Littérature générale

  • Merci moliere

    Manuel

    Parution : 24 Août 2015 - Entrée pnb : 5 Décembre 2015

    Robert Manuel avait à peine dix ans, lorsqu'il est tombé amoureux fou de Molière. Sa passion, depuis, ne l'a jamais quitté. Bien au contraire ! Après avoir passé le plus clair de sa vie à jouer, à mettre en scène, à faire aimer celui qu'il considère - avec Shakespeare - comme le plus grand homme de théâtre de tous les temps, Robert Manuel demeure aujourd'hui plus moliériste que jamais. Sociétaire honoraire de la Comédie-Française, professeur au Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris pendant près de trente ans, il se veut l'indéfectible serviteur d'une tradition scénique remontant tout droit au siècle de Louis XIV, tradition qui se résume en deux mots : amour et respect. Tour à tour féroce ou cocasse, tendre ou facétieux, Robert Manuel évoque à merveille la vie et les impérissables chefs-d'oeuvre de l'homme aux rubans verts prenant à partie, quand il le faut, ceux qui dénaturent inconsidérément son théâtre. Égrenant ses souvenirs, contant des anecdotes drôles ou émouvantes, Robert Manuel parle aussi de ses amis, des comédiens, des metteurs en scène, des grands commis de l'État, du Conservatoire, de la Comédie-Française, des croisières théâtrales à bord du Mermoz, et s'il égratigne en passant ses adversaires, ce n'est que pour défendre, envers et contre tous, l'héritage de celui pour lequel il se bat de toute la force de sa conviction. De là à dire qu'il ne prend pas, de temps à autre, un malin plaisir à s'ébrouer, tel un gros chien dans un magasin de porcelaine, serait sans doute farder la vérité... Son cri d'amour pour Molière, génie universel, n'en reste pas moins un véritable cri du coeur. Ses accents de sincérité passionnée ne trompent pas.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Ordesa

    Manuel Vilas

    Parution : 14 Août 2019 - Entrée pnb : 14 Août 2019

    "Mon coeur ressemble à un arbre noir couvert d'oiseaux jaunes qui piaillent et me perforent la chair.' Tel est l'autoportrait brut et sans tabou d'un écrivain confronté à la disparition de ses parents. Assailli par les fantômes de son passé, il retrouve espoir dans le souvenir baigné de lumière jaune de leur amour et de la beauté d'antan. À travers l'évocation d'une famille modeste, c'est alors la peinture d'une certaine Espagne qui se révèle à nous dans toute sa complexité. L'appartenance à une classe sociale, l'éducation, l'alcoolisme ou encore la paternité sont autant de sujets traités ainsi de façon personnelle et collective à la fois.
    Profondément sincère, bruyamment intime, merveilleusement écrit dans une langue à la fois poétique et crue, Ordesa se lit comme la catharsis d'un deuil impossible, celui de la mort de nos parents et de la fin d'une époque, une expérience pour le moins universelle.
    Phénomène de librairie en Espagne, Ordesa a été désigné Meilleur livre de l'année par les grands quotidiens El País et El Mundo, imposant Manuel Vilas comme un écrivain majeur de la littérature espagnole.
    "Voici l'album, les archives, la mémoire sans mensonges ni consolation d'une vie, d'une époque, d'une famille, d'une classe sociale condamnée à tant d'efforts pour obtenir si peu. Il faut beaucoup de précision pour dire ces choses, un acide, un couteau aiguisé, une aiguille assez fine pour faire éclater le ballon de la vanité. Ce qui reste à la fin, c'est l'émotion propre de la vérité et la détresse devant tout ce qui a été perdu.'
    Antonio Muñoz Molina
    "Un livre magnifique, courageux et bouleversant'
    Javier Cercas
    Traduit de l'espagnol par Isabelle Gugnon

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le retournement Nouv.

    Le retournement

    Manuel Carcassonne

    Parution : 5 Janvier 2022 - Entrée pnb : 9 Décembre 2021

    « L'idée que les mains brunes de mon fils fouillent un jour, au son des pétards de la fête mariale du 15 août, mes ossements français ironiques, et les dispersent au pied du Mont Hermon, où des chiens faméliques les retourneront d'une patte indécise, me rend de bonne humeur. »
     
    Le Retournement tient à la fois de l'archéologie familiale, de la généalogie historique, du questionnement identitaire et de la fouille existentielle : un texte autobiographique qui semble emprunter au genre littéraire de l'autofiction et aux sujets d'actualité (l'identité, le genre, la religion...) pour mieux les subvertir.
    Comment le juif honteux de l'enfance est-il rendu à son judaïsme par la rencontre amoureuse avec son double inversé ?
    Manuel est un descendant de Juifs alsaciens par la mère et de la communauté judéo-provençale des Juifs du Pape par le père ; Nour est une arabe d'Achrafieh, née à Boulogne, d'origine grecque-catholique. D'un côté, des minorités persécutées; de l'autre, une minorité schismatique et persécutée : la rencontre improbable et fusionnelle de Carpentras et de Beyrouth ! ls ont en partage l'aristocratie des opprimés qui ont retourné la persécution en distinction, mais doivent composer avec des univers culturels si différents que tout leur est sujet de querelle, source d'une histoire d'amour souvent drolatique. Et voilà que celui qui voulait être Swann, à naviguer habilement dans les eaux hostiles du beau-monde (sa belle-famille d'Ormesson par la grâce d'un premier mariage) et du Paris des lettres, se retrouve appelé au Liban « Abou Hadri » : le père d'Hadrien.
    L'auteur ressuscite ici les mondes engloutis : les fantômes de sa famille sur laquelle plane l'ombre de morts plus présents que les vivants, le génie de la Jérusalem du Comtat-Venaissin, sa lignée d'ancêtres improbables où Nostradamus côtoie Maimonide et Bernard Lazare donne la main à Adolphe Crémieux.
    Placé sous le signe d'une inquiétude mêlée d'ironie, ce récit est la plus merveilleuse réfutation qui se puisse imaginer à l'assignation identitaire qui caractérise nos temps modernes.
     

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Haine

    José Manuel Fajardo

    Parution : 7 Octobre 2021 - Entrée pnb : 7 Septembre 2021

    La haine que nous voyons se déchaîner sur les réseaux sociaux n'a rien de neuf, elle utilise juste de nouveaux canaux techniques. Ce court roman nous amène à distinguer ses invariants à travers la puissance de la littérature.

    Au XIXe siècle, dans les rues de Londres plongées dans le brouillard et la misère, se promène un fabricant de cannes aigri, ne trouvant aucune reconnaissance sociale, qui va s'enfoncer de plus en plus dans les bas-fonds de la ville. Au début du XXIe siècle, dans la banlieue parisienne, nous assistons à la transformation d'un jeune homme frustré et incapable d'affronter les autres autrement que par la colère et la violence.
    La mise en miroir de ces personnages révèle l'image des démons de la haine de l'autre à travers deux époques, les tire de l'anonymat, et montre les traces de leurs chemins cachés et mortifères parmi nous. L'auteur se livre à un exorcisme littéraire de notre époque.

    Un texte fort, pertinent et original.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Alegria

    Manuel Vilas

    Parution : 7 Janvier 2021 - Entrée pnb : 15 Décembre 2020

    Je suis arrivé par la douleur à la joie, écrit le poète José Hierro.

    De chambres d'hôtel en aéroports, assailli par une profusion de souvenirs, Manuel Vilas poursuit la mise à nu de son narrateur. Il orchestre la symphonie de la mémoire et enrichit son tableau de nouveaux motifs comme celui de l'allégresse. Toujours entouré de ses musiciens, ombres de son passé, en dialogue incessant avec les doubles de ses fantômes, auxquels il ajoute Arnold (pour Schnberg), sa part sombre, son ange de la dépression. Le passé coule partout, vague sans cesse rabattue, il est dans les machines à presser les oranges, dans les chemises jamais assez blanches, dans les cours d'eau, comme sous le sol que l'on foule.

    La joie venait toujours après la peine, chante Apollinaire, Alegría tend résolument du côté de la lumière et Manuel Vilas offre, après Ordesa, un grand livre solaire. Son audace littéraire et sa capacité à transfigurer l'intime en universel le désignent comme un de nos écrivains contemporains majeurs.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Port franc

    Manuel Benguigui

    Parution : 4 Mars 2021 - Entrée pnb : 12 Février 2021

    Un dimanche matin, Seymour découvre sur son paillasson une enveloppe contenant une offre étrange. Selon des instructions précises dictées par un certain Gordji, mi-marchand d'art mi-escroc cocaïné, il doit se rendre à Genève pour assister à une vente aux enchères et y acquérir trentetrois lots, trente-trois inestimables tableaux d'art moderne mis en vente par la famille Wittgenstein. Seymour plonge à corps perdu dans cette mission.
    Le voilà donc parti pour la Suisse. Enchérissant sans limites, Seymour rafle les oeuvres et laisse l'assistance sans voix. Les toiles entreposées dans le port franc de Genève doivent ensuite être expédiées à New York. Mais le seront-elles vraiment ? Car Seymour est imprévisible, il s'affranchit peu à peu de son commanditaire et semble vouloir le doubler.
    À quoi joue Seymour, cet anonyme aussi méticuleux qu'effacé qui se retrouve désormais poursuivi par des mafieux, qui séduit des inconnues et détourne des toiles de maîtres ?

    Pour son quatrième livre, Manuel Benguigui nous entraîne dans un étonnant roman aux allures de polar cynique, où il interroge subtilement les jeux de rôle qui font la vie sociale.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Mourir sous ton ciel

    Juan Manuel de Prada

    Parution : 25 Octobre 2017 - Entrée pnb : 27 Octobre 2017

    Juan Manuel de Prada relate ici les événements qui, à la fin du xixe siècle, ont changé le destin des Philippines et conduit la couronne d'Espagne à céder l'archipel aux États-Unis. En 1898, un détachement espagnol assiégé par des insurgés dans l'église du village de Baler mène une résistance héroïque. À cette poignée d'hommes commandés par le capitaine Las Morenas et prêts à verser jusqu'à la dernière goutte de leur sang pour la grandeur de l'Espagne, font face des indépendantistes tagals dont le chef, Novicio, s'efforce d'éviter un carnage. L'un et l'autre ont succombé au charme d'une Fille de la Charité qui a voué sa vie à l'éducation des enfants philippins et aux soins des malades. Dans l'archipel, la guerre fait rage, attisée par un colosse blond trafiquant d'armes à la solde des États-Unis, dont les ivresses de dévastation ne sont pas sans rappeler la perversion du Kurtz de Joseph Conrad.
    En donnant à chacun de ses nombreux personnages, réels ou fictifs, une complexité captivante et une profondeur métaphysique, en pénétrant dans leur conscience exposée à de grands déchirements moraux mais emportée dans le tourbillon fatal des affrontements, Juan Manuel de Prada va bien au-delà du roman d'aventures traditionnel. Mourir sous ton ciel est incontestablement le chef-d'œuvre de ce grand écrivain espagnol.
    Bio auteur :
    Né en 1970 à Baracaldo (Biscaye), Juan Manuel de Prada publie son premier livre, Cons, en 1995. Prix Ojo Crítico de Narrativa pour Les Masques du héros puis prix Planeta pour La Tempête, il a reçu en 2004 le Prix national de littérature et en 2010 le prix Biblioteca Breve pour Le Septième Voile. Ses romans sont aujourd'hui traduits en plus de quinze langues.
    Bio traducteur :

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La perfection du revers

    Manuel Soriano

    Parution : 2 Mai 2018 - Entrée pnb : 17 Avril 2018

    Une jeunesse sacrifiée pour un rêve de gloire, les relations tumultueuses entre une graine de championne et son coach de père, une vie de paillettes, de douleur et de solitude : une incursion passionnante dans le tennis féminin des années 1990, à travers la biographie fictive d'un prodige argentin qui se serait frotté aux Steffi Graf et autre Monica Seles du circuit international et s'y serait brûlé les ailes. Prix Clarin du roman 2015.

    30 prêts - 2555 jours
    10 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Un bon rabbin

    Manuel Benguigui

    Parution : 7 Février 2019 - Entrée pnb : 9 Décembre 2018

    Chlomo avait entendu toutes sortes d'histoires, mais bien sûr celle-ci était à part. Il se comporta toutefois comme avec tous les gens qu'il rencontrait, il écouta sans juger. Le rabbin pensa instantanément à ce qu'il pourrait faire, mais il n'osa pas. Il n'avait pas le droit, et il en serait de toute façon bien incapable. Chlomo savait qu'il finirait tout de même par proposer son idée. Il demanda la permission à Dieu, solennellement, arguant de la sincérité de sa démarche. Dieu ne manifesta aucune objection. Il laissa Chlomo décider.
    Chlomo est un rabbin qui veille avec beaucoup d'affection et de miséricorde sur sa petite communauté de fidèles. Lorsqu'il rencontre l'énigmatique Jacob, sa vie prend un tour inédit. Car Jacob est un tueur à gages névrosé, proche de la dépression. Pour lui laisser le temps de se refaire une santé et de trouver son chemin, Chlomo décide de prendre sa place. Mais les nouvelles activités du rabbin ont des conséquences : il néglige ses fidèles, rate le shabbat. Dans son entourage, on commence à se poser des questions...
    Ce roman irrévérencieux et teinté d'humour interroge avec finesse les notions de Bien et de Mal, ainsi que l'inversion potentielle des valeurs.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La bolchevique amoureuse

    Manuel Chaves Nogales

    Parution : 21 Septembre 2017 - Entrée pnb : 12 Juillet 2017

    Juste après la révolution russe, les préjugés bourgeois sont encore ancrés dans les mémoires et dans les moeurs. Ce sont autant d'ennemis à vaincre, au profit d'une liberté non moins soumise à la morale. Maria, femme vieillissante et membre haut placé du parti, se lie à un garçon lui-même amoureux d'une fille de son âge : 17 ans. Les deux jeunes gens n'ont pas connu le monde d'avant, et Maria se voit obligée de confronter les valeurs nouvelles à celles que l'on s'est tant acharné à éradiquer : le romantisme n'a plus sa place ni dans les villages du Caucase, ni dans les couloirs froids du Palais du Travail, encore moins sur le pont qui traverse la Moskova, où elle finira son errance. La Bolchevique amoureuse parle, avec une élégante ironie, de deux sociétés irréconciliables, à travers le déclin d'une âme à la fois meurtrie et enthousiaste.
    Les quatre récits qui s'y ajoutent, tous publiés dans divers journaux dans les années 1920, sont semblables à des fables dont on savoure la trame jusqu'à la dernière ligne pour en connaître la morale; on y retrouve l'économie
    de mots et le sens de l'absurde des Histoires prodigieuses, qui font de Chaves Nogales un grand nouvelliste.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Tout est silence

    Manuel Rivas

    Parution : 16 Octobre 2014 - Entrée pnb : 21 Septembre 2014

    Au nord de l'Espagne, sur la côte galicienne, la contrebande est pratique courante chez les pêcheurs depuis le Moyen Âge. Mais quand le petit village de Noitía se transforme en l'un des centres les plus importants du trafic mondial de drogue, on change brutalement d'échelle, de langage et de coutumes. Désormais l'argent, l'amour et la mort n'ont plus le même sens ni les mêmes dimensions.
    Manuel Rivas nous raconte ici ce bouleversement qui marque l'écart entre deux générations. Adolescents, Fins, Leda et Brinco comprennent que leur village est régi par la seule loi que fixe Monsieur Mariscal mais que les temps sont en train de changer. Alors que Leda et Brinco rejoignent son bord et deviennent de riches trafiquants, Fins, à l'opposé, entre dans la police judiciaire et n'aura de cesse de les traquer, comme s'il courait secrètement derrière son ombre la plus obscure et sur les traces de son bonheur perdu.
    Dès lors, leurs trois destins seront définitivement liés à l'évolution de la Galice dans ce monde global : en trente ans, ce qui n'était qu'une bande de contrebandiers se transformera en une mafia implacable, les vieilles barques deviendront des bateaux ultrarapides, le tabac de la cocaïne et la petite délinquance se rapprochera nettement du grand crime mondialisé.
    Les rires, les cris, les conversations s'arrêtent un jour sur cette pointe extrême de l'Europe, car, quand à parler on joue sa vie, tout est silence...

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Un tableau neigeux

    Manuel Benguigui

    Parution : 8 Mars 2018 - Entrée pnb : 26 Février 2018

    3Edwin rêve la nuit du tableau neigeux, et aussi le jour. Où qu'il soit, la scène devant lui s'anime, dans toute son ampleur à présent. Il la voit sous tous les angles, il la survole en rapace aguerri. Il se sent parcouru d'extraits de douleur et d'abnégation, tous les nerfs du corps sollicités alors, comme s'il vivait un peu le calvaire de ces hommes et de ces animaux. La fascination est telle que le froid le chatouille vivement à toute heure et en toute condition."
    Un jour, chez un collectionneur à Manchester, Edwin dérobe "par inadvertance" une toute petite toile flamande du XVe siècle, qu'il oublie dans sa poche... Mais c'est une autre image, un paysage neigeux, qui le hante littéralement. Ce tableau existe-t-il véritablement ou n'est-il que le fruit de son imagination ? Tandis qu'Edwin arpente les musées à la recherche de son chef-d'oeuvre énigmatique, le propriétaire du tableau volé se lance à sa poursuite...
    Filatures, coïncidences, vrais et faux hasards : de salles des ventes en Salon des Beaux-Arts, de Manchester à Hong Kong, de Paris à Maastricht, Manuel Benguigui nous entraîne d'une plume enlevée dans une intrigue où les personnages se traquent et se trouvent, peu à peu.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les corps électriques

    Manuel Blanc

    Parution : 10 Janvier 2018 - Entrée pnb : 16 Décembre 2019

    La vie d'Adrien et de Louise est un chaos enchanteur.
    Méritant et réservé, il travaille pour assurer leur quotidien.
    Ouvrière qualifiée de l'imaginaire, elle désaxe la réalité pour illuminer leur ordinaire.
    Leur équilibre amoureux est bouleversé le jour où l'agenda stratégique de l'employeur d'Adrien coïncide avec la découverte de tumeurs dans les poumons de sa femme.
    Pendant que les médecins mettent en place un protocole que Louise s'amuse à triturer dans tous les sens, l'employé modèle est exilé par un plan social aux confins d'un couloir.
    Sidéré, Adrien choisit pour la première fois de désobéir : il déserte son bureau vide pour se dévouer tout entier à Louise, qui, jour après jour, perd de l'altitude.
    Mais peut-on vraiment larguer les amarres et disparaître ainsi sans prévenir ?
    Et les frasques les plus poétiques peuvent-elles tromper la mélancolie, la maladie et finalement la mort ?
    Odile d'Oultremont est scénariste et réalisatrice. Les Déraisons est son premier roman.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La carte maîtresse

    Manuel Cordouan

    Parution : 28 Septembre 2017 - Entrée pnb : 30 Septembre 2017

    Michel, éternel enfant à la sensibilité exacerbée, indécis et introspectif, n'a jamais refermé les souffrances de son passé, notamment le manque d'amour de sa mère. Cette mère qui aujourd'hui s'éteint lentement dans une clinique, atteinte d'Alzheimer. Sa profession ne lui apporte guère plus de satisfaction : il est depuis peu responsable des ressources humaines pour un grand groupe et doit gérer la fermeture de l'une des usines. Cerise sur le gâteau, Fabienne, au bout de vingt ans de mariage, lui apprend qu'elle souhaite divorcer... Pourtant, selon son ami Samuel qui lui propose une séance de tarots pour avoir des pistes sur l'avenir, les choses pourraient bien tourner en sa faveur...

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Un collectionneur allemand

    Manuel Benguigui

    Parution : 3 Janvier 2017 - Entrée pnb : 25 Décembre 2016

    De son plus jeune âge, Ludwig fut absorbé par l'art. Il vivait par les oeuvres, pour les oeuvres, et rien d'autre. Leur vision, leur vision seule et simple lui tenait lieu de nourriture fondamentale. Principalement les tableaux, toiles et panneaux. Ludwig se contrefichait de la Terre et de ses habitants. Il n'aimait que l'art, il ne voyait que cela, et pas les hommes derrière. C'est tout juste si les artistes y sauvaient leur peau. L'humanité ne l'intéressait pas, il ne voulait en voir que les créations.

    Pendant la Deuxième Guerre mondiale, Ludwig, officier de l'armée allemande, est en poste à Paris dans un service dévolu à la confiscation des oeuvres d'art, où il excelle. Protégé par Goering, lui-même collectionneur compulsif, il attise les jalousies. Mais Ludwig ne déroge pas à sa mission, mû par une exigence et une intransigeance esthétiques qui l'éloignent de plus en plus du monde des hommes.
    Pourtant, le jour où il croise Lucette, quelque chose en lui vacille. Pour la première fois de sa vie, il est ému par un visage et un corps de chair...

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Sicaire

    Juan-Manuel Florensa

    Parution : 23 Août 2006 - Entrée pnb : 7 Décembre 2015

       Chichi a quinze ans. Dans les bidonvilles de Lima, il est le roi : tuer est plus que son métier, c'est sa drogue. Chichi est sicaire - c'est-à-dire tueur à gages - pour le compte de Lovaco, le fou sanguinaire du quartier qui croit pouvoir défier les cartels. Avec Zorro, son seul ami, ils font la paire : Zorro tire dans le ventre pour mettre la victime à genoux et permettre à Chichi de placer une balle dans la nuque offerte. « Deux balles suffisaient. D'autres vidaient leurs chargeurs. Chichi avait le sens de l'économie. »
       Tout va pour le mieux dans le pire des mondes jusqu'au jour où Chichi, ce fils de personne, ce gamin venu de nulle part, s'avise de tomber amoureux de Hilda, cette vierge soe bur de pute qui s'avise, elle, de tomber enceinte ! Et comme un bonheur ne vient jamais seul, c'est le moment que choisit le délirant Lovaco pour essayer, l'inconscient, d'évincer les « rois du trafic », les narcos qui font la loi dans le barrio ! 
     
       La mort, donnée et reçue, et l'amour, donné et reçu en dépit de tout, forment la trame de ce roman incandescent comme une tragédie grecque, d'une violence et d'une tendresse inouïes, à l'image d'une Amérique latine qui se noie dans le sang et la drogue, ivre de ses échecs présents et de son passé maudit.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Vue sur mère

    Manuel Verlange

    Parution : 6 Septembre 2017 - Entrée pnb : 7 Octobre 2017

    « Quand la mer se retire, elle abandonne dans le creux des vagues ces murmures qui vous poursuivent à jamais...
    J'ai eu deux mères, une en basse-saison et l'autre en haute-saison. Je suis le fruit multiple d'une fuite silencieuse et d'un désir violent d'enfant. En quelque sorte, l'une m'a poussé du haut de l'arbre afin que je puisse m'envoler, et l'autre s'est précipitée avant que je m'écrase au sol. Je suis tombé, mais par amour, sans me faire mal apparemment... »
    Ce livre raconte l'histoire d'un vol à voile entre un abandon et une étreinte, au fil de pages écrites pour rire, avec les larmes aux yeux.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'assassin des beaux quartiers

    Manuel Azuaga

    Parution : 26 Octobre 2021 - Entrée pnb : 27 Octobre 2021

    Le commandant Morinière, officier de police judiciaire, au 36 quai des orfèvres à Paris, est appelé sur les lieux de la découverte d'un cadavre rue Bonaparte à Paris 6ème. Il s'agit du quatrième assassinat, commis par le même tueur en série. Le commandant de police, enquêteur acharné, est déterminé à traquer et mettre hors d'état de nuire ce dangereux psychopathe. Il sait que pour parvenir à l'arrestation de ce monstre, il devra se plonger dans les arcanes les plus sordides des fondements des motivations psychologiques, à la limite extrême du monde humain. Il en fait une affaire d'honneur. Il le doit aux victimes.


    Né en 1963, Manuel Azuaga grandit dans le sud de la France. Durant trente-cinq ans, ce père de trois enfants exerce en qualité d'officier de police judiciaire et de directeur d'enquête, au sein de services spécialisés en police judiciaire. Passionné de lettres depuis son enfance, il décide de changer de monde et d'explorer celui de l'écriture en signant son premier roman.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La poussière de l'eau

    José-Manuel Punter

    Parution : 25 Novembre 2021 - Entrée pnb : 26 Novembre 2021

    Par un après-midi de décembre doux et ensoleillé, au bord de la plage de la Barceloneta, Jordi assiste à l'agression d'une jeune femme et s'interpose... Cet évènement sera le préambule d'une aventure parsemée de péripéties obscures, à travers des histoires de vie et d'amour, avec parfois la mort au bout.
    Un voyage dans la Barcelone d'aujourd'hui, ville de contradictions avec ses illogismes et son panachage incongru. L'intrigue remplie de personnages bigarrés et attachants vous entraînera dans la cité de Gaudi fière et passionnée par ses incohérences, des Ramblas au quartier du Raval. Des aventures alambiquées qui vous feront découvrir les ruelles de la vieille ville et quelquefois vous transporteront dans les années sombres de la guerre civile et de la dictature franquiste. Un chassé-croisé empreint d'humanité sur le monde qui nous entoure.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Parmi les cendres

    Manuel Arroyo-Stephens

    Parution : 4 Novembre 2016 - Entrée pnb : 14 Janvier 2017

    À en croire le narrateur de ce livre, les choses arrivent seulement à qui sait les raconter. Un narrateur qui revient sur son parcours de libraire et d'éditeur, repense à ses périples avec José Bergamín sur les traces du torero gitan Rafael de Paula, se remémore les histoires des anciens, au village, dans une taverne imaginaire, retourne passer une soirée avec sa mère auprès de la tombe de son frère. Ce narrateur, qui foule les cendres d'un bois brûlé aux abords de la maison de son enfance, c'est Manuel Arroyo-Stephens, fondateur des Éditions Turner.

    Roman ou autobiographie, ces récits, faits d'amis, de livres, de discussions et de voyages, sont aussi une histoire récente de l'Espagne intellectuelle et, surtout, un ouvrage où rôde la mort : que ce soit celle de la mère de l'auteur, celle de Bergamín ou celle d'une époque, elle est la seule certitude à laquelle chacun peut se préparer.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Novelas Eróticas

    Manuel Teixeira-Gomes

    Parution : 1 Janvier 2012 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    "Não há palavras que descrevam as maravilhas do seu corpo, a sua carne rosada e firme desmaiando, nas curvas, no tom mate de açucena; os pés de estátua grega; o ventre polido e retraído, nascendo das coxas roliças como um escudo de prata fosca e partindo-se, no remate, para inflar nos dois agudos pomos a que as vacilantes chamas do fogão davam reflexos iriados; e os longos braços a um tempo frágeis e marmóreos!...Os meus lábios cobriam sofregamente a carne que aparecia enquanto as mãos teciam em volta do seu corpo uma apertadíssima rede de carícias..."Texto segundo o Novo Acordo Ortográfico.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • El Manco de Lepanto

    Manuel Fernandez Y Gonzalez

    Parution : 17 Février 2015 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Manuel Fernández y González relata, en "El Manco de Lepanto"(1874), un episodio real de la vida de Cervantes en que pierde el uso de la mano durante la batalla de Lepanto, así como las diferentes hazañas previas a su participación en la guerra. En las novelas de Manuel Fernández pre domina la acción sobre la descripción y el análisis psicológico, y elige preferentemente asuntos históricos, legendarios y tradicionales.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La societe secrète

    Manuel Ruiz

    Parution : 7 Août 2019 - Entrée pnb : 22 Juin 2019

    Christian Dalleray, dit « le Bateleur », a réalisé son rêve : il a créé une société secrète, une vraie. Il la dirige avec deux amis : Michel Kowalski « le Pape », et Éric Schneider « l'Empereur ».
    Il devrait donc être heureux. Or, c'est le drame qui va bientôt l'entourer.
    Les personnes de son entourage sont assassinées, une par une, quel que soit le pays où elles se trouvent. Il en est averti par une dame mystérieuse et séduisante, la duchesse. Naturellement, il comprend vite qu'il sera la dernière cible. Il entreprend donc une interminable enquête à l'échelle planétaire. Sur tous les continents, il poursuit ses ennemis. Mais les traces vont lui révéler ce qu'il craignait : les coupables sont tout près, ils font partie de ses amis.
    Il doit impérativement les démasquer, par crainte de devenir à son tour la victime d'un meurtre.
    C'est ce qu'il fera, au cours d'un ultime et tragique huis clos à l'endroit même où l'histoire a débuté.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Force et lumière des mots

    Jean Manuel Garcia

    Parution : 28 Mai 2014 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    « Une parole vaut fortune
    Si elle est donnée comme un serment
    Qui sans soupçon et sans rancune
    Nous réconforte à tout moment. »

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty