• Un voyage en automne

    Jean-Claude Pirotte

    Parution : 31 Janvier 2019 - Entrée pnb : 15 Janvier 2019

    « C'est partout, oui, partout la même mélancolie doucereuse, avec le clapotis de la pluie sur le ciment granuleux de la petite cour, la nuit d'automne, le chat perdu dans la contemplation de l'appareil électrique de chauffage, et ce concerto pour violon de Mozart en sourdine, troublé par les étranges quintes de toux du frigo, la lecture lente et triste, cher Antonio, de La Mort de Carlos Gardel où toujours l'enfance inassouvie rôde au coeur des quartiers dévastés de Lisbonne avec le souvenir des lauriers-roses, et puis le silence des mots que je trace et des pensées vagues et de la rua da Vitoria, le silence des maisons que l'amour abandonne au vent de novembre, puisque l'amour s'en va comme il vient, locataire fantasque et destructeur. »

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le journal moche

    Jean-Claude Pirotte

    Parution : 26 Février 2021 - Entrée pnb : 17 Février 2021

    Roman, récit, recueil de nouvelles et de contes ? Ce livre est d'un genre douteux, qui allie tous les genres. Un journal, si l'on veut. Mais où la confession se refuse en s'affichant. Celui qui dit "Je", s'accommode aussi mal des choses que de lui-même. Romantique avec excès, destructeur avec jubilation, ironique et rageur jusque dans son lyrisme, il aborde des thèmes qui n'ont vraiment rien d'original : la mort, l'impuissance, la perte de soi, la difficulté de dire... Mais il y a le ton, provocant et pudique, sérieux et railleur, douloureux et ricanant. Comme on dit de quelqu'un qu'il a une "gueule", on dira de ces pages qu'elles révèlent une "voix", peut-être plus rêveuse que celle d'un Leiris, plus trouble que celle d'un Cioran. C'est une grande voix qui se lève, singulière et fraternelle. Son écho en nous durera longtemps.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty