Grasset (réédition numérique FeniXX)

  • La Vraie Vie des femmes commence à 40 ans

    Jeanne Cressanges

    Parution : 9 Octobre 2015 - Entrée pnb : 21 Janvier 2017

    Femmes de 40 à 55 ans, mes soeurs, j'ai eu cette ambition, vous montrer telles que vous êtes, vous rendre votre image, la vraie, pas celle de la publicité et des magazines. 575 femmes ont répondu, presque toutes avec sincérité, voire enthousiasme, au questionnaire, aussi complet qu'indiscret, que Jeanne Cressanges avait envoyé à 2 000 d'entre elles. Elle est entrée directement en contact avec des dizaines de femmes, appartenant à toutes les catégories sociales. C'est ainsi qu'elle a pu dresser un bilan complet de leurs rapports avec elles-mêmes (beauté, santé, sexualité), leur entourage familial (mari, enfants, petits-enfants, parents, beaux-parents, amants, amies), ou socio-professionnels (travail, loisirs, engagement politique et religieux). Chaque lectrice pourra répondre (pour elle-même) au questionnaire de Jeanne Cressanges reproduit à la fin de ce livre, avec des renseignements pratiques de tous ordres. Mais Jeanne Cressanges n'est pas une enquêteuse comme les autres. Écrivain, elle a le don de sympathie. D'où ce livre vivant, chaleureux, nourri de portraits et d'histoires vécues. Parmi toutes les découvertes que l'auteur nous fait partager sur la psychophysiologie des femmes de cet âge, l'une est essentielle : tiraillées avec une violence peut-être unique dans l'histoire des sociétés, entre leur passé traditionnel et l'avenir bouleversant qui se dessine, ces femmes nous donnent l'image authentique de la Femme et de sa vraie vie puisque, de leur propre aveu, c'est autour de la quarantaine qu'elles ont atteint l'épanouissement de leur maturité, affective, intellectuelle et sexuelle. Voilà qui remet en cause le vedettariat de la jeune femme, imposé par une société mercantile.

    9999 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les Chagrins d'amour

    Jeanne Cressanges

    Parution : 17 Décembre 2015 - Entrée pnb : 21 Janvier 2017

    L'amour est, comme la mort, le lieu commun absolu. Tout homme, toute femme, en fait un jour ou l'autre l'expérience. Et ce chagrin étrange dont il devient un jour la cause, qui peut prétendre y échapper, qui peut prétendre s'en préserver ? Jeanne Cressanges a réuni une masse considérable de documents, elle a rassemblé les données de l'expérience et les résultats les plus récents des recherches psychologiques : d'où cette somme où, pour la première fois, le chagrin d'amour est analysé dans sa vérité la plus large, et pourtant la plus concrète. Des confidences anonymes d'hommes et de femmes, d'adolescents et de vieillards, issus de tous les milieux, qui répondent à un interrogatoire fort indiscret ; le point de vue des sociologues, des psychiatres, des sexologues sur ces romans vécus et ces confessions bouleversantes ; un essai de l'auteur, en avant-propos, qui analyse brillamment les causes et les modalités de cette blessure qu'est le chagrin d'amour ; des conseils pratiques enfin, ou des adresses utiles, qui pourront fournir à d'aucuns le secours nécessaire... : le livre de Jeanne Cressanges ne néglige aucun aspect du problème. On pourrait le lire aussi comme le commentaire inlassable du mot fameux d'Aragon : Il n'y a pas d'amour heureux.

    9999 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La femme et le manuscrit

    Jeanne Cressanges

    Parution : 18 Septembre 2019 - Entrée pnb : 15 Septembre 2019

    La Femme et le Manuscrit est le roman du « roman rentré », de cette aventure qui précède, pour le futur écrivain, l'aventure de sa première publication, - et qui dure parfois toute une vie... Ce bref récit a, tout ensemble, un ton de confidence et de divertissement ; il rend compte, en outre, de ce phénomène général et cocasse à force de généralité : toute la France écrit des romans. Et quand je dis « toute la France », c'est « toutes les Françaises » qu'il faudrait lire. Je suis bien placée pour le penser... Le bovarysme est de tous les temps (des temps bourgeois en tout cas) mais aujourd'hui Emma tape à la machine et elle a lu Le Deuxième Sexe. Pourtant, la narratrice de ce petit livre n'est pas une Emma. Ou du moins elle est une Emma consciente : à la voix sentimentale, satisfaite et un peu niaise d'Emma elle substitue souvent une voix sarcastique, presque impitoyable (pas tout à fait). Bien sûr l'écriture - celle surtout à laquelle se livrent les femmes - est une manière de maladie. C'est ce que Jeanne Cressanges nous démontre avec de la délicatesse et un peu de complaisant humour. Complaisant : elle est une malade de cette maladie, ne l'oublions pas... En tout cas elle ne semble pas destinée à guérir. Elle écrira donc d'autres livres ; nous les attendons avec curiosité, car ce n'est pas si commun d'entrer dans la carrière en commençant par cette impudence, ces aveux, cette méchanceté envers soi-même.

    9999 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty