d'une rencontre avec un tueur machiavélique, que de se demander si tout ceci est authentique ?Fidèles ou non à la réalité, ces nouvelles jettent une lumière crue sur la brutalité de l'être humain. Elles révèlent sa nature bestiale, cachée derrière le masque de la civilité. Car l'homme est un animal de sang, un prédateur enragé et si vous en doutez, ces textes suffiront à vous convaincre.La collection Pause-nouvelle Classique est un rendez-vous avec les grands noms de la littérature. Après les « Nouvelles fantastiques » et les « Histoires drolatiques », ce recueil conclut une trilogie consacrée à ce qui fut le siècle de la nouvelle.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La collection Pause-nouvelle Classique est un rendez-vous avec les grands noms de la littérature. Et dans cette anthologie, ils prennent la plume pour nous dessiner quelques traits d'humour.Certains auteurs sont justement connus pour leurs histoires drôles, parfois burlesques, voire surréalistes, tel Alphonse Allais ou encore Mark Twain, le père de Tom Sawyer. D'autres, habituellement plus sérieux, se sont parfois frottés au genre difficile de la comédie de façon plus anecdotique au regard de leur oeuvre, utilisant pour certains l'humour satirique afin de mettre en lumière les dérives de leurs contemporains. Et c'est ainsi que l'on se retrouve à rire en compagnie d'Émile Zola, de Victor Hugo ou encore de Léon Tolstoï. L'auriez-vous imaginé?C'est pourtant le pari que je prends avec vous! Dans cet ouvrage, vous découvrirez des inventeurs exubérants et un ogre maladroit, vous suivrez la mésaventure d'une jeune femme qui perd son fiancé, mais petit à petit... par morceaux. Vous découvrirez l'ingénieux stratagème d'un provincial monté sur Paris et décidé à s'y faire des relations, et vous saurez ce qu'il advint d'un homme qui avait décidé de suivre aveuglément ce que disent les panneaux publicitaires.Après «Histoires fantastiques du xixe siècle», ce recueil est le deuxième volet d'une trilogie consacrée à ce qui fut le siècle de la nouvelle.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Vies imaginaires

    Marcel Schwob

    Parution : 14 Avril 2014 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Marcel Schwob. Paolo Uccello (peintre), Lucrèce (poète), Empédocle (dieu supposé), Septima (incantatrice), Pétrone (romancier), Pocahontas (princesse), Sufrah (géomancien), Le Capitaine Kid (pirate), Cratès (cynique), Burke et Hare (assassins), Gabriel Spenser (acteur), et bien d'autres personnages, célèbres par leur légende ou illustres inconnus en marge de l'Histoire, composent cette savoureuse galerie de portraits. Véritable création borgésienne avant la lettre, les quelque vingt-deux biographies fictionnelles de "Vies imaginaires" mêlent l'érudition à la fiction pour composer un artifice esthétique achevé qui rivalise avec le réel. Pour l'auteur du "Livre de Monelle", qui livre ici son autoportrait intellectuel, le biographe n'a pas à se préoccuper d'être vrai: il doit créer dans un magma de traits humains et sortir de ce chaos une personnalité unique et singulière.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le roi au masque d´or

    Marcel Schwob

    Parution : 9 Juin 2015 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Le Roi au masque d'or qui est son deuxième recueil, paraît en 1892. Extrait : D'ordinaire ils préféraient les fillettes communes assises aux portes des bonnes villes, le soir, à l'orée des cimetières. Elles n'avaient qu'une cotte et une chemise ; elles reposaient leurs pieds sur les pierres tombales, et la lune les faisait paraître blanches. Elles montaient sur les blocs et s'appelaient : « Denise ! Marion ! Museau ! » Elles couchaient à l'air, entre les fosses, dans l'eau croupissante. Elles rêvaient le sol jonché de paille des étuves, dans quelque rue noire. Les guetteurs de chemins, batteurs à loyer, épieurs et fausses gens de guerre, les emmenaient un peu de temps, et parfois ne leur coupaient pas la gorge. On les voyait passer entre deux étranges hommes d'armes, qui les tenaient sous les bras et entre-croisaient des vouges sur leurs têtes.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Messieurs les ronds-de-cuir

    Marcel Schwob; Georges Courteline

    Parution : 23 Avril 2015 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    BnF collection ebooks - "À l'angle du boulevard Saint-Germain et de la rue de Solférino, un régiment de cuirassiers qui regagnait au pas l'École Militaire força Lahrier à s'arrêter. Il demeura les pieds au bord du trottoir, ravi au fond de ce contretemps imprévu qui allait retarder de quelques minutes encore l'instant désormais imminent de son arrivée au bureau, conciliant ainsi ses goûts de flâne avec le cri indigné de sa conscience."

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Coeur double

    Marcel Schwob

    Parution : 5 Février 2016 - Entrée pnb : 11 Février 2017

    Nous étions couchés sur nos lits, autour de la table somptueusement servie. Les lampes d'argent brûlaient bas ; la porte venait de se fermer derrière le jongleur, qui avait fini par nous lasser avec ses cochons savants ; et il y avait dans la salle une odeur de peau roussie, à cause des cercles de feu par lesquels il faisait sauter ses bêtes grognantes. On apportait le dessert : des gâteaux au miel chaud, des oursins confits, des oeufs chaperonnés en beignetsde pâte, des grives à la sauce, farcies de fleur, de farine, de raisins secs et de noix.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Hiésous

    Marcel Schwob; Émilie Lerou

    Parution : 26 Janvier 2016 - Entrée pnb : 11 Février 2017

    AU PAYS DE GALÎLSur les pentes caillouteuses d'un sentier très étroit, entre deux murs inégaux de pierres superposées et par place écroulées, un groupe d'enfants gardiens de chèvres, joue à l'ombre d'un vieil olivier. Le plus âgé peut avoir douze ans, les plus jeunes sept ou huit. Ils portent le costume des Arabes nomades : la petite tunique courte, serrée aux reins par une ligature en poil de chameau et le burnous effrangé à capuchon couleur de poussière ; les filles, l'antique gand'hourrah bleuâtre bordée de rouge, tombant jusqu'aux chevilles.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Spicilège

    Marcel Schwob

    Parution : 31 Mars 2016 - Entrée pnb : 19 Juin 2017

    Les poèmes de François Villon étaient célèbres dès la fin du XVe siècle. On savait par coeur le Grand et le Petit Testament. Bien qu'au XVIe siècle la plupart des allusions satiriques des legs fussent devenues inintelligibles, Rabelais appelle Villon « le bon poète parisien ». Marot l'admirait tellement qu'il corrigea son oeuvre et l'édita. Boileau le considéra comme un des précurseurs de la littérature moderne.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La croisade des enfants

    Marcel Schwob

    Parution : 9 Juin 2015 - Entrée pnb : 19 Juillet 2017

    Schwob donna au Journal, de février à avril 1895, l'ensemble des récits constituant son livre, édité au Mercure de France, en 1896, à 500 exemplaires. Cette croisade serait issue d'une curieuse narration, de quelques phrases latines d'une chronique du temps de Saint Louis racontant de façon sibylline le passage de pèlerins ignorants, armés de leur seule naïveté. Ils voulurent gagner Jérusalem et disparurent mystérieusement dans une tempête. Mais le fait historique de cette désastreuse entreprise s'est révélé authentique. Vers 1212, des milliers d'enfants partirent pour la Terre sainte et furent pour la plupart massacrés avant même de pouvoir embarquer. Cela se passait peu avant l'appel, par le pape Innocent III, de la cinquième croisade. Extrait : Ce sont des enfants sauvages et ignorants. Ils errent vers je ne sais quoi. Ils ont foi en Jérusalem. Je pense que Jérusalem est loin, et Notre-Seigneur doit être plus près de nous. Ils n'arriveront pas à Jérusalem. Mais Jérusalem arrivera à eux. Comme à moi. La fin de toutes choses saintes est dans la joie. Notre-Seigneur est ici, sur cette épine rougie, et sur ma bouche, et dans ma pauvre parole. Car je pense à lui et son Sépulcre est dans ma pensée. Amen. Je me coucherai ici au soleil. C'est un endroit saint. Les pieds de Notre-Seigneur ont sanctifié tous les endroits. Je dormirai. Jésus fasse dormir le soir tous ces petits enfants blancs qui portent la croix. En vérité, je le lui dis. J'ai grand sommeil. Je le lui dis, en vérité, car peut-être qu'il ne les a point vus, et il doit veiller sur les petits enfants.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Vies imaginaires

    Marcel Schwob

    Parution : 1 Octobre 2018 - Entrée pnb : 28 Septembre 2018

    BnF collection ebooks - "La science historique nous laisse dans l'incertitude sur les individus. Elle ne nous révèle que les points par où ils furent attachés aux actions générales. Elle nous dit que Napoléon était souffrant le jour de Waterloo, qu'il faut attribuer l'excessive activité intellectuelle de Newton à la continence absolue de son tempérament, qu'Alexandre était ivre lorsqu'il tua Klitos et que la fistule de Louis XIV put être la cause de certaines de ses résolutions." BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le Livre de Monelle

    Marcel Schwob

    Parution : 5 Juillet 2019 - Entrée pnb : 6 Juillet 2019

    Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Marcel Schwob. L'auteur des "Vies imaginaires" a rencontré le modèle de son héroïne en 1891. Selon Jules Renard, c'était une petite prostituée simple d'esprit qui mourût à l'âge de 25 ans. Figure ici du nihilisme, du dénuement et de la compassion, la Monelle imaginée par Marcel Schwob doit sans doute plus à la Sonia dostoïevskienne de "Crime et Châtiment". Initiatrice évanescente et fugitive, elle révèle une sagesse nouvelle: sa volonté de destruction, sa négation de toute permanence, son dépouillement de soi, constituent un enseignement qui condamne l'illusion de la durée et vise à la pure connaissance de l'instant. Ses sentences préconisent l'oubli de soi: "Ne te connais pas toi-même", "oublie-moi et je te serai rendue",... S'effaçant devant ses onze soeurs (l'égoïste, la sacrifiée, la rêveuse, la fidèle, la perverse, l'insensible,...), toutes étapes de son ascèse intérieure, elle ressuscite pour s'accomplir dans le royaume blanc de l'enfance. Marcel Schwob distille ici en virtuose les philtres du meilleur symbolisme et du préraphaélisme finissant: nuances crépusculaires, plaines automnales, érotisme pédophile.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le Roi au masque d´or

    Marcel Schwob

    Parution : 8 Août 2014 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    BnF collection ebooks - "Le roi masqué d'or se dressa du trône noir où il était assis depuis des heures, et demanda la cause du tumulte. Car les gardes des portes avaient croisé leurs piques et on entendait sonner le fer. Autour du brasier de bronze s'étaient dressés aussi les cinquante prêtres à droite et les cinquante bouffons à gauche, et les femmes en demi-cercle devant le roi agitaient leurs mains."

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Marcel Schwob - Oeuvres

    Marcel Schwob

    Parution : 15 Avril 2016 - Entrée pnb : 17 Avril 2016

    Ce volume 113 contient les oeuvres de Marcel Schwob.Marcel Schwob, né à Chaville (Seine-et-Oise, aujourd'hui Hauts-de-Seine) le 23 août 1867 et mort à Paris le 26 février 1905, est un écrivain français - conteur, poète, traducteur, érudit - proche des symbolistes. OEUVRES
    ÉTUDE SUR L'ARGOT FRANÇAIS
    COEUR DOUBLE
    LE ROI AU MASQUE D'OR
    LE LIVRE DE MONELLE
    LA CROISADE DES ENFANTS
    SPICILÈGE
    VIES IMAGINAIRES
    L'ÉTOILE DE BOIS
    MOEURS DES DIURNALES
    ECRITS DE JEUNESSE
    PROSE
    TRADUCTIONS
    VERS
    AUTRE
    PRÉFACE DU DÉMON DE L'ABSURDE
    MOLL FLANDERS
    ANNEXES
    PRÉFACE AUX ÉCRITS DE JEUNESSELes livrels de lci-eBooks sont des compilations d'oeuvres appartenant au domaine public : les textes d'un même auteur sont regroupés dans un eBook à la mise en page soignée, pour la plus grande commodité du lecteur. On trouvera le catalogue sur le site de l'éditeur.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty