Sylvain Jouty

  • Les marches sont fatigues

    Sylvain Jouty

    Parution : 1 Janvier 1997 - Entrée pnb : 21 Janvier 2017

    Un matin, Joseph, employé modèle, apprend que la Réforme vient d'éclater : le nouveau Décideur, Victor Maudhuy veut liquider l'État, afin de rassurer les timides marchés et de redonner à la société France© SA, récemment privatisée, sa place légitime dans la guerre économique mondiale. Mais la Réforme, en fait, se re-forme tous les matins... Joseph prend part au Transport en commun, la vaste manifestation-embouteillage par laquelle le peuple démontre son adhésion au changement, avant de se livrer avec conscience à l'autopromotion qui constitue l'essentiel de son travail : mais voici qu'il est brusquement et injustement licencié... Notre héros va-t-il tomber dans l'affreuse cohorte des perdants, qui, par leur incompétence, mènent la France à la ruine ? Non, car l'esprit d'entreprise ne lui faisant pas défaut, il ne tarde pas à créer la sienne, et à rebondir, remontant la pente jusqu'à la plus haute pointe de l'Everest social ! Dans ce portrait-charge d'un monde imaginaire où le libéralisme est poussé jusqu'à ses plus extrêmes conséquences - les mots eux-mêmes s'y achètent -, une logique dévastatrice et joyeuse prend imperturbablement à la lettre le discours des gagneurs. Le sport, le sexe, le tourisme, les médias, la politique, rien n'échappe à ce jeu de massacre. Entre Kafka et Woody Allen, la fiction déploie son travail de sape, poussant à bout les situations jusqu'à démontrer leur absurdité ; et le lecteur se retrouve, désarçonné mais fasciné, face à la réalité d'un monde fort improbable et qui, cependant, ressemble étrangement au nôtre...

    9999 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty