Déni français

  • Albin Michel
  • Parution : 4 Novembre 2019 - création : 30 Octobre 2019
Icon Baobab App

Règles du prêt

  • Durée de la licence :

    120 Mois

  • Nombre de prêts :

    30 (0.68 € par prêt)

  • Prêt(s) simultané(s) :

    5

  • Durée maximale d'un prêt :

    12 Mois

  • Renouvellement :

    1

Protection

  • Type de protection :

    LCP

  • Type de protection :

    DRM Adobe ASCM

  • Nombre de périphériques :

    6

  • Copier/Coller :

    Autorisé

  • Impression :

    Autorisé

En savoir plus

À propos

La guerre d'Algérie n'est pas finie. Elle se poursuit de façon discrète sur le territoire français. Mais le plus préoccupant, c'est que ce conflit larvé se déroule avec la complicité ou le silence embarrassé de nos élites hexagonales. Les dirigeants français font tout pour éviter de poser les questions qui fâchent, qu'il s'agisse de notre politique arabe en ruines, ou des contours d'une nouvelle société musulmane transférée en quelques décennies sur le sol français avec ses millions de croyants (et d'athées). Les adeptes de la déconstruction ont voulu présenter la présenter comme un fantasme, ignorant ou refusant de penser que l'Islam, au sens de civilisation, est un tout culturel, social, politique et religieux qui va façonner une partie du destin français dans les prochaines années. Or, la donne a changé en 2001 avec l'irruption du djihadisme terroriste en Occident. Il a bien fallu cette fois ouvrir les yeux, ce qui n'empêche pas le déni français de perdurer. Ce sont les secrets qui entourent notre relation avec le monde arabe que dévoile Pierre Vermeren, l'un des meilleurs historiens actuels de l'Afrique du Nord.



  • EAN

    3664181097692

  • Disponibilité

    Disponible

  • Poids

    781 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Diffuseur

    Numilog

  • Entrepôt

    Dilicom

  • Support principal

    ebook (ePub)

Pierre Vermeren

Pierre Vermeren, né en 1966, est normalien et agrégé d'histoire. Il a enseigné sept ans à Rabat et il est actuellement maître de conférences en histoire du Maghreb contemporain à l'université Paris-I Panthéon-Sorbonne et membre du Centre d'études des mondes africains. Il est notamment l'auteur, à La Découverte, de Le Maroc en transition (2001), Histoire du Maroc depuis l'indépendance (coll. « Repères », 2002), La Formation des élites marocaines et tunisiennes. Des nationalistes aux islamistes, 1920-2000 (La Découverte, 2002) ; et de Maghreb, la démocratie impossible (Fayard, 2004).

empty