Poésie

  • Poésies

    Paul Claudel

    Parution : 1 Avril 2018 - Entrée pnb : 4 Août 2018

    'Je veux écrire un poëme qui invite l'esprit à la fois sur une triple route.
    La première est en haut celle des Saints au-dessus de nous reprenant, recomposant chacun de nos mouvements en une offrande solennelle, leur procession au-dessus de notre histoire.
    La seconde est le poëme lui-même comme un torrent de mots, comme une grande rue moderne tout emplie d'une masse de peuple qui marche dans le même sens, chacun libre entre ses voisins.
    La troisième de l'autre côté du papier est ce grand fleuve qu'on ne voit pas,
    il faut pour le révéler cette poignée de roseaux tout à coup qui interrompt le courant, ce pétillement de la lune sous le ventre d'une sarcelle,
    Ou simplement une mouche à feu et son reflet, cette unique paillette de feu qui révèle l'énorme coulée invisible.'
    Paul Claudel, La muraille intérieure de Tokyô, V.

    25 prêts - 3650 jours
    10 streaming in-situ
    25 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'otage ; le pain dur ; le père humilié

    Paul Claudel

    Parution : 1 Septembre 2017 - Entrée pnb : 12 Septembre 2017

    "Le baron Turelure : Sygne de Coûfontaine, qui faites l'orgueilleuse, je vous achèterai et vous serez à moi.
    Sygne : Ne pouvez-vous prendre mes biens gratis ?
    Le baron Turelure : Je prendrai la terre et la femme et le nom.
    Sygne : Vous me prendrez, Toussaint Turelure ?
    Le baron Turelure : Je prendrai le corps et l'âme avec lui. Vos pères seront mes pères et vos enfants seront mes enfants.
    Sygne : L'amour aura fait cette merveille.
    Le baron Turelure : La justice du moins, car voyez de quel prix je veux vous payer."

    25 prêts - 3650 jours
    10 streaming in-situ
    25 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Cent phrases pour éventails

    Paul Claudel

    Parution : 31 Mars 2018 - Entrée pnb : 11 Novembre 2018

    "Qui m'aurait permis [...] de résister à la tentation, là-bas partout ambiante, de la calligraphie ?' À la fin de son séjour au Japon, Claudel témoignera ainsi des effets sur sa poésie de la rencontre avec les arts japonais. À la calligraphie d'un titre de poème bref, ou d'un mot clef, fait face, sur la même page, et selon une disposition verticale qui imite le mouvement de lecture japonais, un très bref poème en français qui ne cherche pas à copier la forme du haïku, mais à la transposer sur un registre propre d'inspiration : 'Chaque poème est très court, une phrase seulement, ce que peut supporter de son, de sens et de mots, une haleine, un souffle, ou le battement de l'aile d'un éventail."

    25 prêts - 3650 jours
    10 streaming in-situ
    25 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Tête d'or

    Paul Claudel

    Parution : 12 Mars 2015 - Entrée pnb : 11 Mars 2015

    Tête d'Or, c'est un drame écrit à vingt ans, dans la violence et la passion d'une jeunesse avide d'indépendance et de pouvoir, pressée de s'affirmer, consciente de sa force et dévorée de désirs, révoltée contre les pesanteurs sociales et la médiocrité de l'existence. C'est le combat spirituel d'un coeur accablé de tristesse et d'ennui, mais assoiffé de vérité et de vie, déchiré entre ses convictions rationalistes et la révélation du surnaturel. C'est la recherche et la revendication d'un bonheur toujours menacé par l'échec et la mort. Sous la fiction d'un drame héroïque, à la poésie flamboyante, saturé de souvenirs classiques et de références bibliques, c'est un mythe illustrant l'éternelle et invincible aspiration de l'homme à une joie refusée en ce monde et attendue de la Grâce divine.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Bréviaire poétique

    Paul Claudel

    Parution : 31 Août 2017 - Entrée pnb : 30 Août 2017

    Paul Claudel a raconté comment, bouleversé par le Magnificat chanté à Notre-Dame de Paris le jour de Noël 1886, il a trouvé la foi. Son adhésion au catholicisme n'a pas été de pure forme et l'on connaît son zèle de prosélyte auprès de ses amis. Croire implique pour lui de référer à Dieu son existence entière et il estime que sa mission est de Le célébrer en méditant sa parole. Pour exprimer sa foi, pour paraphraser les textes sacrés, il adopte ce rythme ample, ce "vers sans rime ni mètre", qu'on a appelé le "verset claudélien".
    Le bréviaire est, on le sait, le recueil des offices que les ecclésiastiques doivent lire chaque jour. Le Bréviaire poétique a été composé sur le même modèle, avec des textes se rapportant aux grandes fêtes de l'année chrétienne extraits de divers recueils : Corona benignitatis anni Dei, La Messe là-bas, Poèmes retrouvés, Visages radieux, Poèmes de guerre, La Rose et le rosaire. Les dates des poèmes s'échelonnent de 1909 à 1946, mais l'unité de l'inspiration reste entière comme reste fidèle à lui-même l'écrivain au cours de ce demi-siècle de poésie et de piété.

    25 prêts - 3650 jours
    10 streaming in-situ
    25 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty