Caillon Dorriotz

  • En l´an 2889

    Jules Verne

    Parution : 21 Juin 2015 - Entrée pnb : 24 Avril 2016

    Fritz Napoleon Smith est le directeur du Earth Chronicle, le premier quotidien parlé de l'histoire du monde. Il vous fait découvrir, au travers de sa journée de travail, le monde de 2889, comme il a pu être imaginé en 1889.
    Nous vous proposons ici une nouvelle traduction, plus proche de l'originale, de ce récit visionnaire où les Verne, père et fils, imaginent avec un siècle d'avance ce qui nous semble notre quotidien.
    Les premières lignes :
    " Les hommes de ce XXIXe siècle vivent au milieu d'une féerie continuelle, sans avoir l'air de s'en douter. Blasés sur les merveilles, ils restent froids devant celles que le progrès leur apporte chaque jour. Tout leur semble naturel. S'ils la comparaient au passé, ils apprécieraient mieux notre civilisation, et ils se rendraient compte du chemin parcouru. Combien leur apparaîtraient plus admirables nos cités modernes, dont la population atteint parfois jusqu'à dix millions d'habitants, aux voies larges de trois cents pieds, aux maisons hautes de mille, à la température toujours égale, au ciel sillonné par des milliers d'aéro-cars et d'aéro-omnibus ! S'ils se représentaient l'état des choses qui existaient alors, quand pour circuler dans les rues boueuses le seul moyen de transport était des caisses cahotantes, traînées par des chevaux, - oui ! des chevaux ! Pensez aux chemins de fer de l'ancien temps, et vous pourrez apprécier les tubes pneumatiques dans lesquels on voyage à une vitesse de mille miles à l'heure. Nos contemporains ne jouiraient-ils pas mieux du téléphone et du téléphote, s'ils se souvenaient de ce qu'était le télégraphe ? "

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • En l'an 2889

    Jules Verne

    Parution : 17 Août 2015 - Entrée pnb : 24 Avril 2016

    Fritz Napoleon Smith es lo director de l'Earth Chronicle, lo primier jornau parlat de l'istòria dau monde. Vos fai descubrir, dau temps de sa jornada de trabalh, lo monde de 2889, coma a pogut èsser imaginat en 1889. Vos perpausam queu raconte visionari ente Verne imagina emb un segle d'avança çò que nos sembla nòstre vita de chasque jorn.Las primieras linhas :"E mai semble pas qu'i sosquen gaire, lo mond d'aiceste sègle XXIXen vivon en tot moment dins un conte de fadas. Sadols coma son de meravilhas, se mòstran indiferents davant l'aparicion de cada novèla meravilha. A lor vejaire, tot sembla natural. Baste que poguèsson apreciar coma cal los rafinaments de la civilizacion de nòstres jorns; baste que comparèsson lo present amb lo passat, e atal donc comprendrián çò qu'avèm capitat! A quin ponch trobarián adeqüadas nòstras vilas modèrnas, que lors populacions atenhon de còps que i a 10 000 000 d'armas; lors carrièras 300 pès de larg, lors ostals 1 000 pès de naut; amb una temperatura parièra totas las sasons; amb lors linhas de locomocion aeriana crosant lo cèl dins totas las direccions! S'imaginèsson l'estat de las causas qu'existissiá quand de bóstias brusentas sus de ròdas, trigossadas per cavals -òc, per cavals!- per de carrièras enfangadas èran los sols mejans de transpòrt. Pensatz als camins de fèrre d'un còp èra e poiretz avalorar los tudèls pneumatics qu'a travèrs eles uèi es possible de viatjar a la velocitat de 1 000 milas l'ora. Presarián pas mai nòstres contemporanèus lo telefòn e lo telefòt s'aguèsson pas oblidat lo telegraf?"

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • De la SciFi per Sent Jòrdi

    Jules Verne; Arthur Conan Doyle

    Parution : 22 Avril 2016 - Entrée pnb : 24 Avril 2016

    Per festar la Sent Jòrdi 2016, vos uefrem un recuelh de las doàs novelas qu'avem publiadas dins la colleccion "Imaginari". S'agís de la Maquina a desintegrar d'Arthur Conan Doyle e d'En l'An 2889 de Jules Verne.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty