• La science est un sport de combat

    Didier Raoult

    Parution : 30 Septembre 2020 - Entrée pnb : 29 Août 2020

    Qui est Didier Raoult ? Que pense-t-il vraiment ? Pourquoi ce grand infectiologue, auteur de nombreuses découvertes, irrite-t-il autant les autorités politiques, sanitaires, et nombre de ses confrères ? Dans ce livre, dense, fort, personnel, le professeur Raoult éclaire toute sa démarche, au-delà de l'actuelle controverse autour de l'hydroxychloroquine et du Covid-19. Ce défenseur acharné du progrès scientifique donne sa vision de ce que doit être la médecine et la recherche.
    Parce que Didier Raoult est avant tout un médecin, parce que soigner est son premier devoir, parce qu'il est un esprit farouchement indépendant, il s'oppose aux blouses blanches administratives qui n'ont jamais vu un malade, aux modélisateurs fascinés par les Big Data, aux grandes revues médicales qui font la pluie et le beau temps mais sont de plus en plus sous l'emprise des laboratoires pharmaceutiques, aux autorités sanitaires et politiques...
    Pour que le public retrouve confiance dans la science, nous dit celui qui est l'un des plus influents chercheurs au monde dans son domaine, il faut savoir se déjuger, remettre en cause ce que l'on sait ou croit savoir, faire tomber ses idoles, bousculer les dogmes et les théories établies, renier ses maîtres...
    La science est un sport de combat, le chercheur doit gagner par K.-O contre « l'arrogance et l'aveuglement ».

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Spinoza philosophie pratique

    Gilles Deleuze

    Parution : 2 Janvier 2014 - Entrée pnb : 5 Juin 2014

    La philosophie théorique de Spinoza est une des tentatives les plus radicales pour constituer une ontologie pure : une seule substance absolument infinie, avec tous les attributs, les êtres n'étant que des manières d'être de cette substance. Mais pourquoi une telle ontologie s'appelle-t-elle Éthique ? Quel rapport y a-t-il entre la grande proposition spéculative et les propositions pratiques qui ont fait le scandale du spinozisme ? L'éthique est la science pratique des manières d'être. C'est une éthologie, non pas une morale. L'opposition de l'éthique avec la morale, le lien des propositions éthiques avec la proposition ontologique, sont l'objet de ce livre qui présente, de ce point de vue, un dictionnaire des principales notions de Spinoza. D'où vient la place très particulière de Spinoza, la façon dont il concerne immédiatement le non-philosophe autant que le philosophe ?

    « Il suffit d'entrer dans ces pages vives, nerveuses, lumineuses, pour se retrouver, comme à chaque fois avec Deleuze, emporté par un tourbillon d'intelligence. Les dernières lignes évoquent, à propos de Spinoza, un vent-rafale, un vent de sorcière. Il se pourrait que Deleuze parle de lui-même.
    L'unité de ce volume multiple repose sur l'affirmation que les registres de la vie et de la pensée spinozistes ne se séparent pas.
    Vivre en philosophe, polir des lentilles pour microscope, user de la méthode géométrique, c'est finalement une seule et même activité. Elle vise à augmenter la puissance d'agir, donc la joie. Au lieu d'être seulement théoricien, architecte de système, grand maître du rationalisme, Spinoza apparaît ainsi, indissociablement, comme un penseur pratique, engagé dans une transformation permanente de soi et du monde. » (Roger-Pol Droit, Le Monde)

    Cet ouvrage est paru en 1981.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • H+ - vers une civilisation 0.0

    Alexandre Friederich

    Parution : 6 Février 2020 - Entrée pnb : 31 Janvier 2020

    Dans ce texte fulgurant, Friederich rétablit les origines de la doctrine transhumaniste au sein de l'histoire des idées, afin de désamorcer la "coupure historique" que celle-ci tente d'initier. Ce faisant, il dénonce cette idéologie nouvelle qui tente d'améliorer grâce aux sciences la condition humaine mais ne fait que relever à ses yeux d'une profonde inhumanité. Il débusque notamment les procédés invisibles auxquels les "technoprophètes", comme il les qualifie, ont recours pour parvenir à leur fin. Sa critique se double par conséquent d'une dénonciation du capitalisme, dont le transhumanisme est entièrement tributaire. En s'attachant au corps seul, en niant l'esprit, le transhumanisme apparaît comme une dégénérescence du projet philosophique d'émancipation de l'homme.

    Alexandre Friederich a vécu vingt ans à l'étranger avant d'entreprendre des études de philosophie à l'université de Genève. Colleur d'affiches et cycliste, il vit actuellement entre Fribourg, l'Italie, l'Espagne et Mexico. Il a publié aux éditions Allia easyJet en 2014 puis Fordetroiten 2015.

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • De la droite manière de vivre

    Baruch Spinoza

    Parution : 6 Octobre 2016 - Entrée pnb : 29 Août 2017

    Peut-on concilier désirs individuels, nécessairement variés, et quête universelle du bonheur ? Peut-on imaginer des principes sur lesquels s'appuyer pour bien vivre ? Y aurait-il un dénominateur commun aux désirs de chacun, sur lequel fonder en raison le bonheur ? Spinoza distingue d'emblée actions, portées par la raison humaine, et passions, contraintes depuis l'extérieur. Parce qu'indépendantes de notre seule volonté, les passions sont généralement mauvaises. Le libre examen et l'intelligence lui confèrent au contraire une puissance d'agir, garantie de son bien-être. Il faut donc oeuvrer à perfectionner ses facultés d'entendement pour bien vivre, jouir de son âme, elle-même définie par l'intelligence. Dans le même temps, être de nature, l'homme ne peut faire fi des contingences extérieures, et encore moins d'autrui. Spinoza expose alors les fondements de la sociabilité humaine. Sociabilité qui est une vertu, à laquelle accéder par l'exercice de la raison.

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le leadership pour les nuls en 50 notions clés

    Nathalie Gourdin

    Parution : 22 Octobre 2020 - Entrée pnb : 29 Octobre 2020

    Avoir toutes les clés pour être un bon leader !

    Des principes fondamentaux du leadership aux réflexes à adopter en cas de crise, en passant par la capacité à déléguer comme à valoriser ses collaborateurs,
    découvrez dans cet ouvrage comment acquérir des qualités e communication, de management et d'empathie qui feront de vous un véritable leader, aimé et respecté !

    En 50 notions clés (autorité, héros, communication, influence, humilité, etc.), Nathalie Gourdin définti le leadership et vous explique avec clarté comment devenir le leader que vous avez toujours rêvé d'être !

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Manager comme un yogi

    ,

    Parution : 20 Août 2020 - Entrée pnb : 20 Août 2020

    Et si le management s'inspirait du yoga ? Un ouvrage inspirant qui propose un regard unique sur le "travailler ensemble"

    Alors que le climat en entreprise se dégrade (52 % des salariés présentent un niveau élevé d'anxiété selon l'étude 2017 du Cabinet Stimulus), le yoga rassemble environ 2,5 millions de pratiquants en France et 300 millions dans le monde. Aussi surprenant que cela puisse paraître, le management et le yoga ont plus de points communs qu'on ne le croit.

    Après avoir travaillé sur la reconstruction lors d'un licenciement, l'auteur de ce livre propose une méthode originale qui fait le lien entre ces deux disciplines. A partir de cas pratiques, interviews, tests et conseils, vous découvrirez les 5 pilliers du manager yogi :

    Affûter son éthique : l'honnêteté (Satya) l'éthique de soi, l'ancrage, être bien dans son environnement, la déontologie personnelle, le cadre, la définition et la connaissance de son cadre d'exercice professionnel et personnel.
    Réveiller la non-violence (Ahimsa) : l'écoute des autres et de soi, prendre conscience de ce qu'on projette, le non-jugement, l'accueil, l'écoute, l'acceptation de nos fragilités et de celle des autres, l'évitement de l'auto-sabotage, la reformulation. Changer les prismes.
    Travailler sa posture (Asana) de manager, ce qu'on fait avec ce qu'on nous donne (faire la différence), la légitimité, l'incarnation (on parle souvent d'incarner une fonction, ça veut dire quoi), Svadhyaya / l'étude de soi.
    Aiguiser le souffle (Pranayama) : un pas vers l'équilibre, intériorisation-concentration (au sens de pas parasitage), concentration (dharana) C'est l'augmentation de notre capacité à recevoir de l'énergie, rendre l'organisme prêt en yoga, et l'ouverture à l'intuition et à l'incertitude en management, la capacité à faire le tri entre l'urgent et l'accessoire, la mise en priorité. C'est aussi le souffle créatif, notre capacité à " dégager " ce qui englue.
    Chercher sa cohérence (Samâdhi) : légitimité, identité, partage. Samâdhi, terme du yoga hindou et du bouddhisme, parle à la fois d'établissement, de maintien et de "reposition" de la conscience, de l'attention. On n'achève jamais la prise de posture managériale, mais on y exerce heureux si on s'y établit. Ce n'est pas l'agilité au sens stricte (un peu tarte à la crème comme la bienveillance), mais l'unité, la simplicité qui permet de faire avec les autres et pour eux. C'est aussi l'idée de suivre un chemin, non pas celle de chercher une perfection.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Traité politique

    Baruch Spinoza

    Parution : 5 Septembre 2013 - Entrée pnb : 30 Novembre 2016

    Le Traité politique tire toutes les conséquences de L'Éthique : après avoir abordé l'individualité, Spinoza s'attaque la vie de l'homme en société. Il retrace la genèse de la constitution politique d'un groupe. Il montre comment le droit de préserver sa vie prend le pas sur celui de vivre selon son gré. Chacun doit céder à autrui le pouvoir de le gouverner. Et cet autre se doit d'assurer la sécurité et le bien de son subordonné. C'est alors l'instauration du droit civil. L'état civil n'existe que pour empêcher l'exercice du droit naturel, prompt à semer la discorde. Le pouvoir doit à cet égard garantir une égalité de principe entre les hommes. Spinoza ouvre là tout un horizon politique : le "communisme de la raison". Ou comment penser une société afin d'éviter qu'elle ne dégénère et tyrannie et qu'il y règne paix et liberté. Écrit peu avant la mort de son auteur, ce Traité condense les principes fondamentaux de sa philosophie et hisse Spinoza en précurseur des philosophes français du XVIIIe siècle. En prenant le parti de ne pas traduire imperium en français, Bernard Pautrat marque une rupture avec toutes les traductions précédentes. Par ce choix radical, il rend toute la profondeur philosophique et politique du Traité, qui défend le droit "défini par la puissance de la multitude".

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Lima l'horrible

    Sebastian Salazar Bondy

    Parution : 4 Janvier 2018 - Entrée pnb : 6 Janvier 2018

    Paru en 1964, cet essai fit l'effet d'une bombe. L'auteur y dénonce le mythe qui fait de la capitale péruvienne une terre promise et une ville parfaite. Selon lui, par des politiques culturelles, artistiques, architecturales et sociales, le passé colonial serait célébré, marginalisant l'histoire péruvienne. Cette réécriture de l'histoire permettrait aux élites sociales d'assurer leur suprématie sur les classes populaires, et de justifier la discrimination qu'elles subissent. Des pratiques qui rappellent certains mouvements et dirigeants du siècle dernier voire actuel. Mais ici, au fil des pages, c'est une ville tout autre qui se laisse entrevoir et remet en question un Pérou qui renie ses origines, son passé et son identité propres. Avec une postface de Mario Vargas Llosa.

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La bioéthique pour les nuls en 50 notions clés

    ,

    Parution : 28 Mai 2020 - Entrée pnb : 27 Mai 2020

    L'essentiel à connaître sur la bioéthique !
    Aujourd'hui, la bioéthique est au coeur de l'actualité. En effet, cette discipline invite à réfléchir sur les progrès de la recherche dans les domaines de la biologie, de la génétique et de la médecine. Des questions fondamentales pour faire évoluer notre société entrent alors en jeu. Faut-il élargir la PMA ? Qu'est-ce que l'eugénisme ? Pourra-t‑on cloner l'être humain un jour ? En 50 notions clés, les auteurs vous aident à comprendre ce qu'est la bioéthique, d'un point de vue scientifique et juridique.

    50 notions dont :

    • La greffe d'organes

    • Le dépistage prénatal

    • Le don de gamètes

    • Le transhumanisme

    • L'euthanasie

    /> • Le clonage humain

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Oeuvres complètes

    Aristote

    Parution : 15 Octobre 2014 - Entrée pnb : 10 Octobre 2014

    Il n'est pas une branche du savoir de son temps qu'Aristote n'ait étudiée : de la logique à la rhétorique en passant par la dialectique, de la physique et la chimie à la cosmologie, de la métaphysique et la théologie aux mathématiques, de la politique et l'éthique à la psychologie, sans oublier le très important corpus biologique et le recueil des différentes constitutions qu'il avait compilées avec ses élèves.
    On redécouvre aujourd'hui l'importance du « maître de ceux qui savent » tant pour l'Occident chrétien que pour l'Orient islamique, et l'on trouve un fondement aristotélicien à presque toutes nos sciences dites « humaines ».
    Cette édition comprend la totalité des oeuvres authentiques d'Aristote, ainsi que la traduction inédite en français des Fragments. Elle comporte en outre une introduction générale, des notices de présentation pour chaque groupe de traités, un index des notions et un index des philosophes, qui permettent à tous, néophytes ou familiers, de redécouvrir Aristote.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le principe de cruauté

    Clément Rosset

    Parution : 1 Octobre 1988 - Entrée pnb : 30 Avril 2015

    Il n'y a probablement de pensée solide - comme d'ailleurs d'oeuvre solide quel qu'en soit le genre, s'agît-il de comédie ou d'opéra-bouffe - que dans le registre de l'impitoyable et du désespoir (désespoir par quoi je n'entends pas une disposition d'esprit portée à la mélancolie, tant s'en faut, mais une disposition réfractaire absolument à tout ce qui ressemble à de l'espoir ou de l'attente). Tout ce qui vise à atténuer la cruauté de la vérité, à atténuer les aspérités du réel, a pour conséquence immanquable de discréditer la plus géniale des entreprises comme la plus estimable des causes.
    Réfléchissant sur cette question, je me suis demandé si on pouvait mettre en évidence un certain nombre de principes régissant cette « éthique de la cruauté », - éthique dont le respect ou l'irrespect qualifie ou disqualifie à mes yeux toute oeuvre philosophique. Et il m'a semblé que ceux-ci pouvaient se résumer en deux principes simples, que j'appelle « principe de réalité suffisante » et « principe d'incertitude ».

    Le Principe de cruauté est paru en 1988.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Spinoza et le probleme de l'expression

    Gilles Deleuze

    Parution : 2 Janvier 2014 - Entrée pnb : 5 Juin 2014

    Les définitions courantes de la philosophie ne s'appliquent pas à Spinoza : penseur solitaire, scandaleux et haï, qui conçoit la philosophie comme une entreprise de libération et de démystification radicales, n'ayant d'équivalent que chez Lucrèce ou, plus tard, chez Nietzsche. Le spinozisme pose aujourd'hui les problèmes les plus actuels, concernant le rôle comparé de l'ontologie (théorie de la substance), de l'épistémologie (théorie de l'idée), de l'anthropologie politique (théorie des modes, des passions et des actions). L'objet de ce livre est de déterminer le rapport de ces trois dimensions : l'affirmation spéculative ou l'univocité de l'Être dans la théorie de la substance ; la production du vrai ou la genèse du sens dans la théorie de l'idée ; la joie pratique ou l'élimination des passions tristes, l'organisation sélective des passions dans la théorie des modes.
    Ces trois dimensions s'ordonnent suivant un concept systématique, celui d'expression (la substance s'exprime dans les attributs, les attributs s'expriment dans les modes, les idées sont expressives). Et sans doute le concept d'expression a une longue histoire avant Spinoza, pendant tout le Moyen Âge et la Renaissance. Il a aussi avec Leibniz un développement très différent de celui que lui donne Spinoza. La seule chose commune entre Leibniz et Spinoza, c'est pourtant qu'ils fondent la première grande réaction anti-cartésienne sur cette notion théorique et pratique. Mais la manière dont Spinoza la comprend, lui donnant une structure nouvelle, est peut-être au coeur de sa pensée et de son style, et forme un des secrets de l'Éthique : livre double, composé d'une part par l'enchaînement continu des propositions, démonstrations et corollaires, d'autre part par la chaîne violente et discontinue des scolies - livre deux fois expressif.

    Cet ouvrage est paru en 1968.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • éthique à Eudème

    Aristote

    Parution : 1 Octobre 2014 - Entrée pnb : 1 Octobre 2014

    Voici venu le temps de l'Éthique à Eudème.
    Comme l'Éthique à Nicomaque, cette autre Éthique attribuée à Aristote a pour objet l'achèvement de l'humanité dans l'homme, achèvement qui se confond avec le bonheur. Mais tandis que le premier traité est expressément lié à un projet politique, le second insiste sur la dimension intime - et néanmoins universelle - de l'éthique : « Si la beauté d'une vie réside dans des choses obtenues par hasard ou par nature, beaucoup de gens ne pourraient l'espérer : leur effort ne permettrait pas de l'obtenir, elle ne dépendrait pas d'eux et ne pourrait être leur objet d'étude. En revanche, s'il consiste en une certaine qualité qu'ont une personne et ses actes, le bien de la vie pourrait être plus commun et plus divin. »
    Cette affirmation du choix individuel comme principe de la conduite éthique est à la source de la longue réflexion occidentale sur la responsabilité morale et juridique. C'est ainsi que l'Éthique à Eudème, longtemps restée dans l'ombre de l'Éthique à Nicomaque, fait l'objet aujourd'hui d'une véritable redécouverte, à laquelle entend contribuer la présente édition.

    Virginie Berthemet, © Flammarion
    (d'après la mosaïque dite d'Alexandre, musée national archéologique de Naples).
    © Flammarion, Paris, 2013.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Noam Chomsky

    Collectif

    Parution : 19 Août 2015 - Entrée pnb : 20 Août 2015

    Né en 1928 aux États-Unis, Noam Chomsky est probablement l'intellectuel contemporain à la fois le plus célèbre dans le monde et le moins connu en France. Si ses travaux fondateurs en linguistique - il est le père de la « linguistique générative » - sont reconnus, ce n'est pas le cas de son travail d'analyse et d'information politique, pourtant considérable : Chomsky est trop inclassable, trop original pour faire partie d'une « école », ce que le monde intellectuel français ne lui a jamais pardonné.Cet ouvrage, qui reprend le meilleur du Cahier de L'Herne paru en 2007 sous la direction de Jean Bricmont et de Julie Franck, présente une vision d'ensemble de la pensée de Chomsky et rend hommage à l'importance de son oeuvre dans des domaines variés : linguistique théorique, philosophie de l'esprit, neurosciences cognitives, analyse de l'idéologie et du pouvoir, liberté d'expression, éthique, action politique...Textes de Noam Chomsky et de Jean Bricmont, Gennaro Chierchia, Michel Foucault, Pierre Jacob...Préface et choix des textes par Yves-Jean Harder, maître de conférences en philosophie.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • De l'aveu même de Stéphane Hessel, ce texte tranche sur tous les autres parce qu'il s'y adresse pour la première fois à l'esprit.
    Inversement, ce qui frappe dans les interventions du dalaï-lama, c'est son souci de rendre compte d'une « éthique séculière », seule en capacité d'être universelle et sur laquelle ces représentants des deux pans du monde - l'Est et l'Ouest - convergent. Mais le grand charme de ce dialogue tient aussi à la manière dont ces deux figures désormais planétaires ancrent toutes leurs réflexions dans un vécu d'une épaisseur sans égale.

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La notion de " formes de vie " a émergé il y a une dizaine d'années et circule dans des domaines variés, de la biologie à la philosophie en passant par la sociologie, la science politique et l'anthropologie.

    La notion de " formes de vie " a émergé il y a une dizaine d'années et circule dans des domaines variés, de la biologie à la philosophie en passant par la sociologie, la science politique et l'anthropologie.

    Mais qu'entendre par " formes de vie " ? Un ensemble de pratiques, d'usages de nature variée, qui donnent à la vie commune des caractères propres, pour ainsi dire diffus, explicitement ou implicitement présents dans les croyances, la langue, les institutions, les modes d'action, les valeurs. Une forme de vie est toujours, en ce sens, particulière, c'est pourquoi il existe des formes de vie, plus qu'une forme de vie.

    De l'étude de ses divers sens chez des auteurs aussi différents qu'Adorno et Wittgenstein à sa portée critique et politique et à ses incidences éthiques, cet ouvrage déploie toutes les dimensions de cette nouvelle approche. En particulier, la porosité entre les sphères privée, sociale, économique et politique, et la nouvelle articulation du social et du biologique.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Cloner est-il immoral ?

    Laurent Degos

    Parution : 13 Septembre 2020 - Entrée pnb : 14 Septembre 2020

    Cloner est-il immoral ? D'abord qu'est-ce que cloner ? Et que peut-on cloner ? Des bactéries, des animaux, des hommes ? Quels bénéfices en attendre ? Et quels dangers nous menacent ? Quelles sont les dérives possibles ? Qui peut avoir intérêt à cloner ? Clone-t-on déjà et qui ? Enfin, qu'appelle-t-on immoral ? Le comment et le pourquoi du clonage humain exposés d'une façon lumineuse et profonde pour que nous puissions réfléchir aux questions éthiques que ce sujet complexe, d'une actualité brûlante, soulève.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Dernier volet des Forces imaginantes du droit (cours professé au Collège de France durant six années), ce volume s'attache à l'examen d'une question : comment oser parler de communauté de droit à l'échelle d'une planète livrée aux affrontements, à la violence et à l'intolérance ? Et comment concevoir les contours d'une communauté de valeurs par-delà la diversité des cultures et l'opposition des intérêts ? Explorant d'une part les interdits fondateurs (crimes internationaux), d'autre part les droits fondamentaux (droits de l'homme et biens publics mondiaux), Mireille Delmas-Marty n'entend pas éradiquer les différences mais relativiser le relativisme. À la recherche d'une unité de sens, dans la perspective d'un humanisme nouveau, pluriel et ouvert, elle montre que le droit peut contribuer à nourrir l'idée de bien commun.
    Mireille Delmas-Marty, qui a enseigné le droit à l'Université (Lille II, Paris XI et Paris I), est titulaire de la chaire " Études juridiques comparatives et internationalisation du droit " au Collège de France. Elle est notamment l'auteur de Pour un droit commun (Seuil, 1994), Vers un droit commun de l'humanité (Seuil, 1996), Trois défis pour un droit mondial (Seuil, 1998), des Forces imaginantes du droit (3 vol. parus au Seuil, 2004-2007) et de Libertés et sûreté dans un monde dangereux (Seuil, 2009). Elle est membre de l'Académie des sciences morales et politiques.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Une époque formidable

    Collectif

    Parution : 20 Octobre 2016 - Entrée pnb : 15 Septembre 2017

    « "Il est l'heure de bâtir un nouvel humanisme." L'exhortation de Pascal Picq illustre la détermination et le dessein communs aux douze contributeurs de cette somme d'entretiens. Scientifiques, philosophes, artistes, sociologues, navigatrice, avocat, chefs d'entreprise : chacun dans son champ d'expertise ou de convictions, tous construisent là un débat fondamental, destiné à offrir au lecteur ouvert à la complexité quelques clés d'une exploration approfondie de lui-même et du monde afin qu'il mène son existence et celle de la planète avec responsabilité, sens. Et humanité. À cette condition, qui révèle les plus beaux trésors du verbe entreprendre, qui éclaire de manière singulière la nécessité de rêver, de créer, de bâtir le progrès, qui conscientise l'obligation de penser et d'agir autrement - et même insurrectionnellement -, bref qui "possibilise" l'impossible, l'époque peut bel et bien s'avérer formi­dable, et le "chef-d'oeuvre de l'intelligence" espéré par Pierre Rabhi devenir réalité. » Denis Lafay

    Denis Lafay, journaliste, a fondé et dirige Acteurs de l'économie - La Tribune.

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Sous le manteau du silence

    Claire Bergeron

    Parution : 19 Novembre 2018 - Entrée pnb : 21 Novembre 2018

    La mort suspecte du curé Charles-Eugène Aubert dans l'hôpital où elle est infirmière va contraindre Rosalie Lambert à se confronter à des souvenirs qu'elle avait jusque-là enfouis. C'est plus de vingt-cinq ans plus tôt, dans le dispensaire où elle exerçait, qu'elle avait fait la connaissance de ce curé si charismatique. Le soupçonnant d'avoir commis des actes allant à l'encontre de son devoir, elle avait dû s'enfuir, laissant derrière elle son grand amour. Alors que ses souvenirs reviennent la tourmenter et se mêler au présent, elle va devoir convaincre les jurés qu'elle n'est pas coupable du terrible crime dont on l'accuse...

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La démoralisation ; la moralité et la crise

    Christian Godin

    Parution : 19 Février 2015 - Entrée pnb : 8 Décembre 2016

    Cet essai interprète ce qu'il est convenu d'appeler « la crise » sous un angle psychologique et moral. Dans son sens courant, la démoralisation renvoie à une perte de conviction et d'énergie. On peut également la comprendre comme une perte morale. L'idée centrale de l'ouvrage est qu'il existe un lien entre l'affaiblissement et la disparition de « la morale » (la prolifération des éthiques de substitution en est le symptôme le plus net) et la démoralisation comme perte de certitude et d'espoir.Historiquement lié à la démocratie et aux droits de l'homme, l'individualisme aboutit à des situations sociales d'une grande cruauté. Les valeurs morales traditionnelles sont des freins et des verrous pour la technoscience mondialisée, dont on peut montrer la foncière immoralité.Christian Godin est maître de conférences de philosophie à l'Université de Clermont-Ferrand et rédacteur en chef de la revue Cités. Outre un magistral travail encyclopédique sur le concept de totalité (Champ Vallon), il a publié une quarantaine d'ouvrages de philosophie, comme Au bazar du vivant. Dialogue avec J. Testart (Seuil) ; La Haine de la nature (Champ Vallon) ou un Dictionnaire de philosophie (Fayard).

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La science nous menace-t-elle ?

    Etienne Klein

    Parution : 13 Septembre 2020 - Entrée pnb : 14 Septembre 2020

    Aux antipodes de l'optimisme des Lumières, nous ne décrivons aujourd'hui plus les avancées de la science comme un progrès. Ceci commença par la question du nucléaire, qui mêle inextricablement l'idée d'une révolution scientifique majeure, celle d'une ressource énergétique considérable, et celle d'une formidable puissance de mort. Les controverses autour des OGM, de la vache folle, du clonage ou du réchauffement climatique, soulèvent la question : les progrès accomplis doivent-ils toujours se payer de risques accrus ? S'agit-il de notre part d'un reniement ou d'un sursaut de lucidité ?

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Pour une véritable communauté humaine

    Collectif

    Parution : 7 Septembre 2017 - Entrée pnb : 7 Septembre 2017

    « L'Europe se déchire, les États-Unis s'engagent - et embarquent la planète - dans l'indicible, partout les raisons de craindre et d'espérer s'entrechoquent ; ce livre de débats, cette somme exceptionnelle de convictions constitue un outil de décision pour tout citoyen désireux d'être un acteur responsable, combattant, militant d'une société et d'une civilisation humaines. » Denis Lafay

    Denis Lafay, journaliste, a fondé et dirige Acteurs de l'économie - La Tribune.
    Dans cet ouvrage, il rassemble les contributions, entre autres auteurs, de Yves Coppens, Boris Cyrulnik, François Dubet, Alain Etchegoyen, Olivier Faron, Alain Finkielkraut, Marcel Gauchet, Serge Guérin, Jean-Claude Guillebaud, Françoise Héritier, Olivier Mongin, Edgar Morin, Jean-Robert Pitte, Pierre Rabhi, Michel Serres, Alain Touraine et Jean Viard.

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La détresse, aux sources de l'éthique

    Monique Schneider

    Parution : 1 Septembre 2011 - Entrée pnb : 21 Février 2014

    4e Monique Schneider
    " Si tu savais comme j'ai mal... " Curieusement, dans cet appel que Freud place en rêve dans la bouche d'une patiente, la mise en demeure porte moins sur le remède apporté à la souffrance que sur le " savoir " dont elle doit faire l'objet. Le travail du rêve vient légitimer cette exigence, l'approche d'une souffrance chez l'autre pouvant entraîner une stratégie d'esquive ou de reniement : " Ce n'est pas moi qui souffre " – formule qui, à la manière d'un anti-cogito, hante L'Interprétation du rêve. Une telle absence d'écho – induisant, dans les coulisses, une fête de la cruauté – pourra contraindre l'ébauche de souffrance à se convertir en anesthésie larvée, en l'équivalent d'un non-lieu.
    L'Esquisse, occupant une place clandestine dans l'œuvre freudienne – joint à une lettre à Fliess mais non publié du vivant de Freud –, fait résonner l'écho manquant. Un être situé " à côté ", un Nebenmensch qui ne réapparaîtra plus sur la scène d'écriture, est supposé capable d'être " attentif " à la manifestation originaire de détresse. Et c'est son attention qui, conférant à la détresse une valeur d'appel, deviendra fondatrice du champ éthique.
    Cette approche sera mise en regard avec ce que livre Emmanuel Lévinas, pour qui l'exigence éthique n'intervient pas comme une norme venant régir quelque expérience, mais comme sa condition.
    Monique Schneider, psychanalyste, est notamment l'auteur de Don Juan et le Procès de la séduction (Aubier, 1994), Le Paradigme féminin (Flammarion 2006), Généalogie du masculin (Flammarion 2006) et La Cause amoureuse. Freud, Spinoza, Racine (Seuil, 2008).

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty