Après Al Qaida

  • Stock
  • Parution : 4 Février 2009 - création : 7 Décembre 2015
Icon Baobab App

Règles du prêt

  • Durée de la licence :

    60 Mois

  • Nombre de prêts :

    30 (0.54 € par prêt)

  • Prêt(s) simultané(s) :

    1

  • Durée maximale d'un prêt :

    12 Mois

  • Renouvellement :

    1

Protection

  • Type de protection :

    LCP

  • Type de protection :

    DRM Adobe ASCM

  • Nombre de périphériques :

    6

  • Copier/Coller :

    Interdit

  • Impression :

    Interdit

En savoir plus

À propos

Le succès d'Al-Qaida a été celui d'une puissance terroriste déterritorialisée, constituée d'acteurs hyper-puissants, inondés d'argent. Mais cette stratégie comporte des limites, et sans doute ces limites sont-elles aujourd'hui en passe d'être atteintes.Cependant, il n'est pas raisonnable d'espérer la fin du terrorisme. La naissance d'un terrorisme de destruction massive est une conséquence directe de la prise de pouvoir des acteurs non-étatiques, eux-mêmes surgis du processus de globalisation. Les instruments de destruction vont continuer d'être de plus en plus disponibles, techniquement et financièrement. Pour dessiner le visage du terrorisme futur, il ne faut pas seulement s'intéresser aux groupes de terroristes djihadistes, par ailleurs mal organisés. L'avenir du défi terroriste ressemble peut-être aux « exploits » de la secte japonaise Aum des années 1990 ou à l'attaque à l'anthrax à l'automne 2001 aux États-Unis. Une stratégie antiterroriste efficace devra être fondée sur la double hypothèse d'un niveau accru de destruction potentielle et d'un mode d'action plus diversifié, davantage dispersé, avec des acteurs équipés d'armes chimiques, biologiques ou radiologiques.



  • EAN

    9600862300860

  • Disponibilité

    Disponible

  • Poids

    293 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Diffuseur

    Numilog

  • Entrepôt

    Dilicom

  • Support principal

    ebook (ePub)

François Heisbourg

François Heisbourg est président du Conseil d’administration de l’International Institute for Strategic Studies et expert du projet Strengthening the Global Partnership du Center for Strategic and International Studies.

Il est ancien membre de la représentation permanente de la France à l’ONU, ancien conseiller au ministère français des Affaires étrangères, ancien vice-président de MATRA Défense Espace et ancien directeur de la Fondation pour la recherche stratégique.

empty