La Composition des mondes

Icon Baobab App

Règles du prêt

  • Durée de la licence :

    3650 Jours

  • Nombre de prêts :

    25 (0.64 € par prêt)

  • Prêt(s) simultané(s) :

    5

  • Durée maximale d'un prêt :

    59 Jours

  • Renouvellement :

    1

Streaming

  • Type d'accès :

    In-Situ

  • Nombre d'utilisateurs simultanés :

    5

Protection

  • Type de protection :

    LCP

  • Type de protection :

    DRM Adobe ASCM

  • Nombre de périphériques :

    6

  • Copier/Coller :

    Interdit

  • Impression :

    Interdit

En savoir plus

À propos

Philippe Descola est aujourd'hui l'anthropologue français le plus commenté au monde, au point d'apparaître comme le successeur légitime de Claude Lévi-Strauss. De ses enquêtes auprès des Indiens jivaros de Haute-Amazonie à son enseignement au Collège de France, il revient sur son parcours d'anthropologue - son expérience du terrain et les discussions qui ont animé l'anthropologie des années 1970 et 1980 -, et éclaire aussi la question environnementale et le droit des sociétés indigènes.
Dans cette synthèse sous forme d'entretiens, il s'intéresse tout particulièrement à nos façons d'habiter une planète remplie de « non-humains » - plantes, animaux ou esprits. Ce faisant, il propose l'une des critiques les plus inventives du modèle occidental.



  • EAN

    9782081444379

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    384 Pages

  • Poids

    808 Ko

  • Distributeur

    Flammarion

  • Diffuseur

    Flammarion

  • Entrepôt

    Dilicom

  • Support principal

    ebook (ePub)

Philippe Descola

Philippe Descola est anthropologue, professeur au Collège de France depuis 2000 dans la chaire d'Anthropologie de la nature, et directeur d'études à l'EHESS. Ses recherches de terrain en Amazonie équatorienne ont fait de lui une des grandes figures américanistes de l'anthropologie. Il a entre autres publié Les Lances du crépuscule (Plon, 1993), Par-delà nature et culture (Gallimard,2005), L'Écologie des autres. L'anthropologie et la question de la nature (Quae,2011).

empty