Sciences humaines & sociales

  • Le passé colonial de l'Europe occidentale ne cesse de ressurgir en ce début de XXIe siècle. L'histoire de cette dernière à l'époque contemporaine est, de fait, inintelligible si on la prive de sa composante coloniale. Mouvement général européen, phénomène de domination et d'oppression transcendant les frontières idéologiques, la colonisation a durablement modifié les sociétés « indigènes » et ce, jusqu'à l'intime, mais aussi les métropoles coloniales elles-mêmes. Elle revêt dans ce double mouvement, dans le cadre de « rencontres coloniales » extrêmement diversifiées, de multiples formes - y compris celle de l'extrême vio-lence - selon les empires, les terrains coloniaux et les populations considérées.
    Rassemblant dix-huit chercheuses et chercheurs qui lui assurent un caractère tant international que plu-ridisciplinaire, ce livre propose de plonger au coeur des sociétés coloniales, sans jamais détacher le fait colonial d'une perspective comparative qui le réintègre pleinement à l'histoire des sociétés métropolitaines dont elles sont issues.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty