République des Lettres

  • Alcools

    Guillaume Apollinaire

    Parution : 1 Janvier 2020 - Entrée pnb : 2 Janvier 2020

    Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Guillaume Apollinaire. Toutes les recherches poétiques d'une époque lassée de la rigueur du Parnasse et des suavités symbolistes se retrouvent dans "Alcools", publié en 1913. D'instinct, Apollinaire y rejoint la tradition poétique française la plus pure, la plus directe, telle qu'elle s'incarne chez Ronsard et François Villon. Lorsque le poète penché sur la Seine se remémore son amour dans "Le Pont Mirabeau", la beauté grave et bouleversante de la douleur la plus discrète et la plus tragique y cotoie un air de romance populaire. Dans "Marizibill", il associe des strophes bouffonnes et pathétiques: "Elle se mettait sur la paille / Pour un maquereau roux et rose / C'était un juif il sentait l'ail / Et l'avait venant de Formose / Tirée d'un bordel de Changaï / Je connais gens de toutes sortes / Ils n'égalent pas leurs destins / Indécis comme feuilles mortes / Leurs yeux sont des feux mal éteints / Leurs coeurs bougent comme leurs portes." Le mouvement épique de "La Chanson du mal-aimé", qui porte l'incantation à un degré magnifique d'évidence et d'émotion, la nonchalance habile et délicieuse de certains poèmes de circonstance, la résurrection de vieilles légendes rhénanes, attestent la diversité de ce recueil qui rassemble les poèmes écrits entre 1898 et 1913. Renonçant à la ponctuation traditionnelle - l'une des innovations les plus discutées et les plus critiquées d'Apollinaire -, le poète ne connaît d'autre scansion que celle commandée par la respiration et par la palpitation intérieure de la passion. Aucun livre de cette époque n'a exercé une influence comparable sur la poésie française de la première moitié du XXe siècle, ouvrant la voie à un nouveau lyrisme et inspirant notamment dada et le surréalisme. Avec "Alcools", la poésie d'Apollinaire atteint sa cime la plus haute et la plus pure.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les Belles Endormies

    Yasunari Kawabata

    Parution : 12 Juillet 2016 - Entrée pnb : 13 Juillet 2016

    Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Yasunari Kawabata. Eguchi, 67 ans, découvre la "Maison des Belles Endormies", où de jeunes filles vierges, endormies sous l'effet de narcotiques, livrent la nudité de leur corps à la voluptueuse contemplation d'hommes âgés. Pendant cinq nuits passées dans cette maison close très particulière, le vieil homme se remémore sa vie, méditant sur la vieillesse, l'amour, la solitude et la mort qui vient. "L'affreuse décrépitude des lamentables vieillards qui fréquentaient cette maison menaçait de l'atteindre lui-même dans peu d'années. L'immense étendue des désirs, leur insondable profondeur, jusqu'à quel point les avait-il finalement mesurées au cours des soixante-sept années de son passé ? Et puis, autour des vieillards naissent innombrables les filles jolies, à la peau neuve, à la peau jeune. Les désirs rêvés à perte de vue par de misérables vieillards, les regrets des jours perdus à jamais, ne trouvaient-ils pas leur aboutissement dans les forfaits de cette maison mystérieuse ?" Frémissante de beauté, toute de trouble perversité et de subtilité, expression d'un érotisme d'une gratuité absolue, "Les Belles Endormies" représente l'aboutissement des épreuves que Kawabata s'était imposées à travers sa quête esthétique. Logique avec lui-même, l'auteur va ici délibérément jusqu'au fond de son propre enfer mental avec une maîtrise d'écriture surprenante. Certains ont recherché un lien direct entre cet enfer et son suicide solitaire et lugubre, le 16 avril 1972, dans un petit appartement loué à Zushi, au bord de la mer. Sans doute serait-il plus juste d'écouter les propos tenus par l'écrivain lui-même, lors de l'attribution du prix Nobel de littérature en 1968: "Il est facile d'entrer dans le monde des bouddhas, il est difficile d'entrer dans le monde des démons. Tout artiste aspirant au vrai, au bien et au beau comme objet ultime de sa quête est fatalement hanté par le désir de forcer cet accès difficile du monde des démons, et cette pensée, apparente ou secrète, hésite entre la peur et la prière."




    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Frankenstein

    Mary Wollstonecraft Shelley

    Parution : 28 Mars 2018 - Entrée pnb : 29 Mars 2018

    Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Marry Wollstonecraft Shelley. Récit d'épouvante, né de la lecture de romans allemands et des conversations de Mary Shelley avec Lord Byron et Percy Bysshe Shelley, "Frankenstein" est l'histoire d'un jeune savant suisse, Victor Frankenstein, qui construit un être humain avec des morceaux de cadavres provenant de cimetières et de chambres mortuaires. Le monstre ainsi créé est vivant, intelligent et physiquement très fort, mais animé de passions animales. II est conscient de ses défauts et de ses difformités car il est rejeté par la société et renié par son créateur. Il se venge en tuant l'ami, le frère et la femme de Frankenstein, puis se réfugie loin de toute présence humaine, dans les mers de glace de l'Arctique. Le savant part à sa recherche mais il est tué par le monstre qui disparaît ensuite définitivement. "Frankenstein", premier chef-d'oeuvre du roman gothique, récit à la fois philosophique et horrifique écrit par Mary Shelley à l'âge de 19 ans, est devenu aujourd'hui un classique de l'horreur et du fantastique. Il a fait l'objet de nombreuses adaptions au cinéma. Le talent de la romancière dans l'art de donner forme à des fantaisies macabres et terrifiantes y atteint des sommets.


    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Erasme

    Stefan Zweig

    Parution : 5 Février 2018 - Entrée pnb : 6 Février 2018

    Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Stefan Zweig. "Érasme, Grandeur et décadence d'une idée" est d'abord une biographie historique du plus célèbre des humanistes de la République des Lettres, que Stefan Zweig suit depuis sa jeunesse jusqu'à sa mort. Mais plus que le récit linéaire d'une vie, ce qui l'intéresse, c'est de mettre en lumière les idées, la mission d'Érasme, ce qu'il appelle son "legs spirituel": un idéal de tolérance qui s'oppose au fanatisme sous toutes ses formes, religieux, national ou philosophique. A travers Érasme, c'est la Renaissance qu'il évoque, et aussi la Réforme, formidables bouleversements dans l'histoire des idées. Mais surtout, en 1935, quand ce livre sort en français, Stefan Zweig vit en exil à Londres, et il voit se profiler sur son pays, l'Autriche, puis sur toute l'Europe, la menace du cataclysme qui, déclenché par Hitler, ne va pas tarder à s'abattre. Sa méditation sur l'humanisme d'Érasme vaincu par le fanatisme de Luther prend alors toute sa force et sa dimension tragique. Achevant son livre, l'écrivain, voulant une dernière fois croire en la raison et en la justice, écrivait: "Ils seront toujours nécessaires ceux qui indiquent aux peuples ce qui les rapproche par-delà ce qui les divise et qui renouvellent dans le coeur des hommes la croyance en une plus haute humanité."

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Nous autres

    Eugene Zamiatine

    Parution : 31 Janvier 2018 - Entrée pnb : 1 Février 2018

    Texte intégral révisé suivi d'une biographie d'Eugène Zamiatine. Roman d'anticipation politique, "Nous autres" est une anti-utopie. Un État totalitaire organise scientifiquement le "bonheur arithmétique" de ses citoyens. Ceux-ci, dont les noms sont remplacés par des numéros, vivent dans des maisons de verre où, en dehors des heures de travail, ils se livrent aux joies de la sexualité sur présentation d'un coupon rose. Cependant, la procréation a cessé d'être une affaire privée et est réservée à quelques-uns. Sur ce monde géométrique, rationnel et programmé règne le Maître, personnage terrifiant qui, les jours de fête, actionne la machine destinée à désintégrer les rebelles. Les numéros malades qui se sont vus pousser une âme sont normalisés par une petite opération chirurgicale du cerveau afin de les libérer de toute velléité d'autonomie. Le texte est parcouru par la dialectique du Grand Bienfaiteur: l'humanité ne préfère-t-elle pas se dessaisir de la responsabilité et de la liberté en échange d'un certain bonheur et du confort ? Ecrit dans le contexte du régime soviétique des années 1920, "Nous autres" s'insurge contre la dépersonnalisation de l'individu et fustige la mécanisation et l'uniformisation que l'on observe dans les sociétés techniciennes à partir du XXe siècle. En cela, le roman de Zamiatine préfigure "Le Meilleur des mondes" d'Aldous Huxley et "1984" de George Orwell.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Paris, capitale du XIXe siècle

    Walter Benjamin

    Parution : 29 Août 2017 - Entrée pnb : 30 Août 2017

    Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Walter Benjamin. "L'objet de ce livre est une illusion exprimée par Schopenhauer, dans cette formule que pour saisir l'essence de l'histoire il suffit de comparer Hérodote et la presse du matin. C'est là l'expression de la sensation de vertige caractéristique pour la conception que le XIXe siècle se faisait de l'histoire. Elle correspond à un point de vue qui compose le cours du monde d'une série illimitée de faits figés sous forme de choses. Le résidu caractéristique de cette conception est ce qu'on a appelé "l'Histoire de la Civilisation", qui fait l'inventaire des formes de vie et des créations de l'humanité point par point. (...) Notre enquête se propose de montrer comment par suite de cette représentation chosiste de la civilisation, les formes de vie nouvelle et les nouvelles créations à base économique et technique que nous devons au XIXe siècle entrent dans l'univers d'une fantasmagorie. Ces créations subissent cette "illumination" non pas seulement de manière théorique, par une transposition idéologique, mais bien dans l'immédiateté de la présence sensible. Elles se manifestent en tant que fantasmagories. Ainsi se présentent les "passages", première mise en oeuvre de la construction en fer; ainsi se présentent les expositions universelles, dont l'accouplement avec les industries de plaisance est significatif; dans le même ordre de phénomènes, l'expérience du flâneur, qui s'abandonne aux fantasmagories du marché. À ces fantasmagories du marché, où les hommes n'apparaissent que sous des aspects typiques, correspondent celles de l'intérieur, qui se trouvent constituées par le penchant impérieux de l'homme à laisser dans les pièces qu'il habite l'empreinte de son existence individuelle privée. Quant à la fantasmagorie de la civilisation elle-même, elle a trouvé son champion dans Haussmann, et son expression manifeste dans ses transformations de Paris." - Walter Benjamin.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La garçonne

    Victor Margueritte

    Parution : 18 Octobre 2016 - Entrée pnb : 19 Octobre 2016

    Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Victor Margueritte. Dans le Paris des années '20, Monique Lerbier, jeune fille de bonne famille, renonce à un mariage arrangé, quitte le foyer familial, s'habille comme un garçon, se coupe les cheveux au carré, fume des cigarettes, se drogue et a des relations sexuelles avec des femmes et des hommes, parfois en même temps. Roman social réaliste, érotique et féministe, "La Garçonne" -- dont le titre original était "Toute nue" -- retrace les aventures amoureuses d'une femme émancipée pendant la période d'après-guerre. Par sa description crue de l'atmosphère des années folles, l'énorme scandale qu'il suscita valut à Victor Margueritte d'être radié de la Légion d'honneur.


    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Éloge de la folie

    Érasme

    Parution : 19 Avril 2017 - Entrée pnb : 20 Avril 2017

    Texte intégral révisé suivi d'une biographie et d'une étude de l'oeuvre d'Érasme. En 1509, Érasme, quittant l'Italie et traversant les Alpes à cheval pour se rendre en Angleterre, conçoit un brillant divertissement: "L'Éloge de la folie", qu'il rédige en quelques jours une fois arrivé chez son ami Thomas More. L'ouvrage sera imprimé à Paris en 1511 et fera connaître son auteur avant que celui-ci devienne le prince de la République des Lettres et le héros intellectuel de l'Europe entière après la publication de son "Nouveau Testament". Dans un style clair et souple, cette mordante satire humoristique menée "allegro con brio" fait parler la déesse de la Folie qui critique allègrement moines, évêques, théologiens, universitaires, courtisans, petits maîtres et grands de ce monde. "Moi qui vous parle, la Folie, j'ai plus d'un détracteur ici-bas, même parmi les plus fous. Mais on peut les laisser dire sans danger, car ils ne pourront jamais faire que je ne jouisse d'une puissance à nulle autre pareille pour mettre en gaieté les dieux et les hommes." "L'Éloge de la folie" connaîtra un certain succès puis sera mise à l'Index des livres interdits lors de la Contre-Réforme, avant de renaître et de devenir ce classique de l'Humanisme qui aura une influence majeure sur la pensée et la littérature occidentale des cinq derniers siècles.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'énergie spirituelle

    Henri Bergson

    Parution : 12 Août 2017 - Entrée pnb : 14 Août 2017

    Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Henri Bergson. Entre psychologie, spiritualité et philosophie pratique, "L'énergie spirituelle" est l'un des plus importants recueil d'essais et de conférences donnés par le philosophe qui influencera, entre autres, A. N. Whitehead, G. M. Mead, Charles Péguy, Marcel Proust, William James, l'existentialisme français, le néo-réalisme américain, l'impressionnisme pictural, le symbolisme, l'hermétisme, et de façon plus générale toute l'épistémologie contemporaine. "Les philosophes qui ont spéculé sur la signification de la vie et sur la destinée de l'homme n'ont pas assez remarqué que la nature a pris la peine de nous renseigner là-dessus elle-même. Elle nous avertit par un signe précis que notre destination est atteinte. Ce signe est la joie. Je dis la joie, je ne dis pas le plaisir. Le plaisir n'est qu'un artifice imaginé par la nature pour obtenir de l'être vivant la conservation de la vie; il n'indique pas la direction où la vie est lancée. Mais la joie annonce toujours que la vie a réussi, qu'elle a gagné du terrain, qu'elle a remporté une victoire: toute grande joie a un accent triomphal. Or, si nous tenons compte de cette indication et si nous suivons cette nouvelle ligne de faits, nous trouvons que partout où il y a joie, il y a création: plus riche est la création, plus profonde est la joie." - Henri Bergson.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'unique et sa propriété

    Max Stirner

    Parution : 11 Février 2017 - Entrée pnb : 12 Février 2017

    Texte intégral révisé. Traduction, préface et biographie de Max Stirner par Robert L. Reclaire. La jeune Allemagne des années 1840, nourrie des doctrines de Hegel mais que ne satisfaisait plus de la scolastique pétrifiée du maître, s'est jetée dans la mêlée philosophique et sociale qui aboutira aux orages de 1848-1849. Elle se presse sous les drapeaux du radicalisme et du socialisme, ou combat autour de Bruno Bauer et de Ludwig Feuerbach avec, pour centres de ralliement, les "Annales" de Hall de Ruge et la "Gazette du Rhin" du jeune Karl Marx. C'est sur ce fond tumultueux et lourd de menaces que nous voyons passer la silhouette effacée, l'ombre fugitive d'un grand penseur oublié, Max Stirner. En 1844, il publie "L'Unique et sa Propriété". Stupeur de ceux qui, voyant sans cesse l'auteur au milieu d'eux, le croyaient des leurs, et scandale violent dans le public lettré dont il renverse les idoles avec une verve d'iconoclaste. C'est vers cette oeuvre capitale que nous devons nous tourner, et lui demander comment il se fait que, si vite oubliée lorsqu'elle parut, elle se révèle aujourd'hui encore si vivante et si actuelle.


    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Promenades dans Rome

    Stendhal

    Parution : 27 Juin 2017 - Entrée pnb : 28 Juin 2017

    Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Stendhal. En août 1827, Stendhal arrive pour la sixième fois à Rome. Il y séjourne jusqu'en avril 1829, rédigeant au fur et à mesure de sa découverte de la cité éternelle un journal, à la fois guide artistique et carnet de voyages émaillé d'anecdotes et de digressions diverses et variées. Histoire, architecture, peinture, sculpture, musique, toute la sensibilité esthétique, la sagesse épicurienne et le talent littéraire de l'auteur du "Rouge et le Noir" sont ici mobilisés pour faire découvrir au lecteur les innombrables chefs-d'oeuvre romains, sans oublier ses commentaires toujours intéressants sur la politique, la religion et les moeurs de la société romaine de l'époque. Subtil, raffiné, érudit, dédié aux "happy few" amateurs d'art et de beauté d'une époque où le tourisme de masse n'existait pas encore, ces stendhaliennes "Promenades dans Rome" compléteront agréablement tout autre guide touristique contemporain. Pour Lampedusa, "Promenades dans Rome" est sans nul doute "le plus grand hommage qui ait jamais été rendu à Rome, comprise comme une créature vivante et pas seulement comme un réservoir de souvenirs".

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La conspiration

    Paul Nizan

    Parution : 20 Octobre 2016 - Entrée pnb : 21 Octobre 2016

    Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Paul Nizan. Bernard Rosenthal est normalien. Il appartient à la haute bourgeoisie juive des beaux quartiers de Paris, il pense autour de la rue d'Ulm et de la Sorbonne, un peu avec Spinoza, beaucoup pour Marx et Lénine. Entre 1920 et 1930, ce n'est pas si fréquent dans l'élite universitaire. Rosenthal veut échapper aux chiens de garde de la philosophie comme aux tranquilles conjurations de la famille. Pour faire avancer les choses, il entraîne ses camarades dans un acte révolutionnaire décisif. Pour de jeunes intellectuels bourgeois, qui se veulent subtilement cyniques mais gardent en eux une forte dose de naïveté, c'est plus qu'une aventure réussie et moins qu'une conspiration ratée. En même temps, Rosenthal fait son éducation sentimentale. Tout cela se terminera par une mort, une arrestation, une trahison. Quelques années auparavant, dans son premier livre, "Aden Arabie", Paul Nizan -- qui revient ici sur sa jeunesse sans la dénoncer mais sans satisfaction attendrie -- lançait un cri et un défi qui étaient ceux de Rosenthal et de ses camarades: "J'avais vingt ans. Je ne laisserai personne dire que c'est le plus bel âge de la vie." "La Conspiration" est l'un des rares romans français "réalistes-socialistes" intelligents, qui ne sacrifie jamais la forme, le style, l'humour, la poésie au fond où à la volonté de prouver.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Voyage du Condottière

    André Suarès

    Parution : 13 Septembre 2017 - Entrée pnb : 15 Septembre 2017

    Texte intégral révisé suivi d'une biographie d'André Suarès. Parmi les grands voyageurs de la littérature, Suarès occupe une place originale. Ce n'est pas pour se distraire qu'il parcourt l'Italie, de Florence à Venise et à Sienne en passant par Milan, Gênes et nombre de petites villes: il s'y engage avec toute son âme. Le Condottiere, c'est lui, un "homme pour qui la plus haute puissance n'a jamais été que la possession et l'exercice du plus bel amour". "On ne voyage, dit-il encore, que pour faire une conquête ou pour être conquis (...) Le Condottiere rêve d'être conquis en conquérant." Maître d'une haute culture, contemplant les oeuvres de Fra Angelico, Léonard de Vinci, Botticelli, Michel-Ange, Giotto, Dante, Piero della Francesca, Véronèse, Monteverdi ou Titien, il ne s'arrête jamais à l'objet pur et simple ou au pittoresque: de tout il essaie de tirer une leçon spirituelle, il cherche l'homme lui-même. Il prend parti, et souvent avec injustice. Mais ses nombreux parti pris n'empêchent pas sa passion d'être lucide. Naturellement, son Italie de prédilection n'est pas celle de l'Antiquité, mais la terre fiévreuse et colorée du Moyen Âge, l'Italie des mystiques, des princes sanglants et des politiques perfides, qui sont à leur manière ses "professeurs d'énergie". Les lignes qu'il consacre à Botticelli disent peut-être la plus pure leçon de son voyage: "Délice d'une telle réserve, d'une ardeur si continue ! Ici la passion murmure: Éloigne-toi au rêve qu'elle appelle; ici, les personnes humaines peuvent s'avancer dans la vie: elles sont enveloppées de leur propre mystère, comme les dieux, et voilées comme eux, de leur perfection, quand ils voyagent sur la terre..."



    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Introduction a la philosophie

    Karl Jaspers

    Parution : 30 Juillet 2017 - Entrée pnb : 1 Août 2017

    Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Karl Jaspers. "Le mot grec "philosophe" ("philosophos") est formé par opposition à "sophos". Il désigne celui qui aime le savoir, par différence avec celui qui, possédant le savoir, se nomme savant. Ce sens persiste encore aujourd'hui: l'essence de la philosophie, c'est la recherche de la vérité, non sa possession, même si elle se trahit elle-même, comme il arrive souvent, jusqu'à dégénérer en dogmatisme, en un savoir mis en formules, définitif, complet, transmissible par l'enseignement. Faire de la philosophie, c'est être en route. Les questions, en philosophie, sont plus essentielles que les réponses, et chaque réponse devient une nouvelle question." - Karl Jaspers

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Babbitt

    Sinclair Lewis

    Parution : 10 Juin 2016 - Entrée pnb : 11 Juin 2016

    Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Sinclair Lewis. Écrivain de la satire et du sarcasme, la malice est le point fort de Sinclair Lewis. Rien n'échappe à sa perspicacité, ni l'étroitesse de la vie provinciale, ni l'ignorance vaniteuse, le mauvais goût, la prétention, le snobisme, la jalousie, la méchanceté ou la sottise. Après "Main Street", l'étude de la cité, il se jette dans celle du monde des affaires, à l'assaut duquel les jeunes Américains de la première moitié du XXe siècle se lancent avec intrépidité. Et c'est "Babbitt", qui met en scène le type même du petit "business man" de la classe moyenne américaine, du "négociant moderne" avec son bon sens et son esprit moyen, entré dans les affaires comme on entre en religion, apôtre de la bureaucratie, satisfait de lui-même, vidé de toute personnalité par son conformisme social et son idéal du business. "Babbitt" a connu un tel succès lors de sa publication que le mot est aujourd'hui passé dans le langage courant pour désigner ce type de personnage.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Aphorismes sur la sagesse dans la vie

    Arthur Schopenhauer

    Parution : 14 Février 2018 - Entrée pnb : 15 Février 2018

    Texte intégral révisé suivi d'une biographie d'Arthur Schopenhauer. "Je prends ici la notion de la sagesse dans la vie dans son acception immanente, c'est-à-dire que j'entends par là l'art de rendre la vie aussi agréable et aussi heureuse que possible. Cette étude pourrait s'appeler également "l'Eudémonologie"; ce serait donc un traité de la vie heureuse. [...] Certainement les sages de tous les temps ont toujours dit la même chose, et les sots, c'est-à-dire l'incommensurable majorité de tous les temps, ont toujours fait la même chose, savoir le contraire, et il en sera toujours ainsi. Aussi Voltaire dit-il: "Nous laisserons ce monde-ci aussi sot et aussi méchant que nous l'avons trouvé en y arrivant." - Schopenhauer.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le feu (journal d'une escouade)

    Henri Barbusse

    Parution : 15 Septembre 2016 - Entrée pnb : 16 Septembre 2016

    Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Henri Barbusse. Au moment où éclate la Première Guerre mondiale, Henri Barbusse, bien qu'antimilitariste, décide de s'engager comme simple soldat. Sur le front, jour après jour, de décembre 1914 à novembre 1915, il note ses faits et gestes et ceux de ses camarades. Il obtient deux citations au combat, avant d'être évacué pour maladie et réformé. Profondément choqué par ce qu'il a vécu, il écrit "Le Feu", qui suscite de vives protestations car il peint la guerre dans toute son horreur. Ce "Journal d'une escouade" (sous-titre du livre), récit brutal et émouvant des journées passées dans les tranchées, dans la boue et la saleté ou sous les bombardements, offre un témoignage irremplaçable sur le cauchemar d'une génération sacrifiée. "Le Feu" inaugure le genre du roman de guerre, obtient le prix Goncourt 1916 et assure à Barbusse une renommée mondiale. Sa vie et son oeuvre seront désormais consacrées à la dénonciation du bellicisme et à la défense des victimes de l'histoire.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Autobiographie d'alice toklas

    Gertrude Stein

    Parution : 17 Octobre 2016 - Entrée pnb : 18 Octobre 2016

    Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Gertrude Stein. Gertrude Stein a été la première des grands écrivains de l'Amérique contemporaine. Elle fut la première à s'apercevoir qu'il y avait une Amérique contemporaine, que cette Amérique était différente de l'Europe et différente de l'Amérique d'hier. Elle fut la première à vouloir écrire ce que parlait l'Amérique d'aujourd'hui et à penser ce que penserait l'Amérique de demain. Elle est la première de ces novatrices et ces novateurs qui, à partir de 1900, ont entraîné l'Amérique littéraire et artistique en dehors des chemins frayés du XIXe siècle, de la tradition romantique et postromantique, des survivances puritaines et du ronronnement oratoire hérité du XVIIIe siècle. Elle fut la première à découvrir la phrase américaine et à inventer le paragraphe américain: elle fut la première à imaginer un roman-fleuve et des poèmes magiques dans une Amérique qui oubliait Poe et qui continuait Georges Ohnet. Alice Toklas était la secrétaire et confidente de Gertrude Stein et l'Autobiographie est l'histoire de sa vie. Cette vie s'est déroulée à côté de Gertrude Stein, dans la compagnie et la contemplation de Gertrude Stein. Seule Alice Toklas pouvait parler de Gertrude Stein, car Gertrude Stein elle-même, qui était poète et romancière, ne pouvait pas parler d'elle-même. Chacun son métier. Ce livre est donc l'Autobiographie d'Alice Toklas, et il émane bien de la sensibilité, de la pensée, de la sagesse d'Alice Toklas. Seulement, comme Alice Toklas était très occupée, qu'elle devait s'occuper des chiens, du jardin, des manuscrits, de la cuisine et des mille soins de la vie quotidienne, Gertrude Stein, qui était plus libre et mieux habituée à tenir la plume, a bien voulu rédiger cette Autobiographie de son amie, pour son amie. Voilà comment Gertrude Stein est l'auteur de l'Autobiographie d'Alice Toklas.





    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Senilità

    Italo Svevo

    Parution : 26 Juillet 2016 - Entrée pnb : 27 Juillet 2016

    Texte intégral révisé suivi d'une biographie d'Italo Svevo. À trente-cinq ans, Emilio Brentani, modeste employé de bureau et écrivain dilettante, s'est résigné à passer une existence grise et monotone aux côtés de sa soeur Amalia. Un jour, sa vie routinière est bouleversée par la rencontre avec la jeune et solaire Angiolina, qui n'est cependant en rien l'"Ange" qu'il idéalise. En proie à son amour fantasmatique, il se berce d'illusions et de faux semblants tandis qu'Amalia tombe secrètement amoureuse du sensuel Stefano Balli, meilleur ami d'Emilio. Sur la base de ce quatuor de personnages, l'auteur de "La Conscience de Zeno" brode les infinies variations de la jalousie, du mensonge, de la tromperie, de la frustration, de l'illusion, de la maladresse et de l'échec sentimental. Son anti-héros introspectif, résolument inapte à l'amour, finit par renoncer à toute cette mascarade et tombe dans une sorte de sénilité précoce. "L'aventure terminée, il ne retrouvait plus son équilibre. Longtemps il demeura insatisfait. L'amour et la douleur avaient traversé sa vie et, privé de ces éléments, il lui semblait avoir subi une amputation cruelle. A la fin, ce vide se combla. Il retrouva l'amour de sa tranquillité et le soin qu'il prit de lui-même lui ôta tout autre désir." Deuxième roman de Svevo après "Une Vie", "Senilità" a été salué comme un chef-d'oeuvre par James Joyce, Eugenio Montale et Valéry Larbaud.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le Journal d'un homme de trop

    Ivan Tourgueniev

    Parution : 10 Mars 2016 - Entrée pnb : 11 Mars 2016

    Texte intégral révisé suivi d'une biographie d'Ivan Tourgueniev. Personne n'était au fond plus russe que Tourgueniev, même s'il a passé une grande partie de sa vie en France. Il l'était par cette tristesse, cette inquiétude, cette impuissance à vouloir, ces grands élans suivis de rechute qui sont le tissu du caractère russe, et qu'on retrouve chez tous ses personnages. Et de manière exacerbée dans ce "Journal d'un homme de trop", admirable texte sur la brièveté et l'inutilité de toute vie. "Ce qui est terrible, c'est qu'il n'y a rien de terrible, ni une idée, ni une chose, ni rien." Ce sentiment d'échec permanent et recherché, Tourgueniev ne l'a jamais mieux exprimé qu'ici.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les grands inities

    Edouard Schuré

    Parution : 5 Novembre 2016 - Entrée pnb : 7 Novembre 2016

    Texte intégral révisé suivi d'une biographie d'Edouard Schuré. "Les sages et les théosophes de l'Orient et de la Grèce savaient qu'on ne peut embrasser et équilibrer la Vérité sans une connaissance sommaire du monde physique, mais ils savaient aussi qu'elle réside avant tout en nous-mêmes, dans les principes intellectuels et dans la vie spirituelle de l'âme. Pour eux, l'âme était la seule, la divine réalité et la clef de l'univers. En ramassant leur volonté à son centre, en développant ses facultés latentes, ils atteignaient à ce foyer vivant qu'ils nommaient Dieu, dont la lumière fait comprendre les hommes et les êtres. Pour eux, ce que nous nommons le Progrès n'était que l'évolution dans le temps et dans l'espace de cette Cause centrale et de cette Fin dernière. Et vous croyez peut-être que ces théosophes furent de purs contemplatifs, des rêveurs impuissants, des fakirs perchés sur leurs colonnes ? Erreur, Le monde n'a pas connu de plus grands hommes d'action, dans le sens le plus fécond, le plus incalculable du mot. Ils brillent comme des étoiles de première grandeur dans le ciel des âmes. Ils s'appellent: Rama, Krishna, Bouddha, Zoroastre, Hermès, Moïse, Orphée, Pythagore, Platon, Jésus, et ce furent de puissants mouleurs d'esprits, de formidables éveilleurs d'âmes, de salutaires organisateurs de sociétés. Ne vivant que pour leur idée, toujours prêts à mourir, et sachant que la mort pour la Vérité est l'action efficace et suprême, ils ont créé les sciences et les religions, par suite les lettres et les arts dont le suc nous nourrit encore et nous fait vivre." -- Édouard Schuré.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le Club des Métiers bizarres

    Gilbert Keith Chesterton

    Parution : 20 Janvier 2018 - Entrée pnb : 21 Janvier 2018

    Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Gilbert Keith Chesterton. Fantastique, bizarre, brillamment original, audacieux, paradoxal et jubilatoire sont les adjectifs invariablement appliqués aux oeuvres de G. K. Chesterton. Chacun d'eux peut être employé pour décrire "The Club of Queer Trades" et cette édition en français a longtemps manqué. Quoique écrit il y a de longues années, ce livre désormais "classique" est absolument caractéristique du génie le plus mûr de l'auteur d'"Hérétiques".

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Societe et solitude

    Ralph Waldo Emerson

    Parution : 15 Novembre 2017 - Entrée pnb : 17 Novembre 2017

    Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Ralph Waldo Emerson. "Société et solitude" est le dernier livre de Ralph Waldo Emerson, père du Transcendantalisme. Dans ce volume de douze essais tirés de ses célèbres conférences, il résume l'essence de sa vision du monde en abordant des sujets aussi variés que la conduite de la vie, l'éloquence, l'art, la civilisation, le courage, les livres, la vie domestique, la réussite sociale ou encore la vieillesse. Exaltant un individualisme radical et anticonformiste, sa démarche, faite avant tout d'ouverture, de disponibilité, et pour tout dire d'intelligence, trouve ici un équilibre souvent surprenant entre l'absolutisme et le pragmatisme, la ferveur et le doute, la fulgurance du visionnaire et la lucidité du témoin. A l'instar de son ami Henry David Thoreau, la sagesse des idées qu'il développe dans ce testament philosophique a eu et a encore une grande influence sur la société, sur les coutumes et plus globalement sur l'idéalisme américain.


    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Marie-Claire ; l'atelier de Marie-Claire

    Marguerite Audoux

    Parution : 12 Mars 2018 - Entrée pnb : 13 Mars 2018

    Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Marguerite Audoux, préface d'Octave Mirbeau. Cette autobiographie romancée d'une fille du peuple reflète, selon Charles-Louis Philippe, "tout ce que peut contenir de malheur matériel et de douleurs morales la vie des pauvres". Petit chef-d'oeuvre remarquable par la pureté d'expression et le ton direct, "Marie-Claire" émeut par le simple récit de la vie de l'auteur. La mort de sa mère, l'abandon par son père alcoolique à l'âge de trois ans, son enfance triste et terne dans un orphelinat de Bourges, son placement à treize ans comme bergère dans une ferme, une idylle contrariée, la fuite à Paris à dix-huit ans puis le travail à la journée comme couturière, luttant contre la misère et la faim. Malgré ce destin peu banal relaté avec une grande finesse, une poésie qui annonce celle du "Grand Meaulnes" fait le charme de "Marie-Claire". Le livre, couronné par le Prix Femina, a été loué par Alain-Fournier, Octave Mirbeau, Léon-Paul Fargue, André Gide et Anna de Noailles. Il est suivi de "L'Atelier de Marie-Claire" où l'auteur raconte son arrivée à Paris et sa vie de couturière.


    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty