FeniXX réédition numérique (Éditions Albin Michel)

  • Le scandale

    Maurice Toesca

    Parution : 19 Novembre 2018 - Entrée pnb : 23 Novembre 2018

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Mirages du tiers monde

    Raymond Boisdé

    Parution : 19 Novembre 2018 - Entrée pnb : 23 Novembre 2018

    Grand voyageur, attiré par les Nations en voie de développement, qu'il appelle les « pays en marge et en marche », Raymond Boisdé, sans encombrer ses récits de chiffres ou de théories, écrit les moeurs des populations dans le cadre des merveilleux paysages exotiques qui les abritent et en dévoile la psychologie collective. Les enseignements à tirer de ces textes alertes et objectifs sont autant d'ouvertures sur l'avenir des peuples lointains dont les attitudes nous concernent de plus en plus. Complétant la série des écrits où il a traité en sociologue d'une autre actualité cruciale - celle des rapports nouveaux entre les techniciens et la politique - ce livre complète le Rendez-vous des Continents qui, avec le récit d'un séjour en Chine populaire, rassemble des souvenirs de voyages dans toutes les parties du monde. Après avoir traité des cinq grands ensembles continentaux (L'URSS, les USA, l'Europe, l'Amérique Latine et la Chine), voici donc le « Sixième Monde », avec ses images et ses mirages.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le chantier

    Albert Deza

    Parution : 19 Novembre 2018 - Entrée pnb : 23 Novembre 2018

    Qu'est-ce que le chantier ? Un grand ensemble sans âme et sans histoire ? Un ghetto suburbain où l'on s'enlise dans le renoncement et dans l'ennui ? bans doute, mais surtout, l'image chaotique d'un univers concentrationnaire où l'homme, humilié, traumatisé, fourbu, dépérit de jour en jour sans réaction et sans défense. Le drame de l'enfance abandonnée, la délinquance juvénile, le dérèglement psychique de « Roquette » et de ses « copines », la dépravation innocente et perverse de Rosalie, l'abattement des uns, la folie des autres, le calvaire de tous... voilà les signes avant-coureurs d'une débâcle morale dont l'étendue et les conséquences demeurent imprévisibles. Au centre de ce cauchemar, une image, celle de Maryse, rappelle la lumière vers laquelle Jean Maurel reviendra lavé de ses erreurs dans la souffrance, mais le chantier demeure, le désarroi subsiste, la catastrophe est peut-être pour demain... Comment la prévenir ? L'homme s'est satisfait tour à tour de la religion, de la philosophie, de la science, mais à l'ère atomique, il ne dispose pour se survivre que d'un seul moyen, d'une seule mystique, d'une seule réalité : l'amour universel... Ainsi, par-delà l'horreur de la promiscuité, de la folie et de la mort, ce qui prédomine dans ce roman terrible et généreux, dans cet opéra à goût de lys et de nitroglycérine, qui oscille entre le rêve et l'hallucination, l'apocalypse et l'espérance, c'est une foi inébranlable en l'homme et en son devenir.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le cri dans le désert

    Albert Deza

    Parution : 19 Novembre 2018 - Entrée pnb : 23 Novembre 2018

    Pourquoi Santuzza évite-t-elle depuis trois mois son mari, Martin ? Il l'ignore. Et puis, il est tellement pris par la politique qu'il s'en désintéresse. Toutefois, un matin, voyant sa femme nue, de dos, dans le baquet où elle se lave, il a le sentiment qu'elle aime quelqu'un d'autre. Là-dessus, Santuzza, fidèle à un voeu ancien, va se joindre à une procession de la Madone. Et Martin, resté seul, passera six heures, le temps de ce roman, à se saouler et à s'abolir dans un mouvement immobile qui lui fera revivre les dix dernières années, depuis sa rencontre avec Santuzza à Naples jusqu'à cet instant fatal où, à travers l'eau, il eut la révélation de son infortune. Roman-poème, roman de la mémoire, Le cri dans le désert est aussi un hymne perpétuel à l'amour. Ici, c'est la Médina, ses fêtes, ses querelles ; là, Tunis la pouilleuse et. la fascinante ; ici et là ce sont des portraits qui semblent tout droit venus de Goya. Et cela bouge, et vibre longuement, puissamment, en larges mouvements de foule, et, sous le vacarme de la joie ou du deuil, de la foi ou de la licence, Albert Deza, plus maître que jamais de son art, nous fait entendre, superbe et tragique, le grand silence de ceux qui viennent de rencontrer leur destin. A cet immense emportement, il fallait une prose somptueuse. Ce quatrième roman, écrit d'un seul souffle, naît, se déploie, explose au rythme d'une syntaxe sans cesse renouvelée. Pendant trois cents grandes pages, Albert Deza réussit ce miracle de maintenir son lecteur en état de passion.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La mise à nu

    Claudine Chonez

    Parution : 19 Novembre 2018 - Entrée pnb : 23 Novembre 2018

    Un jour entre les autres d'un couple qui, longtemps séparé, s'est reformé pour un amour neuf et plus haut. A l'égoïsme possessif de naguère, à la dévorante absorption qu'il a connue dans sa passion pour Anne-Marie, Yvan voit succéder en lui le désir d'une pleine et libre union érotique et spirituelle, d'où le monde des hommes ne sera pas exclu. Teresa l'aide à réaliser cette merveilleuse passion fraternelle rêvée jadis dans le mythe de l'androgyne. Cependant, l'Ange du « nous » veille sur eux très lyriquement, avec une tendresse parfois teintée d'ironie. Après L'Ascenseur et Ils furent rois tout un matin, Claudine Chonez donne, avec La mise à nu, une oeuvre toute en nuances, littérairement exigeante et qui constitue, en elle-même et par ses prolongements sensibles, un véritable poème romanesque.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le maillon et la chaîne

    Bernard Gorsky

    Parution : 19 Novembre 2018 - Entrée pnb : 23 Novembre 2018

    Pris dans l'engrenage de la vie de Paris, un homme de trente-sept ans brusquement craque. Efforts, espoirs, ambitions, tout s'arrête devant le verdict d'un cardiologue. Stéphane est le prototype de millions d'hommes énergiques, rompus aux nécessités de la vie moderne qui les absorbe et parfois les détruit. Il n'a jamais eu le temps ni le pouvoir de prendre le recul nécessaire lui permettant de « faire le point ». Ce point, maintenant, est fait. Que va devenir Stéphane ? Sa réaction est violente ; il liquide tout et, ayant pris Paris en haine, s'enfuit vers le Pacifique dont il a toujours rêvé. Stéphane n'est pas un velléitaire, il ira jusqu'au bout des choses et cependant vivra son évasion avec une lucidité qui le différencie du simple fuyard. De Tahiti à la Nouvelle-Calédonie, jusqu'à L'ILE, c'est la condition humaine de l'évadé, ses rencontres, ses problèmes, ses découvertes et l'examen d'une conscience qui, finalement, guidera Stéphane là où il ne pouvait pas ne pas atterrir. Que la majorité des hommes ici concernés reconnaissent en Stéphane l'un des leurs, et l'auteur aura atteint son but. Un tour du monde en voilier (Expédition Moana) et un an dans les îles du Pacifique Sud, après ce voyage, devaient permettre à Bernard Gorsky de situer lieux et êtres dans un climat de vérité. Une autre expédition dans le Pacifique, en 1961, lui fournit le sujet de ce roman, Le Maillon et la Chaîne, et d'un film de long métrage tourné sur place. Il porte le même titre que le livre et sort en même temps que lui.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La valse du Sous-Préfet

    Maurice Toesca

    Parution : 19 Novembre 2018 - Entrée pnb : 23 Novembre 2018

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La colombe du Luxembourg

    Robert Bourget-Pailleron

    Parution : 19 Novembre 2018 - Entrée pnb : 23 Novembre 2018

    Ce roman est l'histoire d'une femme racontée par elle-même, qui eut 20 ans en 1940. A 20 ans de distance, l'occasion s'offrait de mesurer le retentissement exact du drame de l'occupation, de montrer en quoi les Français furent atteints dans leur être intime par les événements d'alors. Le rationnement, la difficulté des transports, le marché noir, la Résistance ne sont là que comme toile de fond. L'intrigue s'attache avant tout au destin de l'héroïne entraînée en une suite d'aventures passionnelles dont sa situation et l'époque où elle vit sont en partie la cause. Le retentissement qu'elles provoquent révèle chez cette fille, entre la vingtième et la vingt-cinquième année une évolution inattendue dont témoigne la confession qu'elle livre ici. Témoignage sur une jeunesse, La colombe du Luxembourg fournit ainsi de surcroît un chapitre singulièrement typique de notre chronique nationale.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les maillons de la chaîne

    Claudine Chonez

    Parution : 19 Novembre 2018 - Entrée pnb : 23 Novembre 2018

    Si solitaire qu'il soit ou qu'il se croie, tout homme est un maillon de la chaîne. A défaut de l'amour, de l'affection et de l'amitié profonde, il communique avec les autres par un certain don, qui n'est pas forcément réciproque, par une certaine action pour « changer le monde », ou encore grâce à certains instants imprévus et privilégiés où s'établit un courant secret. C'est le vrai lien de ces nouvelles ; un lien moins littéraire qu'humain, à cause de cela peut-être plus essentiel. Ces récits sont très évocateurs. Il y a là un amour de la vie, un goût des sentiments entiers (qui n'exclut pas la pudeur), une sorte de tendresse humaine, qui donnent à ces nouvelles une résonance profonde.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Rendez-vous à Piccadilly

    Raymond Las Vergnas

    Parution : 19 Novembre 2018 - Entrée pnb : 23 Novembre 2018

    Colette Lambert, que nous avions quittée à Palerme où elle faisait ses adieux au détective anglais Stephen Cummings, profite d'une tournée de conférences que doit prononcer en Grande-Bretagne son frère, le professeur André Lamy, pour rejoindre Stephen à Londres. Dans l'idée de Colette, il s'agit d'un voyage d'amour qui lui permettra de voir plus clair dans les intentions de Steve et dans sa propre inclination. Mais le destin va en décider autrement. A peine arrivée dans la capitale britannique, Colette se trouve mêlée à une aventure qui, après avoir paru incompréhensible, précise ses menaces et accumule attentats et assassinats. Avec son intuition coutumière, aiguisée ici par un sentiment total de dépaysement, la jeune femme découvrira le coupable qu'elle réussira à faire arrêter. Seul son projet de mariage se soldera par un échec. Provisoire, il est vrai. Car le coeur ne saurait abandonner ses droits. Le nouvel ouvrage de R. Las Vergnas se présente à la fois comme un document discrètement malicieux sur la vie quotidienne de l'Angleterre et comme un récit à « suspense » qui, après avoir flâné dans les brumes et sous la pluie lancinante de cette île aux moeurs impénétrables, accélère son mouvement pour s'achever sur un rythme de galop. Roman policier psychologique et littéraire, Rendez-vous à Piccadilly confirme les dons de poésie et d'invention de l'auteur. Il ne pourra que gagner au personnage de Colette Lambert, dont la richesse et la vérité se nuancent à chaque volume, de nombreux et fidèles amis.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'expérience amoureuse

    Maurice Toesca

    Parution : 19 Novembre 2018 - Entrée pnb : 23 Novembre 2018

    Le précédent roman de Maurice Toesca, SIMONE OU LE BONHEUR CONJUGAL, racontait la vie d'un couple qui était uni par un amour absolument parfait. L'auteur à la fin de son livre, reconnaissait qu'il y avait là un cas exceptionnel. Il semble que ce soit pour renforcer cette idée du caractère rare de la perfection dans l'amour que Maurice Toesca ait tenu à raconter aujourd'hui l'histoire sentimentale d'un homme qui parvient à la fin au bonheur conjugal. C'est le chemin qu'il parcourt pour y arriver qui constitue la trame de L'EXPÉRIENCE AMOUREUSE. Maurice Toesca retrace la vie d'un homme depuis lé jour où il s'éprend d'une première jeune fille jusqu'à l'heure où il apprend, après une série d'expériences, qu'un drame vient de bouleverser le ménage de sa première femme. Celle-ci, depuis longtemps remariée, mère de famille, a, le jour du mariage de sa fille, tué son mari et s'est ensuite suicidée. Comment interpréter ce drame ? Seul le personnage qui raconte son histoire peut en donner une explication logique. C'est une étude psychologique très poussée sur les mésententes du couple, sur la jalousie et cette forme de jalousie particulière qui pourrait s'appeler une "jalousie rétrospective", sur la différence des milieux qui crée les mésalliances, sur l'incompatibilité d'humeur qui rend l'existence des ménages si difficile. C'est aussi un roman sur la force de l'amour, car Maurice Toesca s'est attaché dans L'EXPÉRIENCE AMOUREUSE, à compléter ses remarques toujours si neuves sur le comportement de l'homme et de la femme confrontés dans la passion la plus ardente. Et grâce à un art du style qui lui appartient en propre, il sait toujours s'exprimer dans un langage qui dit tout ce qu'il faut dire sans jamais faire appel à la vulgarité.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Delacroix

    Philippe Jullian

    Parution : 19 Novembre 2018 - Entrée pnb : 23 Novembre 2018

    Dandy ironique et amer, artiste ardent et généreux ; ami tendre, amant assez indifférent ; épouvantail des bourgeois mais peintre officiel, chef des romantiques mais se voulant plus classique que son ennemi Ingres, cent contradictions se réunissent en Delacroix. Beaucoup viennent de son hérédité, les autres d'une secrète passion que trahit sur la toile un cri, une blessure, passion qui terrassait ou exaltait tour à tour cet homme si complexe. Philippe Jullian, après avoir étudié la formation du peintre, a retrouvé les sources de ce « lac de sang » qui teinte les scènes de rapt et de carnage dans lesquelles s'est complu Delacroix, jusqu'à ce que la volonté d'être un classique sublime cette passion en la seule violence des couleurs et du dessin. Ce sadisme, curieusement allié au patriotisme, fut le grand ressort de cette oeuvre plus aimée des écrivains que des peintres. Cependant Renoir lui emprunta sa palette, Gustave Moreau ses héros et Odilon Redon ses idées ; il est avec Turner le seul peintre romantique. L'auteur qui connaît bien les deux pays qui ont influencé Delacroix, l'Angleterre et le Maroc, a discerné dans l'un, les sources d'inspiration, dans l'autre une vision qui permet à Delacroix de rendre l'Antiquité vivante. Philippe Jullian, chroniqueur de la vie parisienne, nous mène sur les pas de Delacroix dans les ateliers et les salons du Paris romantique. On rencontre Stendhal et Balzac, George Sand et ce cher « petit Chopinski », quelques femmes charmantes : princesses polonaises voluptueuses, mélomanes et parisiennes qui surent contenir la passion de ce fauve délicieux. C'est souvent Delacroix, lui-même, qui prend la parole par son Journal et par ses lettres, déchiré entre le besoin de gloire et la solitude, l'ennui et le plaisir, dernier homme de la Renaissance égaré dans la Comédie humaine.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le sang des taureaux

    Jean-Louis Cotte

    Parution : 19 Novembre 2018 - Entrée pnb : 23 Novembre 2018

    Novembre 1956, en Hongrie. La révolution agonise sous les chenilles impitoyables des blindés de la répression. Dans une région montagneuse du pays, un petit groupe d'insurgés s'apprête pour son dernier combat. Assoiffés de grandeur, tourmentés à la fois par la volonté de ne pas faillir et par le désir vague de s'en tirer tout en faisant oeuvre utile, ces six hommes et deux femmes souhaitent- que se présente à eux un objectif qu'ils briseront, ou contre lequel eux-mêmes se briseront. Un journaliste américain, Steve Marton, a été obligé de se joindre pour quelque temps au groupe. Il n'a aucunement le désir d'épouser les passions de ces hommes, encore moins celui de participer, de quelque façon que ce soit, à leur action. Mais l'objectif tant attendu se présente soudain. Des tanks stationnent dans un vallon proche. Ils sont au nombre d'une vingtaine, protégés par un puissant armement et disposés de façon à rendre impossible toute tentative d'approche. Curiosité professionnelle ? Steve Marton décide d'aller les observer. Son opinion est vite faite : il est impossible d'attaquer un pareil objectif. Tenter cela serait une folie qui conduirait le groupe à une extermination aussi complète qu'inutile. Mais les tanks maudits sont là, tout à côté. Leur présence exacerbe les passions dans le groupe des insurgés. « N'existe-t-il vraiment aucun moyen ? » C'est la question qui, désormais, hante chacun.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La panique

    Yves Dieryck

    Parution : 19 Novembre 2018 - Entrée pnb : 23 Novembre 2018

    Parce que la radio diffusait en sourdine un air de Vivaldi, que la rue était silencieuse, que les derniers rayons de soleil jouaient sur les toits..., parce que l'inconnu fit irruption dans le petit café et troubla cette heure tranquille, Landercin se leva et lui brisa le crâne. Poursuivi, il court au hasard des rues, s'engouffre dans une église et s'y laisse enfermer jusqu'au matin. Toute la nuit, les souvenirs de sa vie passée tournent autour du personnage de sa femme, Valérie, mais rien ne vient éclairer les raisons profondes de son geste. Le lendemain matin, de poursuivi, il se fait poursuivant. Mais, pour Landercin, ce qui était si réel la veille s'est évaporé, hormis l'air des « Quatre Saisons » et quelques taches de sang sur sa veste, car, à la place même du petit café, s'est substituée une boutique de « Farces et Attrapes ». Et la vie continue... La vie est un songe. Yves Dieryck, dans son nouveau roman, plonge au coeur même de cette étrange impression que tout le monde a connue à un moment ou à un autre. Tour à tour grave et humoristique, un temps pour rien, sorte de mise au point des valeurs humaines, répond aux promesses qu'avaient suscitées les deux premières oeuvres de l'auteur.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'art de la table

    Pierre Andrieu

    Parution : 19 Novembre 2018 - Entrée pnb : 23 Novembre 2018

    C'est là le fruit d'une documentation unique et d'un demi-siècle d'expérience dans tous les milieux, car si Pierre Andrieu décrit ce que doit être un dîner diplomatique ou une réception de milliardaire, il n'omet pas les repas d'amis, ceux de première communion, d'affaires, d'anniversaires ; les goûters, les apéritifs, les pique-niques, et indique à la maîtresse de maison comment on place ses invités et de quelle manière adroite on guide la conversation. Mille renseignements qu'il faut connaître pour acquérir la réputation d'une maîtresse de maison accomplie et que l'on chercherait en vain ailleurs.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Conduite à l'égard d'autrui

    Louis Lavelle

    Parution : 19 Novembre 2018 - Entrée pnb : 23 Novembre 2018

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Grammairiens et amateurs de beau langage

    Maurice Rat

    Parution : 19 Novembre 2018 - Entrée pnb : 23 Novembre 2018

    Dans cet ouvrage, le premier d'une série sur l'histoire de la langue française, l'auteur s'est attaché à montrer que dans le perpétuel devenir de notre langue, des écrivains, des grammairiens et des amateurs de haut goût ont individuellement contribué par leur art, leur savoir et leur discernement, c'est-à-dire par l'influence de leurs oeuvres, de leurs codes, ou des modes qu'ils lancèrent, à influer, parfois profondément, sur l'évolution du langage et à l'infléchir, soit en l'accélérant, soit en la modifiant. Il est rare que de grands écrivains, par le succès même de leurs ouvrages, un La Fontaine, un Voltaire, un Chateaubriand n'aient pas suscité certains courants de langage ; et l'on peut joindre à leur liste celle des critiques littéraires qui firent plus ou moins longtemps autorité : un Boileau, un Sainte-Beuve, un Jules Lemaître, par exemple. Il en est de même des grammairiens tels que Vaugelas ou Lancelot, des lexicographes comme Furetière, Littré, Pierre Larousse, des historiens de la langue comme Ferdinand Brunot. Il en est de même aussi de ceux ou de celles qui inventèrent le goût d'une époque, comme la marquise de Rambouillet, et de ces amateurs que consultèrent les grands écrivains, comme Bouhours au temps de Racine, comme Joubert à celui de Chateaubriand. C'est pour préciser cet apport que Maurice Rat a consacré cet ouvrage aux GRAMMAIRIENS ET AMATEURS DE BEAU LANGAGE, où faisant presque toujours leur portrait-car la connaissance de l'homme est souvent indispensable à celle de l'oeuvre - il a indiqué leur rôle, parfois primordial, dans l'évolution de l'usage.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La cour des miracles

    Jean Fougère

    Parution : 19 Novembre 2018 - Entrée pnb : 23 Novembre 2018

    Si le visiteur qui attend l'ascenseur de « France-Soir » lève la tête, il lit, gravé dans la pierre, que ce lieu, pendant des siècles, s'est appelé la Cour des Miracles. Ici se rassemblaient les éclopés de la vie, ici, s'accomplissaient des miracles par l'opération du Saint-Esprit, et parfois il s'en fabriquait pour l'édification des populations. Bien que la grande presse perpétue assez bien ce dernier aspect de la tradition, Jean Fougère a transporté la Cour des Miracles à la source, à Saint-Germain-des-Prés. Ne faut-il pas être, en effet, un peu cul-de-jatte pour former l'étrange dessein d'écrire ? Quoi, nous le sommes tous ? Tous ne le savent pas. Qui ne se sent pas l'âme manchote n'éprouvera jamais le besoin de façonner la vie à l'image de son rêve. Jean Fougère, qui habite le quartier, a, de son balcon, vue plongeante dans cette Cour des Miracles où se déverse le trop-plein des cafés littéraires, des salons littéraires, des jurys littéraires, des « gendelettres ». A voir s'agiter Paul Fontaine, romancier polygraphe et méticuleux cuisinier de son succès ; Houchot, critique érudit, hargneux et impuissant ; Gervais, grand auteur trop amateur de jolis voyous ; Ludo, portier d'hôtel « génial » et impudent devant qui se pâme le Tout-Landernau des lettres ; Delphine Chantereine, bas-bleu jusque sur l'oreiller ; Palineux, poète farouche et aux yeux des duchesses malotru « adorable »... à voir ce panier de grotesques on se prend à penser que Jean Fougère les a peints avec la férocité d'un Jérôme Bosch. Pourtant, dans ce petit monde où l'on s'envie, il arrive qu'un écrivain arrache quelque chose au néant... Et devant celui-là - le plus beau portrait de ce livre si riche en peintures - il advient que l'auteur s'émeuve, quitte l'ironie pour le pathétique, et la farce cède à la tragédie. Sur la Cour des Miracles s'est ouverte la chambre misérable d'un homme qui avait quelque chose à dire avant de mourir ; n'est-ce pas miraculeux ? Voilà les autres justifiés, le miracle épidémique, et l'on en vient à se demander si ce jeu de massacre ne serait pas jeu d'amour. Jean Duché.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Lettre ouverte à un satyre

    Jean Fougère

    Parution : 19 Novembre 2018 - Entrée pnb : 23 Novembre 2018

    Ce que nous regardons, écoutons, lisons quotidiennement fait de chacun de nous un satyre plus ou moins consentant. Il y a des satyres joyeux dont Jean Fougère décrit les exploits. Il y en a aussi de sinistres, personnages de faits divers, auxquels il vaut mieux ne pas ressembler. D'ailleurs, assure Fougère, les beaux jours du satyre sont passés. C'est maintenant lui qui se fait « draguer » par l'objet de son désir, la nymphe devenue satyresse. Mais son concurrent le plus redoutable est le sexologue. Voyeur autorisé, maniaque de la statistique amoureuse, il prétend nous apprendre à nous servir de notre sexe. Persuadé que bientôt nous serons obligés de rendre des comptes à ce nouveau maître des temps modernes, l'auteur des Bovidés en fait un portrait cruel, d'un comique impassible, souvent très fort, et qui donne à réfléchir.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Lettre ouverte à Dieu

    Robert Escarpit

    Parution : 19 Novembre 2018 - Entrée pnb : 23 Novembre 2018

    Le siècle s'affadit. Les grandes querelles s'apaisent sous le signe des concessions, des paradoxes, parfois de la lâcheté. Le « parler franc », son dynamisme, sa santé, risquent de disparaître. C'est pourquoi notre idée de « Lettre ouvertes a séduit des auteurs comme Jules Romains, Maurice Garçon, Pierre Gaxotte, André Maurois, Robert Escarpit, André Soubiran, Salvador Dali, Jacques Laurent, Philippe Bouvard, André Ribaud, Paul Guth, Paul Vialar, Albert Simonin, et bien d'autres encore. Cette collection n'est pas faite pour les timorés, les gens satisfaits de tout, les disciples du Docteur Pangloss. Ici, on attaque, on décoche des flèches, on met tout en oeuvre pour que triomphent la vérité ou la justice, le bon droit ou le bon sens, mais on n'oublie pas l'humour : n'est-ce pas l'arme la plus sûre et la plus tonique ?

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Lettre ouverte aux bonnes femmes

    Jean Lartéguy

    Parution : 19 Novembre 2018 - Entrée pnb : 23 Novembre 2018

    Les « bonnes femmes », celles qui prétendent libérer leur sexe de l'oppression masculine, les SGUM, les Women's Libs, aux États-Unis, les M.L.F. en France, auxquelles viennent se joindre les « Lesbiennes Radicales », le Front Homosexuel d'Action Révolutionnaire, les W.I.T.C.H. « conspiration terroriste féminine internationale de l'enfer », etc., ne cherchent en vérité qu'à remplacer notre vieux système patriarcal, infiniment tolérant, qui ne survit que par l'habitude, par un matriarcat tout puissant et esclavagiste. Leur rêve, qu'elles déguisent dans une phraséologie pseudo-révolutionnaire : Asservir l'homme. Dans quel but ? Aucun ! Elles se disent le Tiers Monde opprimé alors qu'elles oppriment et détiennent la plus grande partie de la fortune du monde. Elles se disent esclaves : elles ne le sont que de la mode et de toutes les modes, intellectuelles ou autres qu'elles s'inventent. C'est cette gigantesque escroquerie - celle de la femme esclave - que vient dénoncer Lartéguy. En même temps qu'il pousse le premier cri de révolte de l'homme opprimé par l'impérialisme femelle.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Lettre ouverte aux marchands du temple

    Philippe Bouvard

    Parution : 19 Novembre 2018 - Entrée pnb : 23 Novembre 2018

    Après avoir longtemps fréquenté les chantiers de construction, les réunions électorales, les galeries de peinture, les studios de cinéma, les répétitions générales, les ateliers de mécanique et les petits bars mal famés, Philippe Bouvard a fini par s'apercevoir que certains promoteurs d'immobilier, politiciens, amateurs d'art, producteurs, directeurs de théâtre, garagistes et certaines péripatéticiennes possédaient une ressemblance dont on ne s'était pas encore avisé. Toutes ces catégories sociales et professionnelles fournissent en effet des effectifs importants à ce que l'on a appelé au début du christianisme « les marchands du Temple ». Les temples ont peu à peu disparu. Les marchands restent... Et faute de pouvoir vendre leur âme à Dieu ou au diable, ils essaient maintenant de liquider au plus haut cours des marchandises souvent suspectes. Sans parler du trafic d'influence qui constitue, dans tout pays organisé, le fondement du commerce local...

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le miroir d'étain

    Gabriel Delaunay

    Parution : 19 Novembre 2018 - Entrée pnb : 23 Novembre 2018

    Dans le train qui l'amène à Paris plusieurs fois par mois, un haut fonctionnaire cherche dans son miroir d'étain les vérités de sa vie d'homme d'action. Il se dédouble, fait son bilan, dresse en pensée ses « reposoirs » de l'action. Il quitte les hommes pour chercher l'homme dans sa nudité. Le « miroir d'étain » n'est pas un miroir comme les autres. Il l'attire par sa « lueur triste », il ne lui donne pas l'image qu'il attendait. Il le définit par ses reflets. Il lui renvoie un visage qui, sans le trahir, ressemble à tous les visages. Il lui révèle « ces secrets que l'on craint de savoir ». L'ouvrage se présente comme l'étrange dialogue entre l'être actif qui oublie de vivre et son ombre. Un dialogue de vérité totale, un dialogue âpre, dur, parfois désespéré. Ce livre qui aurait pu rester le journal de la lucidité souffrante devient insensiblement celui de l'humour tendre et de l'ironie tranquille.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty