PUG

  • La France représente pour l'histoire sociale de l'industrie en Europe occidentale un objet d'étude central.
    C'est après une crise sanitaire (l'épidémie de choléra de 1832),sociale et politique profonde,celle des années 1830, que les travailleurs de l'industrie imposent leur présence dans la société contemporaine. Cette présence s'affirme pendant un siècle et la question ouvrière se confond bientôt avec la question sociale. C'est ce qu'illustre les grèves de 1936 qui sont en grande partie la réponse des travailleurs de l'industrie (et des services) à la grande crise économique des années 1930. A partir d'une double relecture-celle de la question du développement industriel et celle de l'histoire des catégories sociales-,ce livre s'appuie sur les avancées de l'historiographie dans les domaines de l'histoire des entreprises, des mobilités sociales et géographiques,des territoires, des risques sanitaires et industriels, de 'environnement et du genre,pour proposer une nouvelle vision de cette période de l'histoire sociale de l'industrie.

    30 prêts - 1825 jours
    3 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'invention d'une région ; les Alpes françaises

    Philippe Veitl

    Parution : 15 Septembre 2014 - Entrée pnb : 26 Mars 2015

    Le 5 avril 1919, le ministre du Commerce Étienne Clémentel prenait un arrêté reconnaissant la naissance de la région dite « des Alpes françaises », allant du Léman jusqu'à Nice. C'est l'histoire de cette invention d'une région, regroupant autour de Grenoble les six départements alpins, que retrace cet ouvrage.
    Entre le développement de l'hydroélectricité et celui du tourisme de montagne, Philippe Veitl fait revivre de manière très concrète la conversion de l'économie de ce début du XXe siècle. À travers l'Exposition internationale de la houille blanche et du tourisme de 1925 (avec notamment la construction de la Tour Perret) ou le développement de la radio locale, on voit peu à peu se dessiner le portrait de Grenoble en capitale des Alpes françaises.
    Par-delà les faits, l'auteur nous invite à une réflexion en profondeur sur les prémices de la politique de territoire au début du XXe siècle. Il insiste sur le rôle des représentations et des imaginaires dans la cristallisation d'une territorialité, explore la place du territoire dans les rapports politiques et dans l'analyse des liens sociaux des sociétés industrielles. Il nous éclaire sur les formes du « racinement » et la façon dont l'ancrage dans un territoire peut contribuer à construire une identité sociale.

    30 prêts - 1825 jours
    3 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • À quoi jouait-on à Lyon sous le règne de Louis XIV ? Qu'avaient dans leurs poches les hommes et les femmes du XVIIIe siècle quand la mort les a saisis ? Comment Louis XIII s'y prenait-il pour faire payer les riches ? Autant de thèmes traités dans cet ouvrage qui fait revivre, à travers les écrits de l'historienne Françoise Bayard, la vie économique et sociale des Français sous l'Ancien Régime.
    Depuis l'étude du contenu des poches des cadavres de l'Ancien Régime jusqu'à celle des cérémonies de noces dans le Lyonnais du XVIIIe siècle à nos jours, en passant par l'analyse lumineuse d'un cahier de comptes tenu par sa mère, cet ouvrage invite à suivre, sur près de quarante ans, l'itinéraire d'une historienne. En faisant pénétrer le lecteur dans l'atelier de l'enseignante et de la chercheuse, il nous montre comment s'écrit l'histoire, celle des puissants financiers du roi de France comme celle de ses sujets les plus humbles

    30 prêts - 1825 jours
    3 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • À travers l'exemple de Grenoble, cet ouvrage est une étude sur l'apprentissage de la démocratie locale et la gestion quotidienne d'une municipalité après la Révolution, aux prises avec la désorganisation économique et administrative d'un pays en guerre.
    Au travers de nombreux exemples, il présente le quotidien des nouveaux élus, l'ampleur de leur intervention dans tous les domaines de compétences : économique, social, culturel, politique, éducatif, militaire, etc.
    L'exemple de la municipalité de Grenoble témoigne de la réussite de la réforme territoriale, électorale et administrative opérée par les révolutionnaires en 1789.
    Toutefois, cette expérience riche d'autonomie locale sera brève et prendra fin avec le Consulat et l'Empire, pour ne renaître qu'en 1982!

    30 prêts - 1825 jours
    3 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Cet ouvrage est à la fois le récit et l'analyse des conséquences d'une bataille médiévale, la bataille d'Anthon, épisode notable des guerres du xve siècle qui ont opposé le royaume de France et le duché de Bourgogne.
    Elle se déroule pendant la guerre de Cent Ans, entre le 7 et le 11 juin 1430. Le Duc de Bourgogne, allié des Anglais et soutenu par le duc Amédée de Savoie, décide de mener une attaque contre le Royaume de France en positionnant d'importantes garnisons à Anthon, près de Lyon.
    Le gouverneur du Dauphiné et le Maréchal de Lyon parviennent à constituer une armée de 1600 hommes et remportent la victoire.
    Les Bourguignons sont mis en déroute et les Savoyards en sont pour leurs frais. Conséquence politique: le Dauphiné reste dans le royaume de France, démontrant la solidité des liens étatiques qui unissent Lyon et le Dauphiné au Royaume de France.

    30 prêts - 1825 jours
    3 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La pierre et l'écrit ; Vienne, au crépuscule des templiers

    Roger Lauxerois

    Parution : 15 Décembre 2014 - Entrée pnb : 26 Mars 2015

    En 1308 le pape Clément V choisit la ville de Vienne pour réunir un concile général qui devait clore les procédures engagées contre l'ordre des templiers et ses membres. Que représentait alors cette petite cité épiscopale qui aux portes du royaume de France se maintenait pourtant encore dans la dépendance de l'Empire romain germanique ? Dépendance qui du fait de l'éloignement ne portait pas ombrage à l'autorité de son archevêque. Pourtant l'Église de Vienne n'était pas des plus riches.
    La ville tirait certes avantage de sa situation sur le Rhône que l'on pouvait traverser grâce à un pont en pierre doté d'une ancienneté légendaire ; sa monnaie servait de monnaie de compte dans un grand quart Sud-Est, et elle participait au dynamisme des courants commerciaux rhodaniens. Une aura de légendes (le séjour et la mort de Ponce Pilate, les reliques du martyr saint Maurice, les chansons de geste) renforçait le prestige de la cité dont les monuments ne laissaient pas indifférent le visiteur.
    Parmi eux, la cathédrale romane qui connaissait depuis le XIIIe siècle d'interminables travaux de rénovation et d'agrandissement. C'est là qu'eurent lieu les séances solennelles du concile, entre octobre 1311 et mai 1312. Comment en est-on arrivé à la suppression de l'ordre des templiers, manière de compromis entre le pape et le roi de France ? Que sont devenus ceux qui avaient fait l'objet d'enquêtes hors du royaume de France ?
    Les commissions du concile de Vienne eurent d'autres affaires à examiner qui étaient alors parmi les préoccupations sensibles de l'Église : les mouvements théologiquement déviants, et considérés comme hérétiques (béguines et bégards), les divisions au sein de l'ordre franciscain ; la question de la croisade contre les infidèles, et la mission en terres musulmanes dont le philosophe-théologien Raymond Lulle se fit le défenseur en dénonçant les positions averroïstes).

    30 prêts - 1825 jours
    3 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les dauphins et leur domaine foncier au XIII siècle

    Henri Falque-Vert

    Parution : 15 Septembre 2014 - Entrée pnb : 26 Mars 2015

    Au XIIIe siècle, les dauphins étaient de grands propriétaires terriens.
    Mais de la manière dont ils géraient leurs biens fonciers, on ne sait quasiment rien jusqu'au milieu du XIIIe siècle. Vers 1250, à l'exemple d'autres princes en Occident, le dauphin Guigues VII commanda d'exigeantes et rigoureuses enquêtes d'inspiration fiscale, qui se poursuivront jusqu'en 1267. Malgré certaines carences, ces documents forment la source la plus riche sur le XIIIe siècle dauphinois.
    Pourquoi ces enquêtes ? Que nous apportent-elles sur les revenus fonciers du dauphin, sur le mode d'exploitation de ses terres ? Celles-ci sont-elles en exploitation directe ou confiées à des tenanciers ? Quelles modifications de sa politique foncière le pouvoir princier a-t-il effectuées en montagne ou dans l'avant-pays ? Pour quelles raisons ? Quelles en furent les conséquences sur le monde paysan : une diminution des corvées ou une pression fiscale plus forte ?
    Voilà, parmi d'autres, quelques questions que permettent d'aborder les enquêtes de Guigues VII, donnant des informations précieuses pour comprendre le quotidien de ces hommes qui travaillaient sur les terres princières au Moyen Âge

    30 prêts - 1825 jours
    3 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Forgerons, élites et voyageurs d'Homère à nos jours

    Collectif

    Parution : 15 Septembre 2014 - Entrée pnb : 26 Mars 2015

    L'Iliade et l'Odyssée résonnent du fracas du bronze ; l'or et l'argent nimbent les actions héroïques de lumière : sur le bouclier d'Achille, l'armure d'Agamemnon, dans le palais de Phéaciens et la demeure des dieux, le métal précieux est partout chez les puissants. Témoin de l'histoire parvenu jusqu'à nous, le métal raconte les histoires de ceux qui l'ont possédé : les élites guerrières ou marchandes, souvent porteuses d'évolution, de nouveauté, d'ouverture, et encore davantage leur monde imaginaire, celui des représentations dans lesquelles les métaux servent de métaphores, incluant alors le fer. Sur la base des travaux d'Isabelle Ratinaud-Lachkar, dont la recherche portait sur les technologies, les usages et les routes commerciales des métaux dans le monde grec de l'époque géométrique, vingt-trois chercheurs ont souhaité saluer sa mémoire en croisant leurs spécialités et leurs périodes pour développer cette approche historique originale autour de quatre cibles de recherches : la place sociologique des métaux (symbolique travail, objets), les stratégies des élites, la naissance ou la renaissance des villes, les échanges culturels.

    30 prêts - 1825 jours
    3 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'ouvrage est une plongée au coeur de documents d'archive inédits qui dévoilent l'histoire d'une communauté minière médiévale, celle des mines de Brandes, située au coeur de l'Oisans (près de l'Alpe d'Huez). L'agglomération minière de Brandes, implantée à 1800 mètres d'altitude au XIIe siècle, pour exploiter des mines d'argent, fut l'un des plus hauts villages médiévaux d'Europe.
    De nombreuses images viennent mettre en relief au fil du texte les enseignements tirés des archives et corroborés par les fouilles, donnant de précieuses indications sur l'Oisans au Moyen Âge et la politique minière et monétaire des Dauphins.

    30 prêts - 1825 jours
    3 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Que savons-nous des créateurs de rosiers et du métier de rosiériste dans lequel la France, et plus particulièrement la région lyonnaise, excelle au XIXe siècle ? Comment ce groupe professionnel se structure-t-il ? Quelle place occupe-t-il au sein du monde horticole et comment parvient-il à s'adapter aux contraintes de marché national et international ? L'ouvrage met à jour les évolutions de ce marché et montre comment une activité marginale se développe par l'intermédiaire d'un réseau commercial étendu.

    30 prêts - 1825 jours
    3 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty