Gérard Gouzes

  • Qu'elle soit nécessaire ou même justifiée, ne croyez jamais que la guerre n'est pas un crime.
    Ernest Hemingway, Pour qui sonne le glas.
    Découvrez le destin de deux jeunes gens amoureux - Paz et José - plongés malgré eux dans les heures les plus sombres de l'histoire du XXe siècle.
    Confrontés aux horreurs de la guerre civile espagnole, unis puis séparés, menacés, enfermés, exilés, humiliés, enfin sauvés et retrouvés, ils connaîtront un parcours hors norme, à la fois épouvantable et fascinant.
    Afin que l'odyssée tragique de ces amants courageux ne sombre pas dans l'oubli, les auteurs retracent pour nous leurs combats contre la dictature franquiste mais aussi leurs pérégrinations après la Retirada, dans les camps de concentration français après l'échec de la république et de la démocratie, prémices de la Seconde Guerre mondiale.
    Maria Teresa Gonzalez est la fille aînée de Paz et José. Née à Barcelone en 1937, elle a survécu grâce au courage de sa mère et de sa grand-mère paternelle, sur les chemins de l'exil et derrière les fils barbelés des camps de concentration français dans les Pyrénées orientales. Cette citoyenne immigrée a fait ses études à Villeneuve-sur-Lot. Professeur des écoles, conseillère pédagogique, et éducatrice dans l'enseignement spécialisé, elle est consciente de sa dette envers la France.
    Gérard Gouzes est l'époux de Jeanine Gonzalez-Suarez, la fille cadette de Paz et José. D'origine espagnole par sa mère, il est né à Tlemcen (Algérie) en 1943. Avocat à la cour d'appel d'Agen, trois fois député de Lot-et-Garonne, président de la Commission des lois constitutionnelles de l'Assemblée nationale, maire de Marmande, conseiller régional d'Aquitaine, président de la communauté d'agglomération du Val-de-Garonne, il a également été juge titulaire à la Haute Cour et premier vice-président de la CNIL.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty