• La société contre l'Etat

    Pierre Clastres

    Parution : 6 Octobre 2011 - Entrée pnb : 5 Juin 2014

    « Quand, dans la société primitive, l'économique se laisse repérer comme champ autonome et défini, quand l'activité de production devient travail aliéné, comptabilisé et imposé par ceux qui vont jouir des fruits de ce travail, c'est que la société n'est plus primitive, c'est qu'elle est devenue une société divisée en dominants et dominés, en maîtres et sujets, c'est qu'elle a cessé d'exorciser ce qui est destiné à la tuer : le pouvoir et le respect du pouvoir. La division majeure de la société, celle qui fonde toutes les autres, y compris sans doute la division du travail, c'est la nouvelle disposition verticale entre la base et le sommet, c'est la grande coupure politique entre détenteurs de la force, qu'elle soit guerrière ou religieuse, et assujettis à cette force. La relation politique de pouvoir précède et fonde la relation économique d'exploitation. Avant d'être économique, l'aliénation est politique, le pouvoir est avant le travail, l'économique est une dérive du politique, l'émergence de l'État détermine l'apparition des classes. » P.C.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Vive mustapha

    Guy de Maupassant

    Parution : 30 Juin 2020 - Entrée pnb : 27 Juin 2020

    À partir de 1881, Guy de Maupassant se rend à plusieurs reprises au Maghreb pour le journal Le Gaulois. Il fait le récit des paysages, des villes et du désert, des moeurs et des cultures qu'il découvre... Il est avant tout un observateur curieux et avide de transmettre.

    Ces articles alternent avec une veine plus engagée, sous la signature "Un colon". Le ton se fait incisif, accablant l'ignorance de l'administration française. Face aux conflits générés par la colonisation, Maupassant condamne la violence de l'État et défend une position qui respecterait les colonisés, croyant une entente possible... tout en ayant conscience des cruautés et des absurdités de l'entreprise française : "C'est nous qui avons l'air de barbares au milieu de ces barbares, brutes il est vrai, mais qui sont chez eux."

    Guy de Maupassant (1850-1893) poursuit des études de droit, est mobilisé lors de la guerre de 1870 puis occupe des postes dans divers ministères avant de se consacrer à l'écriture. Sa vie est d'échanges avec les auteurs majeurs de son temps (Flaubert, Mallarmé, Huysmans...), de liaisons, de voyages qui l'aident à fuir ses troubles de santé et ses angoisses. Il est l'auteur, notamment, de Boule de Suif, Bel-ami, Le Horla. Il est interné à Passy en 1892 où il mourra des suites d'une syphilis.

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Résoudre les énigmes posées par les règles du mariage aux ethnologues, notamment celle de la prohibition de l'inceste, telle est la tâche que se proposaient initialement Les Structures élémentaires de la parenté. Les deux chapitres introductifs, objets de la présente édition, n'en abordent pas moins des questions philosophiques cruciales : où finit la nature et où commence la culture ? quelles sont les parts respectives de chacune en l'homme ? comment l'homme se distingue-t-il, sous ce rapport, de l'animal ?C'est ainsi du point de vue de l'ethnologie que le texte de Claude Lévi-Strauss apporte matière et méthode à la réflexion philosophique.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le sacré dans la vie quotidienne

    Michel Leiris

    Parution : 18 Août 2016 - Entrée pnb : 29 Août 2017

    En dehors de toute idée religieuse, divine ou morale, le sacré de Leiris se tapit dans les choses, les moments et les lieux qui lui inspirent à la fois désir et terreur. Il représente la part de l'illicite, qui trouve ses racines dans l'enfance, et qualifie la chambre parentale par exemple, ou bien le cabinet de toilette, où Leiris formait avec son frère une sorte de société secrète. C'est la quête du merveilleux, blotti dans la vie quotidienne de l'enfant, dans les recoins, espaces ou spectacles ritualisés qui exhalent ce sentiment du sacré. Telles les courses à l'hippodrome d'Auteuil, où le jockey fait aux yeux de l'enfant figure d'idole. Mais ce sentiment s'étend aussi aux mots, à tout ce que pouvaient inspirer à Leiris le prénom Rebecca par exemple ou encore l'exclamation "Baoukta !", cri de guerre de son frère quand ils jouaient aux Peaux-Rouges.Cette conférence invite à une exploration intérieure, à rechercher en soi ce que le profane a de plus sacré. L'on pourrait détourner André Breton, affirmant : "L'esprit qui plonge dans le surréalisme revit avec exaltation la meilleure part de son enfance." Le lecteur le comprendra à la lecture de ce bijou de poésie, tant ce texte a ceci de rare qu'il apparaît en tout point opérant, dans le sens où il nous invite à notre tour à sonder la part du sacré qui déterminait nos jeux, nos craintes et nos désirs d'enfants et qui garde, aujourd'hui encore, toute sa saveur.

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Essais sur le mythe

    Walter Friedric Otto

    Parution : 7 Septembre 2017 - Entrée pnb : 8 Septembre 2017

    Que penser de Cronos dévorant ses enfants ? D'Athéna sortie de la tête de Zeus ou de Persée décapitant la Méduse ? se demande d'emblée Walter F. Otto. L'invraisemblance de ces mythes tend à maintenir une distance avec ce qu'ils entendent illustrer. Pourtant, le mythe est constitutif de notre être, il gît dans l'ombre quand la raison se déploie dans la lumière, comme le jour cède à la nuit. Il est aussi un garant de la poésie. Que l'on songe à Dante, Homère ou Goethe. Dynamique, le mythe apparaît créateur et appelle l'action. Avec passion, Otto révèle son essence et, par là, nous invite à comprendre ce qui, fondamentalement, nous anime, voire nous enthousiasme, au sens propre.

    Le philosophe et historien des religions Walter Friedrich Otto (1874-1958) est l'auteur de deux chefs-d'oeuvre, Les Dieux de la Grèce (1929) et Dionysos, le mythe et le culte (1933). Aux côtés de Karl Reinhardt, il est l'une des grandes figures de la philologie allemande. Son approche originale du paganisme et des mythes a permis de renouveler la connaissance de la civilisation grecque.

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Sens pratique

    Pierre Bourdieu

    Parution : 16 Août 2018 - Entrée pnb : 31 Juillet 2018

    L'anthropologie ne peut s'accomplir comme science qu'à condition de prendre aussi pour objet les actes et les instruments de la pratique scientifique et, plus précisément, le rapport que le chercheur entretient avec son objet. Ainsi, ce que nous appelons pensée « primitive », « prélogique »ou « sauvage », n'est autre chose que la logique pratique, à la fois commode et tournée vers l'action, à laquelle nous avons recours chaque jour, dans nos actions et nos jugements sur les autres ou sur le monde : nous n'agissons pas autrement, lorsque nous classons des hommes politiques ou des peintres, que les « primitifs » lorsque, pour mettre de l'ordre dans leur monde, ils mettent en oeuvre des principes classificatoires comme masculin et féminin, sec et humide, haut et bas ou est et ouest.
    De même, nous supportons avec impatience les analyses des sociologues lorsqu'ils décrivent nos conduites dans le langage de la règle ou du rituel. Pourtant, nous ne voyons rien à redire lorsque les ethnologues emploient ce langage pour parler des peuples dits primitifs : et cela, tout particulièrement, lorsqu'il s'agit de mariage ou de magie. Pourquoi sommes-nous spontanément objectivistes lorsqu'il s'agit des autres ? Le mouvement qui conduit de la règle à la stratégie est le même qui mène de la pensée « prélogique » ou « sauvage » au corps géomètre, « corps conducteur » tout entier traversé par la nécessité du monde social. La pratique rituelle, comme la plupart des pratiques, est une gymnastique symbolique, dans laquelle le corps pense pour nous.
    Une véritable compréhension des pratiques suppose un double mouvement, qui conduit au-delà de l'objectivisme, moment inévitable (symbolisé en ethnologie par l'oeuvre de Lévi-Strauss), et du subjectivisme (représenté sous une forme limite par la phénoménologie sartrienne) : il s'agit d'objectiver les structures objectives (par exemple, les régularités statistiques des pratiques) ou incorporées (par exemple, les catégories sociales de perception), ce qui suppose une mise à distance fondée sur l'emploi de techniques d'objectivation ; mais il s'agit aussi d'objectiver l'objectivation, c'est-à-dire les opérations qui rendent possible l'accès à cette « vérité objective » et le point de vue à partir duquel elles s'opèrent, afin de surmonter la distance inhérente à l'objectivation. Et de découvrir ainsi qu'il y a une objectivité du subjectif, que la représentation que les acteurs se font de leur pratique et que le chercheur, armé de ses instruments d'objectivation, doit mettre en question pour saisir les structures objectives, fait encore partie de l'objectivité. Les illusions collectives ne sont pas illusoires et les mécanismes les plus fondamentaux, tels ceux de l'économie, ne pourraient fonctionner sans le secours de la croyance qui est au principe de l'adhésion accordée aux jeux sociaux et à leurs enjeux.

    Ce livre est paru en 1980.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Archéologie de la violence ; la guerre dans les sociétés primitives

    Pierre Clastres

    Parution : 14 Février 2013 - Entrée pnb : 8 Décembre 2016

    « Le meilleur ennemi de l'État, c'est la guerre. » Cet essai propose une réflexion novatrice sur la guerre. Pour Pierre Clastres, la guerre est une façon de repousser la fusion politique, et donc d'empêcher la menace d'une délégation de pouvoir menant aux dérives intrinsèquement liées à la trop grande taille d'une société. La guerre et l'institution étatique, posées dans une relation d'exclusion, chacun impliquant la négation de l'autre, se conditionnent donc mutuellement.

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Chronique d'un été

    ,

    Parution : 2 Mai 2019 - Entrée pnb : 29 Avril 2019

    Paris, été 1960. Alors que la guerre fait rage en Algérie et que le Congo lutte pour son indépendance, Edgar Morin, sociologue, et Jean Rouch, cinéaste et ethnologue, vont enquêter sur la vie quotidienne de Parisiens pour tenter de comprendre leur conception du bonheur... Première question posée : "êtes-vous heureux ?" Les thèmes abordés sont nombreux : amour, travail, loisirs, culture, racisme, etc. Ce livre reprend le texte du film et en élargit le propos, il propose également une préface inédite d'Edgar Morin.

    Edgar Morin est l'un des plus grands sociologues contemporains. Jean Rouch est un réalisateur et cinéaste, décédé en 2004.

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le 11 novembre 1918 marque l'arrêt des combats sur le front occidental. Mais, pour cinq millions de soldats français, ce n'est pas encore la fin de la guerre. Il leur faut attendre longtemps avant d'être démobilisés et pouvoir revenir dans leur famille. Cette histoire de la sortie de guerre, jusqu'ici méconnue, nous permet de découvrir des combattants épuisés, impatients de rentrer chez eux, et résolus cependant à ne pas accepter une paix hâtive. La haine de l'ennemi se manifeste alors avec force, et la violence de la "culture de guerre" est portée à son apogée. On imagine les soldats et les civils communiant dans la joie de la victoire. Il n'en est rien, et la fracture entre le front et l'arrière n'a jamais été aussi forte. L'armée française en 1918 est une armée victorieuse. C'est aussi, avant tout, une armée en deuil

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Longtemps, les anthropologues ont hésité à évoquer les coulisses de leur métier, par gêne ou crainte de nuire à l'image de leur discipline. En les dévoilant ici, à travers son parcours personnel, le but de l'auteur n'est nullement de desservir l'anthropologie, mais au contraire de mesurer sa fécondité en assumant la profondeur de ses failles.
    Ce récit-essai des mésaventures d'une anthropologue (où se tressent verve narrative et analyse réflexive) éclaire la part de subjectivité inhérente à toute approche scientifique des sociétés humaines.
    Il se clôt sur un entretien entre Maurice Godelier et Sophie Caratini, qui confrontent leurs expériences de l'Autre et les traces profondes qu'elles ont laissées dans leur pensée et en eux-mêmes.

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Kafka en colère

    Pascale Casanova

    Parution : 6 Octobre 2011 - Entrée pnb : 21 Février 2014

    Et si Kafka pratiquait la critique sociale la plus radicale? S'il s'était attaché à la question du pouvoir, notamment sous sa forme la plus invisible : le pouvoir symbolique ? S'il avait cherché à nous aveugler par des narrations qui soient des sortes de pièges ?
    L'hypothèse ici développée est qu'il prit d'abord conscience du sort tragique des Juifs de langue allemande dans la Prague du début du XXe siècle ; puis, élargissant et comparant différentes situations d'humiliation socialement autorisées, il fut amené à réfléchir aussi sur la domination masculine et sur l'emprise des colons blancs dans les colonies européennes. Mais, pour cela, il semble qu'il travailla ses récits comme de véritables leurres.
    Telle est l'interprétation des fictions de Kafka qui est proposée ici : l'invention révolutionnaire d'un " narrateur-menteur " qui renverse tout le processus de la lecture identificatoire.
    Curieusement, ce n'est pas dans la littérature qu'on peut trouver des réponses à ces questions, mais bien plutôt dans l'ethnologie allemande, que, en tant que Pragois germanophone, il connaissait bien.
    La recherche minutieuse de Pascale Casanova nous fait découvrir un Kafka inédit et combatif, ethnologue et enquêteur, dénonçant sans relâche toutes les formes de la domination avec cette sorte de rage inlassable et invisible qui le caractérise. Elle éclaire les raisons profondes de la colère de Kafka.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le renversement du ciel ; parcours d'anthropologie réciproque

    ,

    Parution : 10 Novembre 2011 - Entrée pnb : 16 Juillet 2014

    Claude Lévi-Strauss doutait qu'une anthropologie puisse être autre qu'occidentale. Ce livre explore précisément la possibilité et l'importance d'une connaissance réciproque, à l'heure du renversement du ciel qu'impose, dans l'ordre culturel, politique et économique, la mondialisation. L'ouvrage regroupe des interventions de chercheurs africains, européens, chinois, convaincus de la nécessité d'un renouvellement et d'une refondation des champs conceptuels qui organisent et déterminent les sciences de l'Homme. Il a fallu des siècles pour qu'elles se constituent. Il faudra sans doute des décennies avant qu'apparaisse un nouvel ordre, plus réellement « universel », parce que plus proche de l'infinie diversité des cultures.Suivant les relations des chercheurs chinois, africains et européens, ou les récits d'un conteur peul, leur vision des sociétés européennes, leur regard sur le monde, cette longue marche, introduite par une préface d'Umberto Eco, entraînera le lecteur de Bamako, Tombouctou, Pékin, à Bologne, Paris ou Bruxelles.Quels regards portent, à leur tour, sur l'Europe, sur le monde, des observateurs venus d'ailleurs, des « sociétés qu'étudient les anthropologues » ? Quelles nouvelles perspectives résulteront-elles de nos civilisations entrelacées ? Quelle sera la part des modèles conceptuels venus des cultures non occidentales ? C'est à ces questions que répond cet ouvrage, contribution essentielle à la nouvelle anthropologie planétaire.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Une définition de l'humain est-elle possible ? Chaque homme est singulier. Multiple. Pour saisir tous ses visages, l'image ne suffit pas. A quoi tient la forme humaine. La question est ouverte. Une réflexion critique sur l'humain s'impose. « Copyright Ele

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • L'androgynie n'est pas seulement un état physiologique ou pathologique. Elle est aussi une conception du monde, que partage un être humain sur trois. Depuis une vingtaine d'années, la psychologie sociale s'est intéressée à l'individu androgyne, défini par l'originalité de ses manières d'être, qui réunissent les qualités des deux sexes et en tempèrent les accents forts. Les androgynes apparaissent alors comme la solution à l'inégalité sociale des sexes, qui restreint la femme à la sphère privée et l'homme à la sphère publique. Ce livre décrit qui sont les androgynes. L'auteur fait ressortir le pluralisme des conceptions de l'androgynie, mais il en souligne également la fragilité. Il montre avec force exemples que ce qui apparaît comme la solution au problème de l'inégalité des sexes devient souvent l'instrument de sa reproduction.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La vie quotidienne est un attribut des acteurs ; elle n'en est pas moins aliénée. Alors que l'éventail des usages, l'éligibilité, s'élargit et que, pour le plus grand nombre, les possibilités d'intervenir sur sa destinée propre augmentent, chacun participe de moins en moins à ce qui conditionne les routines journalières. Alors que le quotidien reste répétitif, ses facteurs changent de plus en plus vite. Ce livre montre le fondement socio-anthropologique de ces paradoxes apparents. Après avoir retracé la genèse et décrit les enjeux du champ de la vie quotidienne, il présente une perspective originale, combinant explication et compréhension, et l'applique à la description des genres et formes de vie les plus typiques dans la France actuelle. Les principaux thèmes abordés, en montrant le caractère indissociable du symbolique et du matériel, sont notamment : la culture de classe et de masse, la morphologie sociale, la fragmentation des activités, la vie domestique.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les ethnies qsj 1924

    Roland Breton

    Parution : 31 Décembre 1991 - Entrée pnb : 16 Février 2016

    Le mot ethnie remonte à moins de cent ans. Mais le phénomène ethnique est une donnée fondamentale de nos sociétés, intéressant l'anthropologie, la sociologie, la science politique, le droit, l'histoire et la géographie.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Chaque individu est marqué, même à son corps défendant, par des codes symboliques. Cet ouvrage, loin d'être une nouvelle interprétation des symboles, vise à penser le symbolisme dans son fondement et son déploiement à travers le corps collectif et social.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Le nouveau catalogue des ressources

    Philippe Bone

    Parution : 31 Décembre 1993 - Entrée pnb : 21 Juillet 2016

    Paru pour la première fois dans les années 70, ce catalogue devait faciliter un accès aux outils dans de nombreux domaines. On trouvera dans cette nouvelle édition des présentations d'associations, d'organismes, de fournisseurs; des critiques de livres et de périodiques complétées par des textes de fond..., le reflet des tendances d'aujourd'hui.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • La mediterranee creatrice

    Thierry Fabre

    Parution : 1 Janvier 1993 - Entrée pnb : 21 Juillet 2016

    Une réflexion sur la spécificité créatrice en Méditerranée, tant d'un point de vue historique que contemporain.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Présente les structures et cultures des sociétés ibéro-américaines à travers des thèmes tels que le métissage, l'acculturation, l'altérité, les rapports entre les projets de société et l'imaginaire collectif, le rôle des acteurs sociaux.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Yéti, Bête du Gévaudan, monstre du Loch Ness, grand serpent de mer... le bestiaire de la cryptozoologie fascine autant qu'il hérisse. Coincée entre scepticisme et crédulité, science pour les uns - les découvertes de l'okapi ou du saola témoignent de la validité de la démarche -, pseudo-science pour d'autres, la cryptozoologie n'en finit pas de faire débat. Pour tenter d'y voir plus clair, il est donc important de passer en revue certaines des « causes célèbres » de la cryptozoologie et, au-delà de l'existence ou non de ces animaux, de s'interroger aussi sur l'édifice culturel, sociologique et ethnographique qui s'est construit autour. Car quand bien même certains de ces êtres mystérieux n'auraient pas de réalité biologique, il n'est pas interdit d'introduire une part d'imagination, voire de rêve, dans la recherche scientifique. Si le rêve est maîtrisé, la recherche n'en devient que plus créative.

    Docteur ès sciences, Eric Buffetaut est Directeur de Recherche émérite au CNRS (Laboratoire de Géologie de l'École normale supérieure, Paris), spécialiste de la paléontologie des vertébrés. Son intérêt pour la cryptozoologie, remonte à la lecture, pendant son adolescence, des livres de Bernard Heuvelmans sur ce sujet.

    15 prêts - durée illimitée
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • La Méditerranée entre amour et haine

    Christian Bromberger

    Parution : 4 Janvier 2018 - Entrée pnb : 6 Janvier 2018

    Comment penser la Méditerranée?? Un monde de parfums, de couleurs, d'échanges et de rencontres?? Un ensemble de sociétés qui présentent un air de famille?? Mais c'est aussi un univers de conflits et de haine. Comment passe-t-on de la coexistence bienveillante à l'affrontement sanglant?? Chaque groupe se définit ici dans un jeu de miroirs avec ses voisins. Et ce sont ce jeu et ces différences qui permettent de parler d'un «?monde méditerranéen?». Aussi, rappeler les pratiques de mixité, les épisodes heureux de coexistence, les valeurs partagées d'une rive à l'autre, ne doit pas masquer la vigueur des antagonismes, car les deux forment un tout insécable.
    Une voie pour les adoucir, peut-être les surmonter, est de prendre conscience de leur relativité. Ce voyage en Méditerranée, dans l'espace et dans le temps, invite à ce pas de côté...

    Christian Bromberger est professeur émérite d'ethnologie à l'université d'Aix-Marseille, membre senior de l'Institut universitaire de France (chaire d'ethnologie générale), il a dirigé l'Institut français de recherche en Iran. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages.

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Cet ouvrage est la synthèse de plus de trente ans de recherches au Mexique et le couronnement d'une longue collaboration entre l'anthropologue Pierre Beaucage et une organisation autochtone vouée à la réappropriation de la culture amérindienne, le Taller de Tradición Oral. Cet ouvrage rend compte de l'élaboration, par les paysans nahuas, d'une forme complexe et durable de mise en valeur de leur environnement tropical de montagne.

    30 prêts - 2555 jours
    1 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Saisir l'autre en tant qu'autre : toute l'ambition paradoxale de l'ethnologie et ses difficultés ne sont-elles pas incluses dans cette formule ? On ne peut saisir que soi, suggèrent les différentes formes actuelles de nominalisme. Et pourtant, l'autre existe, qui nous surprend, nous dérange, ou nous comble. C'est au nom de cette expérience, que sont ici refusés les extrêmes du trouble narcissique, de l'impuissance culpabilisée, de la scolastique négativiste, de l'inexactitude péremptoire, de la confusion du style, où se complaisent trop souvent certains de nos meilleurs esprits contemporains. Car, dans le sillage des grands fondateurs, nombre de recherches modestes et scrupuleuses présentent ce qu'on attend en fait de l'ethnologie, une vraie rencontre de l'autre, une plus profonde saisie de l'homme. Mais ceci ne suppose-t-il pas que le dialogue, au lieu d'être considéré comme second, se révèle comme d'origine ?

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
empty