• Métier à tisser de Vaucanson, fardier de Cugnot, pendule de Foucault, caméra de Louis Lumière, pâtes de verre de Gallé... Quel mystérieux protocole réunit dans l'ancien prieuré de Saint-Martin-des-Champs les objets mythiques de notre civilisation ? En 179

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Salué comme un précurseur par André Breton, Eliphas Lévi (1810-1875) est demeuré jusqu'ici méconnu, et son oeuvre n'a pas toujours été honnêtement interprétée. C'est l'unité de celle-ci qui est pour la première fois exposée. La vie et l'oeuvre d'Eliphas Lévi ont été replacées par Alain Mercier dans le courant du romantisme social et du renouveau de la pensée dite traditionnelle ou magique du XIXe siècle. Dans sa diversité et son foisonnement, l'oeuvre de Lévi, visionnaire romantique et magiste enseignant, procède d'une même attitude face aux problèmes de l'Homme et de la Création.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Mon errance, de l'age des fougeres a celui des pissenlits

    Mercier Alain Robert

    Parution : 27 Mars 2020 - Entrée pnb : 28 Mars 2020

    Le petit pêcheur a rangé sa ligne à bouchon et vous invite à traverser le pont de son enfance. Vous l'y trouverez assis, son livre à la main, pour vous raconter avec ses mots à lui, comment peut naître une poésie avec juste une émotion, telle une source au milieu d'un pré.
    Dès sa prime enfance, il vit une première déchirure avec la perte de ses parents, et le voilà plongé dans ses démons, ses fantasmes, ses rêves et ses romances tout en poésie, dans un parfum d'érotisme mesuré. Il navigue parmi la jeunesse éternelle, les contes et légendes, les paysans, la guerre et même la mort.
    Ainsi, il se souvient d'une poésie écrite au lycée, dans les années cinquante, retrouvée dans son cahier de physique parmi les dédicaces de ses chers camarades...

    Ah ! Souvenirs, Souvenirs
    Peut-être dans les ans à venir
    Tu retrouveras cette page
    Sûrement ternie par l'âge,
    Et te penchant vers le passé
    Tu reverras, un peu effacée,
    L'image d'un peu de jeunesse
    Où ton âme enchanteresse
    Mettait tant de joie et d'entrain
    Mon Dieu, que ce temps est loin...

    Ce texte a plus de 60 ans,
    La jeunesse, 60 ans de moins. C.Q.F.D.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty