La gauche à l'agonie. 1968-2017

  • Tempus Perrin
  • Parution : 19 Janvier 2017 - création : 4 Avril 2019
Icon Baobab App

Règles du prêt

  • Durée de la licence :

    2190 Jours

  • Nombre de prêts :

    30 (0.26 € par prêt)

  • Prêt(s) simultané(s) :

    10

  • Durée maximale d'un prêt :

    59 Jours

  • Renouvellement :

    1

Streaming

  • Type d'accès :

    In-Situ

  • Nombre d'utilisateurs simultanés :

    30

Protection

  • Type de protection :

    LCP

  • Type de protection :

    DRM Adobe ASCM

  • Nombre de périphériques :

    6

  • Copier/Coller :

    Interdit

  • Impression :

    Interdit

En savoir plus

À propos

Un constat cinglant de la crise et de la décomposition de la gauche depuis un demi-siècle.

De la révolution matricielle de mai 1968 aux controverses actuelles et aux primaires socialistes, ce livre entend montrer comment la gauche a pu en arriver là. Après avoir scruté les principaux thèmes qui ont structuré son identité depuis le XIXe siècle et constater leur érosion, voire leur décomposition, Jean-Pierre Le Goff met en lumière la fin d'un cycle historique en même temps qu'il souligne les difficultés actuelles d'une reconstruction : le fossé n'existe pas qu'entre générations, il éloigne les couches populaires de la gauche culturelle sur fond d'agonie des idées. Autant de constats qui appellent une réappropriation de notre héritage culturel pour autoriser une reconstruction intellectuelle.



  • EAN

    9782262082383

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    268 Pages

  • Poids

    768 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Editis

  • Entrepôt

    Dilicom

  • Support principal

    ebook (ePub)

Jean-Pierre Le Goff

  • Naissance : 1-1-1942
  • Décès :1-1-2012 (Mort il y a 10 ans à l'âge de 70 ans)
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Jean-Pierre Le Goff (1942-2012) a développé un territoire littéraire singulier, adjacent au surréalisme, à la banalyse et à la 'pataphysique. Restés jusqu'alors inédits, ces textes écrits dans les années 1970 et réunis par le poète lui-même racontent, comme ses Coquillages, l'insolente poésie du hasard.

empty