• Gros-câlin

    Romain Gary

    Parution : 10 Avril 2013 - Entrée pnb : 6 Septembre 2014

    Lorsqu'on a besoin d'étreinte pour être comblé dans ses lacunes, autour des épaules surtout, et dans le creux des reins, et que vous prenez trop conscience des deux bras qui vous manquent, un python de deux mètres vingt fait merveille. Gros-Câlin est capable de m'étreindre ainsi pendant des heures et des heures. Gros-Câlin paraît au Mercure de France en 1974. Il met en scène un employé de bureau qui, à défaut de trouver l'amour chez ses contemporains, s'éprend d'un python. L'auteur de ce premier roman, fable émouvante sur la solitude de l'homme moderne, est un certain Émile Ajar. La version publiée à l'époque ne correspond pas tout à fait au projet initial de son auteur qui avait en effet accepté d'en modifier la fin. On apprendra plus tard que derrière Émile Ajar se cache le célèbre Romain Gary. Dans son ouvrage posthume, Vie et mort d'Émile Ajar, il explique l'importance que revêt, à ses yeux et au regard de son oeuvre, la fin initiale de Gros-Câlin. Il suggère qu'elle puisse un jour être publiée séparément... Réalisant le souhait de l'auteur, cette nouvelle édition reprend le roman Gros-Câlin dans la version de 1974, et donne en supplément toute la fin 'écologique', retranscrite à partir du manuscrit original.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les gens de l'or

    Michèle-Baj Strobel

    • Plon
    Parution : 31 Octobre 2019 - Entrée pnb : 7 Novembre 2019

    Un regard poétique, rigoureux et inédit sur la "créolité" et l'ensemble du monde antillais au travers de l'étude des orpailleurs d'or de Guyane. Un témoignage sur un mode de vie disparu, conté avec amour et finesse.

    "Cet ouvrage c'est tout d'abord de l'ethnographie de grand cru. Mais en même temps, l'étude de Baj Strobel – rigoureuse, personnelle et poétique – jette un regard inédit et convaincant sur la " créolité " et l'ensemble du monde antillais. Par le détour de la forêt guyanaise, elle nous met en situation d'aborder l'essentiel de ces sociétés insulaires, à la fois soumises et résistantes, repliées sur elles-mêmes et ouvertes – à leur façon – au " Tout-Monde ".

    C'est le témoignage d'un mode de vie disparu, relaté avec amour et finesse. On y découvre tout une société nouvelle, minuscule, étrange et en fin de compte pleine de charmes. A travers contes, chansons, musiques, et minutieuses restitutions des travaux et des jours, on comprend pourquoi ces hommes se sont mis en quête de l'or et on saisit aussi les merveilleuses implications métaphysiques de cette ultime quête.

    En centrant son propos sur les orpailleurs, l'auteur tisse une trame qui s'étend à l'ensemble de la Caraïbe. Au fil des cent ans d'histoire qu'elle nous raconte, nous pouvons voir les processus de créolisation qui se sont reproduits depuis les premières ébauches de communauté sur la plantation insulaire jusqu'aux réinventions de l'identité par les migrants caribéens que l'on retrouve aujourd'hui à Toronto, Miami ou Paris. C'est un témoignage sur le processus continu de la créolisation, sur la migration et la reconstitution."

    Richard Price

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les inconnus du bout du monde

    Armelle Guilcher

    Parution : 13 Avril 2017 - Entrée pnb : 7 Décembre 2017

    Après le succès de Pour l'amour d'une île, le nouveau roman d'Armelle Guilcher !

    Marie a perdu Michel, son époux gendarme, missionné en Guyane pour combattre l'orpaillage illégal. Tué quinze jours après leur arrivée.

    Contre toute attente et sous le regard sceptique des siens, les obsèques passées, elle ne choisit pas de rester en métropole mais repart vivre à Cayenne. Là-bas, pense-t-elle, elle pourra trouver des réponses à leur tragédie et guérir, qui sait ?

    Malgré la pression de sa femme, Alex, cadre sans envergure, a trouvé dans la Guyane un refuge temporaire. À quarante ans passés, il se voit bien vivre seul, ne plus rendre de comptes à personne et surtout pas à ce tyran domestique qui lui sert de moitié. Et ça tombe à pic, parce qu'elle a pris ses cliques et ses claques, leur fille et un vol sans retour direction l'Hexagone. En attendant que Monsieur en fasse de même. Mais la volonté et la témérité ne sont pas des domaines dans lesquels Alex excelle. Partir ? Rester ? On verra plus tard...

    Marie " la veuve " n'a jamais travaillé. Ses compétences (qu'elle croyait inexistantes) vont la rendre utile.

    Alex " l'aspirant divorcé " a toujours fui l'aventure, planqué derrière ses verres de myope. Cayenne va lui faire voir le monde autrement.

    Découvrant derrière les clichés de la violence une terre aux mille promesses, Marie et Alex avancent à petits pas sur ce morceau du bout du monde. Ils ne se connaissent pas. Mais un dieu quelconque semble bien décider à les faire se rencontrer.

    Dans l'épreuve d'une vie de femme aux allures de verre brisé, dans les tourments d'un couple voué à mourir, deux individus qui portent haut les valeurs de la discrétion vont croiser les forces nécessaires pour mener leur vie comme bon leur semble.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Guillotine sèche

    René Belbenoit

    Parution : 3 Avril 2019 - Entrée pnb : 3 Avril 2019

    René Belbenoît a vingt-deux ans quand il est condamné pour vol à la déportation à vie en Guyane. Au bagne, il n'a de cesse que de trouver un moyen de recouvrer sa liberté. Après plusieurs tentatives infructueuses, traité de plus en plus durement, il parvient à ses fins. Suivra une cavale de vingt-deux mois, en pirogue, à cheval mais surtout à pied, à travers mers, jungles, fleuves et montagnes, à l'issue de laquelle il réussit à gagner clandestinement les États-Unis. Guillotine sèche est le récit de cette incroyable aventure qui séduisit déjà plus d'un million de lecteurs depuis sa publication et inspira les célèbres roman et film Papillon.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Atlas critique de la Guyane

    , ,

    Parution : 17 Septembre 2020 - Entrée pnb : 16 Septembre 2020

    La carte n'est pas le territoire. Œuvre de l'esprit, interprétation de l'espace, elle est restée longtemps l'apanage du pouvoir, l'expression des dominants, véhiculant des représentations partiales, douteuses ou orientées. Une mise en ordre qui fabrique parfois l'ordre bien réel de nos sociétés. Dressé dans les années 1970, ce constat critique bouleverse encore aujourd'hui la lecture des cartes.

    Cet atlas s'inscrit dans ce mouvement intellectuel en plein essor : il se veut être un exercice de cartographie critique appliquée à un espace donné. Les auteurs, géographes spécialistes de la discipline, ont choisi la Guyane – mais leur méthode pourrait s'appliquer à n'importe quel " terrain " – parce qu'elle forme un espace singulier, une " île " méconnue, rebelle aux méthodes classiques de représentation (par l'immensité du massif amazonien, difficilement accessible). Région à forts enjeux politiques et économiques, ses cartes voient s'affronter des visions très différentes, des divergences de regards sur l'Histoire.

    Cet ouvrage questionne des cartes existantes en procédant à une analyse virtuose de tous les grands problèmes de leur fabrique (confiner, délimiter, détecter, collecter, nommer) à leur usage (mesurer, planifier, révéler, figer, relier). Il traite aussi des thèmes cruciaux de cet espace en produisant pour ce faire des cartes originales sur les frontières, le littoral, la forêt, les circulations, l'orpaillage, la toponymie, la topographie, le foncier, l'urbanisme, les relations géopolitiques, la biodiversité... Tandis que les deux derniers chapitres " Imaginer, la Guyane par les cartes " et " Oublier, le blanc des cartes " réinterrogent la carte jusque dans la logique de ses suppositions ou de ses omissions.

    En multipliant les points de vue, cet atlas fait émerger les co-vérités d'un territoire, divers, complexe à décrire, sans jamais pouvoir y arriver complètement, comme s'il y avait pour cette " île " et le monde en général une impossibilité, un " in-cartographiable " irréductible.

    Plus de 80 contributeurs (géographes, cartographes, sociologues, historiens, anthropologues, archéologues, ethno-botanistes, linguistes, etc.) ont participé à cet ouvrage collectif coordonné par Matthieu Noucher et Laurent Polidori. Matthieu Noucher est chercheur au CNRS, UMR Passages, Bordeaux. Laurent Polidori est chercheur au CNRS, UMR Cesbio, Toulouse.

    Liste des auteurs

    Régine Alexandre • Waiso Michel Aloïké • Tasikale Alupki • Xavier Amelot • Edward Anthony • Nicolas Baghdadi • Françoise Bahoken • Pierre Baulain • Julien Béziat • Élisabeth Botrel • Stéphanie Bouillaguet • Aurélien Brusini • Cristèle Chevalier • Christine Chivallon • Gérard Collomb • Pascale Cornuel • Marion Comptour • Romain Cruse • Philippe Cuny • Jeanne Da Silveira • Damien Davy • Lucie Déjouhanet • Gutemberg de Vilhena Silva • Aurélie Dourdain • Guy Di Méo • Marie Fleury • Pierre-Michel Forget • Jérôme Fozzani • Pierre Gautreau • Antoine Gardel • Grégoire Gitton • Luis Alejandro Ávila Gómez • Sophie Gonzalez • Françoise Gourmelon • Stéphane Granger • Luc Greffier • Pierre Grenand • Juliette Guirado • Stéphane Guitet • Leïla Hamidi • Matthieu Hildebrand • Théo Jacob • Marquisar Jean-Jacques • Morgane Jolivet • Pierre Joubert • Patrick Lacaisse • Dennis Lamaison • Bettie Laplanche • Grégoire Le Campion • Isabelle Léglise • Clémence Léobal • François-Michel Le Tourneau • Sébastien Linarès • Serge Mam Lam Fouk • Marie Masson • Marie Mellac • Mickaël Mestre • Delphine Montagne • Vincent Morrachini • Valérie Morel • Jérôme Murienne • Thierry Nicolas • Matthieu Noucher • Guillaume Odonne • Aimawale Opoya • Marianne Palisse • Anne Péné-Annette • Frédéric Piantoni • Julie Pierson • Olivier Pissoat • Laurent Polidori • Monique Pouliquen • Jean-Yves Puyo • Stéphen Rostain • Boris Ruelle • Daniel Sabatier • Mara Sierra Jiménez • Cyrille Suss • François Taglioni • Marc-Alexandre Tareau • Christiane Taubira • Dénétèm Touam Bona • Julien Touroult • Pascal Tozzi • Moïse Tsayem Demaze.

    Comité scientifique

    Xavier Amelot, géographe, enseignant-chercheur à l'Université Bordeaux Montaigne.

    Élisabeth Botrel, juriste en droit privé, enseignante-chercheure au Conservatoire national des arts et métiers, ESGT Le Mans.

    Béatrice Collignon, géographe, enseignante-chercheure à l'Université Bordeaux Montaigne, directrice de l'UMR Passages.

    Damien Davy, anthropologue, chercheur au CNRS et directeur de l'OHM Oyapock.

    Stéphane Granger, géographe, professeur d'histoire-géographieau lycée Melkior-Garré de Cayenne.

    Irène Hirt, géographe, enseignante-chercheure à l'Université de Genève.

    Laurent Jégou, géographe cartographe, enseignant-chercheur à l'Université de Toulouse Jean Jaurès.

    Pierre Joubert, géomaticien, responsable du Système d'Information du Parc amazonien de Guyane.

    Thierry Nicolas, géographe, enseignant-chercheur à l'Université de Guyane.

    Frédéric Piantoni, géographe, enseignant-chercheur à l'Université de Reims.

    Philippe Rekacewicz, géographe cartographe, chargé de recherche, département d'anthropologie à l'Université d'Helsinki.

    Stéphen Rostain, archéologue, chercheur au CNRS à l'ArchAm, Paris.

    Production cartographique

    L'Atlas critique de la Guyane remobilise des cartes existantes pour les commenter. Elles sont alors signalées par des encadrés ombrés et leur origine est explicitée. L'ouvrage propose également des cartes inédites. Sauf mention contraire, toutes les cartes et graphiques inédits ont été réalisés par l'équipe " Analyse et Représentation des Données " de l'UMR Passages : Olivier Pissoat, Grégoire Le Campion, Delphine Montagne et Julie Pierson. Quelques planches cartographiques originales ont également été produites par Cyrille Suss.

    Direction artistique

    La conception de la maquette et la mise en page ont été assurées par Grégoire Gitton.

    Remerciements

    Matthieu Noucher et Laurent Polidori remercient l'ensemble des auteurs pour leurs contributions, les membres du comité scientifique pour leurs relectures précieuses, les cartographes et géomaticiens de l'équipe pour leur enthousiasme et leur rigueur, le graphiste pour sa créativité et l'éditeur pour sa confiance.

    Les soutiens du CNRS et de l'UMR Passages ont également été indispensables pour mener à bien ce projet éditorial. Celui-ci est aussi la preuve que des recherches ambitieuses peuvent être menées en dehors des sacro-saints appels à projet.

    Enfin, un immense merci à tous ceux qui ont contribué de loin à cette aventure : Marie, Florence, Carlos, Caroline, Shadia, Marie-Bé, Hélène, Sylvie, Aurélie, Émile, Jules, Thomas...

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La desserte maritime de la guyane francaise depuis 1930

    Roger Jaffray

    Parution : 4 Novembre 2013 - Entrée pnb : 2 Février 2017

    Vers 1930, le quotidien de la Guyane française est dominé par la présence du bagne. Trente ans plus tard, c'est la construction du Centre spatial guyanais qui marque le développement local et conditionne l'installation de nouvelles infrastructures. Jusque-là, faute de voies terrestres, le littoral et les fleuves sont les seules composantes du réseau intérieur, tandis que les rares liaisons extérieures sont le fait des armements métropolitains.De l'exploitation forestière à la recherche minière, en passant par l'aquaculture et la pêche, son évolution est faite de perspectives de développement, riches de promesses souvent non tenues.
    Piliers de la vie locale à qui ce livre rend un hommage appuyé, les seules constantes de l'histoire de la Guyane sont les nombreux petits armateurs et propriétaires de navires locaux qui, par leur courage et leur obstination, ont su faire face aux exigences de cette région si riche et si particulière.
    À partir de ses souvenirs, d'archives spécialisées et d'entretiens avec de nombreux professionnels du secteur maritime, l'auteur, homme de terrain, ni homme de lettres, ni historien, nous offre là une histoire maritime concrète des territoires français d'Amérique.Né en 1930, Roger Jaffray a navigué comme officier de la marine marchande puis a exercé en tant qu'administrateur des affaires maritimes de 1960 à 1988, dont une quinzaine d'années aux Antilles et en Guyane. Il vit à la Martinique depuis cette date, d'où il continue de suivre avec la même passion l'évolution de la vie maritime locale.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le transport maritime à Saint-Barthélemy et Saint-Martin depuis 1930

    Roger Jaffray

    Parution : 30 Janvier 2012 - Entrée pnb : 2 Février 2017

    La Compagnie générale transatlantique, la « Transat », a été le plus important armement de transport maritime français pendant plus d'un siècle. Bien qu'ayant été présente sur presque toute la planète, elle mérite l'appellation d'« armateur antillais et guyanais ». Parce que les Antilles étaient placées géographiquement au centre de son réseau, et parce qu'elle y a souvent armé des navires à bord desquels embarquaient des marins locaux. Les navires qui assuraient les services locaux ou annexes étaient souvent qualifiés de stationnaires, par opposition aux longs courriers affectés aux lignes transocéaniques. Ils font l'objet de cette étude, réalisée avec les sections locales de la Fédération nationale du mérite maritime et de la médaille d'honneur des marins.C'est aussi un recueil des témoignages et anecdotes de leurs marins, regard non dépourvu d'humour, sur une période encore proche mais révolue, où la navigation était bien différente de ce qu'elle est aujourd'hui.
    L'auteur
    Né en 1930, Roger Jaffray a d'abord navigué comme officier de la marine marchande sur les principales lignes maritimes françaises de 1948 à 1960. Il a servi ensuite dans l'administration, et a exercé en tant qu'administrateur des affaires maritimes de 1960 à 1988, dont une quinzaine d'années aux Antilles et en Guyane. Il vit à la Martinique depuis 1988, d'où il continue de suivre l'évolution de la vie maritime locale.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le regard, élément constitutif de l'appréhension du moi, et donc la connaissance de notre propre personne, mais aussi lien vers l'extérieur, de représentation du monde, est étudié sous la lumière de la poétique. Une poétique qui a ici ses propres bornes. Spatiales tout d'abord, avec une limite aux territoires de la Martinique, Guadeloupe et Guyane, mais aussi temporelles avec une amplitude de trente-sept années entre 1945 et 1982. L'auteur tend à mettre en relation la vie des auteurs avec leur oeuvre, les thématiques mises en scène et les méthodes utilisées pour venir à leurs fins.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'or sauvage

    Philippe Gilabert

    Parution : 1 Octobre 2015 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Ronilson Mendoca Coimbra quitte sa paisible vie de professeur de mathématiques à Santarem, au Brésil, suite à la réception d'une lettre lui annonçant la mort de son frère tué en Guyane française. Ce voyage l'entraîne dans une aventure humaine, poétique, sensuelle et meurtrière dans le monde des chercheurs d'or clandestins, les fameux garimpeiros. Entre travail et amour, découvrira-t-il l'assassin de son frère ?

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Mes chemins en Guyane

    François Colin

    Parution : 12 Décembre 2014 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    « C'est alors que j'entendis une voix humaine prononcer distinctement, à quelque trente mètres, le mot que j'ai définitivement gravé dans ma mémoire : "Tacou" ! Réflexe, je signale ma présence et vais au-devant des chasseurs. Est-ce une illusion, cette chevelure noire rapidement disparue derrière un tronc d'arbre ? Je ne puis le dire, car je réalise soudain, en apercevant la trace d'un pied nu, que je suis en train de me fourrer dans une drôle de situation. Je suis tombé sur des Indiens qui apparemment fuient tout contact avec des étrangers et qui chassent avec une sarbacane et des flèches empoisonnées. S'ils avaient utilisé un arc, je pense que j'aurais entendu le claquement provoqué par la rencontre de la corde avec le bois [...]. Pas question d'utiliser les grands moyens ni d'essayer de les intimider. Ils sont chez eux, c'est moi l'intrus et si l'affaire devait tourner mal, j'en serais responsable. » Profondeurs, splendeurs et curiosités de la Guyane, par un homme qui ne cesse de l'arpenter, mais aussi de l'aimer et de la faire découvrir ! Collection de récits littéralement immersifs en ces zones reculées où l'individu doit se montrer humble et patient face à la nature et à la terre, « Mes chemins en Guyane » lève un peu le voile sur cette terre française lointaine et méconnue, dangereuse et fascinante, troublante et stupéfiante... et toujours à préserver.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Ailleurs

    Cecile Cadilhac

    Parution : 20 Janvier 2016 - Entrée pnb : 6 Mars 2016

    « Saint-Georges-de-l'Oyapock. C'est là que je serai dans quelques jours. C'est dans cette petite ville de Guyane française que je vais enseigner dans une école primaire pendant un an. Je n'ai jamais mis les pieds en Guyane, je ne suis pas enseignante. Mais qu'est-ce qui me prend, à quarante ans, de me lancer dans une aventure qui semble s'apparenter à une galère? J'ai ici, en Normandie, un travail, un conjoint, une vie stable, des loisirs, des amis... » Avec humour et sensibilité, l'auteure vous fait partager mois après mois son aventure guyanaise à travers des récits pittoresques. Laissez-vous porter par ses péripéties au fil de l'Oyapock...

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Tapioca

    Veronique Duplan

    Parution : 8 Mars 2015 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Tapioca est une fourmi manioc. Elle fait partie des grandes ouvrières. Son travail est très important, la survie de la reine et de toute la colonie en dépend. Toutes les nuits, Tapioca part à la recherche de feuilles fraîches. Toutes les nuits, Tapioca découpe ces feuilles en morceaux. Toutes les nuits, Tapioca transporte cette récolte jusqu'à la fourmilière. Toutes les nuits, Tapioca fait des allers-retours.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Adieu Cayenne

    Albert Londres

    Parution : 15 Novembre 2011 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    " Adieu Cayenne! " d'Albert Londres est un autre texte dont nous ne sommes pas peu fiers. Déjà qu'Albert Londres n'est plus vraiment lu de nous jours, voici en plus un livre peu connu parmi ses livres. Il raconte l'évasion de Dieudonné, anarchiste, membre supposé de la bande à Bonnot, du bagne de Cayenne. Londres vient jusqu'à Rio pour le rencontrer une deuxième fois, écouter son histoire ahurissante, et clamer son innocence auprès des autorités françaises qui le condamnèrent. Un récit d'une simplicité et d'une beauté saisissantes. Un grand roman humaniste.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Au bagne

    Albert Londres

    Parution : 15 Août 2011 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    A notre époque où l'on accepte tout, de l'ignoble au révoltant, avec la même bovine passivité digne d'une émission de téléréalité, la lecture d'Albert Londres est plus que salutaire, elle devrait être obligatoire, car l'énumération des injustices, des scandales, des plaisanteries de mauvais goût ne devrait pas nous aseptiser, nous mithridatiser de l'indécence qui nous entoure. Albert Londres, c'est l'éternel indigné. Avec "Au Bagne", il atteint le pinacle de la conscience journalistique. Il va, il voit, il décrit, il allume les feux des projecteurs sur le scandale du bagne où l'on cache les rebuts de la République, ceux à qui on n'a pas osé couper la tête. Albert Londres dénonce, crie, se démène tant et si bien qu'il obtient la fermeture du Bagne. "Au Bagne", un ouvrage essentiel.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Au bagne (suivi de Adieu Cayenne)

    Albert Londres

    Parution : 18 Avril 2013 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Dans « Au bagne », Albert Londres raconte son voyage à Cayenne, à une époque, encore très récente, où les condamnés français Au bagne partaient purger leur peine.L'auteur est journaliste et le style de son écriture n'est pas celui d'un romancier. Il nous livre des faits, nous raconte ce qu'il voit...Comme une plongée "mortifère" dans l'univers du bagne français. Une histoire de "France" méconnue, peu glorieuse pour l'administration d'un état égalitaire...Une grande enquête d'un grand reporter.Son texte a aboutira à l'abandon du bagne et de ses scandaleuses pratiques en 1932...Edition intégrale avec sa "Lettre ouverte à M. le Ministre des Colonies" in fine.Suivi de « Adieu Cayenne » : ou le récit de l'évasion d'Eugène Dieudonné, menuisier anarchiste condamné sans preuve pour avoir appartenu à « la bande à Bonnot » et qu'Albert Londres rencontra quelques années plus tard au Brésil...Format professionnel électronique © Ink Book édition.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Adieu Cayenne !

    Albert Londres

    Parution : 5 Juillet 2015 - Entrée pnb : 6 Mai 2016

    Albert Londres nous relate l'incroyable évasion d'Eugène Dieudonné du bagne de Cayenne. Ce dernier avait eu le tort de fréquenter les membres de la "bande à Bonnot", les fameux "bandits tragiques". Condamné à mort, il fut gracié et envoyé au bagne.Dieudonné crie son innocence, raconte son histoire et son évasion...Albert Londres nous montre son art de manier les mots. Tout y est... presqu'un roman !Paru en 1932, "Adieu Cayenne !" est la version remaniée de "L'homme qui s'évada" de 1928.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Un déporté à Cayenne

    Armand Jusselain

    Parution : 27 Janvier 2016 - Entrée pnb : 22 Décembre 2016

    Armand Jusselain."Ma foi, pensai-je, puisque le sort contraire me force de quitter la France en ce moment, colonie pour colonie, autant être déporté à Cayenne qu'ailleurs."Armand Jusselain ne raconte pas les souvenirs d'un transporté comme pourrait nous faire penser le titre. Ce sont les récits d'un officier sur la Guyane et les débuts chaotiques du bagne. Jusselain était lieutenant d'infanterie marine et séjourna de 1854 à 1857 en Guyane. Il fut chargé de la "colonisation" de la Comté, lieu malheureusement peu apte à la rédemption des transportés !

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La vie des forçats

    Eugène Dieudonné

    Parution : 28 Avril 2018 - Entrée pnb : 30 Avril 2018

    Eugène Dieudonné (1884-1944) "L'atmosphère de la salle des Assises est pesante, angoissée. Le jury a rendu un verdict affirmatif. Les gardes ramènent les accusés dans le box. Dans le lourd silence, le président laisse tomber les sentences. Sentences de mort, de bagne, de réclusion... Tout ce qui suit, efforts suprêmes de la défense, conclusions, protestations, appels à la miséricorde, colères, faiblesses ou cynisme, tout cela semble vain comme le désespoir. C'est fini." Eugène Dieudonné a eu le tord d'être anarchiste et de fréquenter Jules Bonnot. Arrêté, accusé de faire partie de la "bande à Bonnot" et d'avoir participé au braquage de la "Société Générale" de la rue Ordener, il est condamné à mort en 1913, peine commuée en travaux forcés à perpétuité au bagne de la Guyane. Dans "La vie des forçats", Eugène Dieudonné témoigne de l'enfer vécu par les bagnards dans un système pénitentiaire destiné à éliminer la "mauvaise graine" et non à la réhabiliter. Préface d'Albert Londres

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Au bagne

    Albert Londres

    Parution : 12 Avril 2018 - Entrée pnb : 14 Avril 2018

    Albert Londres (1884-1932) "Quand ce matin, le Biskra maintenant promu au rang de paquebot annexe dans la mer des Antilles et qui, naguère, transportait des moutons d'Alger à Marseille, eut jeté l'ancre devant Port-d'Espagne, les passagers de tous crins et de toutes couleurs, chinois, créoles, blancs, indiens, entendirent ou auraient pu entendre le commandant Maguero crier de sa passerelle : « Non ! Non ! je n'ai ni barre, ni menottes, ni armes, je n'en veux pas ! »En bas, sur la mer, onze hommes blancs et deux policiers noirs attendaient, dans une barque. C'était onze Français, onze forçats évadés, repris, et qu'on voulait rembarquer pour la Guyane." En 1923, le journaliste Albert Londres part, en Guyane, à la découverte du bagne et des bagnards. Ce qu'il verra, ce qu'il entendra le révolte. Sa série d'articles publiée dans le Petit Journal amènera certaines réformes mais il faudra attendre 1938 pour que la transportation en Guyane soit interrompue et 1946 pour sa fermeture définitive.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le Voleur et le Sphinx

    Louis Roubaud

    Parution : 13 Juin 2018 - Entrée pnb : 14 Juin 2018

    L'auteur des Enfants de Caïn a voulu suivre les apprentis forçats des écoles correctionnelles jusqu'au bout de leur destin... le bagne !Il est allé en Guyane.Étrange Guyane, où l'on peut trouver de la poudre d'or sous un plant de salade, en lavant la terre de son jardin !Louis Roubaud a remonté les fleuves, il a vécu dans les placers avec des évadés. Il est redescendu dans les camps de pénitence, à Cayenne, à Saint-Laurent-du-Maroni, à l'Île du Diable... Il a confessé les criminels, souffert de leur châtiment et s'est efforcé de deviner leur âme.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Au Bagne

    Albert Londres

    Parution : 6 Avril 2020 - Entrée pnb : 8 Avril 2020

    En 1924, Albert LONDRES se rend à Cayenne et au bagne de Guyane. Il visite et rencontre toutes sortes d'individus, bagnards en peine ou hors peine. Face à la misère de tous, il rend un article qui fera date et contribuera à certaines modifications du traitement des bagnards, dont la double-peine.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Aventures en Guyane

    Raymond Maufrais

    Parution : 29 Décembre 2020 - Entrée pnb : 30 Décembre 2020

    Maufrais, jeune homme idéaliste part en Guyane pour créer un nouveau passage vers le Brésil. Fleuve, rivière, marche... d'abord accompagné, puis seul. Seul, pas tout à fait. Il y a son chien Boby et les habitants de la jungle. La jungle hostile, sauvage, humide qui le ronge progressivement. Il note tout sur ses carnets. Sa famille, ses espoirs, Dieu... et la faim quotidienne; faim d'une autre vie et faim d'un steack bien saignant... Entrez dans cet univers, cultivez votre jardin.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les recettes d'Islee

    Islee

    Parution : 26 Février 2021 - Entrée pnb : 27 Février 2021

    Chanteuse de la variété internationale originaire de la Guyane Anglaise ; ISLEE fait de la musique Electro-Pop. Elle vit à Paris depuis 2003.Elle est Auteur interprète indépendante. Son premier album intitulé I LOVE PARIS, est sorti en 2014.Elle a aussi sorti en 2020 ; le Single, LOVE ME MAY BE...Passionnée de cuisine ; elle publie son premier ouvrage qui montre ses talents de cuisinière à travers quelques repas et plats originaire de sa Guyane natale et aussi de d'autres contrés du monde...E LECTURE et BON APPETIT !

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Quelle étrange histoire...

    Jean Galmot

    Parution : 5 Avril 2021 - Entrée pnb : 7 Avril 2021

    Jean Galmot (1879-1928) "Amsterdam, un matin d'automne. - Je viens pour le billet... C'est une bonne à tablier blanc qui m'a ouvert la porte. J'ai attendu une heure, sous le vent mouillé, que s'ouvrent les bureaux de la Compagnie hollandaise. Conçoit-on une Compagnie de navigation dont l'enseigne est une porte misérable et qui n'a qu'une bonne à tablier blanc pour recevoir les visiteurs ? La Ruyterkade est froide et déserte par ce matin d'automne. Depuis une heure, cette porte qui reste close et pas de sonnette et point de passant... - Mademoiselle, j'ai loué une cabine pour Paramaribo... une cabine sur le Van Dyck qui part à 10 heures pour la Guyane... je n'ai pas encore mon billet et mes bagages sont là, dans la rue. La petite bonne n'entend pas le français. Elle a des boucles blond paille tout autour du bonnet de dentelles. Les boucles s'agitent ; et, silencieuse, comme elle est entrée, la bonne disparait... Un vieux en pantoufles, coiffé d'une calotte rouge de juif, a poussé la porte vitrée ; le bruit l'a sans doute attiré. Non, il est sourd." Première partie : Le narrateur s'embarque pour la Guyane. Sur le bateau, il rencontre une mystérieuse femme - Elle - qui a une liaison avec le médecin de bord. Elle va en Guyane retrouver son amant qui est forçat... Deuxième partie : Le narrateur, devenu aventurier, vit avec une tribu indienne, les Saramaca ; il pratique la chasse et l'orpaillage. Par Lily, une jeune indienne, il a des nouvelles de la mystérieuse Elle...

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty