• N 121 porter bebe

    Didierjean-Jouveau

    Parution : 5 Mars 2014 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Si on le compare à d'autres petits de mammifères, le bébé humain naît dans un état d'« inachèvement » et de prématurité très important. Cette immaturité explique le grand besoin de contact physique qu'ont les petits d'homme, de jour comme de nuit. Et c'est ce besoin que permettent de combler le cododo la nuit et le portage le jour.La proximité corporelle induite par le portage permet au bébé de se retrouver en « terrain connu » (toucher, agrippement, fouissement, odeur, voix...), et permet à l'adulte à la fois d'être sensible aux besoins de l'enfant et d'y répondre très rapidement, souvent sans même que celui-ci ait besoin d'aller jusqu'aux pleurs.Premier livre français sur le sujet, l'ouvrage, nourri d'études et de l'expérience de parents, aborde l'historique du portage, ses multiples bienfaits (confort, lien mère-enfant, développement psychomoteur...) et la façon dont il facilite la vie quotidienne.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les résistances à la domination et la conquête coloniale font partie intégrante de l'histoire congolaise. La période allant de la fin du XIXe siècle jusqu'au début du XXe siècle a été riche d'événements : l'expansion coloniale, la mise en place du système concessionnaire, l'introduction de l'impôt de capitation, le travail forcé, le portage, la construction du chemin de fer et l'éveil du nationalisme. Ces événements seront à la l'origine de la remise en cause du système colonial sous diverses formes de contestation à l'ordre établi. Il y a une nécessité de faire une relecture de l'histoire des mouvements de résistance à la pénétration, la conquête et la domination coloniale au Congo. Ce travail structuré autour de trois parties compte six chapitres. La première partie est consacrée à la domination coloniale française et les jalons des résistances congolaises à la fin du XIXe siècle. La deuxième partie porte sur les résistances à l'intrusion et à l'occupation coloniale dans la première moitié du XXe siècle. La troisième partie enfin analyse les lendemains des résistances congolaises à la domination coloniale (1944-1959). L'histoire des résistances à la conquête et la domination coloniale est indissociablement liée à celle de la formation de la société congolaise moderne.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty