Les principes

Icon Baobab App

À propos

Ce roman est l'histoire d'une jeune fille qui a pris pour devise : « Périsse Rome plutôt que les principes ! » Estimant que nul bonheur ne vaut celui d'être courtisée sans rien donner en échange, Philippine tient qu'il ne faut jamais céder à l'amour. Elle le tient d'autant plus qu'elle possède une foi profonde et le goût naturel de la vertu. Partager les désirs et les sentiments qu'on inspire ou du moins avouer qu'on les éprouve serait pour elle une déchéance, car ce serait renoncer à sa supériorité sur ses soupirants. Aussi se refuse-t-elle systématiquement à eux. Mais la représenter dans l'exercice plénier de cette politique de prestige, au sommet de sa gloire, n'eût pas laissé d'être irritant. Il a paru préférable de la montrer dans un épisode de sa vie sentimentale où son système connaît sa première lézarde. Ce roman, « chargé de peu de matière », dont l'action se situe de nos jours, marque une résurrection du récit psychologique et une réaction contre la morale permissive de l'époque actuelle.

Règles du prêt

  • Durée de la licence :

    3650 Jours

  • Nombre de prêts :

    30 (0.30 € par prêt)

  • Prêt(s) simultané(s) :

    30

  • Durée maximale d'un prêt :

    59 Jours

  • Renouvellement :

    1

Streaming

  • Type d'accès :

    In-Situ

  • Nombre d'utilisateurs simultanés :

    9999

Protection

  • Type de protection :

    LCP

  • Type de protection :

    DRM Adobe ASCM

  • Nombre de périphériques :

    6

  • Copier/Coller :

    Interdit

  • Impression :

    Interdit

En savoir plus

  • EAN

    9782402835633

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    192 Pages

  • Poids

    409 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    FeniXX 2

  • Entrepôt

    Dilicom

  • Support principal

    ebook (ePub)

Voltaire

1694-1778. Dernier enfant d'un riche notaire, Voltaire fait ses études chez les Jésuites et fréquente la haute société libertine. A la suite d'une altercation avec le Chevalier de Rohan, il s'exile en Angleterre où il découvre la philosophie de Locke (1726-1729). Il partage ensuite la vie de Mme du Châtelet, puis rentre à Paris où il mène une carrière de courtisan avant de tomber en disgrâce. De 1750 à 1753, il voyage à la cour de Berlin et se brouille avec Frédéric II. Enfin, en 1760, il s'installe à Ferney, sur la frontière franco-helvétique et en compagnie de Mme Denis, il règne sur un millier d'âmes, se fait agriculteur, architecte, fabricant de montres et de bas de soie. En 1778, il revient à Paris: le peuple de la capitale l'accueille avec un tel enthousiasme que certains historiens voient dans cette journée du 30 mars la première des "journées révolutionnaires".
On le croyait dramaturge; de nos jours, son théâtre est oublié mais il nous reste 1500 lettres, un Dictionnaire philosophique et une trentaine de contes. Il nous reste son intelligence, son ironie, sa rosserie, sa générosité et sa fantaisie. Maître de l'humanisme, il a collaboré à l'oeuvre de civilisation par sa lutte contre toutes les oppressions, au nom du bien-être, de la justice et de la libre pensée.

empty