De la décadence de la peinture italienne au XVIe siècle

  • Albin Michel
  • Parution : 1 Mars 2016 - création : 20 Août 2016

Règles du prêt

  • Durée de la licence :

    120 Mois

  • Nombre de prêts :

    30 (0.14 € par prêt)

  • Prêt(s) simultané(s) :

    5

  • Durée maximale d'un prêt :

    12 Mois

  • Renouvellement :

    1

Protection

  • Type de protection :

    DRM Adobe ASCM

  • Nombre de périphériques :

    6

  • Copier/Coller :

    Autorisé

  • Impression :

    Autorisé

En savoir plus

À propos

La thèse latine de doctorat de Romain Rolland, consacrée à la décadence de la peinture en Italie après la Renaissance, méritait à un double titre d'être publiée. D'abord parce qu'aucun écrit de ce grand homme n'est indifférent, en particulier un écrit de sa jeunesse, période où le bouillonnement de l'étudiant répond au bouillonnement de l'époque : or l'une et l'autre, l'époque et l'étudiant, ne sauraient manquer de nous intéresser ; nous sommes en 1895 et ce jeune normalien est déjà tout formé et armé pour frayer sa voie dans les tumultes du nouveau siècle. En second lieu, les historiens et les critiques d'art trouveront dans cette lecture une utile occasion d'observer les changements de point de vue que cinquante ans peuvent avoir produits en matière d'histoire et de philosophie de l'art.
[...]
Il y a seulement, en l'occurrence, à rappeler la simple et forte leçon de Romain Rolland, sa préférence résolue, têtue, généreuse pour les grandes choses humaines où palpite l'humain, pour la musique qui ressemble aux tempêtes du coeur comme à celles de la mer, pour les plus dramatiques créations de l'art, celles qui exigent une adhésion de tout notre être, celles qui appellent à une totale communion.
Jean Cassou



  • EAN

    3664181054015

  • Disponibilité

    Disponible

  • Poids

    1 638 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Diffuseur

    Numilog

  • Entrepôt

    Dilicom

  • Support principal

    ebook (ePub)

Romain Rolland

Romain Rolland (1866-1944) a composé une ?uvre considérable qui s'est illustrée dans de nombreux genres (romans, essais, journal, théâtre, critique musicale...). Prix Nobel de littérature en 1915, il est l'auteur du cycle romanesque Jean-Christophe. Au centre de la vie intellectuelle et engagée du début du XXe siècle, ami notamment de Stefan Zweig, il fonda la revue Europe. Il a bénéficié d'une immense notoriété de son vivant avant de connaître une éclipse. Il est temps aujourd'hui de le redécouvrir.

empty