• Adoniada

    Adonis

    Parution : 18 Mars 2021 - Entrée pnb : 10 Février 2021

    Adonis aime à présenter son Adoniada comme une autobiographie intellectuelle et poétique. Puisant dans une tradition arabe pré-islamique, il utilise la poésie dans une visée humaniste de tolérance et d'ouverture, sans jamais perdre le sens d'un lyrisme inspiré. Adoniada est tout à la fois une épopée qui raconte l'histoire mythique de la divinité du renouveau, Adonis, à qui le poète a emprunté son nom, et un témoignage bouleversant sur notre modernité. Beyrouth, Damas, Londres, Erevan, Shanghai, New York, Éphèse, Paris, autant d'étapes d'un voyage intérieur. Artaud, Baudelaire, Rilke : Rimbaud, Orphée, al-Mutanabbî, Confucius, Homère, Dante : autant de guides pour une descente dans l'enfer d'un monde dévasté et pour une élévation vers un rêve de lumière.

    Ô papillon, toi le papillon, es-tu venu pour me prendre ?
    Prends-moi, mon corps est une poignée de poussière, montre-toi et approche.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le livre III (al-Kitâb) ; hier le lieu aujourd'hui

    Adonis

    Parution : 5 Novembre 2015 - Entrée pnb : 31 Octobre 2015

    " Mais, quelle est cette force obscure ? Et pourquoi le Mal ? Pour quelle raison n'avons-nous pas pu rompre avec "le bonheur du Mal' ? Pourquoi les vestiges doivent-ils être détruits ? Et pourquoi les femmes doivent-elles rester captives d'un système qui les avilit ? Quelle est cette violence sur quinze siècles dont Adonis nous trace ici les premiers de l'ère musulmane ? Comment la dimension du sacré a-t-elle triomphé de la pensée et de la mémoire collective ? "
    Houria Abdelouahed
    Les prophéties ont proclamé :
    Ô croyants ! Abandonnez la poésie
    Jadis, un disciple de Socrate stipulait :
    La poésie n'embrasse que l'égarement et la folie.
    Cependant, les gens n'ont pas écouté.
    Les poètes ont poursuivi leurs chemins pareils aux prophètes
    avec leurs génies. Comme eux, nous questionnons :
    Que reste-t-il
    en dehors de la poésie
    sinon le chaos ?
    Adonis
    Ali Ahmad Saïd Esber est né, le 1er janvier 1930, à Qassabine en Syrie, dans une famille modeste. À dix-sept ans il publie un poème en empruntant au dieu phénicien Adonis, symbole de la renaissance végétale, son pseudonyme auquel il restera fidèle. Son œuvre a été couronnée de très nombreux prix littéraires, en France, en Italie, en Turquie et au Liban.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le livre (al-kitab)

    Adonis

    Parution : 18 Mars 2013 - Entrée pnb : 21 Février 2014

    « al-Kitâb est un voyage à travers l'histoire arabe, depuis la fondation du califat après la mort du prophète au VII° siècle (de l'ère chrétienne) jusqu'à la moitié du X° siècle. Voyage qui renouvelle la traversée de Dante dans La Divine comédie. Toutefois, contrairement à Dante, Adonis opte pour une description non du paradis et de l'enfer célestes, mais de l'enfer d'ici bas. Enfer où l'Arabe vivait, réfléchissait et écrivait.
    Pour son odyssée , Adonis choisit al-Mutanabbî - le plus grand poète arabe - et tente de relater dans Le Livre-traversée, toute chose sur les Arabes en résonance d'une part avec les livres dits sacrés, de l'autre avec une vision mallarméenne. »
    Houriya Abdelouahed
    « Afin que je demeure étranger, lointain,
    des paroles m'amenèrent vers leur demeure
    De l'élixir de leur plantes m'abreuvèrent
    Un temps-assis
    tel un enfant sur mes genoux, afin de lire ce que trace
    l'horizon
    sur des cahiers volés
    aux fissures du ciel. »
    Adonis

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty