Sciences humaines & sociales

  • Parce que les tatouages sont notre histoire

    Héloïse Guay De Bellissen

    Parution : 3 Janvier 2019 - Entrée pnb : 10 Janvier 2019

    " Ici seront racontées les histoires vraies de tatoués qui ne se connaissent pas et ne se connaîtront jamais et qui pourtant ont accompli le même voyage, la même odyssée. Un passage entre ce qu'on ne sera plus et ce que l'on devient. Et dans ce genre d'acte, il y a toujours du vivant et du mort, le présent et le passé. Toutes les histoires sont vraies, tous les personnages ont existé et existent. Ils se font tous écho, réveillent leurs tatouages ensemble. C'est un livre qui ne ment pas car il rend hommage au relief de la chair et convoque nos ressources dormantes. "
    Héloïse Guay de Bellissen, dont le corps revêt de nombreux dessins et inscriptions, s'interroge en écrivain sur la signification, l'esthétique, la portée du tatouage. Dans le salon de son mari tatoueur, elle assiste à des scènes drôles, bouleversantes, intrigantes, qu'elle mêle ici à ses propres expériences et à d'autres histoires ou légendes provenant de tous les coins du monde et de toutes les époques... Pour creuser le sens de ce geste ancestral qu'est le tatouage, Héloïse Guay de Bellissen donne aussi la parole à la peau, à la cicatrice, au symbole... Son texte pénètre le corps et l'esprit comme une musique, tour à tour douce et tranchante, capable de nous emmener dans les recoins les plus sombres et mystérieux de l'écriture, pour d'un coup s'envoler avec légèreté vers la beauté.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • C'est une chose étrange à la fin que le monde

    Jean d' Ormesson

    Parution : 4 Novembre 2010 - Entrée pnb : 26 Mars 2014

    Qu'est-ce que la vie et d'où vient-elle ? Comment fonctionne l'univers ? Pourquoi y a-t-il quelque chose au lieu de rien ? Des mathématiciens aux philosophes grecs, à Einstein et à la théorie des quanta, en passant par Newton et Darwin, voilà déjà trois mille ans que les hommes s'efforcent de répondre à ces questions.
    L'histoire s'est accélérée depuis trois ou quatre siècles. Nous sommes entrés dans l'âge moderne et postmoderne. La science, la technique, les chiffres ont conquis la planète. Il semble que la raison l'ait emporté. Elle a permis aux hommes de remplacer les dieux à la tête des affaires du monde.
    Où en sommes-nous aujourd'hui ? Dieu est-il à reléguer au musée des gloires étrangères et des puissances déchues ? La vie a-t-elle un sens ou est-elle une parenthèse entre deux néants ? Est-il permis d'espérer quoi que ce soit au-delà de la mort ?
    Avec les mots les plus simples et les plus clairs, avec une rigueur mêlée de gaieté, Jean d'Ormesson aborde de façon neuve ces problèmes de toujours et raconte au lecteur le roman fabuleux de l'univers et des hommes.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Une drôle de guerre

    Frédéric Mitterrand

    Parution : 26 Novembre 2020 - Entrée pnb : 19 Janvier 2021

    Tout a commencé au retour de la foire d'art de Maastricht, après un dîner entre amis – " deux convives qui étaient contaminés mais ne le savaient pas ". Frédéric Mitterrand est indemne, mais son frère aîné présente les symptômes du virus. Après les premiers jours de déni puis d'affolement face à des services hospitaliers pris de court, et malgré l'aide précieuse du médecin de famille et des soignants, s'ouvre une période critique. Elle durera du 9 mars au 28 avril 2020 : cinquante jours de confinement et de réanimation, cinquante jours d'une drôle de guerre où se nouent, sous le soleil trompeur du printemps, l'épreuve intime et le drame collectif.
    Dans la veine mémorialiste qui lui est familière, Frédéric Mitterrand raconte la débâcle à laquelle assistent ses proches et ses semblables, soudain pris au piège d'un présent surréaliste que commentent en continu les médias, l'opinion et les grands de ce monde, tous plongés dans la même incertitude.
    "Vendredi 3 avril. Le virus est comme tout le monde. Il va se refaire une santé l'été prochain en profitant des terrasses, des plages, des apéros festifs et des mariages. Il reviendra tout ragaillardi de ses bonnes vacances pour lancer la deuxième vague."

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Sortie de rails

    Leon Cornec

    Parution : 7 Mars 2019 - Entrée pnb : 14 Mars 2019

    Un voyage sidérant dans la France du sous-sol.

    " Je retiens mon casque. Un train passe dans l'autre sens, défile à un mètre de nous comme un cheval fou. Je tremble. Les cailloux sautent et me frôlent. Je perds l'équilibre, pose un genou à terre. Le train s'éloigne. Nous avons eu de la chance. Je masque ma frayeur aux autres. Eux aussi, je pense. "Un train peut en cacher un autre !' s'écrie mon annonceur en rigolant. "
    Embauché comme simple intérimaire par une grande entreprise ferroviaire, le jeune narrateur de ce roman va en gravir peu à peu les échelons. D'abord enthousiaste, motivé, il est vite confronté à une série d'invraisemblables défaillances : accidents graves, matériel vétuste, sous-qualification, alcoolisme, vols... Il n'en croit pas ses yeux. Au fil de ses déplacements, il découvre aussi une France plongée dans la misère. Des lieux désaffectés, lunaires, où zonent des populations oubliées, déglinguées. Avec un réalisme saisissant, Sortie de rails raconte le parcours halluciné d'un cheminot d'aujourd'hui.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Dictionnaire amoureux ; de Bordeaux

    ,

    • Plon
    Parution : 18 Octobre 2018 - Entrée pnb : 13 Avril 2019

    Bordeaux vu par l'artisan de son renouveau.

    "Je ne suis pas né à Bordeaux. Ma ville natale est Mont-de Marsan, le chef-lieu du département des Landes, à 120 km environ au sud de Bordeaux. J'y ai vécu toute mon enfance et mon adolescence. Et Bordeaux dans tout cela ? Mes grands-parents paternels habitaient Bordeaux. Nous leur rendions visite, mes parents, ma sœur et moi, de loin en loin. J'en garde peu de souvenirs. A chaque rentrée scolaire, ma mère nous traînait, ma sœur et moi, chez Mod, la boutique " chic " de la place de la Comédie où elle nous habillait pour l'hiver. Elle n'aimait pas vraiment Bordeaux. Nous nous sommes installés à Bordeaux, Isabelle et moi, en 1994. Nous trouvâmes la maison de nos rêves, dans un vieil immeuble de l'impasse des Tanneries. Nous y fûmes heureux. J'ai sottement vendu cette maison en 2004, sur un coup de tête. J'étais sous le choc de ma condamnation et j'avais besoin de rupture.

    Nous voici aujourd'hui en plein cœur de ville, entre deux sites stratégiques : la librairie Mollat et le Palais Rohan. Quel bonheur d'aller à pied, chaque matin, à mon bureau de l'Hôtel de Ville. Je repense à la ville telle qu'elle était il y a plus de deux décennies. Elle était certes déjà belle mais elle s'était assoupie. " La belle endormie ", disait-on. Les touristes qui la traversaient sur le chemin du sud lumineux la trouvaient noire et ne s'y arrêtaient pas. Elle était noire en effet. Elle y mettait une sorte de coquetterie. Quand j'ai lancé ma première campagne de ravalement, je me souviens qu'un écrivain bordelais s'est affligé, dans la presse, de voir s'effacer la ville de suie... et sa poésie très particulière. Bien vite les Bordelais se sont aperçus que ravaler, c'était aussi restaurer des bâtisses qui en avaient souvent besoin ; que c'était surtout révéler les détails d'une architecture dissimulés sous la crasse. La contagion a vite joué et les Bordelais ont redécouvert leur ville.

    En présentant mon premier projet urbain, j'avais deux idées directrices : d'abord doter l'agglomération d'un transport collectif moderne et puissant pour prévenir la congestion naissante des déplacements ; et reconquérir ou conquérir les deux rives de la Garonne pour ouvrir résolument Bordeaux sur son fleuve. La rive gauche avait été désertée par le port qui n'y avait laissé que des hangars en ruine. Quant à la rive droite, c'était encore, pour les Bordelais " classiques ", un espace quasiment inconnu, un autre monde qu'on ne fréquentait pas. " Obscur tabou ? Loi non écrite ? " se demande J.M. Planes dans son opuscule sur les Quinconces.

    Les temps ont changé. Le tramway est devenu une sorte de cordon ombilical entre la rive gauche et la rive droite qui n'est plus " le rognon racorni " dans le méandre du fleuve dont parlait J.M. Planes dans un autre texte. Le pont de pierre désormais réservé aux transports en commun et aux déplacements doux accueille jusqu'à 10 000 cyclistes par jour et une nuée de piétons. L'aménagement des quais est plébiscité. Il a transformé un no man's land en lieu de vie quotidiennement fréquenté tant par les habitants de la ville et de la métropole que par les touristes. Quel bonheur pour moi d'y rencontrer des citoyens heureux, et fiers de leur ville !"

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les traversées de Dorothy Parker

    Camille Jeunet-Mancy

    Parution : 22 Octobre 2020 - Entrée pnb : 28 Mai 2021

    Le temps d'une traversée, une approche sensible et juste de Dorothy Parker, poétesse, artiste bientôt maudite et reine du New York des écrivains
    En août 1937, Dorothy Parker embarque sur le Normandie et regarde s'éloigner New York. Elle est en pleine ascension depuis le succès de ses poésies quelques années auparavant. Elle fréquente Zelda Fitzgerald, des auteurs de théâtre, des "it boys and girls', l'expression a été inventée pour elle à cette époque, et tout ce qui compte dans le milieu artistique et littéraire... Son humour caustique, son regard aiguisé sur la société du XXe siècle et ses chroniques mordantes plaisent terriblement. " Dottie " a une réputation sulfureuse. Une fille qui aime s'amuser autant que se laisser happer par la tragédie. Elle n'a pas encore amorcée la descente qui la mènera jusqu'à la déchéance. Ces deux années sont des années de lumière, des années de création, celles qui forgeront le mythe.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Une adolescence

    Frédéric Mitterrand

    Parution : 5 Mars 2015 - Entrée pnb : 30 Avril 2016

    " Et voici qu'après tant d'années je n'arrive toujours pas à choisir entre le général de Gaulle et François Mitterrand ! J'ai tenté à plusieurs reprises de sortir d'un tel dilemme pour comprendre ce que je n'ai pas encore compris. Comme lorsque j'ai écrit ce texte, il y a longtemps, que je l'ai relu, repris – à tel point qu'il est devenu un autre – mais sans en modifier le ton car il se lit avec les mots de l'enfance et que c'est à ce moment-là que tout s'est noué, de telle sorte qu'au fond je n'ai pas changé. "
    Une adolescence conjugue deux veines littéraires chères à Frédéric Mitterrand : celle du mémorialiste et celle de l'auteur intimiste. Avec toujours la même liberté d'esprit, il évoque ici une jeunesse qui ressemble à celle de toute une génération, mais où s'ébauche, sur un ton allègre, le portrait d'une personnalité singulière.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Journal de californie

    Edgar Morin

    Parution : 27 Juin 2016 - Entrée pnb : 5 Août 2016

    Invité fin 1969 au Salk Institute for Biological Studies à San Diego, E. Morin plonge dans la Californie, " terre en transes ", " tête chercheuse du vaisseau spatial terre ". L'originalité de ce journal est dans e tourbillon qui active et fait communiquer, à un pôle la Californie et les Etats-Unis à un moment crucial de leur histoire, à un troisième pôle les problèmes fondamentaux de la connaissance de l'homme et de la vie. C'est ce mouvement même qui constitue le Journal de Californie.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Autoportrait en chienne

    Solange

    Parution : 7 Mars 2018 - Entrée pnb : 10 Mars 2018

    A la trentaine, Solange adopte Truite, poussée par un désir de chien comme d'autres ont un désir d'enfant.
    L'animal est son double à poil. Son miroir. Dans ce face à face, Solange s'interroge. Drôle et acide, elle décortique nos préoccupations ; l'amour, le corps, l'inquiétude, l'amitié, la maternité...
    Solange signe un texte qui semble murmurer : " Vous n'êtes plus seul ", un récit-confidence ; celui d'une génération libre et audacieuse.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Mes regrets sont des remords

    Frédéric Mitterrand

    Parution : 3 Novembre 2016 - Entrée pnb : 19 Novembre 2016

    " Il ne se passe pas de jours sans que je repense à ce que j'ai pu faire de mal dans ma vie. Il suffit d'une rencontre, d'un petit incident de ma vie quotidienne, d'une chanson, d'un paysage, d'une lettre ou d'une lecture, de tout ce qui sollicite en permanence la mémoire pour que m'assaillent des regrets qui sont autant de remords. Certains peuvent paraître dérisoires pour ceux qui les ont oubliés, d'autres sont passés totalement inaperçus, d'autres encore ont entraîné des conséquences désagréables pour tel ou telle qui en furent blessés, tous continuent à vivre, à réclamer, à m'obliger à les décrire pour essayer d'apaiser un peu mon inquiétude. "
    Fidèle à lui-même, Frédéric Mitterrand revient sur les grands événements qui ont jalonné sa vie. Un examen de conscience à la lumière d'un demi-siècle de passions amoureuses, artistiques et politiques.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La littérature française en 150 citations

    Sylvie Brunet

    Parution : 27 Octobre 2016 - Entrée pnb : 9 Février 2017

    Délectez-vous des plus belles citations de la littérature !

    Qui n'a pas déjà lancé à la cantonade "Un seul être vous manque et tout est dépeuplé" ou "Qu'importe le flacon, pouvu qu'on ait l'ivresse" sans vraiment savoir qui était l'auteur de ces phrases cultes de la littérature ? Sylvie Brunet comble nos lacunes en présentant 300 citations parmi les plus belles de la littérature. Le livre est enrichi de focus sur certaines citations clés, ou des anecdotes.

    De Aragon à Sartre, en passant par Baudelaire et Proust, redécouvrez les trésors de la littérature française !

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les chardons

    Flavie Flament

    Parution : 6 Octobre 2011 - Entrée pnb : 26 Mars 2014


    PREMIER ROMAN

    Elle a huit, vingt-cinq puis quarante ans... C'est une fille, une femme que la vie traverse et inonde.
    Douloureux, sensuel ou dévastateur, chaque épisode de ce premier roman inclassable semble imprimer une marque indélébile sur son corps.
    Un corps si fragile et si perméable qu'elle doit parfois s'en échapper.
    Alors, dans un style poétique incisif et très imagé, l'auteure accompagne cette gamine, cette épouse, cette mère et cette amante au-delà des violences de sa réalité ou au point le plus incandescent de son bonheur.
    Fil à fil, fragment après fragment, se dessine le portrait d'une femme, solaire, évanescente et vulnérable, qui résiste et résiste encore.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • HK ; l'histoire de Guy Brun, l'enfant oublié de l'Occupation

    Chochana Boukhobza

    Parution : 16 Mars 2015 - Entrée pnb : 18 Janvier 2018

    CE LIVRE EST L'HISTOIRE D'UNE QUÊTE
    Guy Brun est né en 1941 à La Tronche, près de Grenoble, et a passé son enfance et son adolescence dans des pensionnats religieux, oublié de Mlle Brun. Ses seuls compagnons de jeux sont Robert et Gérald Finaly, deux enfants juifs cachés avec lui pendant l'Occupation, et dont l'histoire va déchirer la France des années 1950.
    À LA RECHERCHE DE SON IDENTITÉ
    Guy a gardé quelques souvenirs de sa mère. Obstinément, il veut connaître son vrai nom et comprendre pourquoi elle l'a abandonné. Il a quarante ans lorsqu'enfin il la retrouve. Elle s'appelle Helen Kalmus. Elle est juive. Née
    en Autriche, elle s'est réfugiée en France en 1938 pour fuir le nazisme et vit désormais aux États-Unis. Helen meurt en 2007, sans lui avoir jamais révélé les
    raisons qui l'ont poussé à fuir et à l'abandonner. Du père de Guy, elle a juste avoué : " Je l'ai aimé. Il était électricien et Alsacien. " Avec ces mots pour seul viatique, Guy poursuit son enquête. Quand il rencontre Chochana Boukhobza et qu'elle écrit son histoire, il a consulté des centaines d'archives, accumulé des milliers de documents, et retrouvé de nombreux témoins de son passé.
    LE RÉCIT D'UNE ERRANCE QUI NOUS REPLONGE DANS LA GRANDE HISTOIRE
    Aux côtés de Guy, on découvre la fuite des Juifs d'Autriche après l'Anschluss, on s'installe avec Helen à Épinal, puis à Grenoble où la jeune femme a trouvé refuge au couvent de Notre-Dame de Sion. HK révèle un pan méconnu de
    l'Occupation, le secret de la naissance d'un enfant juif, le passé édifiant de son père engagé dans la Gestapo, la fuite désespérée de sa mère. On plonge enfin au coeur de l'affaire Finaly, " Affaire Dreyfus " de l'après-guerre.
    L'AFFAIRE FINALY : QUAND L'ÉGLISE CONVERTISSAIT LES ENFANTS JUIFS
    L'affaire Finaly se déroule de 1945 à 1953. Deux enfants juifs, dont les parents ont été déportés et exterminés à Auschwitz, sont recueillis par une directrice de crèche, Mlle Brun. À la Libération, lorsque la famille Finaly veut récupérer les deux orphelins, Mlle Brun refuse de les rendre, les baptise et change plusieurs fois leur identité. Une terrible bataille judiciaire commence alors,
    qui divise la France durant huit ans, déchirant un tissu social déjà usé par la guerre, réveillant les mêmes vieilles questions antisémites, que l'on croyait réglées après Auschwitz. Aidée par Notre-Dame de Sion et une partie de
    l'épiscopat français pétainiste et antisémite, Mlle Brun affuble les enfants de faux noms et les cache de couvent en couvent. Les derniers mois, traqués par la presse, la justice et la police, ils sont convoyés en Espagne franquiste par des prêtres basques extrémistes. Robert et Gérald sont finalement rendus à leur famille en 1953.
    L'Affaire Finaly aura des conséquences majeures sur les relations entre les autorités religieuses juives et catholiques. Elle symbolise le douloureux destin des orphelins juifs de toute l'Europe, sauvés physiquement par les institutions catholiques qui entendent aussi sauver leur âme grâce au baptême.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Petits remèdes à la dépression politique

    Jean-Christophe Brochier

    Parution : 24 Août 2017 - Entrée pnb : 23 Août 2017

    "L'histoire de ma génération est l'histoire de ceux qui n'ont pas fait la guerre (ni la révolution ni rien du tout)."
    Trop jeune pour être soixante-huitard, trop vieux pour se brancher et se mondialiser, Jean-Christophe Brochier est éditeur dans une grande maison d'édition.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La bella ; autobiographie d'une caravelle

    Denis Guedj

    Parution : 25 Juin 2015 - Entrée pnb : 10 Juillet 2015

    "Que de fois j'ai vu le ciel se faire ! Que de fois j'ai vu naître la nuit !"
    Quand elle naquit dans les chantiers de Belém, au XVe siècle, la foule amassée s'écria : "Cara Bela ! Qu'elle est belle !" Ce fut la première caravelle.
    Caravelle de découverte. La Bela.
    L'histoire ne retint pas son nom. Partie avec du retard, elle ne rejoignit jamais la Niña, la Pinta et la Santa María, les trois caravelles de Colomb filant plein ouest à la recherche de la route directe vers les Indes fabuleuses. La Bela ne découvrit pas l'Amérique !
    Pourtant, que n'avait-elle vu ?
    A chacun de ses voyages, elle "agrandissait" le monde. Et dans son sillage, la carte de la Terre se faisait.
    Elle les a tous connus, Bartolomeu Dias, Amerigo Vespucci, Magellan, Vasco de Gama et tous ceux dont le nom fut perdu comme le sien.
    "La Bela, dis-moi ce que tu vois, je te dirai où tu es..."

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La nuit algérienne

    Jean-Paul Mari

    • Nil
    Parution : 3 Juillet 2014 - Entrée pnb : 12 Décembre 2014

    "Je crois que nous entrons dans la nuit", lui avait dit un ami algérien. Depuis dix ans Jean-Paul Mari, né à Alger, correspondant de guerre rompu aux grands conflits, a vu la confirmation de ce pressentiment. Voyage après voyage, il plonge au cœur d'un pays où les islamistes armés des GIA affrontent les militaires et les Ninjas du régime. Il explore les banlieues de la capitale, la Casbah, la plaine de la Mitidja et les montagnes de Kabylie. Il observe les partis politiques, les élections et les manifestations, écoute les cris des torturés et des tortionnaires, militants islamistes, miliciens pro-gouvernementaux, jeunes, chômeurs, femmes, journalistes ou écrivains d'un peuple pris en otage. Loin du sectarisme et d'une vision monolithique, il se livre à une enquête des profondeurs sur les lieux des meurtres, des grands massacres, dans les rues, les villages, les cimetières et les mosquées. Avec en tête une question, obsédante: quelle est la nature de ce mal algérien, de cette violence cruelle et délirante? Dangereuse enquête à la fois rigoureuse et pleine de compassion. Comment l'auteur ne se tournerait-il pas aussi vers le passé, le sien et celui de la guerre d'indépendance. Pour mieux comprendre pourquoi aujourd'hui, là-bas, on assassine l'Algérie.
    Ce livre a déjà été publié sous le titre Il faut abattre la lune.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Hôtel de l'insomnie

    Villepin Dominique D

    • Plon
    Parution : 3 Mars 2011 - Entrée pnb : 26 Mars 2014


    Le journal littéraire d'un Premier ministre insomniaque tenu pendant deux ans à Matignon.

    " Ici, rue de Varenne, les Ouvriers de l'Heure passent, mais ils ne se livrent guère. Voici donc consignés quelques fragments d'un registre sans date, arrachés à une longue nuit. Face aux Minotaures, ce fil d'encre et de papier m'a aidé à tenir le cap. A chaque feuillet, j'ai voulu m'alléger, me désamarrer : creuser en moi pour trouver la force d'avancer jusqu'au retournement de la conscience où l'épreuve devient une chance de libération. Quoi que l'on entreprenne, il y a toujours vautours et gibets au bord du chemin. Mais peut-être notre meilleur allié est-il le mauvais sort. A minuit, la solitude se brise par la grâce de compagnons sollicités, compagnons invisibles qui défrichent la vie aux avant-postes, qui fixent des repères, qui nous donnent des mots comme autant d'armes pour notre propre combat. A leur suite, tout un peuple de riverains s'élance à l'assaut des horizons neufs. Et au matin, le miracle se renouvelle : l'homme s'éveille, libre de toutes entraves. " D.V.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Mémoire espagnole

    Jean-Claude Carrière

    Parution : 29 Mars 2012 - Entrée pnb : 26 Mars 2014


    Voici cette Espagne peu souvent décrite, parfois mal aimée. Les Pyrénées, bien visibles, nous en séparent. Mille liens, invisibles, nous en rapprochent.

    " Je suis parti du cliché, comme tout le monde, du fandango, des mantilles et des castagnettes. Après quoi, peu à peu, en travaillant là-bas (avec Buñuel, avec Bergamín), j'ai trouvé une Espagne plus profonde, plus étrange à nos yeux, plus lointaine aussi que celle que j'imaginais. Une Espagne où la " raison " n'a pas le même sens que chez nous, où les révolutions sont plus radicales, les rêves plus larges. Une Espagne d'où la pensée a été officiellement bannie comme une " manie funeste ", où la folie parade encore, où les démons viennent s'asseoir au coin du feu.
    Voici cette Espagne peu souvent décrite, parfois mal aimée. Les Pyrénées, bien visibles, nous en séparent. Mille liens, invisibles, nous en rapprochent. "
    J.-C. C.
    Jean-Claude Carrière, dramaturge, scénariste et romancier, a publié aux Editions Plon de nombreux ouvrages, parmi lesquels Contes philosophiques du monde entier, Le Vin bourru, Dictionnaire amoureux de l'Inde, Les Fantômes de Goya et Dictionnaire amoureux du Mexique.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Deville & Cie ; rencontres de Chaminadour

    Collectif

    Parution : 7 Avril 2016 - Entrée pnb : 18 Mars 2016

    Patrick Deville s'est imposé comme un auteur majeur de la littérature contemporaine française. À Guéret, en 2013, de nombreux universitaires ou traducteurs et quelques écrivains amis ont participé aux Rencontres de Chaminadour pour dire ce qui fonde leur admiration et éclairer ainsi cette œuvre singulière qui procède par cycle et embrasse l'histoire du monde de 1860 à nos jours.
    Interventions, tables rondes, dialogues, la parole circule et déploie les textes dont elle se nourrit. Les lecteurs de Deville se régaleront de ce discours critique, et ceux qui ne le connaissent pas encore y trouveront des clés stimulantes pour prendre la mesure d'un ensemble littéraire particulièrement cohérent et novateur.
    Avec la participation, entre autres, de Pierre Michon, Sylvie Germain, Bernard Comment, Roberto Ferrucci, Bruno Blanckeman, Dominique Viart, Arno Bertina, Pierre Jourde, Sabine Müller & Holger Fock.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty