• Deux vies valent mieux qu'une

    Jean-Marc Roberts

    Parution : 13 Mars 2013 - Entrée pnb : 21 Février 2014

    « Nous avions tous le même âge, treize, quatorze, quinze ans. Les plus jolies filles portaient des bikinis. On les appelait due pezzi, oui, "deux morceaux". C'étaient les étés des paris, des défis. Plus faciles à gagner qu'une rémission mais tout de même. »
    Jean-Marc Roberts fait le récit de « deux morceaux » de sa vie : celui de sa maladie, dont il met en scène les saisons et, intimement associé à elle, le souvenir de quatre étés passés en Calabre, adolescent. Le soleil italien vient pénétrer le froid de l'hôpital, l'oncle Félix s'invite entre deux rendez-vous de médecins, les petites amoureuses calabraises, Amalia et Mariella, croisent femmes et enfants. Et Jean-Marc Roberts, qui dit préférer dans la vie les tours d'illusionnistes, réussit parfaitement celui-ci : il rend ce lointain passé terriblement vivant et nous fait croire que la gravité n'est peut-être pas là où on l'attend.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • François-Marie

    Jean-Marc Roberts

    Parution : 27 Avril 2012 - Entrée pnb : 19 Mars 2014

    «Personne ne sait et ne saura jamais ce qui s'est réellement passé entre toi et la vieille dame. Intéressé. Je retiens ce mot qui s'invite en permanence dans ta défense comme dans leurs attaques. Chacun semble ignorer l'évidence : tu es tellement plus intéressant qu'intéressé. On t'arrête dans la rue, on te reconnaît facilement aujourd'hui, tu as droit à tout. Certains t'implorent de restituer l'argent, d'autres t'en réclament. Tu mérites la prison sinon le purgatoire puisque, c'est bien connu, tu vis au paradis.
    La toile, quand ce ne sont plus les journaux papier, se déchaîne contre toi. On t'en voudra toujours de faire ton Donald, d'avoir attaqué la première fortune de France sans arme ni violence, tel un gros poussin avec une mitraillette en plastoc. Tu n'as braqué personne mais c'est comme si et même pire.
    Cela finira bien par finir. Et tu ne perdras pas, François-Marie, comme on ne s'est pas perdus.»

    Jean-Marc Roberts revient sur la longue amitié qui le lie avec François-Marie Banier. À contre-courant de tout ce qu'on a pu lire sur lui, l'auteur nous livre le portrait d'un homme qu'il connaît comme personne.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La prière

    Jean-Marc Roberts

    Parution : 13 Avril 2010 - Entrée pnb : 21 Février 2014

    Un tapis de bain n'est pas un tapis de prière... Mais quand, à l'aube de ses quinze ans, Antoine tombe sur une jeune musulmane, femme de chambre, agenouillée en prière dans une salle de bain du Carlton londonien, cette rencontre fortuite se grave dans sa mémoire. Vingt ans plus tard, Antoine Risser est devenu médecin à Paris. Cela aurait pu être ailleurs. Tout chez Antoine aurait pu être ailleurs, déplacé, modifié, adapté : pas de convictions définitives, pas de choix passionnels, pas d'attachements éternels. Seuls ses enfants lui donnent l'illusion, tendre et éblouie, d'appartenir à quelqu'un. Trente ans plus tard, le terrorisme frappera Londres. La rencontre du Carlton, la prière sur le tapis de bain auront pris tout leur sens.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Affaires etrangeres

    Jean-Marc Roberts

    Parution : 18 Mai 2011 - Entrée pnb : 7 Décembre 2015

    Tout abandonner : Nina sa femme, sa mère, ses amis, le poker et même la grand-mère Yette, et le chien. Ou plutôt s'éloigner, peu à peu, mais inexorablement : voilà le curieux destin de Louis Coline, jeune cadre au service publicité des Magasins de l'avenue de l'Opéra. Quitter un amour partagé, des affections sûres, les dimanches en famille, les soirées entre amis, pour Bertrand Malair, son nouveau patron.
    Que sait-on de Malair, personnage énigmatique suivi comme son ombre par ses deux acolytes, Lingre et Belais ? On murmure à son propos des choses inquiétantes. Qu'il aurait naguère poussé un cadre au suicide, qu'il transforme ses collaborateurs en domestiques et s'entoure - Louis en fera bientôt l'expérience - de personnages singuliers. Malair fascine Louis et l'attire un peu plus chaque jour : encouragements, marques de confiance, présentation au cercle de ses amis - tout ce dont le jeune homme s'était pris à rêver. Le rêve se réalise, il s'y plonge et s'y enferme, y trouve l'exaltation, peut-être, d'une puissance qu'il croit partager, pais en perdant toute mesure.
    Car tel est le pouvoir d'un Malair : vous séduire, vous aimer, croyez-vous, mais aussi tout vous prendre sans rien vous donner. Le jour où il vous quitte, vous n'êtes plus personne.
    D'ailleurs, qui est qui dans cette étrange tragédie sans éclats où la vie se brise sans combat ?

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les seins de blanche-neige

    Jean-Marc Roberts

    Parution : 18 Mai 2011 - Entrée pnb : 7 Décembre 2015

    Un jour, les enfants dessinent des seins à Blanche-Neige. Il n'y a plus de loup dans leurs forêts ni sous les lits de leurs chambres. Ils n'ont plus peur du noir, ils n'ont plus peur de rien. Les enfants de François n'échappent pas à la règle et François a fini par les juger trop grands pour lui. Alors, il est parti. François a eu quatre enfants mais quatre vies successives : autant de femmes, autant de chemins et de maisons. Chacun à sa façon, Achille, Ferdinand, Tracy et Victor vont raconter leur père : François et ses absences, François et ses retours, François et ses regrets. Seulement, à le chercher ainsi, à l'appeler dans le vide, ils s'inquiètent et retrouvent peu à peu leur condition d'enfant. Ils organisent les mêmes jeux qu'autrefois, forment les mêmes rêves, découvrent les mêmes peurs. La peur qu'aucun loup ne vienne plus jamais les prendre ni les surprendre.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Baudelaire et les voleurs

    Jean-Marc Roberts

    Parution : 15 Février 2019 - Entrée pnb : 9 Février 2019

    « Ce n'est pas un rêve, Baudelaire est parmi nous. Victor Hugo n'est peut-être pas tout à fait mort, lui non plus. Arthur Rimbaud, sûrement, déjeune au Boul'Mich, de temps en temps, incognito, et Verlaine lui tient la main pour qu'ils ne s'envolent pas. Le comte de Lautréamont, la semaine prochaine, invitera bien le jeune Proust et son amant pour l'ouverture de la chasse. Ma maison beige-marron glacé, les petites filles, mes futurs romans n'auraient plus de sens autrement. Et, déjà, Cocteau rend visite à Mallarmé, ils habitent un nuage, peut-être, mais ils ne sont pas morts. On fêtera bientôt le cent cinquantième anniversaire de Gérard de Nerval. Mon idée fixe à moi, c'est tout ça. J'ai tenu ce journal consciencieusement, tout ce que je dis est vrai, je lève la main droite, je le jure. Dieu, oui, Dieu est-il mort, lui ? »

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Cinquante ans passés

    Jean-Marc Roberts

    Parution : 23 Août 2006 - Entrée pnb : 7 Décembre 2015

    "J'ai toujours rêvé d'écrire un livre comme celui-ci. Doux et imprévu. Un livre que je n'attendais pas. Raconter ce qui ne s'est pas passé, rien que pour voir oùça nous mène. Reprendre le thème tant rebattu des retrouvailles entre vieux copains et se laisser porter au rythme des chansons qui ont peuplé notre vie : Ruby Tuesday des Stones, Let it be, Le Roi des fourmis de Polnareff, Good Vibrations, Honesty de Billy Joel, La Cavalerie, Le Prince des villes. Certaines ont bien veilli, d'autres moins. C'est comme nous."Jean-Marc Roberts

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Affaires personnelles

    Jean-Marc Roberts

    Parution : 18 Mai 2011 - Entrée pnb : 7 Décembre 2015

    Le corps de Marge nous aura occupés, tu en conviens, comme aucun autre. Elle rajeunissait de séance en séance, ses cheveux coupés de plus en plus court : "Bientôt, tu me confondras avec Dagobert !", me menaçait-elle. Mais cela n'est pas arrivé. Cela n'arrivera plus.
    Comment te retrouver Dagobert ? Autrement, ailleurs que dans le corps de Marge ou Marge dans le mien. Nous ne t'avons pas remplacé. Nous n'avons rien inventé, rien imaginé de meilleur, de plus solide en tout cas, que de poursuivre notre affaire.
    Seul le plaisir a changé, s'il en reste. 

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Mon pere americain

    Jean-Marc Roberts

    Parution : 24 Mai 2011 - Entrée pnb : 7 Décembre 2015

    Je n'avais jamais parlé de Jerry Graf, mon père américain. Jerry a toujours habité loin de moi. Il s'exprime dans une autre langue que la nôtre. Je n'avais jamais dit que les nez de ma mère Zina et de ma tante Yo avaient passé une bonne partie de la dernière guerre à Rome à rêver d'être refaits. Les rêveurs, chez nous, ne manquent pas de ressources. Ainsi ma grand-mère se fit-elle enterrer avec son parapluie ; ainsi mon grand-père, par un beau matin de disgrâce, abandonna-t-il son poste de vice-consul à Buenos Aires.
    Ces histoires vraies ou presque qui avaient bercé puis hanté mon enfance, je les gardais jalousement pour moi : le destin de mes trois oncles, les infortunes de Zip mon singe de caoutchouc, les caprices de Sophie Galissier, mon premier amour...
    J'avais peur de raconter cette famille à géométrie variable, peur de ne pas savoir m'y prendre et je l'ai pourtant fait.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Mechant

    Jean-Marc Roberts

    Parution : 27 Juin 2011 - Entrée pnb : 7 Décembre 2015

    "Il était parfaitement concevable que je m'arrête d'écrire :
    - Qu'espérez-vous de plus ? me disait-on. Voilà combien d'années déjà que vous nous menez en bateau en jurant que votre prochain livre sera différent, plus épais, consistant ? et vous remplissez toujours la même copie, en si peu de mots, si peu de pages...
    Avais-je donc déjà gagné mon pari stupide : dix livres à trente ans et bonsoir ? Non, je n'attendais rien de personne. Seulement que l'on me supporte. Etre aimé en ma qualité de vieil espoir des lettres.
    Une fois de plus, j'aurais promis n'importe quoi à n'importe qui, d'écrire un roman maritime, moi qui nageais si mal, un conte de fées, une saga champêtre, de m'inventer une autre famille que l'on tolérerait plus que la mienne."

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Une petite femme

    Jean-Marc Roberts

    Parution : 26 Juillet 2011 - Entrée pnb : 7 Décembre 2015

    "J'ai choisi de parler de ma mère comme d'une femme à part entière.J'ai écrit ce livre au rythme des battements de son coeur. Parce qu'elle est là, vivante, disponible, prête à tout entendre et à tout partager.Quand je pense à elle, je pense à nous, au drôle de couple que nous formions. Je ne l'ai jamais appelée Maman. Toujours Peggy. J'ai été son frère, son admirateur, son amoureux. Je suis devenu son fils. Il était temps."J.-M. R.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Portrait craché

    Jean-Marc Roberts

    Parution : 1 Janvier 1983 - Entrée pnb : 16 Décembre 2015

    Du jour au lendemain, Jeanne Kern est devenue transparente, invisible. Une étrangère. Elle n'est plus connue ni reconnue. Elle n'est plus personne. Et elle n'y comprend rien. En quelques minutes, Jeanne Kern, professeur de mathématiques d'une boîte à bac du département des Hauts-de-Seine, a perdu son existence. Dans les rues de son quartier à Neuilly, dans les couloirs de son immeuble, chez ses commerçants, Jeanne ne croise plus que des gens pressés, butés, aveugles. Têtes baissées. Certains changent de trottoir en l'apercevant, vont jusqu'à l'insulter. Machination ou vengeance ? Coup monté ? Mais par qui ? Pourquoi ?

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Payer moins d'impôts pour les nuls poche

    ,

    Parution : 1 Avril 2021 - Entrée pnb : 8 Avril 2021

    Toutes les astuces à connaître pour payer moins d'impôts en toute légalité ! (Ed. totalement à jour des dernières réformes : mise en place de l'année blanche consécutive au prélèvement à la source, taxe d'habitation...).En France, la plupart des contribuables jugent leur imposition excessive et ignorent trop souvent les astuces légales qui leur permettraient de tirer leur épingle du jeu. Or, ces avantages ne sont pas réservés aux gens riches et bien conseillés : tout le monde peut en profiter ! Quels que soient vos revenus, votre activité ou votre âge, ce guide, à jour
    des dernières réformes en matière d'imposition (année blanche consécutive au prélèvement à la source, taxe d'habitation, etc.), vous donne des solutions simples et efficaces pour réduire vos impôts. Il vous accompagne dans toutes les situations de la vie quotidienne (mariage, Pacs, concubinage, divorce, arrivée d'un nouvel enfant, licenciement, héritage, etc.) afin de vous aider à payer ce que vous devez - et pas un sou de plus !

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    9999 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Musique et sciences de l'esprit

    ,

    Parution : 24 Octobre 2012 - Entrée pnb : 22 Août 2016

    En novembre 2010, l'Académie royale de Belgique et le Collège Belgique ont organisé sous le titre « Musique et Sciences de l'Esprit », un colloque de psychologie cognitive consacré à la musique en collaboration avec l'ESCOM (European Society for the Cognitive Sciences of Music).
    Cette association a été créée en 1990 par divers chercheurs européens, à l'initiative d'Irène Deliège, musicienne de formation, docteur en psychologie de l'Université de Liège et alors directrice de l'unité de recherche en psychologie de la musique au sein du service de psycho- logie expérimentale du Professeur Marc Richelle.
    Irène Deliège est bientôt devenue secrétaire générale de l'ESCOM.
    Elle a créé en 1997 une revue internationale, Musicae Scientiae, qui a pu paraître grâce à l'appui du FNRS. Elle a mené elle-même des tra- vaux originaux d'une grande rigueur scientifiquequi lui ont valu une réputation internationale.
    Le Colloque de l'Académie a été organisé à l'occasion de son départ à la retraite de l'ESCOM (à 76 ans), alors que la revue lui offrait un numéro spécial préparé en son honneur.
    Le Colloque a été organisé en coordination par l'Académie et l'ES- COM avec la participation à parts égales de membres de l'ESCOM et des quatre classes de l'Académie. Les organisateurs ont souhaité contribuer ainsi à un dialogue entre spécialistes de la musique, musi- ciens ou musicologues et représentants des disciplines de la psychologie de la musique.
    Cette publication veut être une introduction à la psychologie cognitive de la musique pour des lecteurs de langue française, car la littérature sur cette matière est jusqu'ici très majoritairement en langue anglaise. C'est aussi pourquoi, alors que le Colloque s'est déroulé en français et en anglais avec traductions simultanées, les actes ici publiés paraissent en français seulement.
    Contributions de Jean-Marie André, Emmanuel Bigand, Leen De Bruyn, Pascal Decroupet, Irène Deliège, Thierry De Smedt, Michel Hambersin, Michel Imberty, Reinhard Kopiez, Claude Ledoux, Marco Lehmann, Marc Leman, Jukka Louhivuori, Pieter Jan Maes, Bart Moens, Luc Nijs, Rosie Perkins, Friedrich Platz, Laura Ritchie, John Slobada, Sam Thompson, Robert Wangermée, Geraint A. Wiggins, Aaron Williamon

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • SOMMAIRE IntroductionChap I : Des débuts difficiles -- La première constituante -- La deuxième constituante, le compromis bicaméral -- Le Conseil provisoire, 1946-1948Chap II : Une assemblée représentative Les élections du 7 novembre 1948 -- Des conseillers aux sénateurs -- Litiges financiers et autresChap III : Vers la réforme, 1951-1954 Les travaux -- De l'Indochine à l'Europe -- La difficile révision constitutionnelle de 1954 -- Le bicamérisme restauré, une navette qui fonctionneChap IV : Le Conseil réformé face à la montée des crises, 1954-1956 -- Un climat combatif -- Michel Debré sauve l'Europe -- Nouveau débat sur la loi électoraleChap V : Mort et résurrection, 1956-1958 -- Crise en métropole et en Afrique du Nord -- Le gouffre financier se creuse -- D'Alger à Paris, la fin de la IVe République -- L'ambiguité d'une résurrection

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty