• Sur la mort d'un chien

    Jean Grenier

    Parution : 10 Décembre 1957 - Entrée pnb : 25 Décembre 2014
    25 prêts - 3650 jours
    10 streaming in-situ
    25 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Inspirations méditerranéennes

    Jean Grenier

    Parution : 3 Juillet 1941 - Entrée pnb : 20 Septembre 2014

    Il existe je ne sais quel composé de ciel, de terre et d'eau, variable avec chacun, qui fait notre climat. En approchant de lui, le pas devient moins lourd, le cur s'épanouit. Il semble que la Nature silencieuse se mette tout d'un coup ´r chanter. Nous reconnaissons les choses. On parle du coup de foudre des amants, il est des paysages qui donnent des battements de cur, des angoisses délicieuses, de longues voluptés. Il est des amitiés avec les pierres des quais, le clapotis de l'eau, la tiédeur des labours, les nuages du couchant.
    Pour moi, ces paysages furent ceux de la Méditerranée.

    25 prêts - 3650 jours
    10 streaming in-situ
    25 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Albert Camus ; souvenirs

    Jean Grenier

    Parution : 14 Novembre 1968 - Entrée pnb : 20 Septembre 2014

    ´R dix-sept ans, élcve de philosophie au lycée d'Alger, Albert Camus eut pour professeur Jean Grenier. Ainsi commença une amitié qui devait durer toujours. Et Camus a dit lui-meme assez souvent l'influence qu'avait eue, sur sa pensée et sur son style, l'auteur des Îles.
    Le livre de Jean Grenier n'est ni une biographie ni un commentaire de l'uvre de Camus. C'est une suite de souvenirs strictement personnels, un témoignage dont la discrétion volontaire n'exclut pas la précision. Jean Grenier est ainsi amené ´r parler de questions qui se sont posées ´r Albert Camus touchant la politique, la religion, l'Algérie, la création littéraire, etc.
    Un portrait se dégage peu ´r peu de cette suite de souvenirs ou la vérité est obtenue avec une grande sobriété de moyens et ou sont abordés indirectement des problcmes qui nous concernent tous.

    25 prêts - 3650 jours
    10 streaming in-situ
    25 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • L'existence malheureuse

    Jean Grenier

    Parution : 1 Décembre 1957 - Entrée pnb : 9 Octobre 2014

    "L'homme n'a pas à se demander s'il doit être optimiste ou pessimiste. Il meurt; ceux qu'il aime meurent; les choses qui l'entourent meurent. Pas tout de suite, bien entendu; le cèdre dure plus longtemps que la fleur des champs, et l'éléphant plus que l'insecte. Mais le temps ne fait rien à l'affaire. Un siècle paraît un jour à celui qui est destiné à vivre un siècle; et l'éphémère a une journée parfaitement bien remplie qui équivaut à l'existence la plus longue. Rien n'existe pour l'être vivant qu'en fonction du terme. «Long», « court », qu'est-ce que cela signifie ? Ou il y a un terme, ou il n'y en a pas. Quand il y a un terme, nous avons les yeux fixés sur lui, et la distance qui nous en sépare est une droite virtuelle, dont seules sont réelles les extrémités; d'un seul coup, le regard se porte sur le point d'arrivée; l'intervalle, quelle que soit son importance dans le domaine de la nature, est transformé en « moyen », en « obstacle » ou en « délai », il n'existe pas en soi. Si j'ai l'habitude d'effectuer un trajet de quarante kilomètres dans une journée,j'ai l'esprit tendu vers le quarantième kilomètre, et la journée me paraît bien remplie lorsque je l'ai atteint. Mais si, par extraordinaire, il me faut faire quatre cents kilomètres dans le même laps de temps, ma journée, à ma grande surprise, me suffira, car j'aurai bandé l'arc de ma conscience vers un but qui pour moi ne sera pas plus éloigné. Renouvier, agonisant, à un âge très avancé, disait à son ami Louis Prat qui l'assistait « C'est une erreur de croire qu'en vieillissant l'on se détache de la vie. On y est aussi attaché, sinon plus, et le déchirement n'est que plus douloureux d'être conscient de tout ce que l'on quitte. L'adolescent meurt bien plus facilement il ne croit pas qu'il soit mortel; il n'a goûté qu'à une partie de ce qui peut être offert à l'homme."
    Jean Grenier

    25 prêts - 3650 jours
    10 streaming in-situ
    25 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La vie quotidienne

    Jean Grenier

    Parution : 13 Octobre 2009 - Entrée pnb : 25 Décembre 2014
    25 prêts - 3650 jours
    10 streaming in-situ
    25 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Les grèves

    Jean Grenier

    Parution : 21 Novembre 1957 - Entrée pnb : 25 Décembre 2014
    25 prêts - 3650 jours
    10 streaming in-situ
    25 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Entretiens sur le bon usage de la liberté

    Jean Grenier

    Parution : 3 Novembre 1948 - Entrée pnb : 25 Décembre 2014
    25 prêts - 3650 jours
    10 streaming in-situ
    25 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Les a peu pres

    Jean Grenier

    Parution : 1 Janvier 1986 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    Recueil de propos, comiques par les déformations de langage qu'ils contiennent, entendus par l'auteur au hasard de ses voyages : ...j'ai les pieds de Damoclès sur la tête et je crains de finir comme ces radiateurs romains...

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La Dernière Page

    Jean Grenier

    Parution : 1 Janvier 1987 - Entrée pnb : 2 Décembre 2015

    Ce texte inédit de Jean Grenier - le maître d'Albert Camus -, est une longue lettre d'explication destinée à Jean Paulhan. Dans les quatre parties qui composent cette dernière Page, Jean Grenier, sous l'apparente fluidité d'une pensée autobiographique, analyse les termes de sa philosophie à la lumière de son rapport au monde, au mal et au divin : la vraie connaissance n'est pas de l'ordre du rationnel, elle n'est pas non plus dans l'adhésion à une foi, elle s'inscrit dans une disponibilité de l'être, une « passivité active » qui s'enracine dans la sensation, le sentiment, la palpitation du vivant... « Mon état est celui d'une balance », écrit-il. « C'est définir là, analyse dans sa préface Jean Clair, qui fut son élève, une disposition de l'esprit et du corps, mais aussi un style et un genre. »

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les îles

    Jean Grenier

    Parution : 22 Février 1933 - Entrée pnb : 25 Décembre 2014

    'Le voyage décrit par Grenier est un voyage dans l'imaginaire et l'invisible, une quête d'île en île, comme celle que Melville, avec d'autres moyens, a illustrée dans Mardi. L'animal jouit et meurt, l'homme s'émerveille et meurt. Où est le port ? Voilà la question qui résonne dans tout le livre.' Albert Camus.

    25 prêts - 3650 jours
    10 streaming in-situ
    25 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Frédéric Chopin

    Jean-Marie Grenier

    Parution : 11 Janvier 2019 - Entrée pnb : 30 Décembre 2018

    Noble et passionné, Chopin nous a confié, dans sa musique de piano, sa solitude, ses amours, ses fièvres. Jean-Marie Grenier l'évoque comme l'ami que nous reconnaissons tous au fond du coeur.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'Afrique est devenue un continent d'avenir, entend-on ici ou là. Elle affiche un appétit sans limite pour les téléphones portables et les nouveaux riches ont adopté tous les tics des classes moyennes mondialisées. De « pré carré » de l'ancienne Europe coloniale, l'Afrique devrait devenir en 2030 membre à part entière de la nouvelle triade (Chine-Inde-Afrique) en lieu et place des États-Unis-Europe-Japon. Les pays émergents - dont la Chine - y trouvent les potentialités naturelles rares et un marché pour les biens de consommation. Après quatre décennies de description larmoyante d'une Afrique qui agonise, voici venue l'heure du miracle subsaharien ou du moins de son décollage. Retournement réel, statistiques trafiquées ou effet du nouveau regard « ajusté » des Européens ? C'est ce que la Revue des Deux Mondes a cherché à savoir dans ce numéro.En ouverture du dossier, Georges Courade et Robert H. Beates dressent un large panorama économique, démographique, géopolitique et sociétal, mettant en évidence les mouvements contradictoires à l'oeuvre sur le continent. L'Afrique subsaharienne se cherche un modèle politique entre communisme et capitalisme, explique de façon originale Marc-Antoine Pérouse de Montclos. Katherine Marshall se penche sur la délicate question religieuse : cette force dynamique complexe reste difficile à appréhender par les décideurs politiques africains et les autorités nationales. Lucy Mushita et Albertine Tshibilondi Ngoyi explorent quant à elles la condition féminine : la première regarde l'évolution entre la femme d'hier et d'aujourd'hui, la seconde s'exprime sur le couple numérique/beau sexe. Anne-Sophie Bordry et Anne Bouverot s'interrogent plus largement sur les usages d'Internet, son pouvoir et son influence. Enfin Jean-Louis Triaud revient sur les fameux manuscrits de Tombouctou, objet de tous les fantasmes mais aussi de toutes les menaces. Également au sommaire, le second volet d'un bel entretien avec Roger Grenier. Le « doyen des éditions Gallimard » nous fait revivre son expérience d'éditeur à partir des années soixante. La Revue des Deux Mondes a réalisé ce numéro avec la collaboration de l'institut Aspen France.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'économie d'Ancien Régime

    Jean-Yves Grenier

    Parution : 2 Avril 2014 - Entrée pnb : 27 Avril 2016

    Selon certains, l'économie d'Ancien Régime ne serait qu'une période de transition entre le système féodal et l'ère industrielle, dont l'intérêt ne tiendrait qu'à ce qu'elle laisse apparaître de la genèse du capitalisme. Le projet de Jean-Yves Grenier est tout autre.
    Par son étude des archives sur les prix, les salaires et les documents de la pratique (rapports d'intendants ou d'inspecteurs de manufactures), par sa relecture des textes de Quesnay, Turgot, Necker et des économistes du XVIIIe siècle, le directeur de la rédaction des Annales, chargé de recherches au CNRS, définit les principales caractéristiques d'un monde économique incertain. Marchés instables, institutions financières faibles, comportements imprévisibles, absence de vraie régulation : l'économie des XVIIe et XVIIIe siècles, soumise à des ajustements permanents, a pour cadre une temporalité marquée par l'aléatoire.
    S'inscrivant dans la lignée de l'historiographie française d'Ernest Labrousse à Emmanuel Le Roy Ladurie, Jean-Yves Grenier parvient à spécifier la nature des échanges et de l'activitééconomique à l'âge préindustriel, et réhabilite une période qui mérite d'être considérée pour elle-même avec le plus grand sérieux.

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Ce livre a pour objectif de retracer l'histoire de la pensée politique et de la pensée économique entre la Renaissance et la Révolution. Le cadre géographique est la France mais les auteurs importants et les grandes influences venus de l'étranger sont soulignés.
    L'objectif est double, il s'agit d'abord de situer les principaux courants dans une chronologie longue, en insistant sur les liens avec l'évolution historique générale, que ce soit la formation de l'Etat, les grands courants religieux ou la transformation des idées scientifiques. Il ne s'agit donc pas de faire une histoire abstraite et désincarnée des idées mais au contraire de montrer comment les représentations politiques et économiques naissent de l'histoire générale et, en retour, influencent cette dernière.
    Il s'agit ensuite de montrer comment les idées politiques et économiques s'articulent les unes aux autres tant il est vrai que, jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, les deux domaines ne sont pas pensés de façon indépendante l'un de l'autre. Le dialogue est permanent comme le prouve le fait que la plupart des auteurs se sont illustrés dans les deux registres, de Bodin à Diderot ou Rousseau en passant par l'abbé de Saint-Pierre ou Montesquieu.
    POINTS FORTS
    - Aucun équivalent sur le marché car aucun ne traite à la fois de politique et d'économie. Quant aux histoires des idées existantes, elles sont pour la plupart assez étroitement limitées aux grands courants.
    - Elargit la notion d'idée politique et économique à celle de représentation, sans donc se limiter aux seuls discours intellectuels.
    - Permet de comprendre la naissance de certains thèmes essentiels aujourd'hui, comme ceux de libéralisme politique et économique, de raison d'Etat, d'utilitarisme.
    SOMMAIRE
    Chapitre I : Les idées politiques de la Renaissance et l'humanisme chrétien
    Chapitre II : Les guerres de Religion et l'émergence de la raison d'Etat
    Chapitre III : Théories et pratiques de la monarchie absolue, fin XVIe siècle-fin XVIIe siècle
    Chapitre IV : Economie et politique dans la France classique
    Chapitre V : La crise de la conscience européenne (1680-1715)
    Chapitre VI : Le premier XVIIIe siècle (1715-1748)
    Chapitre VII : Lumières et libéralisme (1748-1775).
    Chapitre VIII : Les Lumières, la politique et l'économie (1748-1775)
    Chapitre IX : Discours politiques, critique sociale et Révolution (1775-1790)
    L'AUTEUR
    Jean-Yves Grenier est directeur d'études à l'EHESS et professeur à l'Ecole Polytechnique. Il est également co-directeur de la revue Annales.
    PUBLIC CIBLE
    - Etudiants d'histoire de la Licence au Master, mais aussi pour la préparation des concours.
    - Etudiants en économie et en science politique désireux d'avoir une vision historique en profondeur de leur discipline.
    - Grand public cultivé.
    - De manière générale, l'histoire des idées intéresse de plus en plus de lecteurs mais on manque de livre d'initiation, bien informé mais pas trop difficile.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Catalogue raisonné des délires ordinaires

    Jean-Louis Grenier

    Parution : 7 Février 2019 - Entrée pnb : 10 Février 2019

    « Le mouton noir que je suis préfère rester au bord de la falaise, à profiter d'un monde qui offre encore pour quelque temps sans doute des merveilles pas totalement abîmées sous l'effet des délires de mes chers contemporains. » Jean-Louis Grenier, sympathique octogénaire qui n'a pas sa plume dans sa poche, s'est forgé en autodidacte une pensée critique qui vise à remettre en question les idées reçues et les préjugés dans les domaines de l'art, la musique et la religion. Avec une irrévérence jubilatoire, il défend avec bon sens sa liberté d'esprit face au point de vue souvent dogmatique, formaté ou réactionnaire de nombre de ses contemporains. En toute humilité, il formule le souhait de construire un monde meilleur pour les générations futures, basé sur des valeurs telles que la raison, la beauté ou encore la laïcité. Citant abondamment un large panel de penseurs pour étayer ses propos, l'ouvrage invite à une réflexion riche et stimulante.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty