Barbe bleue

  • Albin Michel
  • parution : 22 Août 2012 - création : 27 Avril 2016
Icon Baobab App

Règles du prêt

  • Durée de la licence :

    120 Mois

  • Nombre de prêts :

    30 (0.27 € par prêt)

  • Prêt(s) simultané(s) :

    5

  • Durée maximale d'un prêt :

    12 Mois

  • Renouvellement :

    1

Protection

  • Type de protection :

    LCP

  • Type de protection :

    DRM Adobe ASCM

  • Nombre de périphériques :

    6

  • Copier/Coller :

    Autorisé

  • Impression :

    Autorisé

En savoir plus

À propos

« La colocataire est la femme idéale. »
Amélie Nothomb est née à Kobé en 1967. Dès son premier roman Hygiène de l’assassin paru en 1992, elle s’est imposée comme un écrivain singulier. En 1999, elle obtient avec Stupeur et tremblements le Grand Prix de l’Académie française. Barbe bleue est son 21e roman.

  • Auteur(s)

    Amélie Nothomb

  • Éditeur

    Albin Michel

  • Date de parution

    22/08/2012

  • EAN

    3664181084494

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    180 Pages

  • Poids

    480 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Diffuseur

    Numilog

  • Entrepôt

    Dilicom

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Dewey

    840

  • Ref catalogue

    /ean/3664181084494

Amélie Nothomb

Issue d'une illustre famille bruxelloise, Amélie Nothomb est la fille d'un ambassadeur belge. Née au Japon, elle reste profondément marquée par la culture nippone. Mais les déplacements successifs de son père l'emmènent toute jeune en Chine, à New York, et en Asie du sud-est. De ces voyages, Amélie conserve un sentiment tenace de solitude, atténué par une forte complicité avec sa soeur. Elle retourne en Belgique à l'âge de dix-sept ans et suit des études gréco-latines. En 1992, son roman 'Hygiène de l'assassin' est accueilli avec un énorme succès. Frustrée de ne pas être restée au Japon, elle y retourne et retranscrit cette expérience plus que déroutante dans 'Stupeur et Tremblements', couronné Grand Prix de l'Académie française en 1999. Depuis, elle publie à peu près un roman par an, se définissant elle-même comme une 'graphomane malade de l'écriture'.

empty