Dargaud

  • Le chat du rabbin T.10 ; rentrez chez vous !

    ,

    Parution : 16 Octobre 2020 - Entrée pnb : 26 Septembre 2020

    Zlabya et son père, le rabbin, mais aussi le rabbin du rabbin, aidés et interrompus par le Chat, bien sûr, racontent. Ils disent, à travers leurs voyages au Proche Orient de 1870 à 1973, leur quête d'une Terre Promise, d'un endroit où ne pas être en danger. Ils racontent un destin français, celui d'une famille ballotée par l'histoire, le racisme, la volonté de trouver sa place, d'Alger à Nice, en passant par Jérusalem ou la Galilée.

    50 prêts - 1825 jours
    50 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le chat du rabbin T.2 ; le Malka des lions

    ,

    Parution : 13 Septembre 2013 - Entrée pnb : 18 Janvier 2017

    Alger, une communauté juive du début du XXe siècle. Au centre de l'action, le chat du rabbin. Tordant, le chat : un squelette à oreilles, une dégaine de poubelle, un goût prononcé pour la discussion - c'est un chat parlant. En l'occurrence, il raconte à Zlabya, sa maîtresse adorée (et fille du rabbin), la vérité sur le Malka des Lions - un cousin qui doit arriver prochainement, tout auréolé et légende. On le dit capable de dompter un lion, même les yeux fermés. La vérité, c'est qu'il a pour ami un vieux lion poussif avec lequel il a monté un numéro : le lion effraie le monde, le Malka arrive et arrange tout. Ce qui lui attire gloire et récompenses variées.

    En attendant, le rabbin a un problème : le consistoire israélite de France exige de lui qu'il fasse une dictée. En effet, s'il veut être agréé rabbin officiel au lieu de " juste rabbin comme ça ", il doit écrire en français - pour faire la prière en hébreu à des Juifs qui parlent arabe, note le chat dans sa grande sagesse.

    Le chat est désolé : " Mon maître, qui aime tant les livres, est en train de louper sa dictée. " Ce qui le pousse, en désespoir de cause, à invoquer le nom de Dieu alors que c'est interdit. Résultat : il perd la parole, retrouve son statut de chat qui fait miaou, et le voilà incapable de donner son avis quand sa maîtresse adorée projette d'épouser un type qui ne lui plaît pas. Heureusement, pour notre plus grand plaisir, il continue de penser : " Il va te prendre ta fille et tu seras vieux et elle sera enceinte et elle sera vieille et elle aura des enfants qui seront vieux et tout le monde mourra. "

    C'est très triste, mais on note deux bonnes nouvelles : contre toute attente, le rabbin a réussi sa dictée - " le consistoire français il est très fier de vous " - et toute la smala reviendra bientôt dans l'Exode.

    Après La Bar-Mitsva, premier épisode encensé par la critique, Sfar nous donne encore une fois un chef-d'oeuvre d'intelligence, d'humour et de tendresse - trois vertus qui s'expriment autant dans les dialogues, captivants et savoureux, que dans le dessin, merveilleux de finesse et de drôlerie.

    La préface de cet album est signée Fellag.

    50 prêts - 1825 jours
    50 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le chat du rabbin T.3 ; l'exode

    ,

    Parution : 27 Février 2017 - Entrée pnb : 18 Janvier 2017

    Le chat n'a pas pu empêcher la catastrophe : Zlabya, sa maîtresse adorée, a épousé le jeune homme. Et le jeune homme a emmené Zlabya chez lui et il lui a offert une salle de bains. " Zlabya ! Chez nous, il y avait un piano ! " Voilà le chat épouvantablement triste, d'autant plus qu'il ne peut plus parler et que tout le monde s'en fout.

    Et puis, la famille du jeune homme vivant à Paris et n'étant pas venue au mariage, Zlabya et son mari partent en voyage de noces à Paris. Avec le rabbin, sa malle pleine de livres et son chat. Lequel chat, dans sa grande sagesse, sent bien que ça n'emballe pas les jeunes mariés, tout ce tintouin. Bref, après un voyage emmitouflé comme s'il allait affronter les rigueurs du pôle Nord, le rabbin débarque à Paris et découvre la ville, la pluie, la Seine - " Les pauvres, même pas ils ont la mer " - et la transgression, en se tapant une orgie pas cachère du tout un soir de Shabbat.

    Pendant ce temps, le chat trouve enfin quelqu'un à qui parler : un chien à peu près aussi joli que lui. Revoilà la smala merveilleuse, avec son rabbin infiniment émouvant et casse-bonbons, et son chat unique dans les annales de la bande dessinée.

    Profondeur et légèreté, ironie et tendresse, sensualité du dessin - Sfar sous la pluie, avec ses personnages en détresse, reste à la hauteur de sa réputation de fabuleux conteur.

    50 prêts - 1825 jours
    50 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le chat du rabbin T.7 ; la tour de Bab-El-Oued

    Joann Sfar

    Parution : 17 Novembre 2017 - Entrée pnb : 17 Mai 2019

    Ce nouvel épisode nous ramène à Alger. Le rabbin Sfar et son cousin l'imam Sfar devisent sur leurs différences qu'ils pensent inconciliables. Pourtant, lorsque la mosquée est inondée, le rabbin et l'imam s'entendent pour que les musulmans puissent, le temps des travaux, prier à la synagogue. Pendant ce temps, le chat du rabbin traverse des moments difficiles : non seulement Zlabya a mis au monde un adorable bébé, ce qui le plonge dans une profonde jalousie, mais, pour ne rien arranger, des chatons se sont réfugiés dans la synagogue... Comment de petits chats étrangers peuvent-ils avoir l'audace de boire son lait ?

    50 prêts - 1825 jours
    50 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Le combat ordinaire t.1

    Manu Larcenet

    Parution : 27 Février 2017 - Entrée pnb : 18 Janvier 2017

    Marco a quitté Vélizy pour la campagne. Il a quitté son psy parce qu'il trouve qu'il va mieux. Il a quitté son boulot de reporter parce qu'il en a marre de photographier "des cadavres exotiques ou des gens en passe de le devenir".

    À part ça, tout va bien. Il a un frère complice (rigolades et gros pétards) qui l'appelle Georges et réciproquement, à cause de John Malkovich qui disait dans Des souris et des hommes : "J'aurai un petit lapin et je l'appellerai Georges, et je le garderai contre mon coeur." Il a des parents au bord de la mer. Un papa tout ratatiné qui oublie le présent mais se rappelle très bien la couleur de la robe de sa mère le jour de son mariage. Une maman qui s'inquiète pour lui, sa constipation, son avenir et le cancer du poumon qu'il va sûrement choper, comme le fils de Mme Bergerin.

    Après une virée affectueuse (et éprouvante) chez les parents, il retrouve le silence de sa petite maison dans la verdure, et son chat (baptisé Adolf en raison d'un caractère "affirmé"), qui se fait charcuter par le gros chien d'un sale con de chasseur. À cette occasion, il rencontre Émilie, vétérinaire de son état, et un chouette petit vieux qui ramasse des mûres. Ça lui fait un amour et un ami. Mais voilà que tout se déglingue : Emilie se met à vouloir des choses angoissantes (partager avec lui une maison et un bébé), et le passé dégoûtant du gentil petit vieux émerge brutalement. Marco craque. Et puis, la cruauté et la connerie achevant de détruire son monde, il touche le fond. Ce qui lui permet de remonter. "J'ai encore pas mal de choses à éclaircir si je ne veux pas être réincarné en plaque d'égout", disait-il en évoquant ses rapports délicats avec les femmes. Il évitera la plaque d'égout : il fera juste ce qu'il faut pour retrouver Émilie.

    "C'est l'histoire d'un photographe fatigué, d'une fille patiente, d'horreurs banales et d'un chat pénible", écrit Larcenet. C'est aussi un scénario parfaitement maîtrisé, drôle - de cette drôlerie complice qui évite l'ironie - et tendre, en totale osmose avec un dessin hypersensible au bonheur et à la détresse. (Sans parler du chat ou d'Emilie, le moindre canapé est craquant.) Le combat ordinaire, histoire légère et bouleversante d'une renaissance, est l'album le plus personnel de Larcenet, et le meilleur - en attendant le suivant.

    50 prêts - 1825 jours
    50 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Football t.1 ; saison 2006/2007

    Guillaume Bouzard

    Parution : 27 Février 2017 - Entrée pnb : 18 Janvier 2017

    Après les très remarquées Autobiography of me too, Bouzard s'attaque à cette magnifique institution qu'est le Foot. De l'élection de Michel Platini à la tête de l'UEFA à la coiffure des footballeurs italiens en passant par la blessure de Djibril Cissé et la choucroute d'avant match, Bouzard nous régale de quelques tacles bien sentis. Cet album reprend les pages parus dans So Foot et les strips de Libé durant la coupe du Monde ainsi que des inédits. De quoi prouver à la face du monde ébahi que le foot ne rend pas que stupide et violent, il peut aussi rendre drôle. À noter que la magnifique couverture se déclinera en quatre superbes couleurs rappelant à l'amateur éclairé quelques équipes mythiques.
    />
    Quatre couvertures seront disponibles :

    L'une d'un magnifique bleu clair pouvant faire penser à celui d'un club mythique des bords de la Méditerranée, vainqueur d'une coupe d'Europe.

    L'autre d'un vert superbe pouvant rappeler des maillots ornés d'un logo Manufrance.

    Le troisième sera jaune canari, comme on les aime en Bretagne.

    Et le quatrième sera d'un incroyable bleu roi pouvant faire penser à celui d'une équipe nationale ayant brillée en 98 et 2006.

    50 prêts - 1825 jours
    50 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Football football t2

    Guillaume Bouzard

    Parution : 27 Février 2017 - Entrée pnb : 18 Janvier 2017

    Bouzard parle du football comme tous les vrais supporters devraient toujours le faire : avec sérieux, mais avec un certain détachement qui autorise l'humour. Considérations technico-tactiques, business, équipe de France, mode et coupes de cheveux, buts d'anthologie ou tricheries, tous les sujets importants en matière de ballon sont passés en revue avec cette règle d'airain : pas de hors-jeu, toujours recevoir la balle en mouvement, savoir se projeter vers l'avant. Aucun lecteur ne pourra résister à ce rouleur compresseur de l'humour qu'est le Bouzard Football Club !

    50 prêts - 1825 jours
    50 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty