Le Paradoxe de l'iran - idees recues sur la republiq islami

Icon Baobab App

Règles du prêt

  • Durée de la licence :

    illimitée

  • Nombre de prêts :

    15 (0.87 € par prêt)

  • Prêt(s) simultané(s) :

    5

  • Durée maximale d'un prêt :

    59 Jours

  • Renouvellement :

    1

Streaming

  • Type d'accès :

    In-Situ

  • Nombre d'utilisateurs simultanés :

    5

Protection

  • Type de protection :

    LCP

  • Type de protection :

    DRM Adobe ASCM

  • Nombre de périphériques :

    6

  • Copier/Coller :

    Interdit

  • Impression :

    Interdit

En savoir plus

À propos

À vieilles civilisations, vieilles idées reçues... L'Iran est le pays des poètes et des roses, la patrie des Mille et Une Nuits, celle de Farah Diba, de Khomeyni et de la République des mollas. C'est aussi le pays qui cherche à se doter de la « bombe islamique », celui où la condition féminine est déplorable et dont le peuple aspire à sortir de la révolution religieuse.
Pour dépasser ces idées reçues, il faut d'abord commencer par parler de l'Iran comme d'un pays ordinaire, façonné par son histoire longue et différenciée selon les époques. Il faut aussi prendre appui sur l'observation des pratiques sociales concrètes des Iraniens et de leurs effets, parfois inattendus, sur l'avenir du pays.



  • EAN

    9791031801568

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    240 Pages

  • Poids

    2 467 Ko

  • Distributeur

    Sofedis

  • Diffuseur

    Sofedis

  • Entrepôt

    Dilicom

  • Support principal

    ebook (pdf)

Fariba Adelkhah

Iranienne, Fariba Adelkhah vit depuis de nombreuses années en France. Anthropologue, directeur de recherche au CERI (Centre d'études et de recherches internationales), elle est l'auteur de nombreux ouvrages sur l'Iran. De la civilisation perse à la révolution islamique, des femmes voilées et leur prix Nobel à une jeunesse avide de liberté, l'auteur nous invite ici à découvrir un pays qui, par sa complexité et parfois sa violence, nous est souvent présenté comme une menace.

empty